N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 9:12

C’est un bon résumé de ce qu’’avait pensé Fingal en arrivant ici en tant que professeur. À la seule différence que, personnellement, en ayant retrouvé Icalurus, il s’était également dit que ce serait les pires années de sa vie. À nouveau. Et bizarrement, il ne s’était pas senti de taille à affronter ça, même si les années avaient passées et qu’il aurait normalement dû s’être endurci. Mentalement, du moins. Mais surprise, autant il en avait été inquiet et beaucoup trop stressé au début, maintenant il n’en n’était plus rien. Sur le coup il était même très content de la présence du blond, à voir les autres jours si celui-ci décidait de refaire n’importe quoi pour l’emmerder.

Oh. C’est une blague aussi ça, pas vrai ? Eh bien, Icalurus et l’humour… Le roux avait froncé les sourcils, essayant de réfléchir un peu et de déterminer s’il était satisfait par cette explication. Et la réponse était non. Parce qu’après toutes ces années à avoir été persuadé que l’autre le détestait, il se sentirait beaucoup trop con de se rendre compte que, bah non, ce n’était pas le cas. Mais sérieusement, Fingal ne se savait pas con à ce point. C’est peut-être les gênes de roux ? Aucune idée, mais en tout cas, même s’il aurait dû rire du fait qu’Icalurus mentionne sa stupidité, le roux avait fortement envie de se taper la tête contre son bureau. Très fort. À se demander qui était le plus stupide.  


« ..Oh. J’aurais dû m’en apercevoir. »

Ou le Serdaigle aurait pu le dire, aussi. Non mais c’est quoi cette manière de se compliquer la vie ?! Fingal n’émettrait aucun commentaire à voix haute à ce sujet maintenant, parce qu’il craignait que ça ne puisse vexer d’une manière ou d’une autre l’autre professeur. Et il était beaucoup trop bien ici, faire cesser le câlin serait comme commettre un crime. Le pire crime de tous les temps. Et aucun d’eux n’était un criminel, jusqu’à preuve du contraire. Et puis bon, ce n’était pas si grave tout ce qui s’était passé pendant ces sept années à Poudlard, hein ? Si. Quand même un peu. Beaucoup. Mais soit, Fingal n’avait pas la tête à penser à cela plus longtemps. Pourquoi il avait ramené le sujet aussi, hein ?

« Tant pis. Ce qui est fait est fait, et au moins j’ai des explications.. Je préfère rester dans le câlin plutôt que de recasser le passé. C’est plus agréable. »

Pour la peine, il e serra un peu plus fort.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 9:30

Visiblement, il y avait eu un malentendu. Un gros malentendu. Il n’avait jamais réellement détesté le roux. Bon. Si. Peut-être. Deux minutes. Le temps que son pied n’ait plus mal. Puis il avait utilisé cette excuse. Pour pouvoir allègrement emmerder une des premières personnes à lui avoir adressé la parole. Et une des personnes qui ne le fuyait pas déjà à l’époque. Bon. Il ne lui laissait pas non plus le choix. Dommage, hm ? Mais au moins, ils mettaient les choses à plat. Ou presque. Comme quoi s’ils avaient un peu parlé avant, cela aurait arrangé sans doute plein de choses. Et surtout si le blond s’était rendu compte que non, on ne peut pas se faire des amis en leur imposant sa présence et en faisait tout pour que leur attention soit tournée vers soi-même. Surtout si attirer l’attention consistait à se mettre dans son chemin, ou déchirer un parchemin. Pauvre grande chose jeune à l’époque qui avait besoin d’attention. Ou qui surtout avait décidé d’avoir besoin de l’attention du roux.


« ▬ En même temps, même si je ne me souviens pas de tout, j’ai dû être imbuvable à certains moments. On me le dit souvent. »

MAIS IL NE FAISAIT RIEN POUR CHANGER AHAHA. Age mental : 3 ans. Non. Ce serait insulter les bambins. Age mental : Icalurus. Voilà. Il avait même esquissé un sourire en pensant à toute ces personnes horripilées par sa présence, sans qu’il ne change rien. Mais certaines le méritait. Voilà. C’est ce qu’il se disait. Soit. Au moins il savait pour Fingal. Et il ferait peut-êêêêêtre attention. Au pire il trouverait quelqu’un d’autre à emmerder si jamais il ne voulait pas le vexer. Ou alors il l’emmerderait plus gentiment.


« ▬ Je ne te le fais pas dire. Puis au final, il suffit de se dire qu’on a été tous les deux stupides à notre manière. Enfin. J’imagine que ces sept ans ne disparaîtront pas comme ça. Promis, j’essayerai de faire des efforts. Ou alors on reste comme ça, c’est bien, ça m’empêche de toucher à autre chose. »


Pas d’objets qui tombent maaaalencontreusement. N’était-ce pas magnifique ? Bon. Il restait Wolodymyr. Qui devait être en train de dormir d’ailleurs en attendant son retour. Ou alors qui piaffait devant la porte fermée. Il lui avait laissé à manger en tout cas, donc tout devrait bien se passer. Il lui avait même laissé quelques jouets à disposition. Si ce n’était magnifique ça. Le félin lui avait brisé le cœur en lui lançant un regard attristé avant de partir, mais le directeur avait été ferme. Il ne pouvait pas l’emmener durant les rondes. Triste. Enfin. Il préférait pouvoir l’emmener durant ses cours hein.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 10:07

Ah. Eh bien c’est peu étonnant, lui aussi s’était dit que le blond était imbuvable. De nombreuses fois. À chaque fois qu’il avait fait son apparition dans les couloirs, en fait. Et c’est plutôt triste, parce que parfois le roux s’était demandé comment ça serait, s’ils étaient amis. À l’époque, Fingal adorait se faire des amis. Comme beaucoup d’enfants normaux, en fait. Mais il avait été du genre à vouloir être ami avec tout le monde. Et puis il n’aurait jamais pensé qu’on puisse l’embêter, avant de venir à Poudlard. Parce qu’il était vraiment un gosse gentil, mais pas gentil au point de devenir chiant. Il était foutument normal, en fait. Alors c’est sûr qu’il n’avait jamais compris pourquoi une certaine asperge l’avait pris comme sorte de défouloir ou il ne savait quoi simplement parce que Fingal lui avait marché sur le pied accidentellement.

« En effet. »

Il devait l’admettre, oh.

« Mais au moins j’ai des explications, maintenant. »

Voilà. Est-ce que ça l’aiderait à dormir l’esprit tranquille ? Cette nuit oui parce qu’il était atrocement fatigué. Mais les autres nuit.. Bah, il ne savait pas trop. Il allait sans doutes se poser d’autant plus de questions, parce qu’au fond il est quand même vachement con.

Tous les deux stupides à leur manière, ça sonnait bien, et ça sonnait juste. C’était probablement la chose la plus vraie dans tout de bordeL Et puis ça c’était quelque chose qui lui convenait, au roux. Si le blond faisait des efforts, Fingal était prêt à les accepter et à se montrer un peu plus tolérant, peut-être. À moins jouer la victime et à relativiser. Il se demandait bien si ça serait facile ça. Mais sinon, rester comme ça lui convenait totalement aussi. C’était même mieux que tout. Fingal avait l’impression d’être un paresseux accroché à son arbre, même s’il n’était pas directement accroché à Icalurus. Qui se rapprochait quand même pas mal de l’arbre. Un joli arbre.

« Voilà. Alors on reste comme ça. Le seul problème c’est plus on reste comme ça, moins j’ai envie de partir. »

Cercle vicieux qui faisait de la merde dans sa tête. À ce train-là, s’ils n’écoutaient que Fingal, dans une semaine ils y seraient toujours. Mauvais pour les muscles ça. Ouais bah pour le moment, tout allait bien. Même s’il se mit à bailler.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 19:39

Est-ce que Dumbledore avait mis quelque chose dans leur dîner ? C’était bien possible. Avec toutes ses idées farfelues. Mais il ne se sentait pas spécialement différent de d’habitude non plus. Ils l’auraient senti s’ils avaient été empoisonnés non ? Pas sûr. Mais autant se dire que ce n’était pas le cas, et qu’ils faisaient ce câlin tous les deux, consentants. Ca faisait toujours plaisir de se dire que quelqu’un était là pour ça, non ? Il fallait positiver. Difficile de faire autrement dans un moment pareil. Ou alors il fallait être totalement dérangé. Ou ne pas aimer la personne d’en face. Ou les deux en même temps. Et ce n’était pas le cas. Donc prout.

