N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 24 Aoû - 14:12

Ah, l'inconnu. C'est vrai qu e ça pouvait faire peur. Il n'avait rien à dire là dessus, il avait peur de pas mal de choses, en temps normal. Bien qu'apprendre plus de trucs l'enthousiasmait plus qu'autre chose. Personne ne craignait vraiment quoi que ce soit en élargissant ses savoirs, si ? Peut-être qu'il ne disposait justement pas d'assez de savoirs pour répondre à cette question. Il allait devoir y remédier. Mais pas tout de suite. S'ils pouvaient continuer de parler comme ça, c'était très bien.

« Chaotique, peut-être bien. Mais je préfère voir le bon côté de toute chose, alors je préfère me dire que ça serait plus calme et qu'il y aurait moins de problèmes. »

Oui, c'était utopique. Mais même fatigué, il avait l'impression que c'était possible. Il allait falloir qu'il arrête de se faire des illusions là dessus, un jour. Mais pas aujourd'hui ni demain. Il n'était pas optimiste sur énormément de choses, après tout. Il comptait bien garder ça en tête.

Oh, ce serait donc un grand dragon ? Enfin, dans la tête de Fingal, tous les dragons étaient immenses. Quand il entendait le mot « dragon », il imaginait d'office quelque chose d'imposant et de très impressionnant. Qui crache du feu, avec des pics sur le dos, des ailes de six kilomètres d'envergures, des yeux fluorescents, plein de truc dans le genre. Mais il se demandait ce que l'animal pouvait en effet protéger. Ce devait être quelque chose d'une très grande valeur. Très très grande valeur. Un trésor ? Trop banal. Une arme capable d'éliminer tous les humains présents sur terre ? Ah, voilà qui serait plus plausible. De toute manière, il n'aurait aucun moyen de le savoir. Encore moins que de voir ce fameux dragon.

« Oui, c'est que ça doit être vachement précieux ! Ou dangereux. Ou les deux, peut-être bien ! En tout cas, si un jour je ne sais vraiment plus quoi faire de ma vie, je trouverais un moyen de voir ce dragon. Je suis sûr que ça en vaut la peine ! »

Mais pour le moment, il savait très bien quoi faire de sa vie. Câliner Icalurus. Encore et encore. C'était chouette comme programme, non ? En tout cas, ça convenait parfaitement au roux. Même que pour la peine il lui embrassa la joue encore une fois. Voilà. C'était gratuit.

« Moi non plus ! Mais vraiment, je n'ai jamais été aussi heureux. J'ai l'impression que ça pourrait durer des jours, voir des semaines. Alors, c'est la meilleur fin que j'aurais pu rêver avoir. »

Il n'avait aucune idée de comment il arrivait encore à dire ça. Mais il y arrivait, et c'était bien là l'essentiel. Il était totalement sérieux, en plus. Le fait qu'il n'ait pas ri le prouve, parce qu'un rien l'aurait fait rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 26 Aoû - 0:09

Bon. Pour l’inconnu, il ne pouvait pas nier, cela le faisait quand même parfois un peu flipper. Peut-être raison pour laquelle il avait autant aimé l’Histoire. Parce qu’elle apportait des réponses. Pas toujours, mais elle aidait à comprendre. Ou en tout cas, donnait l’impression de mieux comprendre. Et puis bon. Il n’avait jamais rien eu contre les Né-Moldus en particulier. Il en avait juste tué quelques-uns, parce qu’on le lui avait demandé gentiment. Et on ne refusait pas ce que l’on nous demandait gentiment, n’est-ce pas ? Il adhérait aux idéaux de sa famille, sans pour autant les prôner haut et fort. N’était-ce pas la meilleure façon d’être lâche ? Sans doute.

« ▬ Et tu as sans doute bien raison, ça ne sert strictement à rien de négativiser. Négatio-… Voir le mauvais côté des choses. Mais en imaginant qu’il y ait déjà des problèmes de supériorités entre les sorciers, si on rajoute à l’équation les moldus, je n’ose même pas imaginer ce que ce serait. »

Oh. Peut-être que du coup, ils arrêteraient de se prendre la tête avec leur statut de sang. Et qu’ils mépriseraient seulement les Moldus ? Allez savoir. Il était trop tard pour qu’il puisse réfléchir normalement. Et il était beaucoup trop confortablement installé pour penser ne serait-ce qu’à se bouger pour savoir mieux réfléchir. Dragon. Voilà. Dragon c’était bien. Et le trésor qu’il détenait. Cela ne pouvait pas être spécialement de l’argent, sinon il y en aurait un peu partout dans les sous sols. Et devant le compte en banque de sa famille aussi sans vouloir se vanter.


« ▬ Ou alors quelqu’un l’aurait demandé, pour protéger son coffre ? …L’hypothèse de quelques chose de précieux, et, ou, dangereux tient beaucoup mieux en tout cas ! Et ce jour-là, pense à moi, on ne sera pas trop de deux pour essayer d’aller le voir ! Bien que je doute que nous arrivions à enfreindre leur sécurité. »

Au pire ils seraient enfermés, ou auraient tous les deux une amende. Le dernier cas était plus appréciable en tout cas. Et ce qui était encore plus appréciable, c’était que le roux lui embrasse la joue une nouvelle fois. S’il avait réussi à le faire correctement, il aurait certainement ronronné. Mais il se contenta de s’appliquer à le câliner encore plus. Voilà.


« ▬ Il faudra vraiment remettre ça un autre jour ! Et même en n’était pas totalement éreinté, si cela se trouve ce sera un moment encore meilleur ! Bien que je m’imagine assez mal pouvoir être plus heureux que ça. La meilleure fin de ronde en tout cas ! »


Ca, c’était sûr et certain. Comme il était sûr et certain qu’il ne lâcherait pas le roux. Là. Il allait lui papouiller le haut de la tête. Parce que c’était assez proche. Et qu’il en avait envie tout simplement. Fallait pas de permis pour le faire encore à ce qu’il sache.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 26 Aoû - 20:40

Négativiser. C'est marrant comme mot, assez marrant pour encore faire glousser Fingal. Puis à moitié s'étouffer. Eh, ça fait mal. Pas grave, ça ira mieux demain avec quelques sucreries. Absolument. Tout allait mieux avec les sucreries. Quand il était malade, le roux en mangeait tout plein. Quand il avait de coups de mou, il en mangeait encore. Quand il est fatigué, aussi. Comme maintenant, il en mourrait d'envie, presque autant qu'il souhaitait rester ici sans bouger. Presque hein, rien ne dépasserait son envie d'être ici. Heureusement que son alimentation habituelle était équilibrée et qu'il bougeait assez souvent, sinon il était presque sûr de devenir l'équivalent d'une boule. Ce qui serait peu pratique, effectivement.

« Moi non plus. Ça mènerait peut-être à une guerre, encore. Les guerres n'ont rien d'amusant, c'est bien pour ça que je préfère faire comme si je ne savais rien des problèmes actuels, et profiter de la chance que j'ai de vivre sans ennuis. »

Ce qui lui permettait d'être souvent de bonne humeur. Aujourd'hui, il avait certes dérogé à cette règle qu'il s'était lui même imposé. Mais bon, quand tout est fait de sorte à le faire craquer, que peut-il bien faire d'autre ? Craquer, rien de plus, rien de moins. Fingal n'est pas un surhomme, il faut bien qu'il se relâche de temps en temps. Et puis, ça s'était amélioré. Il était de très bonne humeur, là. À parler de dragon et tout ça. C'est franchement cool.

« C'est à faire un jour ou plus rien ne va, où on est sûr de ne rien avoir à perdre ! Je serais presque motivé, maintenant. »

Oh, en fait, motivé, il l'était. Suicidaire, peut-être pas encore. Si c'était le cas, ça attendrait demain. Oui, il était prêt à faire passer le dragon après le fait de rester ici, dans le confort le plus total, à rire et sourire pour rien. Il se demandait d'ailleurs s'il agirait de la même manière s'il n'était pas aussi fatigué. Oui, peut-être, ou sans doutes avec plus de retenue. Il aurait du mal à parler, et se sentirait tout aussi gêné qu'heureux. Eh, il a pas l'habitude ce ces sentiments là, le pauvre garçon. De toute façon, c'était très bien comme ça. Il ferma à nouveau les yeux, un nouveau soupir de contentement quittant sa bouche. S'il pouvait arrêter le temps, il le ferait.

« Oui ! Et tu feras attention aux escaliers cette fois hein ? Ca serait bête que tu te brises quelque chose. »

Oui oui, il s'inquiétait.

« Et puis au pire j'essaierais un peu mieux de te rattraper, cette fois. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 26 Aoû - 21:20

Oops ? Il ne voulait donc rien savoir des problèmes actuels ? Bon. Et bien il éviterait de lui dire qu’il devait faire partie des principaux protagonistes, selon ses parents, antagonistes selon une bonne partie du monde. Pas fait exprès. Il aurait bien aimé lui aussi juste fermer les yeux sur la situation, ce qui était nettement plus dans son caractère que de prendre un parti ou un autre. Bah. Ce serait pour une autre fois. Comme il lui dirait bien une autre fois pour son statut. S’il lui posait la question. Si c’était nécessaire. Voilà. Procrastination. C’était plus pas mal de repousser le plus loin possible ce moment. Il était certain que cela briserait l’ambiance. La dernière chose à faire. La dernière chose qu’il voudrait.

« ▬ C’est sûr et certain. Bon, après y a de quoi raconter, mais être en plein dedans, non merci. En plus, il y a plein de moyens pour y être mêlé sans que tu n’aies strictement rien demandé. »

Oh. C’était un avis hein. Pas un aveu. Il savait encore faire la différence malgré la fatigue. Fort heureusement. Sinon il n’irait pas très loin. Pas loin du tout même. Et il n’était toujours pas suicidaire. Jamais sans doute. Il avait trop à faire en vie. Trop à expérimenter, trop à apprendre. 24 ans, ce n’était strictement rien. Et il n’avait jamais vu de dragon de sa vie. C’est pour dire. Et oui, lui aussi serait motivé à aller voir ce Dragon, si seulement son corps entier n’était pas en train de crier à l’apocalypse dès qu’il osait bouger un peu.

« ▬ C’est sûr et certain ! J’ai envie de dire que dans un sens, si on se fait attraper la main dans le sac, ils nous arrêteraient, mais quelqu’un d’autre a certainement déjà dû essayer ! Et ils n’en ont jamais parlé. …Peut-être qu’ils l’ont relâché ? »

Au pire, ce n’était pas encore eux donc. Il s’en fichait pas mal. Puis s’il était tout seul, ça n’avait pas été drôle, point final. En l’entendant parler des escaliers, il eut un léger rire, qui se transforma en une sorte de grognement lorsque ses côtes lui rappelèrent que non, ce n’était pas encore le moment de trop rire de cette histoire de trou malfaisant, qui n’attendait que lui.

