N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Scalovin | Not that nice | Fini uesh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Rocambolesque pupute


56 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Scalovin | Not that nice | Fini uesh Jeu 11 Aoû - 0:42






" Scalovin Oserion"

Better than u

Informations de bases • Je me nomme Scalovin Oserion , j'ai 16 ans et je suis en 6e année. Je suis un Sang-Mêlé et je le vis pas très bien. J'aimerais que le Choixpeau m'envoie à Serdaigle.. Ma baguette est composée de 29,8 cm, bois de rosier, crin de licorne, souple. J'ai choisi Furuta Nimura de Tokyo Ghoul pour illustrer ma face.

Et derrière l'écran • Tu peux m’appeler Rhododendron. J'ai 666 ans et j'écris depuis 999 ans. J'aime les roux et je déteste Wolodymyr. J'ai trouvé le forum sur la jambe de Stanford et je trouve que niklavi. J'ai hâte de jouer parmi vous :3 Et puis sans oublier que DA DA DA IT WAS RIGHT FOR YOU TO RUN- Reggy.

Caractère • Viens, on envahit le Chemin de Traverse !
Scalovin, il est intelligent. Mais vraiment, il a un cerveau qui fonctionne rapidement, et correctement. Enfant, il apprit à lire bien tôt. Cela faisait la fierté de ses parents au début, mais il n’y avait pas vraiment de quoi être fier. C’était comme ça, il n’avait rien demandé. Et maintenant, en cours, il enregistre ce qu’on lui dit et fait le travail qu’on lui demande. Il n’a a réfléchir que rarement, tout lui vient naturellement Ce qui peut s’avérer utile, étant donné que son but, c’est d’impressionner les autres. Il se sait intelligent, et n’hésite pas à le faire savoir, au risque de faire passer les autres pour moins biens que lui. Il adore se vanter. C’est qu’on pourrait croire qu’il est un peu narcissique. Mais c’est principalement parce qu’il a une soif d’attention insatiable. L’attention que ses parents ne lui ont pas toujours donnée alors qu’il en avait besoin et surtout envie. Alors non, il ne méprise pas tout le monde. Il apprécie même plusieurs personnes, c’est en dehors de ses amis qu’il a plus de mal à se faire apprécier. Le respect, il ne le réserve que pour les adultes. Et encore, ça dépend. Avec les autres élèves, il est souvent moqueur, ne semble avoir besoin de personne. Personne n’a l’air d’avoir besoin de lui, aussi. Parce qu’après tout, qui voudrait apprécier un type qui se moque de la plupart de ses camarades de classe, qui est mesquin, et qui en plus semble ne pas toujours dire la vérité ? Pas grand monde.
C’est bien dommage, parce que tout ça, c’est ce qu’il laisse voir. Scalovin a quelques côtés que très peu de personnes connaissent. Pour commencer, il joue de la musique. Du violon, principalement, mais il lui arrive de jouer du piano lorsqu’il en a un à sa disposition. Quand il joue, il oublie qu’il est sensé mépriser le reste de la population. Il aime jouer, et lorsqu’il fait quelque chose qu’il apprécie, ce n’est certainement pas le même Scalovin que d’habitude. Bien sûr, pour le voir jouer, il faut être chez lui. Et le jeune homme invite très peu de personnes chez lui. C’est donc pour ça que ceux qui connaissent ce côté-là de lui sont peu nombreux. Ensuite, malgré ce que les autres disent de lui, le Serdaigle possède un cœur. Un cœur fragile. Réellement. Ce qu’on lui dit le touche énormément, ce n’est pas parce qu’il cache ses émotions derrière un masque de moqueries et de sarcasmes qu’il ne ressent rien. Alors oui, il lui est arrivé plusieurs fois dans sa vie de se sentir mal, très mal. Très souvent, en fait. Mais paraître ainsi serait paraître faible, il s’est très bien entraîné à cacher ses émotions. Ainsi, il restera toujours aux yeux des autres Scalovin, le petit péteux pitoyable qui rabaisse les autres pour se sentir plus fort. Et sincèrement, c’est proche de la réalité.