« ▬ Après 14 ans, t’as été vachement patient. »

Pas de sa faute non plus s’il ne s’était jamais rendu compte qu’il pouvait le martyriser de la sorte. S’il avait été à sa place, il aurait pris ça comme un défi en fait. Et aurait répondu. Plus que nécessaire. Il aimait les défis. Il s’était dit que s’il ne réagissait pas ; c’était simplement parce qu’il préparait une belle vengeance. Qui n’était jamais arrivée en sept ans. Oups.

Une nouvelle fois, il rit légèrement face à ses propos. Non il ne voulait pas non plus le lâcher. Mais ils allaient vraiment finir par s’endormir ici même. Ce qui n’était pas la meilleure des idées. Gardant un sourire sur ses lèvres, il redescendit ses bras avant de le serrer un peu plus fort et de prendre son courage à deux mains. Sa résolution de ne plus avoir d’idées débiles était déjà finie, quel dommage.

« ▬ Je te jure que si tu oses bouger, je ne réponds plus de rien. Du tout. »

Ah bah non, il allait pas lui laisser le choix non plus. Et avant qu’il ne puisse protester, il se pencha légèrement avant de commencer à le porter. OKIJUHGE. PAR TOUS LES DESCENDANTS DE MERLIN. Il était peut-être plus léger que ce qu’il avait pensé, mais il avait complètement oublié l’état de ses jambes. Ahahaaa. De la volonté. Il suffisait d’un peu de volonté et de surpassement point final. Tout se passerait bien. Tout. Se. Passerait bien. Voilàà. Il avait réussi à monter une marche. Aucun mort. Aucun nouveau blessé. Il suffisait de continuer comme ça. Bon. C’était lent. Très lent. Mais au moins le roux n’avait pas à bouger. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire par fierté.


« ▬ Bon, ça m’étonnerait que tu arrives à t’endormir mais magie, tu ne dois pas bouger ! »


Et magie. Une de ses jambes tremblait légèrement. Petite catin elle aussi. Pas totalement inconscient, il resserra légèrement la prise sur le roux. Au moins il ne le lâcherait pas, et ils ne risqueraient pas de tomber. Fallait juste espérer qu’il tiennent jusqu’à la fin de l’escalier, sans que McGonagall ne ramène sa pomme.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 21:30

Patient ? Il ne savait pas vraiment s’il avait été patient. Il avait pris sur lui, ça c’est sûr, beaucoup. Mais il ne s’était jamais senti patient, juste un peu trop faible pour se défendre comme il le fallait. C’est même pas comme si Icalurus avait été un Serpentard, en plus. D’ailleurs, il n’avait jamais osé en parler à ses parents, de crainte de paraître pour un pauvre petit pleurnichard inutile, tout ça. Mais bon, si on veut vraiment considérer cela comme de la patience, on peut dire que oui, il n’avait jamais pété de câble et totalement craqué. Non, il n’avait absolument pas failli le faire en début d’année. C’est totalement faux. Il était très patient, oui oui.

« C’est pas non plus le plus grand drame de tous les temps, j’ai survécu. »

Voilà, relativisons. Il n’était pas mort, et ne mourrait pas. Il allait juste continuer de faire un câlin au blond. Jusque mort s’en suive. Voilà. Où était la logique là dedans ? Nulle part, exactement.

Oh, mais qu’est ce qu’il essayait lui là ? Oh. Oooh Merlin. Cette phrase ne présage rien de boOOOH MERLIN, EST-CE QU’ICALURUS SERAIT MASOCHISTE ? Probablement. Fort probablement. Mais dans son état, Fingal ne put qu’écarquiller les yeux et s’accrocher au blond comme un homme à la mer le ferait avec une bouée. Bah voilà, maintenant il ne se sentait non plus comme un  paresseux mais était l’équivalent humain d’un koala. Et c’était trop cool en fait ! Même s’il n’était pas non plus à cinq mètres du sol, dans son état c’était juste l’enjaillement le plus total. Alors il se mit à rire comme un gosse. Okay, il ne bougerait pas. Mais il avait terriblement envie de rire. C’est trop cool.

« Mais tu vas te faire mal ! »

Serait-ce un éclair de lucidité ? Possible. Ce n’est pas ça qui l’empêchera de rire. Il perdait en fatigue là, c’est limite s’il n’avait pas l’impression d’être dans une attraction. Même si ça allait très lentement. C’est peut-être parce qu’il réalisait que c’était dangereux et qu’au moindre faux pas ils risquaient de s’éclater et de probablement se briser la nuque. Loul. C’est cool.

« C’est trop chouette ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 22:20

C’est qu’il avait l’air de s’amuser le petiot. Enfin petiot, c’était très vite dit hein. Ils avaient exactement le même âge. Si cela se trouvait, le rouquin était même un peu plus vieux que lui. Il ne lui avait jamais demandé sa date d’anniversaire. Mais une fois le choc visiblement passé, il l’entendit rire. Et l’avait aussi senti s’accrocher un peu plus à lui. Il faisait bien. Vraiment bien. On était jamais trop prudent. C’est vrai que ça devait lui changer de son mètre 60. Et puis le blond était content maintenant de l’entendre rire. Nettement plus agréable que de l’enquiquiner en fait. Dire qu’il en fallait si peu pour l’amuser. Bon. Il fallait sans doute surtout compter sur sa fatigue pour qu’il s’amuse autant, non ?  Le pire c’est qu’il s’était lui aussi mis à rire maintenant. Comme quoi c’était communicatif.


« ▬ Ce n’est pas déjà le cas ? Autant que ce soit pour la bonne cause, plutôt qu’une chute dans l’escalier ! »


De toute manière, il pouvait difficilement se faire plus mal, si ? Bah. Taaant pis on a dit. Il était content comme ça. Et s’ils étaient contents, n’était-ce pas le principal ? Voilà. Ils étaient deux idiots heureux pour le moment. Et si quelqu’un arrivait, il aurait peut-être un peu peur. Tant pis pour lui. Il ne pouvait pas comprendre toute la subtilité du geste. Subtilité. De. Son. Cul. Voilà.


[ « ▬ Elle est pas mal la vue d’ici, hein ? Tu pourrais même être encore plus haut, mais je ne suis pas spécialement suicidaire, donc ça attendra qu’on ne soit plus dans un escalier, et un autre jour tout court. Histoire que tu puisses t’amuser un autre jour. »

Ah ben oui, il fallait bien varier les plaisirs de temps à autre. Une chose à la fois aussi. Il avait suffisamment d’amusement pour le moment aussi. Ce qui faisait plaisir à voir. Enfin. Surtout entendre dans son cas. Puis son point de vue ne prêtait pas tellement à observer son homologue. Alors il allait continuer son ascension. Leur ascension. Le passager n’était pas non plus à oublier, ce serait un peu dommage.


« ▬ Monsieur préfère être déposé dans son bureau ou dans sa chambre ? »


Ou encore dans la sienne. Mais il s’était retenu de le dire. Bien. Ses efforts commençaient à payer. Ou alors c’était juste l’heure. Grâce à elle, il arrivait peut-être à dire moins de conneries. Ce qui serait magnifique.


« ▬ Dans les deux cas, le tarif sera le même ~ »


Mais ça ne l’empêchait pas totalement de continuer son humour de merde hein.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 22:51

Si un jour quelqu’un lui avait dit qu’Icalurus le porterait dans les escaliers de Poudlard après être tombé dans les escaliers, juste après s’être occupé d’un élève somnambule, il aurait ri au nez de la personne qui lui aurait dit ça. Non mais sérieux, d’un point de vue externe, ce qui se passait pouvait totalement passer pour un truc ridicule. Mais pour le moment, Fingal trouvait ça très drôle, et il avait envie de rire tout court. Parce que c’était très bien comme ça.