« ▬ Je ne parlerai plus jamais à personne dans ces escaliers. Ils ne m’auront plus si facilement ! Ceci dit, je pense qu’il valait mieux ne pas essayer de me rattraper, avec notre chance, et doués comme on est, on aurait réussi à se tôler tous les deux. »

Et laisser Strugatsky face à cette situation n’aurait pas non plus été la meilleure des solutions. Ou plutôt, la meilleure des fins.

« ▬ Tu aurais peut-être amorti ma chute ceci dit, et j’aurais été si bien que je serais resté sur toi. Pas certain par contre que toi tu ais été très bien installé dans ce cas-là. »

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Sam 27 Aoû - 13:38

Eh bien, la fatigue ne faisait qu'un peu plus gagner le professeur, à chaque seconde. En fait, pour être plus précis, il avait l'impression d'être présent sans vraiment l'être, et il lui arrivait d'avoir des sursauts de lucidité. Qui ne duraient pas vraiment longtemps, c'est sûr. Enfin.

« Dit comme ça, on dirait que la vie est vachement injuste. Bon, pas qu'on puisse y changer quelque chose, par contre. »

Ce qui était peut-être bien le cas. Il ne se plaignait pas vraiment, c'était juste une constatation. Et puis présentement, il s'en fichait pas mal, pour être honnête. Peut-être que la vie était injuste oui, bah pour le moment lui il s'amusait bien à imaginer qu'il pourrait voir un beau jour ce dragon. Ca ne lui faisait même pas peur, sur le coup, le risque de se faire cramer. Il avait moins peur de ce dragon que de la bête qui semblait s'être endormie derrière lui. Il était content que le chat ne bouge plus, d'ailleurs. Parce que s'il était réveillé et qu'il décidait pour Merlin sait quelle raison d'attaquer le roux, celui n'aurait pas la force de se défendre. Il ne pourrait que hurler, en soi. Et peut-être bien qu'il périrait sous les coups de griffes. Oui bon, le chat dormait bel et bien, et tout allait bien pour le moment.

« Peut-être, on ne saura sans doute jamais ! Il faudra que tu me rappelles cette idée, que je la note, je ne suis pas sûr que ce soit la première chose à laquelle je pense. »

Oui, en se réveillant il penserait certainement à se rendormir. Il se demandait quelle heure il pouvait être, là. Bah, peu importe. Il aurait juste de très grosses cernes. Et il ne serait probablement pas de très bonne idée. Quoique. Faudrait déjà voir comment il réagira quand il réalisera que ce n'était pas une sorte de rêve bizarre, et qu'il n'était réellement pas seul dans son lit. Enfin, il n'y était pas encore, et pour le moment ça ne le dérangeait pas le moins du monde.

« Tant qu'ils ne décident pas de nous exécuter, moi j'ai peur de rien ! »

Ouais ouais, qu'on le place en face d'un détraqueur pour voir s'il n'avait vraiment peur de rien. Haha. Plutôt mourir, justement.

« Pas sûr, en effet. Mais je n'aurais pas bougé non plus, j'aurais juste pesté. J'étais pas vraiment de bonne humeur, tout à l'heure.. Mais maintenant c'est tout le contraire ! »

Ah ça c'est sûr. Il était presque certain que même gosse, devant ses cadeaux à Noël, il n'était pas aussi heureux. Et c'est dire.

« T'aurais quand même dû aller faire un tour à l'infirmerie, au cas où. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Sam 27 Aoû - 14:57

Comment cela se faisait-il que ce lit était nettement plus confortable que le sien, alors qu’il n’était pas à la bonne taille pour lui. Il resterait toute sa vie couchée ici. Voilà tout. Et il garderait Fingal à côté de lui. Sinon ce serait moins agréable. Nettement moins. Et il se rendrait trop compte que le lit était trop petit sans doute. Il serait nettement moins bien installé aussi. Ils pouvaient avoir n’importe quel sujet de conversation, il ne s’en ferait pas. Parce qu’il était bien, trop bien.

« ▬ Faut bien avouer qu’elle l’est de temps à autres. Ca doit l’amuser. Mais heureusement, il y a d’autres moments aussi, nettement plus agréables ! »

Comme maintenant. Et peut-être le moment où ils partiraient à la recherche de ce dragon. Ca aussi, ça pouvait être un très bon moment. Bon ils seraient moins bien installés. Mais il y aura sûrement de l’action. Et pas qu’un peu. Et effectivement, ce ne serait sans doute pas la première chose à laquelle ils penserait en se réveillant. Il ne voulait même savoir à quoi il aller penser. Sans doute qu’il serait un peu beaucoup dans le coton, les minutes passaient, mais malgré la fatigue, il ne voulait pas s’endormir.

« ▬ Si jamais j’y pense moi aussi, je te le dirai ! Ou alors je la noterai tant qu’il sera encore temps. »

Et là, tant qu’il est le temps, il continue d’en profiter. De ce câlin salvateur. Bon il ne savait pas trop de quoi il devait être sauvé, mais il l’était point final. Il ne débattrait pas plus longtemps avec lui-même. Plutôt se concentrer sur le roux. Nettement plus intéressant. Nettement plus agréable.

« ▬ Peur de rien ? Tu n’es plus chatouilleux ? »

Il eut un grand sourire, mais il ne bougea pas pour autant. Il n’allait pas le lui refaire. Pas pour le moment. Vu leur rapprochement, il se prendrait un de ses bras dans la figure sans aucun doute. Il avait déjà eu assez mal comme ça.

« ▬ Ravi de l’entendre !Mais bon, terminer la soirée dans les escaliers, ça n’aurait pas été la meilleure des idées ! »

Pardon. A la quoi. Non. Jamais. Jamais de la vie il ne mettrait les pieds là-bas. Faut pas exagérer non plus. Il faudrait qu’il soit mort pour qu’on réussisse à l’amener là-bas. Alors il secoua légèrement la tête.

« ▬ Ne dis pas ça, on y serait encore, et il serait en train de nous faire passer des test à tous les trois pour savoir si on est des dealers de potions. Je préfère nettement avoir un peu mal pendant quelques jours que d’avoir à subir ça. »

Bah. Ce n’était pas non plus comme s’il avait le choix. Il remonta légèrement une de ses mains, fermant les yeux à son tour, faisant attention à ne pas s’éloigner du roux. Ce serait la dernière des choses à faire. Une ignominie.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Sam 27 Aoû - 16:42

Ah oui, c'est sûr qu'il y a des moments plus agréable. Comme tout de suite, c'était très agréable, il ne pouvait pas le nier. Il n'avait aucune envie ni besoin de le nier, d'ailleurs. Il était très satisfait de la situation, et ne se gênait pas pour le montrer comme il le pouvait.

« Si c'est pour s'amuser, je peux comprendre. Enfin, il n'empêche que si jamais il y a une incarnation humaine de la vie, je lui en collerais une dès que je pourrais. »

Voilà. Violence gratuite, parce qu'en soi il n'avait pas trop de raisons d'en vouloir personnellement à la vie. Il s'en sortait plutôt bien. En tout cas, ce n'était pas lui qui était tombé dans les escaliers aujourd'hui. Il avait juste perdu une tasse. Et son chapeau. Son pauvre chapeau. Il n'avait pas intérêt à l'oublier, celui là. Sinon c'est à lui même qu'il s'en mettrait une. Non mais oh, son précieux chapeau adoré.

« Je l'aurais noté si j'avais la force et l'envie de bouger. Mais je préfère rester ici, je trouve que c'est plus important..! »

Chacun ses priorités, hm. Et pour le moment, les priorités de Fingal, et bien c'était de profiter du bien être disponible. Voilà.

Ho. Hoooo, il n'oserait pas, quand même ? Non, vu ce sourire. Enfin, pendant un moment le roux avait eu un peu peur, oui, parce qu'il n'y avait pas moyen qu'il devienne moins chatouilleux, malheureusement. C'est une malédiction reçue par certains à la naissance, ça. Le pauvre.

« Non, absolument plus. C'est magique hein? »

Magique oui oui. Autant faire comme si de rien n'était et que cette faiblesse n'existait pas. Voilà. Très crédible. De toute façon Fingal était toujours très crédible. C'est bien connu.

« En effet, la finir dans un lit est clairement plus confortable ! Et puis il y a bien moins besoin de bouger. »

Ce qui était un très gros avantage, il faut l'admettre. Il aurait pu passer toute une journée comme ça, il en était certain. Un léger rire lui échappa en entendant l'autre professeur. Il n'avait pas tord. Ca serait peut être plus pratique s'il y avait une deuxième personne qui s'occupait de l'infirmerie, non ? Sûrement que oui.

« Pas faux. C'aurait sûrement été beaucoup très ennuyant. Mais si tu t'étais fait plus mal, il n'y aurait pas eu le choix. Enfin, je me demande comment tu aurais fait pour gérer une cheville cassée, par exemple. »

Lui n'aurait pas pu être d'une très grande aide. La médecine c'est trop compliqué, de toute façon.

« Mais tout à l'air de bien aller, c'est là l'essentiel ! »

Voilà, il faut rester positif. C'était pas trop fatiguant, ça.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Sam 27 Aoû - 20:04

Sa couverture était beaucoup trop confortable. Et il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid, donc ils n’avaient même pas besoin de la mettre. C’était juste parfait. Encore une fois. Bon il avait totalement détruit le lit s’il était fait soyons d’accords. Il le referait si jamais il était encore assez conscient pour faire une telle chose le lendemain matin. Ses premières pensées ne seraient certainement pas de faire le lit. D’ailleurs. En y pensant. La porte. Il l’avait fermée ? Aucun souvenir. Bah. Personne ne viendrait à cette heure ci. Sauf McGonagall, au même étage. Qui faisait sa ronde. Ahaaaaaaaa. Non. Elle ne viendrait pas, point.

« ▬ Oui, mais depuis tellement de temps sur tellement de gens. Je t’aiderais tiens aussi à lui en mettre une. Ou à le tenir pour éviter qu’il s’échappe. »

Bon, deux contre un mais ce n’était extrêmement grave. Il serait temps qu’on soit aussi injuste envers elle hein. Soit. Oublions-là. Elle n’était pas humanisée. Malheureusement. Il fallait donc se concentrer sur autre chose. Comme sur les notes. Oui. C’était trop loin. Beaucoup trop loin. Et il avait raison. C’était plus important. Nettement plus important.