Histoire • J'ai vécu mon premier transplanage !
Enfant unique, Scalovin est né le 4 juin 1959 à Edinbourg. Sa mère était une sorcière de Sang-Pur, tandis que son père était un moldu. Scalovin n’avait jamais compris pourquoi la famille de sa mère l’avait reniée, mais en tout cas c’était le sujet qui amenait le plus de disputes à la maison. Il n’aimait pas lorsque ses parents se disputaient, il n’aimait pas les cris. Alors il allait s’enfermer dans son placard avec sa peluche lapin. Durant son enfance, malgré l’amour que lui portaient ses parents, l’enfant se sentait seul. Sa mère travaillait toute la journée au Ministère de la magie, tandis que son père travaillait en tant que peintre. Il restait donc enfermé dans son bureau pendant des heures sans en sortir, laissant le jeune garçon apprendre à lire et écrire seul, avec l’aide plus qu’inutile de la nourrice. Ils finissaient souvent par jouer à cache-cache dans la très grande maison que possédait la mère de Scalovin. Dès qu’il en eut l’âge, la vieille femme qui lui servait de nourrice décida de lui apprendre à jouer du violon. Elle s’était dit que ce n’était pas une mauvaise idée, elle avait vu les capacités impressionnantes de l’enfant pour son jeune âge. C’est là que ses aptitudes magiques se révélèrent. À la première note de musique qu’il joua, toutes les grandes vitres du salon se brisèrent. Sur le coup, il avait paniqué, se disant que ses parents allaient le tuer pour avoir fait ça, que ça leur coûterait très cher. Mais à la place, sa mère s’était montrée plus qu’enthousiaste, tandis que son père semblait un peu plus se limiter. Quand sa femme vit sa réaction, cela éclata dans une énième dispute. Cela en devenait presque lassant. Scalovin monta dans sa chambre lorsque sa mère le lui demanda. Il les entendait quand même crier, et ne pouvait s’empêcher de se sentir inquiet. C’était de sa faute, non ? Il n’était pas normal, ou alors si justement il était normal et son père ne l’était pas, enfin… Il avait du mal à comprendre.

Ce qu’il comprit lorsqu’il redescendit de sa chambre le lendemain, c’est que son père était parti. D’après sa mère, il avait été trop faible et lâche pour supporter le fait de devoir être à la hauteur d’elle-même, qui était tout de même de Sang-Pur, il ne faut pas l’oublier. Elle qui avait tout sacrifié pour lui, allant même jusqu’à s’arracher de sa famille. Elle disait que c’était sa plus grosse erreur, mais que rien n’était de la faute de Scalovin. Le fait qu’il ait les mêmes compétences qu’elle était fabuleux, et il ne devait en aucun cas avoir honte du fait d’être un sorcier. Le sang d’une puissante sorcière coulait en lui, il devait se faire respecter, tout comme elle s’était faite respectée auprès de son mari. Il n’avait pas été à la hauteur ? Tant pis pour lui. Sur le coup, Scalovin avait été heureux que sa mère ne lui dise ça. Il n’avait même pas fait attention aux tâches de sang sur le tapis et le fait qu’elle lui dise que sa nourrice était partie en même temps que son père.

C’est après qu’il commença à moins apprécier tout ça. Maintenant, il était seul à la maison, dans cette grande maison. Il détestait ça, être seul et avoir l’impression que quelqu’un était toujours là. Pourtant, sa mère travaillait toute la journée, et revenait tard le soir. La journée, il lisait et jouait du violon. Il aurait bien voulu avoir un petit frère ou une petite sœur, à cette époque-ci. Parce qu’il se sentait désespérément seul. Il avait beau avoir demandé un animal de compagnie à sa mère, elle avait jugé cela comme une distraction. Heureusement pour lui, il reçut enfin sa lettre d’admission à Poudlard lors de ses onze ans. Il était tellement excité d’y aller, de se faire des amis dignes de lui. Sans grand étonnement, il fut envoyé à Serdaigle. Le Choipeaux avait hésité quelques secondes avec Serpentard, mais au final c’était Serdaigle. Comme sa mère. Ce qui étonna Scalovin, c’est que personne n’était comme il l’aurait imaginé. Il pensait que partout autour de lui se trouveraient des gens intelligents, assoiffés de savoir et respectueux… Mais non. Il avait l’impression d’être meilleur que tout le monde dans tous les domaines, et ils n’étaient pas tous spécialement très polis ou respectueux. C’est donc tôt qu’il commença à se moquer des autres. À les mépriser. Au début, il y allait doucement, après tout il était jeune. Mais plus il passait en années, plus son sentiment par rapport au reste de Poudlard s’exacerbait. Tous des incapables.
Les cours étaient simples à suivre, dans l’ensemble. En troisième, il choisit de prendre Arithmancie et étude des runes. Ses buses, il les réussit sans encombre. Il avait eu optimal à plus de la moitié des matières. La réussite scolaire s’annonçait donc, et Scalovin aurait aimé que sa mère signifie sa fierté envers lui autrement qu’en lui laissant des lettres tous les mois  pour lui dire qu’elle espère qu’il va bien et qu’elle ne sera probablement pas là pendant les prochaines vacances. Peut-être bien que le jeune homme avait fait les mauvais choix dans sa vie.


© Halloween





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Scalovin | Not that nice | Fini uesh Ven 12 Aoû - 10:28

FICHE VALIDÉE!
Euh, wesh. Gilou il est là bas au loin dans l'ombre, va te cacher avec lui bisous.

BIENVENU GRANDE FOLLE

FICHE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas

Scalovin | Not that nice | Fini uesh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Leurs chiens meurent pendant la traversée Nice-Calvi
» Scott 17 mois croisé teckel/papillon (06) Nice
» Petite tornade [fini]
» [fini]Baptème d'Azurely

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Passage Obligatoire :: Parchemins d'Identité :: Validées-