« C’est vrai ! Les chutes dans les escaliers, c’est nul. Et ça c’est cool ! »

Wow. Superbe observation. Peut-être qu’il était temps pour lui de se taire pour le moment ? Oh, eh bah s’il se taisait c’était pour mieux rire. Parce qu’en plus, maintenant, il trouvait le blond drôle. C’est que Noël approchait vraiment, en fait.

Oh, il pourrait être encore plus haut un autre jour ? Mais c’est génial ! Un peu plus et Fingal manqua de lever les bras au ciel pour exprimer son enthousiasme. Mais Icalurus lui avait dit de ne pas bouger, pas vrai ? Alors il ne bougerait pas. Et serait sage comme quand il était gosse. Ah bah voilà, il avait l’impression d’être un gosse. Un enfant koala. C’est stupide mais c’est drôle. Laissez-le dans son délire ok, la fatigue revient.

« Oui ! Je me doutais qu’être grand avait des avantages, mais je ne les aurais jamais imaginé. »

Et pourtant, il avait tellement prié pour grandir un peu plus, une fois qu’il s’était rendu compte qu’il était resté coincé à un mètre soixante. C’est ridicule comme taille, il faut l’avouer. Un de ses plus grands complexes, probablement. Pour le moment, il pouvait profiter d’être un peu en hauteur, c’est cool.

« Dans ma chambre, si tu veux bien. Je risque très fort de m’endormir sur mon bureau, sinon, et je doute que ce soit très confortable et reposant. »

Oh Merlin, il venait de dire quelque chose de plus ou moins sensé, non ? Il n’était pas tout à fait sûr. Il oscillait entre pleine conscience et rêverie, en fait. Il ne savait plus trop ce qu’il disait, en fait, ça sortait tout seul. Voilà, il ne prenait aucune responsabilité, et il s’en fichait parce que d’ici il s’amusait bien. Le grand sourire accroché à son visage était là pour le prouver.

« Ah oui ? Et quel est-il ? »

Dans sa tête ça restait totalement logique qu’il doive quelque chose à Icalurus, après tout celui-ci était bien en train de le raccompagner au premier étage en le portant alors qu’il s’était totalement éclaté dans les escaliers. C’est triste. Alors bon, il était prêt à en payer le prix. À moins que…

« Par contre je n’ai pas beaucoup d’argent… »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 23:30

Parfaitement. Plus que nul. Il fallait les abolir. Toutes. Sans aucune distinction. Mortelle ou non. Bon pour les mortelles les victimes ne pouvaient pas vraiment parler de leur vécu. Dommage. Et vous savez quoi. Il arrivait à voir la fin des escaliers. Il devait être à la moitié à vrai dire. Il allait limite plus vite avec Fingal sur son dos que sans. Peut-être parce que du coup, il se concentrait sur autre chose que la douleur. C’était bien possible. Et même si elle se faisait sentir, il pouvait toujours se dire qu’il avait vécu pire. Et qu’il vivrait pire sans doute. Donc pas besoin de s’en faire.

« ▬ Et bien maintenant tu peux en avoir un petit aperçu ! Mais je te promets que ça n’a pas non plus que des avantages. Même si je pourrais passer les portes sans me prendre le haut, je fais pas trop confiance au soi-disant centimètre de sûreté restant. »


Oh est puis pendant ces sept ans d’études, surtout à la fin, il se pétait le dos. Complètement. A être penché sur ces stupides tables trop petites. Et puis les lits. LES LITS. A croire que les grandes personnes n’existent pas. Ksh. Soit. Que le roux se concentre sur les avantages, c’était parfait. Autant voir le verre à moitié plein non ?

Soit, quand il entendit le roux poser sa question, et y rajouter une légère plainte, il ne put s’empêcher de rire. Meuh non. Il ne voulait pas d’argent. Il n’en avait pas spécialement besoin. Pas du tout en fait. Triste à dire. Surtout quand on comparait leur deux conditions de vie. Mais elles n’étaient pas comparables et c’était bien là le problème.


« ▬ Oooh, non ne t’inquiètes pas, je ne te demanderai pas d’argent ! Laisse-moi juste le temps d’y réfléchir, il faut encore que je me décide. Très gros dilemme. »

Et même s’il ne pouvait pas le voir, il souriait quand même. Bah, c’était ridicule ce qu’il avait en tête mais on ne lui avait jamais demandé d’être sérieux hein. Fort heureusement. Sinon il serait déjà mort depuis belle lurette.Il continua donc son chemin, le tenant toujours aussi fermement, et finit par arriver à la fin de l’escalier. AHAHAH. IL L’AVAIT FAIT. Voilà. Il ne savait pas à qui il devait le prouver mais il l’avait fait. Il était désormais très content. Mais son périple n’était pas fini. Presque. Et plus facile. Mais pas encore fini. Tout était plat et droit. Et il ne tarda pas à arriver à la porte de sa salle de classe.

Mais alors qu’il s’apprêtait à entrer dans celle du roux, pour accéder à sa chambre, il entendit un léger miaulement. HAWN. IL L’AVAIT ATTENDU. TOUTE LA NUIT. Il n’allait jamais s’en remettre de ce chat. Jamais. Il se décida donc à faire un léger détour, ouvrant sa salle, voyant rapidement la petite boule de poil blanche foncer sur lui et se frotter contre ses jambes.


« ▬ Mooh, je t’avais dit de te coucher, mais tu n’en fais toujours qu’à ta tête n’est-ce pas ? Enfin, j’arrive bientôt, je termine ma livraison avant ! »


En relevant la tête, le chat vit enfin ce qu’il avait dans ses bras, et alla s’asseoir un peu plus loin, l’air visiblement sceptique. Et vexé. Mais dès qu’Icalurus ouvrit la porte de la salle d’Etude des Moldus, le félin l’y suivit, regardant un peu partout, comme si c’était la première fois qu’il voyait la pièce.


« ▬ Je t’ai à l’œil, n’essaye même pas de casser quoique ce soit. »


De toute façon, ils étaient bientôt arrivés. Très bientôt. S’il n’avait pas eu mal, il aurait fait durer le tour tiens. Bah. Ce serait pour une autre fois non ?

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Mer 17 Aoû - 23:51

Eh bien dans la tête de Fingal, être grand avait en tout cas bien plus d’avantages que d’être petit. C’est moins ridicule, déjà, et sans doutes sujet à moins de moqueries. Et puis ses parents avaient beau lui avoir dit pendant toute son enfance et son adolescence que c’était mignon, sa sœur ne s’était pas gênée pour l’avoir traité mainte et maintes fois de leprechaun. C’est triste, parce que Fingal trouvait les leprechaun moches et un peu flippants. Ces choses rousses qui n’avaient définitivement pas d’âme, contrairement à beaucoup d’humains roux. Fingal était à peu près sûr d’avoir une âme, c’est bon signe pas vrai ? Bon, c’est vrai que lui ne risquait de se prendre aucune porte. C’est que ça devait être quand même vachement stressant de craindre qu’une porte ne soit plus petite que prévue, ou bien de simplement se prendre ladite porte par inadvertance. Enfin, il ne savait pas, vu que lui, bah il était petit. En tout cas ça l’avait fait glousser.

Oh, il n’aurait donc pas à dépenser le peu d’argent qu’il avait ? Chouette, le voilà soulagé !  Bon, si c’était vraiment ce qu’avait voulu le blond, il l’aurait fait. Et se serait retrouvé fauché. Triste. Adieu, sucreries de Pré-au-Lard. Mais bon, ce n’est pas le cas, il pourrait même se régaler dès qu’il serait en forme, genre demain matin. Huehue. Du coup, il hocha la tête en baillant à nouveau.