« ▬ J’admets que tu es nettement plus important que de trouver un potentiel dragon ! Que tout en fait. »

Bon. A la même place que Wolodymyr, soyons d’accords. D’une manière très différente, certes. Mais ils étaient aussi importants l’un que l’autre. Mais le roux ne semblait pas vraiment emballé par le félin. Et c’était sans doute réciproque. Un jour ils s’apprécieraient. Voilà. Il le sentait. Et il sentait aussi un énorme mensonge là. Il le provoquait là ? Il garda son sourire, le regardant.

« ▬ Un peu trop magique, j’ai besoin de voir pour croire pour le coup ! »

Il s’avança un peu plus, une main prête à accomplir le châtiment, avant de l’embrasser à la place. Non, il ne le croyait toujours pas, qu’il n’était plus chatouilleux, mais il vérifierait ça un autre jour.

« ▬ J’aurais sautillé jusqu’à la bibliothèque pour connaître le sort, ou les plantes qui permettraient de guérir tout ça. En plus j’aurais de quoi être fier de moi, de le faire par moi-même ! »

Et comme ça il éviterait l’infirmerie, l’endroit du mal. Jamais il ne voulait s’y retrouver. Même si c’était sa cheville, il était certain qu’il en profiterait pour faire un check up complet. Alors il n’allait pas tomber malade. Jamais. Il était assez grand pour savoir quoi faire pour rester en bonne santé.

« ▬ A part des bleus et des courbatures, j’imagine que je n’aurai rien de plus ! Bah, de toute manière quoique je fasse j’aurais eu mal au dos donc ça ne changera pas grand-chose. »

Stupides portes trop petites.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Dim 28 Aoû - 20:48

Ouaiiis, ils allaient se battre contre la vie ! Woh, ça fait super classe dit comme ça. Beaucoup trop classe, en comparaison de ce à quoi ça allait ressembler si jamais ça arrivait réellement. Parti comme ça, Fingal était presque sûr qu'il allait en rêver cette nuit, quand il se serait enfin endormi. S'il s'endormait. Ce qui était très probable. Il se voyait mal, mais alors très mal passer une nuit blanche. Ce ne serait tout simplement pas possible, même s'il le voulait. Et maintenant qu'il y pensait, il en aurait peut-être bien envie. Parce que comme ça, il aurait confiance de passer du temps avec le blond ici présent. Même si celui-ci finirait par s'endormir, ce ne serait pas grave du tout. Le roux se contenterait de silencieusement rester accroché à lui, et puis dans le pire des cas, s'il finissait par s'ennuyer, il pourrait toujours regarder Icalurus dormir. Ce qui serait assez flippant, d'un point de vue externe. Certes. Ahem. Il ne le regarderait peut-être pas dormir. Peut-être.

« C'est sympa. Bon, après je pense qu'il serait possible qu'on meure prématurément à cause de ça, mais c'est pas grave, on aura qu'à se dire que ça valait le coup. »

Oui, il en parlait comme si c'était quelque chose de tout à fait sérieux. Oui. Où est le problème, c'est sérieux bon Dieu. Faudrait qu'il pense à améliorer sa crédibilité. Mais bon, s'il y croyait, c'était bien là l'essentiel. Oh, plus important que tout ? Mais, c'est beaucoup ça... Très beaucoup. Il ne savait pas s'il pourrait être à la hauteur de tant d'importance, ça le flattait ! Mais il ferait de son mieux, promis.

« Vraiment ? C'est très gentil, de dire ça. Parce qu'un dragon c'est déjà beaucoup, alors que tout..! Toi aussi, tu es très important. Très très. »

Genre vraiment très important. Oui bon, c'est pas tellement de sa faute si jamais il avait du mal à s'exprimer. Il aurait déjà du mal en temps normal, alors en étant fatigué... Il arrivait au moins à parler, c'est déjà bien. Il ne faut pas trop lui en demander, non plus. Oh, mais qu'est ce qu'il faisait là ? Comment ça besoin de voir ?! Il n'allait pas recommencer hein ! Ah non, pitié, il allait avoir beaucoup trop mal aux abdos après ! Non mais un jour, Fingal parviendrait à trouver une potion permettant de contrôler la sensibilité aux chatouilles. Bon bah pour le moment, c'en serait fini de l.. Oh. Ooooh. C'est pas des chatouilles, ça. C'est clairement plus agréable et reposant, et ça convenait tout à fait au roux, même s'il avait été surpris. Conteeent.

« Ah oui, c'est sûr que tu aurais eu de quoi être fier. J'aurais applaudi ! »

Bon, il n'aurait peut-être pas fait qu'applaudir, il aurait essayé de l'aider du mieux qu'il aurait pu, parce qu'il n'était pas un connard.

« J'imagine que ça doit être difficile de ne pas avoir mal au dos quand on est aussi grand.. Je pourrais essayer de te faire un massage, un jour, pour voir si ça peut changer quelque chose ! »

Essayer, oui. Parce qu'il n'en n'avait jamais fait. Enfin, ça ne pouvait pas être très compliqué. Pas de risque d'aggraver le problème hein ?  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Dim 28 Aoû - 22:21

Maintenant, il allait falloir trouver cette vie. Cette vie humanisée. Si elle existait. Elle devait bien non ? Quelque part. Peut-être. Au pire, ils accuseraient quelqu’un d’autre. Ce serait bien aussi. Mais quelqu’un qui le méritait. Sinon ce serait injuste. Et il n’avait pas envie d’être injuste pour le moment. Donc il ne le serait pas voilà tout. C’était aussi simple que ça. Comme quoi tout pouvait être simple si on arrêtait de trop réfléchir. Mais ce n’était pas dans son genre d’arrêter de réfléchir non plus. Il aimait beaucoup trop se poser des questions. C’était drôle. Il n’aurait pas pu expliquer, mais ça l’était tout simplement. Et puis, ça l’occupait. Même tout seul. Parce qu’on ne pouvait pas toujours avoir à ses côtés des personnes avec qui parler. Avec qui s’amuser. Bon il avait Wolodymyr aussi. Qui dormait paisiblement. Gentil. Au moins il serait en forme lui.


« ▬ Oh très certainement. Mais oui, on aura fait ce qu’il fallait. Je crois. »


Pas sûr. Mais tant que eux l’étaient c’était le principal n’est-ce pas ? Voilà. Tout ce qui importait c’était qu’ils soient heureux. Donc rester dans ce lit. L’un contre l’autre, tranquillement. C’était tout ce qui importait. Tant qu’ils restaient là, rien ne pourrait leur arriver. C’était comme ça. Oh. Lui aussi il le trouvait important ? C’était parfait. Oui ça aussi. Tout. Même s’il n’arrivait plus à réfléchir correctement. Il savait que le roux comptait beaucoup pour lui et qu’il était heureux que ce soit dans les deux sens. Très heureux. Un enfant heureux. Encore une fois.


« ▬ Vraiment vraiment ! Je pense aussi que t’es plus confortable que le dragon. Et un meilleur caractère ! »


Pas très difficile non plus hein. Mais important de le préciser. Tout était important. Surtout si ça concernait Fingal. Et que ça lui passait par la tête pour le moment. Là. Bientôt il commencerait à dire tout ce qui lui passait par la tête. Et ce serait un peu triste. Un peu beaucoup. Avait-il déjà commencé ? Bien possible. Il ne faisait plus attention. Mais il arrivait encore à suivre ce qu’ils disaient. C’était plutôt pas mal non ? Même très bien.


« ▬ Trop de gentillesse en toi ! Je te l’aurais aussi appris, cela t’aurais sûrement été utile un jour ou l’autre ! »


Et éviter l’infirmerie. La méchante infirmerie kipu. Kipu kipu. C’est drôle ça. Kipu. Ki…Quoi. Un massage. Il lui proposait un massage. Était-ce dieu ? Oui sûrement. Il était même presque certain d’avoir des étoiles dans les yeux en le regardant maintenant.


« ▬ Si tu fais ça, je t’épouses sur le champ ! »


Oui voilà, tout aussi simplement. C’était bien la première fois que quelqu’un le lui proposait. En même temps, il n’avait jamais demandé non plus.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Dim 28 Aoû - 23:38

Exactement. Ce qu'il fallait. Ce ne serait que faire que ce qu'il fallait faire. Wow. Faire. Voilà.

« Je crois aussi. Dans le doute, autant le faire ! »

Comment ça, normalement dans le doute mieux vaut s'abstenir ? N'impooorte quoi. C'est pas courageux du tout ça. Et il faut bien être courageux de temps en temps. Si même Fingal pensait ça, lui qui était loin d'être l'homme le plus courageux sur terre... Très loin. C'est pas lui qui écrasait les araignées quand il y en avait dans chambre. Et il y en a souvent. Il avait même proposé à ses parents de déménager, tant ça l'embêtait de croiser ces immondices un matin sur deux. Enfin, maintenant qu'il pouvait rester ici, il n'y avait plus trop de problèmes.  Parce que bon, ce n'est pas comme si le fait d'appeler sa garce de soeur à la rescousse, parce que oui c'était bien la seule qui n'avait pas peur de ces horreur, en hurlant à chaque fois qu'il en voyait ne lui manquait hein. Elle se moquait toujours de lui, après... Le pauvre. Qu'est ce qu'elle pouvait être chiante, celle-là. Ahh. Il préférait ne plus penser à elle. Penser plutôt à la manière impressionnante dont le blond avait pris autant d'importance dans sa vie en si peu de temps. Magique. Il devait être vachement doué.

« Ah, ça ne n'en doute pas ! Tu es très confortable aussi. Je pense que le lit nous aide un peu là dedans. Et puis pour le moment j'aime beaucoup ton caractère ! Je crois bien que j'aime tout chez toi. »

Il en était même certain. Absolument tout. Et il trouvait ça chouette, d'en être certain. En même temps, qu'est ce qu'il ne trouvait pas chouette ? Pas grand chose, effectivement.

« Oui ! Si tout le monde y mettait un peu du sien et essayait de faire comme ça, on n'aurait peut-être même plus besoin d'infirmerie. »

Ce qui ne serait peut-être pas si mal, vu que peu de gens semblaient enclins à s'y rendre de leur plein gré. C'est triste, il fallait bien que l'infirmier, aussi bizarre puisse-t-il être, puisse exercer son métier.

« Oh ? Si tu dis ça, je vais avoir envie de le faire ici tout de suite. »

Il en serait capable, avec un peu de volonté ! S'il pouvait épouser l'autre professeur, il serait prêt à pas mal de choses. Ce qui est triste, si on prend en compte le fait qu'il ne se rende compte de ses sentiments qu'aujourd'hui. Mais c'est pas grave, c'est presque s'il ne s'imaginait pas déjà la cérémonie là. Avec des gâteaux. Plein de gâteaux. Gâteauuux. Bon, il allait peut-être un peu se calmer.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Lun 29 Aoû - 18:25

Comment en étaient-ils arrivés là ? C’était beaucoup trop compliqué pour lui de s’en souvenir. Il s’en souviendrait demain. Ou tout à l’heure. Voilà. Tout simplement. Et puis s’il ne s’en souvenait pas, ce ne serait pas la fin du monde non plus. Ce qui le serait, c’était si jamais quelqu’un venait les déranger pour n’importe quelle raison. Auquel cas, il espérait que cette personne réveille Wolodymyr, qui sûrement furieux irait la chasser. Voilà. Non mais oh. Il n’y avait que lui qui pouvait le réveiller. Et encore. Il préférait éviter le plus possible. Après il était de mauvaise humeur. Ce qui était parfaitement compréhensible. Il le serait aussi très certainement si cela lui arrivait. Bon. Il n’irait pas feuler et cracher sur la personne, ni la griffer, mais il le lui ferait bien comprendre qu’il lui en voulait personnellement.


« ▬ En plus de nous venger en partie on vengera bien quelqu’un qui n’a pas mérité ce qu’elle lui a préparé donc bon ! »


Maintenant il allait devenir sauveur de la veuve et l’orphelin. Mais juste si jamais il y avait cette vie humanisée. Dans le cas inverse, il ne s’avancerait pas. Pas du tout même. Il ne faut pas non plus exagérer. Il préférait penser à sa personne et à ses proches qu’à Jean-Jacques Michemiche, désolé. Sans égoïsme, il n’irait pas très très loin. Il serait sans doute déjà sous terre. Ce qui ne l’intéresse bizarrement pas. Il préfère laisser les vers seuls où ils sont. Oh. Oooh, un autre compliment. Que se passait-il soudainement. Mais il était même trop fatigué pour prendre la grosse tête. Ce qui était peut-être mieux, en fait.


« ▬ C’est sûr, il a bien droit à un peu de reconnaissance ! Mais il serait sûrement banal si tu n’étais pas dedans. Ou s’il n’était pas à toi plutôt, tu dois avoir une aura spéciale qui interagit avec ton lit et mon caractère. Ou c’est tout simplement ton propre caractère. Je ne sais pas trop, mais tant que tu es là c’est le principal. »


Waw. Raisonnement pire qu’un troisième maternelle. Mais il ne fallait pas trop lui en demander. Il était toujours réveillé, c’était magnifique. Un véritable exploit. Oh. Oooh. Plus d’infirmerie ? Pas mal. Pas mal du tout. Mais bon, pour certaines personnes ce serait un peu dommage quand même.


« ▬ C’est sûr ! Mais bon pour les premières années, il faudrait quand même quelqu’un…Et même jusqu’en troisième je pense, ou alors on devrait s’en occuper, t’imagine si quelqu’un se retire les os sans le faire exprès ? Il aurait l’air malin. »


Très. Et ce serait trèèès peu pratique. Mais le problème ne venait pas vraiment des talents de l’infirmier. Plutôt de son caractère. Et que jamais il ne lui montrerait son bras, sous aucun prétexte. A moins d’avoir réussi à extrêmement bien le maquiller auparavant.


« ▬ Si tu le fais tout de suite, je serais capable de tout quitter et de t’emmener où tu veux, quand tu veux en plus de t’épouser ! »


Waw. Si ce n’était pas beau tout ça. Bon ce serait très mal pris par certaines personnes, mais avaient-ils besoin d’être au courant ? Non. Absolument pas. Puis pour les parents, ne disait-on pas que le bonheur de l’enfant passait avant tout ? Si. Totalement. Donc prout.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Lun 29 Aoû - 20:49

Ah c'est vrai ça, il y avait certainement plein de personnes qui devaient en vouloir à la vie, et sans doutes pour de bonnes raisons. Pour de meilleurs raisons que celles de Fingal. Et puis bon, c'est chouette de se dire qu'ils pourraient venger quelqu'un. Ca fait vachement héroïque. Et puis il était assez rare que Fingal ne se comporte en héros, il n'allait pas se priver des quelques élans de courage dont il pouvait faire preuve en étant totalement crevé.

« Mourir en héros, ça serait super classe. Ma meilleure chance de devenir célèbre, je pense ! »

Ah bah oui, c'est pas en continuant de donner cours qu'il allait réussir à se faire connaître. Pas comme s'il le souhaitait particulièrement, de toute façon. Ca devait être hyper stressant, la renommée. Et agaçant, au bout d'un moment. Enfin, ça devait dépendre des personnes. Il n'avait pas l'impression que ce soit fait pour lui.

Il allait finir par rougir, avec tous ces compliments ! Il n'avait déjà pas l'habitude qu'on lui en fasse, alors si en plus on lui en faisait plein.. Il ne s'en plaignait pas, bien au contraire, c'était toujours agréable. Et ça le faisait beaucoup sourire, presque rie. Il était tout content, encore une fois.

« Il m'avait toujours semblé banal jusqu'à aujourd'hui, je dois dire ! Je l'apprécierais un peu plus, désormais. Surtout si tu comptes y revenir. »

Ah oui, en effet, ce serait plutôt nécessaire d'avoir accès à l'infirmerie jusqu'au moins la troisième... Mieux vaut ne pas prendre de risques concernant la santé des élèves les plus jeunes. Ca serait bien. Comme quoi, toutes les idées que pouvait avoir Fingal en étant fatigué n'étaient pas toutes spécialement bonnes. Quel dommage, il avait presque commencé à prendre confiance.

« C'est vrai, puis ça doit être dégoûtant de se retirer les os ! J'espère ne jamais tomber sur quelqu'un y étant parvenu. Yurgh. »

Yurgh. C'est beau hein. Tout aussi beau que la soudaine motivation qui avait gagné le roux de manière presque violente. Ah, maintenant il allait devoir se redresser. Argh. Il pouvait le faire. C'est à contrecœur qu'il dut s'éloigner du blond. Après tout, c'était pour la bonne cause ! Maintenant, il devait pousser sur ses bras. Aaaaaargh. VICTOIRE. Wouh, il avait réussi à s’asseoir. On peut lui donner une gommette ?

« Tu peux te tourner et enlever ça là ? Je suis pas expert, mais je pense que ça sera plus pratique ! Et puis si tu sais où est ce que ça te fait le plus mal, ça sera tout aussi pratique. »

Comme ça, s'il quittait ce travail, il pourrait se reconvertir en masseur. Tout à fait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Lun 29 Aoû - 21:51

En héros ? Mh, à y réfléchir, ça ne lui disait pas grand-chose. Il était très bien comme ça, sans avoir une attention particulière quotidienne. Ne serait-ce pas plus ennuyeux qu’autre chose ? Sans doute que si. Comme devenir célèbre. Oui, peut-être son nom dans un livre histoire qu’il reste quelque chose, mais pas non plus l’afficher partout. Il aimait se démarquer, mais pas non plus être sous les projecteurs et devoir faire attention à ce qu’il disait. Il devait déjà le faire durant les dîner, c’était bien suffisant. Mais si c’était seulement mourir en héros en fait, oui ce serait cool. Il n’aurait pas à réfléchir à comment se comporter.

« ▬ Tant que tu es certain de mourir, c’est sûr ! Parce que le devenir en étant vivant…Ca doit être carrément insupportable, non ? Je ne comprends pas comment on peut espérer ou rêver ça en fait. »

Woo. Trop de sérieux d’un coup. Il en fronça même légèrement les sourcils. Ce n’était pas bon signe ça pour son cerveau. Pas du tout. Il allait finir par avoir une migraine s’il continuait ça le petit pas si petit que ça . Et ce serait bien dommage. Trop dommage. Elle n’arriverait quand même pas à gâcher sa soirée. Non. La vile. Oh. Oui. Bien sûr qu’il comptait y revenir tiens dans ce lit trop confortable. Bon peut-être qu’après plusieurs jours il n’apprécierait plus spécialement sa petitesse. Allez savoir. Seul l’avenir pourrait le lui dire ou la divination, mais là s’il essayait de lire quoique ce soit, ce serait tout simplement raté. Il le pressentait.

« ▬ Et ce sera avec grand plaisir que j’y reviendrai ! Faudra aussi qu’un jour t’essayes le mien, on pourra voir si y en a un plus confortable que l’autre ! »

Waw. Une comparaison de lit. Vraiment. Ca devait être beau. Très beau. Et si ça se trouve, ils le sauraient bientôt ô combien ce serait beau. Pas comme quelqu’un qui raterait son sort. Là ce serait juste moche. Et peu ragoûtant. Très peu ragoûtant.

« ▬ Idem. Mais tu crois que ça fait mal ? Enfin. J’imagine, si tu as encore les muscles…Est-ce qu’il arriverait encore à bouger. …Au pire il ne s’enlève pas les os et point final. »

Bah oui. C’était encore ce qu’il y avait de plus simple. Oh. Le roux bougeait. NON. NOOON. NOOoooon. Il faisait trop d’efforts. Le blond avait mal pour lui. Mais c’était pour son massage. Tant d’efforts pour lui. Il en était touché. Prenant une grande inspiration, il s’assit à son tour, passant rapidement une main dans ses cheveux, avant d’enlever sa cape. C’est sûr que sans, ce serait nettement plus simple.

« ▬ Hm…C’est surtout à l’omoplate, à la pointe inférieure. Puis le trapézoïde et…le milieu de la colonne vertébrale. Tu préfères que j’enlève ma chemise, ou ça va avec ? »

Au point où il en était, il s’en fichait totalement. Ce n’était pas non plus comme s’il était réellement pudique. Puis il n’avait pas non plus à faire trop attention, vu le bandage mis à son avant-bras. Ni vu ni connu. Voilà. Tout aussi simple que ça. Mais sourire l’était encore plus.

« ▬ …Merci en tout cas ! »

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Lun 29 Aoû - 23:19

 Ils pensaient donc la même chose ? C'est trop bien. Une preuve qu'avec un peu d'effort, ils auraient pu s'entendre depuis plus longtemps que depuis la fin de cette ronde. C'est assez triste, dit comme ça. Et Fingal ne voulait pas penser à des trucs tristes. Il était de bien trop bonne humeur pour ça. Gneheh.