Là, le roux commençait à reconnaître le chemin. Enfin pas qu’il ne l’ait pas reconnu déjà avant, mais là c’était encore mieux parce qu’ils se rapprochaient du but. Le sommeil. Le repos. Fingal allait enfin pouvoir dormir, Ô jo.. AH NON. PAS CETTE CHOSE. CE MONSTRE À POILS LONGS. POURQUOI IL EST LÀ, FINGAL L’AVAIT ESPÉRÉ MORT. De tous les chats que le professeur avait croisé, celui-ci était le pire. Toujours à casser toutes ses affaires, ses affaires à lui bien sûr. Qu’il s’étouffe avec un rat, tiens. Gros tas. De là où il se trouvait, Fingal n’avait su s’empêcher de le regarder d’un air méchant. Paaars. MaiS NON S’IL ENTRAIT DANS SA CLASSE IL ALLAIT ENCORE TOUT CASSER. Il avait intérêt à écouter son maître, cet immonde animal. Le roux lâcha une plainte de désespoir. Dire qu’il avait l’impression que sa journée se terminait bien..

« Du coup c’est juste là-bas, à côté de l’armoire.. »

Du coin de l’œil, Fingal surveillait le chat. C’est con, parce que fatigué il voyait un peu trouble. Vile bestiole.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 0:11

Maintenant, il était parfaitement bien. Bien entouré. Que demander de plus, maintenant que Wolodymyr était à ses côtés ? Strictement rien. Cet adorable chat. Il y tenait comme à la prunelle de ses yeux. Tellement bien dressé. Tellement beau. Le chat parfait. Plus que parfait. Soit. Maintenant qu’il lui avait dit de ne rien casser, il était certain qu’il allait s’asseoir quelque part et l’attendre. Même si au plus profond de lui-même, pour une quelconque raison le félin aurait voulu tout déchiqueter chez son homologue, il suffisait d’un ordre pour l’arrêter. Et comme il l’avait prédit, la petite boule blanche alla s’asseoir par terre, près de ladite armoire, sentant sans doute qu’il y avait une autre pièce. Mais il ne toucha à rien. Strictement à rien.


« ▬ A vos ordres, Princesse. »


Il en avait les cheveux non ? Bah. Il avait quelque chose quoi en gros, on allait pas chipoter sur ce genre de détails n’est-ce pas ? Alors le blond ne tarda pas à s’avancer, sans remarquer qu’une fois passé devant son chat, le félin changea du tout au tout, hérissant ses poils et montrant ses dents à son homologue. Sans doute une menace. Mais il n’avait fait aucun bruit. Ce serait con que son maître ne l’aperçoive. Beaucoup trop con. Tout ce que cette sympathique bête – ou pas – n’était pas.

Soit. Icalurus entra à l’endroit indiqué, pénétrant dans la chambre. Bon. Il ne savait pas atteindre sa baguette pour allumer donc, il espérait que rien ne traînait par terre. Il fit quand même attention, extrêmement attention, afin d’éviter de retomber une deuxième fois. Par contre, une fois près du lit, il n’hésite pas à se laisser tomber dessus, tenant toujours le roux. Il avait aussi le droit de se reposer non ? Il venait de fournir beaucoup trop d’effo…

AHAHA. MALIN. Très malin. Il en avait oublié qu’outre le sien, les lits du Château était trop petits pour lui. Tristesse. Immense. Il venait de se faire une nouvelle fois mal. Aux chevilles maintenant. Il lâcha un autre grognement, avant de relever la tête.


« ▬ C’était censé être un piège pour ne pas que j’y vienne c’est ça ? »


Mais oui sûrement. Maintenant il allait devoir se venger n’est-ce pas ? Bon. D’accord tout ceci n’était qu’une excuse pour pouvoir se venger. Et le chatouiller. Il n’avait aucune idée de s’il était chatouilleux ou non, mais il le saurait bientôt. Si le roux voulait dormir. Et bien…Et bien tant pis. Voilà tout.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 0:35

Quoi. Princesse. Non mais ça va pas. Quelle était le point comment entre une princesse et oH C’EST LA TAILLE C’EST CA ?! Il était prêt à parier que la majorité des princesses étaient plus grandes que lui. Mais soit, il acceptait la plaisanterie. Parce que les princesses c’est tout de même plus classe et bien moins laid qu’un leprechaun. En plus, Fingal était sûr que s’il était une princesse, il serait la plus fabuleuse de toutes. Voilà. Et toutes les autres seraient jalouses de lui. Tout à fait… Ouais bon heureusement qu’il allait bientôt dormir. C’est que ça en devenait inquiétant.

« Je suis la Princesse du comté irlandais perdu. C’est cool hein ? »

Tout aussi inquiétant que cE MONSTRE. Il venait de le menacer là, hein ? HEIN ?! Le roux aurait aimé en faire part au propriétaire de la bête. Mais il se contenta de lui faire une grimace. Au chat, hein. Pas Icalurus. Ca serait un peu triste après tout ça. Surtout qu’ils étaient enfin arrivés à la chambre. Sa chère chambre, qu’il avait désirée durant toute la soirée. Surtout son lit, là, qu’il parvenait à distinguer dans l’obscurité. Plus que deux pas, un pas, et.. YAY. VICTOIRE LIT ATTEINT. Son soupir de contentement failli presque camoufler le grognement de l’autre professeur. Presque. Oh, il s’était encore fait mal ? C’est qu’il ne semblait pas avoir de chance aujourd’hui. Il mériterait même un câlin. D’ailleurs, après cette accusation totalement fausse, il allait lui en proposer un à nouveau. Et là. Apocalypse.

Au début, Fingal ne comprenait pas ce qui se passait. Il avait juste froncé les sourcils, une étrange sensation se faisait ressentir. Et puis il avait commencé à rire. Très fort. Jusqu’à ce qu’il ne comprenne que le blond était en train de le chatouiller. Ce lâche. Pourquoi il avait fallu que Fingal soit aussi chatouilleux, par Merlin ? Il ne savait pas. Pour le moment, tout ce qu’il savait c’est qu’il était littéralement en train de se tordre de rire, en essayant de se débattre.

« Ah non ! C’est pah-ah ! C’est pas du jeu ! Pas ma..Hahaha ! Pas ma fauuute ! »

Ah bah non c’était pas de sa faute si l’asperge était effectivement un asperge et qu’il se faisait mal à cause d’un lit normal. Il était même persuadé que cette accusation n’était qu’un prétexte pour l’attaquer aussi cruellement !

« Sto-ho-hop ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 0:51

Magnifique titre. Il n’aurait pas pu dire mieux. Il allait bientôt être jaloux à ce train-là. Mais de toute façon, il préférait être un Prince. Voilà tout. Oh et puis Macnair, c’était pas mal non plus hein. Même parfait. Donc il allait garder son nom et ne prendre aucun titre superflu. Il n’était pas certain que les princes puissent arborer de telles coiffures. Et il ne la changerait pour rien au monde. Voilà. Sauf si Wolodymyr le lui demandait. Ce qu’il ne ferait jamais soyons d’accord. Donc voilà.

Enfin. Malgré sa cheville maintenant endolorie à son tour, il put remarquer assez vite, très vite, que l’irlandais était bel et bien chatouilleux. AHAHA. NOUVEL AMUSEMENT. Parce que oui c’était un amusement de voir une personne ne pas arriver à se contrôler parce qu’on la chatouillait.


« ▬ On a jamais dit qu’on ne pouvait pas tricher, fallait prendre l’avantage avant ! »


Bon, avantage, c’était vite dit. Très vite dit. Parce qu’il n’était pas spécialement chatouilleux. Que partiellement en fait. Juste en-dessous des épaules. Endroit assez difficile à atteindre lorsqu’il était debout. Et tant mieux d’ailleurs. Il n’avait pas envie malencontreusement de mettre son bras dans la tête de quelqu’un, tout ça parce qu’on le chatouillait hein. Ce serait un peu beaucoup embêtant. Soit. En attendant il continuait de chatouiller son homologue. Parce qu’il était drôle comme ça. Voilà. Tout simplement.

« ▬ Stop ? C’est tout ? Où sont donc passé tes bonnes manières mon cher ? »

Oui. C’était le bon moment de se soucier des bonnes manières. Le meilleur moment d’ailleurs. Plus il galérerait, plus il pourrait le chateouiller, non ? Bon il ferait quand même attention à ce qu’il ne perde pas son souffle hein. Il ne voulait pas le tuer. Juste s’amuser. Et cela n’avait pas l’air de lui faire trop mal non plus, au roux. Même si cela ne devait pas être trs agréable de ne pas savoir tout contrôler, ça ne devait pas totalement être désagréable. Sinon, cela se saurait. Et il ne rirait pas autant.


« ▬ C’est bien, maintenant je connais un de tes points faibles, ça peut toujours être utile ! »

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 1:07

 Non mais non il allait décéder là. C’est pas possible. Quand on le chatouillait, il ne savait plus rien faire à part gesticuler et rire et crier à l’aide. Bon, il ne criait pas encore à l’aide, il doutait que ce soit une bonne idée, surtout à cette heure-ci. Certains se levaient tôt, hein. Comment ça ils sont censés en faire partie ? On ne peut pas prendre de journée de congé quand on veut ici ? Parce que c’était carrément ce que comptait faire Fingal. Il sentait bien qu’il était crevé, et donner cours en étant fatigué, ce n’est jamais une bonne idée. Il ne voulait pas endormir ses élèves plus que nécessaire.

« Mais je suis fa-hatigué ! »

Bon, c’est sûr qu’il n’avait pas l’air extrêmement fatigué en ce moment, à se débattre comme s’il était possédé. Il était en train s’épuiser absolument toutes ses réserves d’énergie pour la semaine à venir, comme ça. Et malgré ce qu’on pouvait penser, il avait pas mal d’énergie. C’est juste qu’il ne l’utilisait pas tout le temps. C’est comme l’argent, il faut apprendre à économiser.

« S’il te plaît ! Pitiépitiépitié ! »

Ne sait-on jamais que ce soit efficace, hein. Implorer la pitié de l’ennemi, voilà une stratégie bien particulière. Non mais que pouvait-il faire d’autre ? Il ne pouvait que gesticuler, ça ne servait à rien d’essayer de l’attaquer aussi, il savait qu’il n’y arriverait pas avec cette différence de taille ! Du coup le roux essaya de se faire une raison. Il allait mourir de rire ici et maintenant. S’il arrivait à faire le mort. Et il n’y arrivait pas, car secoué par des soubresauts. Non mais il n’avait plus autant ri depuis des années ou quoi ? C’est l’impression qu’il avait, en tout cas. Et il s’amusait bien, au fond.

« Monstre ! Si jehaha ! Si je veux c’est de ta-ha faute ! »

Voilà. Culpabiliiise, allez, alleeeeeeez. Avec un peu beaucoup de chance ça fonctionnerait. En attendant, Fingal se tordait toujours de rire, il en avait même mal aux joues et au ventre.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 1:24

Ooh, il était fatigué le pauvre petit ? Et bien il ferait une sieste le lendemain, voilà tout. Comme les gosses. Comme ça, il ne serait pas trop énervé et bien reposé. N’était-ce pas pour cela qu’on les faisait dormir ? Icalurus n’en avait pas la moindre idée. Mais il s’en fichait tout au fond. Le seul pseudo gosse qui l’intéressait était le roux. Ceci dit, lui aussi était fatigué. A la base. A la touuute base. Mais il essayait de ne pas le montrer surtout devant ce petit roux qui se démenait face à son attaque. Terrible attaque. La pire, sans doute.

Oooh, il implorait la pitié. Si ce n’était pas trop adorable ça. Mais il n’allait pas arrêter pour autant. Quoique. Il avait été poli. Hm. Ce n’était pas assez. Pas assez du tout. Mais il devait avouer que c’était quand même assez fatiguant de continuer de le chatouiller alors qu’il se débattait dans tous les sens. Il était prêt à arrêter. Sauf qu’il le traita de monstre. Monstre, vraiment ? Puh. Maintenant qu’il avait ce quolibet, il fallait qu’il le mérite. Comme il le fallait. Alors durant quelques secondes, il multiplia ses chatouilles. Voilà. Non mais oh.

Ceci dit monstre ou non, il sourit légèrement avant de s’arrêter. Il allait finir par se faire mal aux doigts. Et ce serait encore pire. Comment il ferait pour écrire. Alors il se laissa retomber sur le lit, qui n’était pas le sien. Quoi. Ce n’était toujours pas interdit hein. Et durant quelques secondes, il ferma les yeux.

« ▬ C’est bon, je te laisse tranquille pour le moment »


Ah oui. Il comptait bien le refaire un jour. Il ne fallait pas croire qu’il s’arrêterait gentiment là comme un bon…un bon quoi d’ailleurs ? Il n’en savait rien. Un bon quelque chose. Voilà. Très belle expression. Oh. Oh. Son coussin était vachement confortable en fait. Il allait devenir testeur de lit bientôt. Très utile. Surtout maintenant. Et dans sa chambre particulièrement.


« ▬ Même si ton lit est trop petit, il est vachement confortable, Merlin. Ou alors c’est parce que je suis fatigué que je dis ça. Et que tout me conviendrait. »

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 1:51

 Ce qui est terrible c’est que le roux ne pouvait vraiment rien faire. Même en essayant un minimum de contre-attaquer, rien n’était concluant et il avait bien fini par abandonner tout espoir de s’en sortir, commençant même à avoir des spasmes. Oops, il avait manqué de donner un coup à sa lampe de chevet qui n’était de toute façon pas allumée. Non mais il allait finir par se faire mal. Ils allaient finir par se faire mal. Ce qui serait dommage pour Icalurus. Mais fichtrement marrant, parce que bon, le sort qui s’acharne sur quelqu’un à ce point, ça ne peut que devenir comique.

Oh. OOOH. LIBERTÉ. Le blond avait arrêté de le chatouiller. Miracle. Alleluia. Qu’est ce qui l’avait décidé ? Bonne question, Fingal n’en demandait même pas la réponse. Il était juste en train de respirer comme un bœuf, peinant pour retrouver son souffle. En plus, il était toujours en train d’un peu rire, bien que ça se calme petit à petit. Oh merlin, il avait des crampes au niveau des abdos. Au secours. Qu’on l’achève. Oh. Il aurait aimé s’étaler sur son lit, en fait. Histoire de vraiment faire le mort, jusqu’à demain matin. Mais la place était déjà prise, et le lit n’étant pas gigantesque, il se contenta de la partie qui restait. À ce niveau-là il était prêt à dormir à même le sol.

« Pour le moment ? Trop de bonté en vous, Altesse. »

Il trouvait qu’« Altesse » convenait bien au blond. Cette chose qui s’appropriait son lit. Mais le roux parvenait à comprendre, ce lit était très confortable. Et puis ce n'est pas comme s'il allait le chasser comme ça, il pouvait bien tenir éveillé pendant encore un petit moment. Il n'était plus à ça près.

« Attention, je crois que je suis tellement fatigué que je pourrais te confondre avec le matelas. »

Ca change tout de suite d’Altesse. Mais oui, Fingal pouvait agir comme ça. Ecraser les gens, sans pression. Impressionnant hein ? En même temps, il était réellement fatigué.  

« Oh il est vraiment confortable, c’est ce qui me motive à terminer ma journée en général ! »  

Exactement comme en cette magnifique journée. Oui, ma-gni-fique. Tout comme le plafond, là. Pourquoi était-il aussi hypnotisant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 10:07

Maintenant ils avaient tous les deux l’air malin tiens dans ce lit, l’un prenant la moitié de la place en s’y étant affalé, trop petit pour lui, et l’autre se contentant du reste en essayant de reprendre son souffle. Encore un peu et il y serait resté si cela se trouvait. Le blond aurait-il arrêté à temps ? Bien possible. Mais il n’aurait jamais pu mourir de la sorte, soyons d’accord. Totalement d’accords.

Oh. Altesse. Oui ça lui convenait comme surnom. Très beau surnom d’ailleurs. Bon. Ca avait été un peu le cas il faut dire lorsqu’il était plus jeune dans sa famille et même encore maintenant. Mais ça allait dans les deux sens. S’il faisait ce qu’on lui demandait, il avait ce qu’il voulait. N’était-ce pas magnifique ? Mais il ne demandait pas énormément non plus. Il n’était pas encore trop capricieux. Même si on lui avait souvent fait comprendre qu’il était le petit – grand – roi de la famille.