« Oui, totalement. Être suivi partout, ne pas avoir le temps de respirer, et puis il y aura sans doutes toujours des personnes jalouses qui diront du mal de soi. C'est pourquoi j'aime bien me faire discret, au moins je suis certain de ne pas m'attirer trop d'ennuis ! Professeur d'étude des moldus, pas sûr que ça fasse énormément de jaloux. »

Il avait ajouté ça en riant légèrement. Parce qu'il faut rester de bonne humeur et dire des trucs drôles. Voilà. Rester de bonne humeur et dire de la merde. Sa nouvelle devise. Ah, oui, il testerait avec plaisir le lit du blond. Sûrement qu'il était plus grand que le sien, vu leur différence de taille. Les grands lits, c'est trop chouettes ! Petit, il adorait squatter le lit de ses parents, vu sa taille. La nuit, il faisait parfois semblant d'avoir fait un cauchemar pour pouvoir venir dormir avec eux. Jeune fourbe. Bon, il avait du arrêter cette stratégie au bout d'un moment, il ne souhaitait pas non plus passer pour un pauvre enfant faible. Dommage, il l'aimait bien, ce grand lit deux places. Il pouvait passer ses journées à rouler dedans.

« Ah oui ! Je suis sûr que cette informations sera très utile. »

Bah oui. Comme ça, si jamais le lit de l'autre professeur était plus confortable, Fingal recommencerait peut-être bien à feindre d'avoir fait un cauchemar. Et sa fonctionnerait, avec ses talents d'acteurs si remarquables. Hehe.

« Erk, j'espère pas ! Ca doit être horrible, sinon ! J'ai déjà mal quand je me cogne contre des objets, alors si je n'avais plus d'os..! J'ose à peine imaginer.. Ou alors ça devient tout mou et on ne peu plus rien contrôler ? Enfin. C'est horrible. On n'aura qu'à demander ça à l'infirmier, un jour. »

Oui, un jour. Très lointain, de préférence. L'infirmier qui allait certainement le prendre pour un jou, en plus de le prendre pour un Mangemort. Ridicule. S'il y avait es Mangemorts à Poudlard, ça se saurait. Pfuh. Dumbledore savait sans doutes très bien qui il engag.. Ouais non, vu le nombre de cas sociaux présents. Hm.

« C'est comme tu préfères, peu importe. Ta chemise risque d'être un peu froissée si tu la gardes, à toi de voir ! »

C'est vrai, peu lui importait. Tant qu'il pouvait faire son massage, ça revenait à la même chose !

« Pas de soucis, c'est un peu en guise de remerciement pour ce soit on va dire ! Et puis tant que je peux me rendre utilse, autant le faire ! »

Il aimait bien aider les gens, Fingal. Pour ça qu'il souriait aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Lun 29 Aoû - 23:55

Exactement. C’était exactement ce qu’il pensait. Les gens qui vous suivaient partout, ça puait. Quoi. Comment ça il l’avait un peu fait avec le roux. Non. Entièrement faux. C’était totalement différent. Totalement. Le premier qui dit le contraire, il le tue voilà. Ou alors il s’assied dessus. Faudrait pas trop attirer les soupçons non plus. Mais il ne put réprimer un léger rire en entendant sa dernière phrase. Ca, c’était certain que son poste n’allait pas faire de jaloux. Mais celui du blond non plus, sa matière, bien qu’obligatoire était généralement assez mal vue par les élèves. Endormante soi-disant. Sans doute ce pourquoi il se démenait pour prouver le contraire. Depuis quand des batailles étaient devenues endormant franchement. Bon les récits l’étaient un peu plus. Mais quand même. Ca restait des batailles.

« ▬ Mais oui. Enfin, être trop discret ça ne me tente pas non plus personnellement, mais si c’est pour ne plus pouvoir sortir de chez soi, et devoir faire plaisir à du monde h24, plutôt mourir. Et c’est certain que comparés aux autres cours, les autres n’ont pas grand-chose à nous envier. Mais au moins, on aime ce que l’on fait, et les élèves stressent moins pour nos examens…Je crois. Il y a de ces cas quand même. »

Ceux qui n’étudiaient pas, mais qui se forçaient quand même à écrire quelque chose. Juste pour ne pas laisser blanc. Ce n’était pas les pires aux yeux du blond, au moins il avait quelque chose à lire, et généralement s’amusait bien. Bon. La note allait en conséquence, mais au moins il ne le prenait pas mal. Ce serait ridicule. Bien trop ridicule. Et nul. Autant prendre les choses du bon côté, non ?

« ▬ Indispensable pour l’Humanité entière. Il faudrait être complètement stupides pour passer à côté de cette occasion ! »

Oui. Glander, c’était le bien. Le Bien même. Ca et les lits confortables. Et Fingal. Wow. Ca commençait à faire énormément de choses en fait. Devait-il vraiment faire une liste ? Peut-être. Mais ce serait long. Très long. Trop long. Alors il la ferait un autre jour. Voir pas du tout. Parce que bon, il n’allait pas non plus trop se casser la tête. Ce serait dommage de perdre du temps pour une liste. Il y avait tant d’autres choses à faire, à accomplir. Mais retirer les os du bras de quelqu’un.

« ▬ Et t’imagines, si à l’inverse il y a des os en trop ? Enfin, à l’intérieur du bras, comme des articulations en plus ! Ca pourrait être vachement pratique si tu veux porter plus de choses ! Pas comme si ton bras est tout mou là. Tu peux juste avoir des spasmes sans le faire exprès et tuer de gens. Mais je n’oserais pas trop en parler à Hilderley, imagine c’est ce qui est arrivé à sa jambe. Merlin seul peut savoir ce qu’il nous ferait pour ‘ s’être moqué de lui’ alors qu’on voulait juste s’informer gentiment. »

Mais oui. Il ne savait p a s  d u   t o u t   ce qui était arrivé à la jambe de l’infirmier. Prrrrrt. Rien. Le néant. Coooomment il aurait pu savoir franchement. Oh. Tiens. Chemise oui. Plus intéressant. Se froisser ? Oui. Moyennement pour lui. Même avec la magie, repasser c’était chiant. Enfin, de son point de vue. Et comme il aimait bien tout faire lui-même, il se refusait qu’un elfe de maison passe par-là.

« ▬ C’est vrai, je n’y avait vraiment pensé ! J’essayerai que tu me remercies plus souvent alors, un retour sur les épaules contre un massage, ça peut difficilement se refuser ! »

Sans blague. Il avait clairement l’impression d’y gagner. Mais il n’arrivait pas à voir de manière partielle pour ce point-là. Bah. Il verrait bien ça aussi un autre jour, en attendant autant déboutonner sa chemise, et la mettre un peu plus loin. Histoire de ne pas marcher dessus plus tard, en la froissant, et en se cassant la figure. Ce serait un peu trop triste. Se retournant, il hésita un instant à se laisser retomber sur le lit, puis se souvint d’une part qu’il était un peu trop petit et risquait encore de se faire mal, et de l’autre que Wolodymyr était toujours en train de dormir, et il n’avait pas trop envie de le réveiller. Alors il opta pour y aller normalement. Waw. Il fait même encore des efforts.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mar 30 Aoû - 12:07

C'est vrai, c'est bien là l'essentiel. Fingal se serait mal vu faire métier autre qu'enseignant, c'est vraiment ce qu'il voulait faire. Et pour le moment, même si ça ne faisait pas énormément de temps qu'il exerçait, ça lui plaisait. Enfin, plus ou moins. Il n'avait pas vraiment à se plaindre si son humeur des derniers jours laissait à désirer, ce n'était que de sa faute, pas de celle de son métier. Ca passerait. Genre là, ça lui était totalement passé. Il était tout content, ça se voyait bien.

« Oui, c'est certain. En tout cas, être professeur d'autre chose ne m'aurait pas spécialement convenu, j'ai l'impression, même si ce n'est qu'une option dans mon cas. Et oui, je ne te le fais pas dire ! Déjà, je ne comprend pas les élèves qui ne font aucun effort pour suivre mon cours. C'est une option, certes, alors ça veut dire qu'ils l'ont prise pour pouvoir dormir ? C'est pas cool. Enfin, il y a des bons élèves, après. C'est juste que j'ai l'impression qu'ils se font rares. »

Ce n'était peut-être qu'une impression, à force de voir des élèves endormis, il voyait le mal partout. Il devrait sans doutes penser à y réfléchir un peu, et essayer de positiver, comme il aimait si bien le faire. Il aurait sans doutes moins de soucis s'il le faisait vraiment tout le temps.

« J'approuve ! Tant que ça inclut un peu de bien-être, c'est totalement indispensable. »

Ah bah oui. Le bien-être et le repos c'est très important. Il faut y penser, surtout lorsqu'on est professeur. Oui, le stress immense de donner cours face à des petits imbéciles irrespectueux, si on ne pense plus à son bien-être on risque de faire un burn out. Ce qui serait dommage, pas vrai ? Enfin, ce n'était pas prêt d'arriver pour Fingal. Là il venait de refaire son stock de bien être, il pourrait tenir au moins un mois. Au moins.

« Oh Merlin, c'est immonde. À voir, en tout cas, ça a l'air totalement dégueu. Bon, c'est vrai que ça doit être pratique... Oh, le pauvre. C'est vrai que je ne m'y risquerais pas non plus. Il me fait déjà bien assez peur comme ça, je suis sûr qu'il prendrait ça pour une preuve de culpabilité et essayerait de se venger. Ce qui serait terrible, étant donné qu'on est innocents ! Il ne sait vraiment pas où chercher, c'est plutôt triste... »

Bon, après il ne se permettrait pas vraiment de juger, ça ne lui était pas arrivé à lui, il ne pourrait pas savoir comment il réagirait dans ce cas là. Peut-être qu'il serait bien pire que l'infirmier. Bon, il n'avait aucune envie de perdre l'utilité de sa jambe. Non mais oh. Ca devait être super difficile de marcher sans.

« Ca me semble équitable ! »

Ah bah oui, il s'était bien amusé lui. C'était cool.

Après que le blond ne se soit réinstallé, Fingal s'assit en tailleur à côté. Woh, bah il en avait de la surface de travail. Bon. Par où commencer la pointe inférieure des omoplates, des ça ? Bien. Comment faire. Déjà, il fit craquer ses doigts et se frotta les mains pour les réchauffer. Beh oui, si elles étaient froides ça ne serait pas agréable. Après, il se pencha et placa chaque mains sur une omoplate. Bon il allait se mettre à genoux, ça serait plus pratique, de son point de vue. Ensuite, il se mit à faire des ronds avec ses pouces.

« Bon, j'ai jamais fait ça, mais je ne pense pas être une catastrophe à ce point, ça me semble un peu instinctif... »

Par contre s'il faisait vraiment de la merde, faudra lui dire parce qu'il ne s'en rendrait sans doutes pas compte.

« Au fait, tu t'es fait quoi au bras ? »

Curieux qu'il était. C'est triste, le blond avait l'air assez endommagé comme ça.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mar 30 Aoû - 13:21

Tiens. Qu’est-ce qu’il serait devenu si jamais il n’avait pas été accepté en tant que Professeur à Poudlard. Il n’en avait pas la moindre idée. Du tout. Il n’y avait pas vraiment réfléchi. Il aurait pu écrire des livres. Waw. Il aurait certainement dû faire d’autres études pour pouvoir accéder à d’autres débouchées. Trop fatiguant. Surtout pour le moment. Bah. Il trouverait bien en réfléchissant. Ce n’était pas non plus comme s’il était sans rien. Enfin. Au moins lui, les élèves pouvaient rarement dormir durant son cours. Sous peine d’avoir une boule de poil arrivant, bien décidée à réveiller la personne.

« ▬ C’est assez triste aussi que les bons élèves se voient nettement moins vite que les pires aussi. Quelqu’un qui n’écoute pas, et qui en plus dérangera les autres, se remarquera nettement plus vite. Mais au bon, au final ça leur retombera quand même dessus, au lieu de se tenir tranquilles quelques heures et d’assimiler la matière presque directement, ils devront le faire durant leur temps libre. »

Et tant mieux d’ailleurs. Comme quoi, la vie n’était pas toootalement injuste non plus. Sauf si ceux qui n’écoutaient pas avaient la capacité de retenir en lisant une seule fois, et de pouvoir tout retranscrire le jour de l’examen. Alors là ce serait parfaitement dégeulasse par contre. Il leur confisquerait leur livre. Voilà. Comme ça ils devraient trouver un autre moyen, tant qu’ils ne l’écouteraient pas correctement.

« ▬ J’aime cette façon de voir les choses ! Ca devrait être un des premiers principes pour tout le monde d’ailleurs. »

Ca éviterait quelques énervements sans doute. Même beaucoup si cela se trouvait. Il faudrait essayer tiens pour voir. Les gens seraient sans doute plus heureux. Enfin. La personne avec plus d’articulations ne le serait peut-être pas, et l’infirmier encore moins. Fingal avait donc aussi peur de Hilderley. Parfait. Ils étaient deux. Et il avait l’impression que pas mal d’élèves avaient le même point de vu…Ahahahaaaaa. Aaaah. A h a h a h a. Merci de ne pas l’inclure dans l’innocence, même s’il aurait bien voulu en faire partie. Oh. C’était son aîné qui s’était mis dans son chemin. Pas de sa faute. Mais l’infirmier ne devait pas se douter qu’il était aussi proche de son agresseur non intentionnel.

« ▬ S’il arrêtait d’accuser tout le monde, il pourrait être sympa j’imagine, mais je préfère l’éviter, c’est assez stressant de l’avoir sur le dos. Je n’ai même pas envie ne serait-ce que d’imaginer ce qu’il ferait à la personne qui serait vraiment impliquée là-dedans. »

Ce pourquoi il ne dirait jamais rien, voilà. Oups, ça lui échapperait de s’en souvenir. Il n’avait jamais vu cet homme auparavant. Il avait lancé le sort en fermant les yeux, donc il n’aurait vu personne. Du tout. Ahahaaa. Bon. Maintenant, il pouvait être tranquillement couché sur le lit. Ou presque. Ce n’était pas non plus la position la plus confortable, mais il n’allait pas se plaindre. Au contraire. Le roux, bien qu’il disait ne l’avoir jamais fait, semblait bien s’y prendre quand même. Vu qu’il n’avait jamais expérimenté de massage pro, il ne pouvait pas juger, mais ça faisait du bien, alors ça lui convenait parfaitement.

« ▬ T’inquiètes, c’est parfait ! Avec un peu d’entraînement tu pourras certainement de reconvertir ou faire un travail à mi-temps ! »

Bah oui, ça pouvait être toujours pratique. En attendant, il posa sa tête dans le coussin devant lui. Là. Lui aussi il était confortable. Ajreguh. Un peu moins comme la question qui suivit. Oups.

« ▬ Hrmrpger. »

Ah oui. Parler dans le coussin, très bonne idée. Très compréhensible. Nouvelle technique d’approche. Mais au moins il n’avait pas à chercher une excuse plus loin n’est-ce pas ? Non. Ce ne serait pas très plausible. Mettant donc sa tête sur le côté, il eut droit à une magnifique vue sur ledit bras. Si seulement cela pouvait être un peu plus discret.

« ▬ Omph, c’est une longue histoire, encore plus que les escaliers. »

Ca pour être longue. Ce serait trop long de raconter 4 ans n’est-ce pas ? Et le roux n’aurait pas envie de l’entendre. Pas du touut. Il essayait de s’en convaincre du moins. Mais vu l’état dans lequel il était, il arrivait difficilement à stresser. Déjà parce qu’il était fatigué, deuxièmement parce qu’il était bien, et troisièmement on le massait. Il allait finir par engager son homologue comme masseur personnel. Voilà.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mar 30 Aoû - 15:44

Oui, c'est bien triste, dit comme ça. Pourquoi n'étaient-ils simplement pas plus intéressés, ces élèves ? Ce n'est pourtant pas compliqué de faire des efforts et d'obtenir des bonnes notes. Surtout à son cours quoi, ce n'est pas comme si c'était le plus compliqué. Si ça se trouve, il était vraiment le seul que ça intéressait. Dans ce cas là, ça serait vraiment triste. Voir carrément déprimant. Alors autant ne pas y penser. Huh.

« C'est pas faux. Peut-être qu'on devrait être plus sévères ? Enfin, je ne sais pas pour toi, mais je n'ai encore donné aucune punition. En même temps, gosse, j'en avais pas mal peur. »

Même s'il n'en n'avait jamais reçu. Bah non, il les redoutait tant qu'il se tenait à carreau tout le temps, pendant les cours. Après, pendant son temps libre, c'était autre chose. Mais il avait toujours fait attention à ne pas dépasser les limites qu'il s'était imposé. C'est bien non ? Ah, il aimait bien le temps où il n'était encore qu'un élève. Enfin, ça dépendait des moments. Il aimait moyennement ceux où le blond venait l'enquiquiner. Enfin, c'est de l'histoire ancienne. Il était sûr que maintenant, quand Icalurus viendrait le voir, il en serait bizarrement bien plus content qu'il n'aurait pu l'être par le passé. Bizarre hein.

Ah bah oui, le principe de base même, voilà tout. Tout le monde serait content, avec ça. Il y aurait moins de soucis de stress, moins de soucis de mauvaise humeur, donc moins de violence. Et moins de violence, on en a toujours besoin. Pas que le roux n'ait eut de soucis quelconques avec la violence, mais pour les autres, on ne sait jamais. Mieux vaut prévenir que guérir.

Ah ça oui, c'était stressant d'avoir l'infirmier sur le dos. Fingal se souvenait bien de la dernière fois où il avait eu à faire avec ces homme. Il lui avait volé sa pêche. Monstre. Tiens, maintenant il avait envie de pêche. Bon bah ça lui passera hein. D'ailleurs, il était sûr que justement, si l'infirmier pensait un peu plus à son bien-être et se reposait au lieux de traîner à droite et à gauche en quête de coupable(s) potentiel(s), il serait moins obnubilé par sa soif de vengeance.

« Oui, j'espère juste ne jamais attraper de quelconque maladie ici, du coup. Peut-être qu'il la tuerait ? Ou alors il serait assez fourbe pour la torturer et la faire souffrir jusqu'à ce qu'elle ne meure... »

Oui, c'était assez flippant. Promis, il n'irait pas l'embêter. La torture, c'est pas franchement son truc, au roux. Ah non, il préfère rester calmement dans sa chambre sans qu'on l'embête. Voilà, il l'aimait bien, sa tranquillité.

« Ca ne me dérangerait pas, c'est pas désagréable à faire ! Et puis si tu veux je pourrais m'entraîner sur toi, ça ferait d'une pierre deux coups ! »

Quel était ce bruit. Est ce que le blond avait essayé de parler, ou bien Fingal lui avait fait mal ? Ah non hein, ce n'était pas le but ! Pendant un instant, il se mit même à paniquer. Pour se rendre compte qu'en fait, l'autre avait bel et bien essayé de parlé. Ouf. Ah, longue histoire ? Bien, il n'insisterait pas. À la place il déplaça ses mains jusqu'aux trapézoïdes pour réitérer ses mouvements. Il finirait bien par le découvrir un jour. Heh.

« Plus longue que les escaliers ? Eh beh. En première je m'étais fracturé l'avant bras en tombant de mon balais. »

Et ça avait fait mal. Très très mal. Il avait toujours un peu peur des hauteurs, maintenant.

« Je propose de nous tenir loin des balais et des escaliers ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mar 30 Aoû - 16:42

Lui et l’autorité, ça faisait deux. Enfin. Ce n’était pas vraiment dans son caractère de l’être. Voir pas du tout. Il donnait des punitions en tout dernier recours. Ce qui avait dû arriver une ou deux fois en fait. Pas plus. En même temps, dans les années les plus jeunes, il n’avait même pas à essayer d’inculquer une quelqu’un autorité, elle semblait venir toute seule. Sa tête, ou sa taille, ne devait pas leur revenir. Tant pis hein. Mais en y réfléchissant, le roux lui n’avait que les plus âgés du coup.

« ▬ Peut-être, mais j’ai l’impression que ça les poussera à haïr encore plus le cours… J’ai dû en donner une, lors d’une ronde, parce que l’élève refusait de retourner dans son dortoir-. »

Alors qu’il le lui avait demandé tout gentiment. Il lui avait laissé une chance, mais visiblement l’adolescent avait plus voulu en profiter, pensant qu’il n’oserait pas aller jusqu’à la sanction. Oups hein. Faut pas exagérer non plus. Même s’il n’aime pas spécialement donner des punitions, il ne va pas se laisser marcher sur les pieds non plus ce serait un peu trop ridicule. Même très ridicule. Donc on évitera. Enfin. Aujourd’hui ils n’avaient pas dû en arriver là. Cela lui aurait fait mal au cœur d’en donner une à Strugatsky en même temps, vu sa tête adorable. Et même vu son comportement tout court. Peut-être un peu trop discret, mais il avait l’air de fournir pas mal d’efforts pour rester au niveau. Le genre de personne à encourager et non à enfoncer.

Oh. OooOh. Non. Il ne voulait pas être torturé. Pas du tout. Un frisson lui en parcouru l’échine à cette idée. Il en connaissait peut-être un rayon sur la Magie Noire, mais s’il voulait garder un minimum sa superbe couverture, il ferait mieux de ne pas en faire usage. Alors que l’autre, ancien Auror, en connaissait tout un rayon sur la magie. Et peut-être même la Noire aussi étant donné qu’il était censé la contrer. Merlin. Tout mais pas ça.