« ▬ N’est-il pas ? Il faut croire que je suis un grand homme indulgent. »


Ahahaa. Bien sûr. Et il avait fini à Poufsouffle aussi tiens. Et c’est pour ça qu’il s’appropriait aussi le lit tiens. Oh. Oooh. Il le relevait d’ailleurs. Et le menaçait de le prendre comme son matelas. Hm. Très bien. Ce rôle lui convenait. Ca ne devait pas être si désagréable que ça, si ? Par contre pour le roux, ça risquait de l’être nettement moins. Il n’était pas aussi plat que le matelas. Du coup, après avoir ostensiblement baillé, il se tourna sur le côté, souriant une nouvelle fois.

Bien sûr qu’il avait encore une idée. Il en aurait toujours. Pas spécialement très intelligentes ni utiles, mais il ne fallait pas trop en demander non plus hein. Alors, ne cherchant pas plus loin, il le prit à nouveau dans ses bras, le tirant à lui. Et bien voilà. Comme ça ils avaient tous les deux une bonne partie du matelas. Oui il s’en appropriait toujours une, mais il ne fallait pas trop lui en demander non plus hein.


« ▬ C’est mieux comme ça ? Je ressemble moins à ton matelas ou je dois encore te craindre ? »


Et puis en plus ils réitéraient leur câlin. Voilà. Il était de nouveau bien. Très bien. Il n’aurait pas pu demander mieux. Quoique. Il entendit un léger miaulement, et ne tarda pas à sentir ledit matelas s’affaisser légèrement de son côté. Sans aucun doute Wolodymyr qui venait de sauter dessus. Et qui après un moment passé à examiner sans doute leur position, et le meilleur endroit où se mettre, se décida à aller entre le dos du roux et une des mains du blond. Meilleur endroit du monde, vraiment.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 10:38

Un grand homme indulgent ? Indulgent, Fingal ne savait pas trop, mais grand c’est certain. Ce qui fit rire le roux une nouvelle fois. Ah non mais maintenant, un rien le ferait rire, c’est terrible. On pourrait lui dire « poulet » qu’il commencerait à éclater de rire. Et à ne s’arrêter qu’un jour prochain. Voilà.

Mais pour le moment, joie, il n’aurait pas à se servir du blond comme d’un matelas. Peut-être que l’autre prof était vraiment indulgent, étant donné qu’il avait visiblement bien voulu lui laisser un peu de place. Et puis en plus, c’était vraiment confortable maintenant. S’il fermait les yeux, le roux était sûr de s’endormir directement, alors il tentait de faire l’effort de les garder ouvert. Mais c’est que ça pique, ces merdes.

« C’est très bien.. C’est même parfait. Beaucoup trop parfait. »

Du moins, ça l’était jusqu’à ce qu’il ne perçoive un miaulement diabolique. Oh non. Pas lui. Pas encore. Comment osait-il venir icOH MERLIN IL ÉTAIT SUR LE LIT ?Monstre sans gêne, qui lui avait permis de venir jusqu’ici ? Oh. Oh nooon. Il venait de s’installer juste derrière lui, cette horreur. Fingal était sûr qu’au moindre de ses mouvements, le chat maléfique en profiterait pour le poignarder de ses griffes acérées jusqu’à pouvoir se repaître de son cadavre. Il en avait des frissons d’horreur. Et s’il essayait de ne plus y penser ? Pensons à quel point cette position est confortable. Voilà. Imaginons que ce chat n’existe plus. Parfait.

« Mercibeaucoup en tout cas, pour m’avoir raccompagné. C’était drôle. Et agréable. »

Voilà, s’il parlait il oubliait presque l’existence de la vile boule de poils blanche. C’était encore mieux s’il fermait les yeux. Mais non, il ne s’endormirait pas hein, promis ! Non non, parce qu’il se concentrait sur la sensation de bien-être qu’il ressentait. Voilà.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 22:11

Il allait vivre ici. Dans un lit trop petit qui n’était pas le sien. N’était-ce pas magnifique comme plan ? Bien sûr que si. Et puis il pourrait l’agrandir, ce lit. Bon certainement pas maintenant étant donné que respirer devenait presque un trop gros effort pour lui. Presque. C’était l’impression qu’il en avait en tout cas. Mais il ne pourrait pas s’arrêter comme ça, si ? Et visiblement le roux était bien installé aussi. Alors il ne bougerait pas. Jamais. Et ce, même si Wolodymyr commençait à montrer des signes d’exaspération. Ce qu’il ne faisait pas le moins du monde pour le moment. Il devait être lui aussi en train de s’endormir contre eux, seuls ses mouvements de tête sur sa main prouvait son réveil. Et ses ronronnements. Qu’on ne pouvait pas louper. Il ronronnait comme une locomotive. Même pire. Mais le blond trouvait ce bruit rassurant. Dans l’instant présent, il savait que le félin devait lui aussi être bien installé. Ou alors faisait tout ce cirque pour ne pas être oublié. Mais il ne râlait en aucun cas. Tant mieux.

Oh. Oooh. Il le remerciait. N’était-ce pas magnifique ? Bon après, c’était un peu normal aussi. Mais il appréciait. Il aurait pu ne pas le faire. Du tout. Qui sait après tout. Et il disait même que c’était drôle et agréable. Que de positif. Il n’aurait pas vraiment cru cela possible un jour. Mais si. Comme quoi les miracles existaient.

« ▬ Avec grand plaisir. Par contre, tu m’excuseras, mais il est très probable que je finisse par m’endormir ici, j’ai plus le courage de me relever, ça te dérange ? »


Et si ça la dérangeait…Et bien. Tant pis. Voilà. Pour la peine il resserra sa prise, légèrement, pour s’installer un peu plus confortablement. Et replier ses jambes. Histoire qu’il arrive à les mettre entièrement dans le fauteuil et ne dépasse pas de vingt centimètre. Sans pour autant mettre ses chaussures dessus. Oh. Il était poli. Il avait des manières hein quand même.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 22:33

Roh. Si le chat maléfique continuait comme ça, jamais Fingal ne réussirait à s’endormir, c’est certain. Il était à peu près certain que le félin avait décidé de faire autant de bruit juste pour l’ennuyer et l’empêcher de finalement atteindre le sommeil tant attendu. S’il en avait le courage, il aurait brusquement roulé sur lui-même pour écraser la bête et mettre fin à ses jours. Mais Fingal n’était pas un monstre sans cœur, contrairement à cette chose blanche, et même s’il s’était, il ne souhaitait pas du tout changer sa position. Il était beaucoup trop bien là, alors il voulait bien essayer de supporter la présence du chat.

Ah, mais  dans la tête du roux, c’était d’office comme ça que ça allait se passer. Du moins, il avait espéré que le blond ne reste au moins jusqu’à ce qu’il ne  s’endorme, parce qu’il était très bien installé comme ça et qu’il aurait certainement du mal à s’endormir si l’ancien Serdaigle partait. Il était sûr qu’il mourrait de froid si jamais il ne le tenait plus contre lui. Même s’il avait une couette à sa disposition, parfaitement. Les couvertures n’auraient pas le même effet qu’un humain, c’est logique après tout.

« Oui oui reste ! Mais il paraît que je parle parfois la nuit. »

Et puis même, il se voyait très mal dire à Icalurus de se relever et de partir, alors qu’il était tombé dans les escaliers et qu’il devait probablement toujours avoir mal partout. Le pauvre. Ca vaut un câlin, ça. Fingal allait finir par écrire sur un parchemin une barre à chaque câlin qu’il comptait faire, il s’y retrouverait plus facilement.