« ▬ Si je tombe malade, j’irai trouver quelqu’un d’autre je pense. Et va savoir avec lui. Mais…Vu que c’est illégal, tu penses qu’il le ferait quand même ? Enfin, je ne le connais pas assez pour savoir s’il est attaché à l’éthique ou autre mais bon. Il pourrait très bien aussi lui faire boire à son insu on ne sait quelle potion, j’imagine qu’il doit avoir un assez bon niveau pour en être arrivé là. T’imagine si la personne n’a même pas fait exprès de le viser ? »

Il plissa légèrement les yeux, comme pour réfléchir. Enfin. C’était ce qu’il faisait en fait. Oui bon, il avait fait exprès de le viser, mais son intention première n’était pas de s’en prendre à lui hein. Est-ce que ça l’innocentait pour autant ? …Sans doute pas. Dommage. Mais bon. Inutile d’y penser trop longtemps. Il s’était bien dit que rien n’entamerait sa bonne humeur.

« ▬ Proposé si gentiment, je ne peux qu’accepter ! Je me dévoue pour tes entraînements, ma gentillesse me perdra ! »

Ou pas. Il ne faisait que se coucher et profiter. Mais le sourire qu’il arborait démontrait bien qu’il ne pensait pas vraiment ce qu’il pensait. Il était surtout heureux que le roux n’ait pas envie de laisser tomber ses massages, lui en assurant presque d’autres. Ils ne pouvaient être que bénéfiques, n’est-ce pas ?

« ▬ Beaucoup plus longue ! Je pourrais écrire un livre dessus, mais bizarrement j’ai un peu la flemme. Ow. Ca a pas du tout dû faire du bien ça. T’as été dispensé des cours après ? Je ne vois pas vraiment pourquoi on doit les supporter une année entière, après deux cours tu sais déjà si tu as envie de faire du Quidditch, ou si tu renieras cette chose bonne à faire le ménage seulement. »

Ca pour haïr les balais. Il ne tenait pas dessus. Littéralement. La position soi disant obligatoire là, il n’avait jamais réussi à la tenir. Et cette chose ne lui obéissait pas non plus quand il lui demandait de se lever. C’est elle qui devait avoir des retenues tiens.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 1 Sep - 13:21

Ah oui, ça aussi c'est fort possible. Et ce n'est pas le but de Fingal, loin de là. Justement, il aimerait beaucoup qu'on ne déteste pas son cours. Il savait bien que cette matière nécessitait un intérêt tout particulier, et que tout le monde ne savait pas en faire preuve. Ou ne voulait pas, plus simplement. C'est pour cette raison que ce n'était qu'une option, après tout. Pas spécialement obligatoire, donc pas spécialement intéressante du point de vue des élèves. Et pourtant, Fingal trouvait ça nécessaire. Enfin, pas pour tout le monde, c'est vrai. Mais que ce soit au moins pour la culture générale ? Oui, au moins.

« Oh ? C'est stupide de sa part. Je veux dire, quand il y a des règles, elles ne sont pas faites pour être enfreintes... J'ai du mal à comprendre le but des élèves qui essaient de se faire passer pour des rebelles alors qu'on n'a qu'à leur dire qu'on préviendra leurs parents pour qu'ils se calment. »

Oui il faut bien que les élèves profitent de leur jeunesse tant qu'il en est encore temps, mais il ne faudrait pas non plus qu'ils ne dépassent les limites.Leurs études n'en seraient que plus simples, après tout. Enfin, il espérait ne jamais avoir à donner de punition. Les avertissement devraient suffire, avec un peu de chance. Et puis peut-être que sa manière de penser finirait par changer, et qu'il deviendrait le professeur ayant donné le plus de punitions en si peu de temps. Bon, il en doutait tout de même un peu.

Lui non plus ne connaissait pas assez bien l'infirmier pour savoir s'il serait capable de torturer qui que ce soit. Peut-être bien que la vengeance poussait à faire des choses aussi horribles ! Il ne savait pas tellement, étant donné que la vengeance n'était pas une solution qu'il affectionnait particulièrement. Qu'il affectionnait tout court, d'ailleurs. La preuve, si c'était le cas, peut-être bien que tout à l'heure, il aurait volontairement poussé Icalurus dans les escaliers pour l'achever. Mais il ne l'avait heureusement pas fait. Il n'en n'avait eu aucune envie, et n'en n'avait toujours aucune envie. Au contraire, si jamais il se retrouvait encore dans les escaliers en compagnie du blond, Fingal prendrait soin de se mettre devant l'autre professeur pour amortir le choc en cas de chute.

« J'en ai l'impression oui. Oh, ça serait vraiment triste si la personne n'avait même pas fait exprès ! Il faudrait peut-être qu'elle s'excuse ? Enfin, si c'était moi, j'aurais trop de remords pour m'approcher de lui. »

Ah bah oui, il n'avait pas l'impression que Hilderley ne soit du genre à pardonner facilement. Bizarre hein, une intuition. Heureusement qu'il n'avait rien à voir là-dedans, alors.

Le roux sourit en entendant les paroles de l'autre professeur. C'est qu'il est drôle quand il s'y met, lui.

« Je vais bien finir par m'en vouloir ! Mais si c'est pour la bonne cause... »

Pour une bonne cause, c'en était une ! S'il devenait masseur professionnel, peut-être qu'il pourrait rester à Poudlard juste pour ça, tout le monde aurait moins de soucis de stress, par après. Quoique, il n'était pas totalement certain de souhaiter tripoter le dos de tout le monde. Yuh, il en avait presque des frissons d'horreur à la pensée de certains.

« Je comprend ! Les longues histoires c'est intéressant, mais fatiguant. Ah, ça a fait un mal de chien c'est sûr. Au moins, je n'ai pas eu beaucoup de cours. Mais maintenant, c'est tout juste si je sais monter sur un balais. »

Et il n'avait pas envie de s'y réessayer de sitôt.

« Je les renie tous, maintenant. Et puis il y a plus pratique ! »

Bah oui, le transplanage. Il s'y était intéressé d'un peu plus prêt il y a quatre ans, et avait obtenu son permis. Bizarrement, il préférait ça au balais même si ça le rendait un peu malade à chaque fois. Enfin, il essayait de ne pas trop se perdre dans ses pensées. Du coup, il déplaça une de ses mains jusqu'au milieu de la colonne vertébrale de son homologue. Son autre main revint masser la point de l'omoplate droite du blond. Sérieusement, c'est presque s'il s'amusait !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 1 Sep - 18:30

Comment arrivaient-ils à avoir une conversation aussi réfléchie. Il ne savait pas. Mais était-ce réellement important ? Non. Ce qui était important au final était qu’ils se parlent. De cette manière. Ce qui aurait été impensable quelques jours avant. Soit. Oui cet élève était parfaitement stupide. Enfin. Sa réaction. Le blond pouvait comprendre le certain besoin d’autorité que l’adolescent avait pu avoir, ou en tout cas, le besoin de la défier. Et il eut un léger rire. Ah ça oui. Si on l’avait menacé de prévenir ses parents, il aurait été l’élève le plus sage qui puisse exister. De tout Poudlard. Si c’est possible. Parfaitement.


« ▬ Même si ce n’était pas spécialement intelligent, j’imagine qu’il a voulu voir jusqu’où il pouvait aller…Après tout, comme on est nouveaux, ils nous pensent peut-être plus laxistes ? Mais la prochaine fois, j’utiliserai la menace des parents, c’est certain que ça risque de marcher ! J’espère en tout cas, sinon ce seront des causes perdues. »


Et du coup il les ignorera. Voilà. Tant que cela ne lui apporte pas de problèmes et bien…Et bien ça ne lui poserait pas de problèmes. Meilleure phrase du monde. Merci Icalurus. Il prenait même la peine de se féliciter mentalement. Si ce n’était pas beau tout ça. Ce qui était moins beau, ce serait ce que l’infirmier lui ferait s’il découvrait sa véritable nature. Et pour !a, il ne devrait jamais accepter une seule des boissons qu’il lui proposerait. Si c’était pour se retrouver à boire du Veritaeserum, ce serait un peu stupide. Un peu. Et il s’en mordrait les doigts si on ne le tuait pas avant. Ce qui serait encore plus stupide et dommage. Stommage voilà. Oh. Il proposait de s’excuser. Mais il doute réellement que ça marche. Et oui aussi, les remords. Même si la peur l’envahissait plus en fait. La peur qu’il le découvre. Après tout, il ne l’avait pas tué. Juste blessé. L’infirmier pouvait s’estimer chanceux.


« ▬ C’est certain, il fait déjà peur de base, alors en plus si tu sais qu’il doit t’en vouloir à mort… J’aurais encore plus peur de lui, il n’a pas l’air de chercher des excuses, juste de débusquer la moindre personne suspecte et… Euh. Lui régler son compte ? »


Oui il ne savait pas non plus ce qu’il allait leur faire hein. Il n’avait pas envie de le savoir. Et ne le saurait tout simplement jamais. Parce qu’il ne serait pas présent. Parce qu’il ne ferait rien en leur présence tout simplement. Et tout le monde serait tranquille. Tout irait bien. Parfaitement bien. Aucun problème.


« ▬ Tous ces sacrifices pour la bonne cause, j’espère que ça aboutira ! »


Aaah. Voilà. Il n’insistait pas pour son histoire. Magnifique. Là aussi ce serait parfait et sans problème. A croire que cette soirée avait quelque chose de spécial. Elle l’avait d’ailleurs. Mais il n’aurait pas su dire exactement quoi. En plus ils se trouvaient des points communs. Magique.


« ▬ J’imagine bien ! Et je suis du même avis, transplaner ou la poudre de cheminette c’est tellement plus simple ! Bon, peut-être pas très agréable, mais au moins tu ne risques pas de tomber. Puis c’est dur à contrôler, dans mes souvenirs. Nettement plus agréable si tu as du temps à perdre et que tu veux faire le ménage de façon traditionnelle ! »


Ce qui n’arrivait en fait…Jamais pour le blond. Fermant une nouvelle fois les yeux, il creusa légèrement le dos, sans vraiment s’en rendre compte.


« ▬ T’es certain que t’as pas fait ça toute ta vie ? »

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 1 Sep - 22:14

C'est vrai que ça devait être drôle, de se trouver juste à la limite de ce qui était permis ou non. C'était cependant un jeu dangereux auquel Fingal ne s'était jamais amusé. Il avait toujours fait bien attention à laisser une grande marge entre lui et la possibilité d'avoir des soucis. Eh ouais, il est pas con. Quelqu'un en doutait ? Pas lui.

« C'est vrai, j'oublie parfois qu'on est nouveaux. Depuis le temps qu'on connaît Poudlard, parfois j'ai encore l'impression d'être en dernière année. »

Et ce n'était pas l'année qu'il avait préféré. Avec les Aspics à la fin là... Enfin, il avait quand même réussi, malgré le stress. C'était bien là l'essentiel,et puis il se souvient avoir été fier de lui à ce moment là. Il aurait bien aimé le revivre en boucle. Comme maintenant, si la soirée pouvait continuer éternellement, il n'y verrait pas beaucoup d'inconvénients. Même s'il était toujours un peu fatigué.