« Je t’aurais demandé de rester, de toute façon. »  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 23:01

Il se sentirait presque dans sa chambre. La disposition n’était pas totalement la même non plus. Heureusement. Sans vouloir vexer qui que ce soit – quoique- ses beaux-parents avaient toujours eu des goûts horribles niveau décoration, et leur fille, trop gentille, n’osait pas le leur dire. Et affichait ça un peu partout dans leur chambre. Bon. Au moins il y était pour dormir. Donc il fermait les yeux. Donc il ne voyait pas grand-chose. Et puis ici, il avait son câlin. Autre qu’à son chat ou à un quelconque oreiller qui finirait par terre. Non pas qu’il n’aimait pas dormir avec Wolodymyr, mais il avait peur de lui faire mal. D’une manière ou d’une autre. Alors il s’abstenait. Bon. Certainement pas de lui faire des caresses mais voilà.

Et maintenant il le poussait même à rester. Mais quelle était donc cette magie ? Bientôt il allait accompagner son chat dans son ronronnement s’il continuait. Chat qui d’ailleurs venait de s’étaler de tout son long désormais, préférant visiblement cette position à la boule de poil qu’il formait avant. Il avait aussi totalement le droit de s’étirer après tout.

Pardon. Il lui aurait demandé de rester ? Là, il ne s’y attendait pas du tout, et il ne put s’empêcher une nouvelle fois de sourire. Oui il était encore content. Oui il faisait encore l’enfant heureux. Cela ne le quitterait pas pour le moment.

« ▬ Vraiment ? Je te suis déjà indispensable ? »

C’était beau d’espérer non ? Et puis autant faire passer ça pour de l’égocentrisme qu’autre chose. Ca passerait nettement mieux. Fermant les yeux à son tour, il se décida à poser à nouveau sa tête contre l’épaule de son homologue.


« ▬ Si tu te contentes de parler, ça m’est égal. Tant que tu ne fais pas de crise de somnambulisme, c’est le principal. »


Il n’aurait même pas le courage de l’appeler s’il faisait ça. Encore moins d’aller le rechercher lui ou McGonagall pour avoir de l’aide.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Jeu 18 Aoû - 23:21

Pourquoi il bougeait, ce démoniaque animal ? Pourquoi il existait, d’abord ? Voilà la vraie question. Fingal n’aurait sans doute jamais de réponse concluante, ce qui est plutôt triste. C’est terrible, il n’arrivait pas à oublier son existence. Même en se concentrant très fort sur son homologue. Il allait finir par lui demander de virer l’animal de la pièce, si ça contin.. Non. Non, il n’oserait pas. Déjà par peur des représailles du chat, et ensuite parce qu’au fond, il ne pouvait décemment pas infliger ça à un animal, aussi diabolique soit-il. Il se souvenait de quand son chat était encore chez lui, et qu’il devait le sortir du lit de sa sœur parce que si elle essayait il la griffait. Quand Fingal essayait, lui, le chat le regardait avec de grands yeux malheureux et miaulait comme si on lui retirait son âme. Bien souvent, le roux abandonnait tout espoir de réussite. Les chats ont certainement quelque chose de magique. De la magie noire dans le cas de celui-ci.

Oh, ça le fit rire. Un peu.. Pouffer de rire, en fait. Parce qu’il était trop fatigué pour émettre un rire normal, aussi drôle qu’Icalurus puisse l’être. Triste, pas vrai ?

« Non, pas encore. »

Sérieusement, bien qu’il arrivait à se douter qu’il n’y avait rien de sérieux dans ce qui se passait depuis la fin de leur ronde, personne ne lui était indispensable. Il s’arrangeait pour qu’il en soit ainsi. Ce qui allait lui devenir indispensable, par contre, c’était les câlins. Ces câlins si confortables et agréables. Mais étant donné que la seule personne à qui il comptait en faire était le blond ici présent, ne devrait-il pas le considérer comme un peu indispensable ? Pft, non.

Encore une fois, il pouffa de rire. C’est vrai que s’il lui arrivait par malheur de croiser à nouveau le chemin d’un quelconque somnambule, il allait péter un câble parce que ça lui rappellerait cet affreuse journée. C’est que ça allait être difficile à oublier, cette histoire de merde.

« Oh non ne t’inquiète pas, je ne compte pas bouger un petit doigt. Il faut juste que je trouve la position idéale et je suis fixé jusqu’à demain matin. »

Et il l’avait trouvée plutôt rapidement, cette position parfaite. Avec un bras sous sa tête et l’autre dans le dos du blond, il était parti pour passer une nuit très reposante.

« Bonne nuit, je suppose! »

À moins qu’une catastrophe n’arrive encore, ils pouvaient dormir l’esprit tranquille, pas vrai ? En tout cas, il avait un grand sourire aux lèvres pour le moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 19 Aoû - 20:28

Finalement, il s’agissait de sa meilleure journée à Poudlard. Pour le moment. Et il se rendait compte que finir une journée comme ça était nettement plus agréable que lorsqu’il allait chercher des Noises à Fingal. C’était drôle sur le moment, mais cela devait durer dix minutes, tout au plus. Ici, cela faisait bien plus de dix minutes que cela durait. Et cela risquait de durer encore toute la nuit. Bon. Il ne s’en rendrait pas compte, étant donné qu’il dormirait, mais voilà. Il le saurait. Et ce serait le principal.

« ▬ Pas encore ? Il va falloir que j’arrange ça au plus vite alors ! »

Il eut un sourire, mais au final, ce n’était pas tant une boutade que ça. C’était son nouveau défi désormais. Et une fois qu’il avait une idée en tête, très difficile de la lui sortir. Et comme pour prouver ses nouvelles intentions, il le serra un peu plus fort. Plus pour le geste qu’autre chose. Comme pour montrer sa détermination aussi. Il n’irait pas non plus jusqu’à le stalker. Il savait respecter l’espace vital des gens. Parfois. Quand il était de bonne humeur. Ou qu’il était occupé.

« ▬ Parfait. Ce serait dommage de devoir te trouver une laisse ou un harnais pour t’éviter un malheur. Je n’arrive déjà pas à en trouver une à la taille de Wolodymyr, je n’ose même pas imaginer pour toi. »

De toute manière, même s’il en trouvait une à la taille du félin, ce dernier ne voudrait sûrement pas la mettre. Et ne se laisserait pas faire. Bien qu’il ne sortait pas ses griffes face au blond, il était certain qu’il freinerait des quatre pattes, ou se laisserait tout simplement traîner à terre. De toute manière, il lui obéissait tellement bien qu’il était parfaitement capable de marcher au pied. Peut-être qu’il avait été un chien dans une vie antérieure.

« ▬ Quoique, peut-être qu’une pour enfant te conviendrait. »

Il eut un léger rire en essayant de l’imaginer, avant de refermer les yeux en bougeant encore très légèrement afin de trouver la position parfaite. Même le félin ne bougeait plus, et ronronnait de manière normale. Peut-être en train de s’endormir lui aussi.

« ▬ Bonne nuit ! Je te borderai un autre jour par contre. »

Malin. Ils ne s’étaient même pas changés non plus. Bah. Ce n’était pas non plus comme si qui que ce soit allait arriver dans l’immédiat.


_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 19 Aoû - 21:52

Qu'est ce qu'il était bien, là. Mais tellement. Il avait cette sensation, celle qu'on a lorsqu'on est calé dans un endroit particulièrement confortable, prenons par exemple un divan extrêmement moelleux, en hiver, qu'on a un plaid léger par dessus, avec un feu de cheminée allumé, des chocogrenouilles à disposition, et de la musique agréables à volume assez bas, et qu'on n'a pas du tout envie de bouger. Woh, c'est que ça lui paraissait presque un peu ridicule décrit comme ça. Presque. Parce qu'étant fatigué, il avait du mal à distinguer le ridicule de ce qui ne l'était pas. D'ailleurs, il bailla encore. Il allait avoir une crampe à la mâchoire, bientôt. C'est sûr qu'il n'allait pas faire long feu.