« Peut-être qu'ils ont besoin d'attention, et son prêts à faire plein de conneries pour qu'on les remarque ? Ça serait un peu triste. »

Un peu beaucoup, même. Mais il n'aimait pas vraiment jouer au psychologue. Enfin, ce n'est pas qu'il n'aimait pas particulièrement, c'est surtout qu'il avait du mal à comprendre certains types de personne. Personne n'est identique, il n'arriverait qu'à comprendre que les gens comme lui. Et encore, parce qu'il se demandait bien ce qui se passait dans sa tête. Pas mal de trucs, ça c'est certain. Et y réfléchir en étant fatigué... Oui non, pas maintenant.

C'est vrai que l'infirmier n'avait pas l'air de rechercher des excuses. Mais bon, à part la vengeance, que pouvait-il bien vouloir ? Hm. C'est vraiment flippant.

« ..Ouais mais il finirait à Azkaban non ? Ça fait un peu peur de se dire que c'est un potentiel meurtrier, je vais encore plus l'éviter, maintenant. »

Ah bah oui, imaginez que Hilderley ne soit soudainement persuadé de la culpabilité, pour une raison ou une autre, du roux, et ne décide de mettre fin à ses jours. C'est limite s'il ne déciderait pas de se suicider avant que ça ne puisse arriver. Bon, ce n'était pas encore le cas, il pouvait continuer de profiter de la vie.

« J'espère aussi ! Ca serait du gâchis, sinon ! Il faut dire que je n'avais jamais pensé à cette vocation. »

Mais il allait songer à sérieusement y penser, si ça continuait comme ça. En espérant juste qu'il se débrouillait bien.

« Je suis d'accord ! Et vu que faire le ménage ne m'intéresse pas plus que ça, je propose de bannir le mot « balai » du dictionnaire ! Et puis ça serait marrant de pouvoir voler partout, sans balai ni rien. »

Et voilà, il recommençait à imaginer des trucs bizarres. Mais drôles. D'ailleurs, il sourit quand il vit la réaction du blond. C'était bon signe non ?

« Certain ! Mais j'aime bien, c'est reposant. Mais l'essentiel c'est que ça te soit reposant à toi ! »

Bah oui, c'est un peu le but quoi. Alors il continua, un sourire aux lèvres. Pourquoi il était content comme ça, aussi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


225 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 2 Sep - 0:08

Il était vrai qu’après avoir arpenté le Château durant sept années entières, il était assez difficile de se dire qu’ils étaient considérés comme des nouveaux.  Bon. Le fait de pouvoir entrer dans la Salle des professeurs aidait à cette réalisation. Et le fait d’avoir sa propre salle, sa propre chambre. Et de donner cours peut-être. Soit. Il y avait quand mêmes quelques éléments qui changeaient la donne. Mais il avait quand même l’impression d’être de retour en arrière. Triste ? Peut-être pas.


« ▬ C’est certain. Alors que ça fait… Sept ans ? C’est long, et court en même temps quand on y réfléchit. »


Waw. Ca c’était de la réflexion de première classe. Il fallait qu’on lui donne une médaille. Tout de suite. Sinon. Sinon rien. Il en aurait pas. Et ça ce serait vraiment triste tout simplement. Que voulez-vous qu’on dise d’autre. Oh. Ca pour l’attention, il ne pouvait pas dire grand-chose. C’était exactement pour ça qu’il avait fait de la merde durant ses études. Mais pas trop grosse non plus.


« ▬ Mais ce serait compréhensible. C’est peut-être aussi le moment où ils se cherchent, ils essayent un peu tout. Et pour certains, contrairement à chez eux, ils n’ont pas l’attention de leurs parents, alors ils en cherchent autre part ici. »


C’est sûr que de passer du rang d’être tout puissant à la maison à : élève parmi tant d’autre, il l’avait un peu mal supporté. Un peu. Et il avait vite compris aussi qu’il aimait se différencier tout simplement. Enfin. Maintenant qu’il l’avait compris il savait comment réagir, joie. Il n’allait pas s’attarder plus longtemps sur le sujet, sauf si le roux en redemandait.

Roux qui d’ailleurs avait peur des potentiels meurtriers. …Non. Sans blague. C’était une réaction parfaitement normale, en fait. Personne ne chercherait à courir droit vers un meurtrier. Personne. Ou presque. Mais là n’était pas la question.


« ▬ C’est vrai. Maintenant, rien nous dit qu’il le tuera. Vu son caractère, il fait peur à tout le monde et personne ne se dénoncera. J’imagine. Ou alors il faut être inconscient. »


Ce qu’il n’était pas encore. Ou pas totalement plutôt. Et ne le serait jamais au point de se livrer à l’infirmier, ça c’était plus que sûr. Ou alors il y serait forcé d’une manière ou d’une autre. Par quelqu’un sans doute. De son plein gré, jamais de la vie. Jamais.


« ▬ Maintenant, tu sais quoi faire de ton temps libre et ce que tu pourras faire lors de ta retraite, si c’est pas génial ! A moins que tu ne sois comme le Professeur Dumbledore et que tu ne restes ici durant des dizaines d’années ! »


Ce qui était possible. Totalement possible. Et le temps qu’il reste ici, il aurait détruit tous les balais. Tous. En tout cas, ceux qui se trouvaient sur leur chemin. Pour bien faire les choses quoi.


« ▬ Très bonne initiative, une nouvelle fois ! Mais pouvoir voler partout, ça mènerait sûrement à des accidents, ou alors il faudrait…Instaurer un code. Va savoir comment. Mais sinon, tout le monde risquerait de se foncer dedans ? »


Du moins, c’était comme ça qu’il l’imaginait. Il se trompait peut-être maintenant, ce n’était pas non plus comme s’il était au meilleur de sa forme. Même si là tout de suite, hormis sa fatigue, rien ne clochait, bien au contraire. Il était beaucoup trop bien.


« ▬ Je t’assure que pour être reposant, ça l’est ! Et vraiment agréable ! »


Il n’aurait d’ailleurs jamais pensé ressentir un tel bien-être, bien que la fatigue devait aider. Tout comme la présence de Fingal. Et de ses sentiments aussi. Voilà. Tout était parfait. Jusqu’à ce qu’il rouvre les yeux. Hrmph. Presque parfait. Quelque chose le turlupinait un peu quand même.


« ▬ Tu ferais quoi face à un Mangemort ? Isolé j’entends, dans la vie de tous les jours. »


Waw. Ca c’était ce qu’on appelait de la subtilité. Mais il était incapable de mieux faire. Non, il ne s’attendait à rien de très positif. Il s’informait, c’est tout.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 2 Sep - 12:16

Il avait l'impression que ça faisait bien moins longtemps que ça. Parce que sept ans, c'est toute une scolarité à Poudlard quand même ! Il avait d'ailleurs préféré les années suivant sa sortie de l'école. Enfin bon, il avait de toute manière l'impression qu'au final, ce qu'il préférerait, ce serait cette période en tant que professeur. Il se demandait bien pendant combien de temps il allait exercer, d'ailleurs.

« Dit comme ça on dirait bien que ça fait longtemps, mais j'ai presque l'impression que c'était il y a quelques mois ! »

Ce qui techniquement n'était pas faux, c'est juste il a beaucoup de mois. Sept fois douze ? Ah non, trop compliqué pour l'heure, ça. Non mais oh, c'est presque s'il n'était pas certain de combien sept fois huit faisait. Alors bon.

Ah oui, il n'avait pas pensé à ça. Parce que lui, enfant, même en étant ici, il en avait eu de la part de ses parents, de l'attention. Dès qu'il revenait à la maison, c'est bon il avait son quota jusqu'aux prochaines vacances. Et puis même, il recevait beaucoup de lettres, même en une fois. Bon, il s'en était même plaint parfois, se disant qu'il n'avait absolument pas besoin de tout ça, même si au fond il en était bien content.

« C'est assez triste, alors. Je suppose qu'on ne peut pas leur en vouloir. Il faudrait trouver un moyen de régler ça...Je ne suis pas sûr de pouvoir faire grand chose, cependant. »

Il était professeur d'étude des moldus, pas assistant social. Il n'aurait pas vraiment été doué là dedans.

« C'est vrai. Si j'étais coupable je m'éloignerais bien de lui, je pense même que je changerais de métier. De pays. J'irais vivre chez le côté de ma famille qui a déménagé en Amérique. »

Oui, absolument. Et il commencerait enfin sa carrière de masseur. Certain qu'il aurait du succès. Pas si qu'il ait un salaire très élevé, par contre.

« En tout cas j'espère qu'il ne mettra fin aux jour de personne. »

Voilà. Et dans sa grande bonté d'âme, il souhaitait au coupable de se taire et de rester dans l'ombre, ça valait mieux. C'est bien, l'ombre.

« Peut-être bien que je resterais ici jusqu'à la fin de mes jours ! Il faut dire que c'est assez tranquille niveau logement et nourriture. Et puis il y a Pré-au-Lard pas loin du tout ! En fait j'ouvrirais peut-être mon salon de massage là-bas. Bel avenir, je trouve. »

Passer de professeur à masseur professionnel, c'est pas mal, de son point de vue. Il deviendra le meilleur masseur Irlandais d'Ecosse. Parfait.

« J'imagine oui ! Faut dire que ça ferait pas mal d'animation, de voir tout le monde se percuter. Un peu drôle. Mais dangereux. Je continuerais de marcher je pense. »

Ca serait même beaucoup trop drôle. Lui, du trottoir, il se marrerait en voyant tout le monde se foncer dedans. Heh.

Bon, au moins il faisait ça bien, c'est une bonne nouvelle. Autant continuer, hm.

« Tant mieux ! »

Voilà, tout allait pour le mieux, joie paix et amour. Pour la peine il en rit encore un coup. Ah, la question du blond le fit réfléchir. C'est complique, de réfléchir. Il faillit même s'arrêter, mais au final haussa les épaules. Bonne question ça.

« Oh, je flipperais déjà vachement ! Puis je m'éclipserais aussi rapidement que possible. Je me vois mal faire quoi que ce soir d'autre, j'ai déjà peur des araignées, alors d'un Mangemort, même dans la vie de tous les jours.. Surtout si je ne m'y attend pas, quoi. J'essaie toujours de me tenir loin des ennuis. Et toi ? »

Ils avaient tout de même des drôles de discussions, depuis ce soir. Mais c'était marrant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Revenir en haut Aller en bas

[Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Cinquième Etage :: Salle de Bain des Préfets-