« Eh bien bonne chance, t'auras un câlin si tu réussis. »

Pff, comme si le blond avait besoin de réussir cet étrange but pour obtenir un câlin. Il n'aurait qu'à le demander et Fingal lui accorderait. Enfin, normalement. S'il était de bonne humeur. Il ne savait pas trop comment ça serait, comme il ne serait plus fatigué. Peut-être qu'il se rendrait compte que c'est assez bête de commencer à faire des câlins à quelqu'un qui l'avait lourdrement emmerdé pendant plusieurs années. Sept, pour être précis. Bah, autant profiter du peu de lucidité dont le roux était capable de faire preuve. Ho, c'était donc ça le nom du chat maléfique ? Bon à savoir, s'il s'agissait d'un démon, Fingal commencait à vraiment y croire, il pourrait certainement le renvoyer d'où il venait grâce à son nom.

« Même si tu trouvais, pas sûr que je me laisse faire. Il me reste un peu de fierté, dans mon chap.. »

Son chapeau. Où est son chapeau. Plus sur sa tête, en tout cas. Oh Merlin, où avait-il bien pu le laisser ? Il l'avait sur la tête au début de la ronde, serait-ce possible qu'il l'air laissé tomber dans les escaliers ? Si c'était le cas, c'était fort regrettable, parce qu'il n'était pas sûr de pouvoir le retrouver un jour. Peut-être qu'il ferait mieux de se lever et d'aller vérifier non ? Non. Nooon. Il était beaucoup trop bien ici.

« Gna gna gna. »

Oui, c'est tout ce qu'il avait trouvé à répondre pour le fait que le blond ait sous-entendu que l'ancien Poufsouffle était petit. Pas de sa faute s'il n'était pas une asperge, lui. Non mais oh, crétin. Et puis c'est quoi le principe de mettre des harnais à des enfants, d'abord ?! Glauque.

« Un autre jour, parce que tu comptes revenir dormir ici ? »

Ah, pour le moment lui ça ne lui posait aucun problème, si c'est pour être aussi bien installé. Un rire lui échappa. En fait, il commençait à croire que ceci n'était pas réel, c'était beaucoup trop invraisemblable pour l'être. Peut-être qu'il rêvait depuis le début. En tout cas, c'était vachement drôle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Ven 19 Aoû - 22:57

Pourquoi n’avaient-ils pas eu cette idée plus tôt ? Bonne question. Quoique. Ils se considéraient encore il y a pas longtemps comme. Comme quoi d’ailleurs. Il n’avait même pas de nom. Assez triste. Il aurait bien réfléchi quelques instants. Mais il était beaucoup trop fatigué. Beaucoup trop. La seule chose qu’il serait capable de faire, ce serait de. De répondre. Point. Mais pas de réfléchir. De répondre sur le tas tout simplement. Et très franchement. Mais ça, ça ne changerait pas vraiment grand-chose.

« ▬ Seulement un câlin ? Je ne te savais pas si radin »

Il sourit une nouvelle fois. Ah ça il savait encore faire ça. Grand miracle. Mais il ne savait pas combien de temps ça pourrait durer. Bientôt tout serait bloqué et il ne pourrait que dormir. Et se réveiller le lendemain matin sans trop savoir ce qu’il faisait là. Quoique. Même crevé, il pourrait se souvenir, de presque tout. Il n’avait jamais vraiment eu de blackout. Quel que soit son état. Il n’y avait donc aucune raison qu’il ne se souvienne pas de cette soirée. Et en plus, il voulait s’en souvenir au fond. Comme ça il pourrait lui faire encore plus de câlins.

« ▬ Oh mais ce sera d’autant plus amusant si tu ne te laisse pas faire. Ce ne serait pas très amusant sinon. »


C’est certain ça. Tiens d’ailleurs. Il avait parlé de son chapeau. Qui était inexistant pour le moment. Comment. Pourquoi. Il ne le quittait jamais d’habitude. Peut-être par terre ? Flemme de regarder. Enorme flemme. Il était la Flemme personnifiée, voilà.


« ▬ Il est où d’ailleurs ton chapeau ? »

Question existentielle. Bah. Il serait assez simple de le reprendre, avec un accio. Mais jamais il n’aurait le courage de prendre sa baguette pour le moment. Donc ça attendrait. Peut-être le matin. Il finirait bien par le retrouver. Il n’était en tout cas pas perdu.

« ▬ Qu’est-ce que tu crois, je n’ai jamais été aussi bien installé. Ce serait dommage de ne pas en profiter. »

Tiens. Il parlait de son chapeau avant non. Il ne l’avait jamais vu sans. Il n’avait pas tilté. Il n’avait jamais vu non plus ses cheveux. Autant en tout cas.

« ▬ Ils sont super beaux tes cheveux, pourquoi tu ne les laisses jamais comme ça ? Ou les lâcher ? »

Oui. Il se transformait en coiffeur. Parfaitement.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal] Sam 20 Aoû - 11:03

« Bon, t'auras aussi peut-être un bisou, ça te va ? »

Regardez comme la bonté de l'irlandais est grande. On dirait un enfant de huit ans. Et encore. Pas sur que lorsqu'il avait huit ans il s'amusait à distribuer des bisous. C'est moche d'ailleurs ce mot, bisou. Berk. Enfin bon, il pouvait bien en accorder à la personne la plus confortable qu'il n'ait rencontré jusqu'à maintenant. En soit, s'il n'était pas aussi crevé, il aurait bien pu lui en faire un maintenant. Mais c'est à peine s'il avait la force de bouger le petit doigt.

Ah, par contre il arrivait encore à rire. En même temps, rire n'est pas très difficile, même si c'est tout de même vachement fatiguant. D'après le blond ça serait plus amusant s'il ne se laissait pas faire ? Alors il ne se laisserait pas faire, voilà. Parce que s'amuser, bah... C'est drôle. Perspicace n'est-ce pas ? Bon c'est le seul genre de constatation qui ne fatiguait pas trop son cerveau, ne nous plaignons pas trop.

« Je relève le défi. »

Fingal avait toujours apprécié les défis, de toute manière, il aimait bien prouver aux autres qu'il était pas aussi nul qu'on pourrait le penser. Parce que oh, il n'était pas nul du tout.

Ah, voilà qu'on mentionnait à nouveau son merveilleux chapeau. Le roux l'avait déjà oublié. Triste, comment pouvait-il oublier une chose pareille ? Son si précieux chapeau auquel il tenait plus que n'importe quoi d'autre.

« Aucune idée, et ça m'embête fort parce que je n'ai pas la moindre envie de me bouger et d'aller voir où il peut bien se trouver. Et c'est dire à quel point je suis bien ici, parce que j'adore mon chapeau.. »

Là, làààà, il vient d'avoir un raisonnement logique. Qu'on lui donne une médaaaille. Médaille qui ne remplacera jamais son chapeau, certes. Il le retrouvera bien demain, hein. Du moins, il l'espérait.

« Je suis d'accord, on est très bien installés. »

Tellement bien qu'il en abandonnait l'idée de retrouver son chapeau aujourd'hui. Demain, il regretterait d'avoir raisonné ainsi. Alors autant profiter du moment où il ne regrettait rien, pas vrai ?

« Oh, parce que le chapeau est un cadeau de mon père, et j'y tiens parce que je ne vois pas souvent mes parents. Et parce que j'aime les cadeaux, aussi ! Et puis je n'ai jamais prêté énormément d'importance à mes cheveux, j'essaie juste de faire en sorte qu'ils ne ressemblent pas à rien. Mais merci, en tout cas ! »

En plus d'aimer les cadeaux, il aimait les compliments même s'il ne savait presque jamais comment y réagir. Quand il était fatigué c'était moins difficile, visiblement.

« Tes cheveux sont très beaux aussi, c'est original, c'est cool ! J'aime beaucoup. Ils ont l'air tout doux c'est marrant. »

Mais qu'est ce qui n'était pas marrant dans son état, aussi ? Bonne question. Chez le blond, tout avait l'air d'être propice à amuser Fingal. Magique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Revenir en haut Aller en bas

[Event] La valse d'un Malade [PV Artur/ Icalurus/ Fingal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Sujets similaires

-
» LE PRESIDENT EST TROP VIEUX ,TROP MALADE TROP COQUIN POUR L''EXIL ET LA RETRAITE
» mais il est malade !!
» le chef est malade......(pv fumée et la lieutenante ^^)
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Cinquième Etage :: Salle de Bain des Préfets-