N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

[Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Ravissant cireur de pompes


399 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Dim 2 Oct - 23:23

Allez, on le lance pile le jour de l'anniversaire du forum comme ça, c'est plus beau ♥
( Vous avez deux jours pour répondre, après ce sera au suivant !)


Alors pour l'ordre, ce sera:

- Gilderoy
- Tamsin
- Kristopher
- Artur
- Darius
- Christophe
- Leeroy
- Rabastan
- William
- Rodolphus
- Minerva
- Sirius
- Lysander
- Ashlynn
- Niklas
- Stanford
- Amaethon
- Hunsy
- Scalovin
- Regulus
- Juliet
- Icalurus
- Fingal


BOUN AMUSEMENT AVEC TOUS VOS PARENTS ET VOTRE FAMILLE AUSSI HEIN. ♥

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Ravissant cireur de pompes


399 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Dim 2 Oct - 23:23

Le jour tant attendu était enfin arrivé. Tant attendu que par certains très certainement. Et au fond, Gilderoy faisait bel et bien partie des impatients, même s’il s’était refusé de l’admettre. Après tout, il ne voulait pas faire comme tout le monde, comme ces gens qui ne lui arrivaient même pas à la cheville. Il n’était que trop bien pour faire partie de la normalité voilà tout. Mais cela ne l’avait absolument pas empêché de se préparer avec le plus grand soin, afin que tout soit parfait. En même temps, ce n’était pas difficile pour lui, il l’était déjà.

Quoiqu’il en soit, malgré le nombre d’heures qu’il passa à se préparer, le blond fit attention à arriver à l’heure. Bien à l’heure. Trop à l’heure. En avance en quelque sorte. Quoi. Il voulait être le premier. A franchir les belles portes de la Grande Salle alors totalement closes pour l’instant. Histoire de laisser le mystère planer jusqu’au bout. Et bien qu’intérieurement, il trépignait d’impatience, il arrivait à paraître assez calme extérieurement. Chose qui ne perdurerait pas très longtemps si jamais son cavalier ne se pointait pas bientôt. Hors de question de rentrer plus tard que les autres tout simplement parce que son binôme du jour n’était pas prêt à l’heure. Il rentrerait avec ou sans lui, voilà. Mais il serait le premier.

D’ailleurs, une chose était plutôt bizarre. Il entendait des voix étouffées, sans aucun doute à cause des portes. Mais cela ne pouvait pas être le corps enseignant, étant donné qu’il était lui-même convié à ce bal et avait dû inviter, ou être invité par des élèves. Il en avait sa certitude là-dessus. Le directeur parlait tout seul ? Bien possible. Plus rien ne l’étonnerait de sa part. D’ailleurs il commençait à légèrement taper du pied là. Lui il faisait l’effort de se lever tous les matins pour être à l’heure en cours, donc les autres pouvaient faire un effort, ne serait-ce que pour lui, n’est-ce pas ? Bien sûr que si. Tout le monde après tout devait faire des efforts pour lui. Il les gratifiait de son humble et magnifique présence, oh.

Ceci étant dit, alors qu’il était presque prêt à aller trouver le Professeur Buchanan dans son bureau, et le tirer jusqu’aux portes, qu’il ait ou non fini de se préparer, ce dernier arriva. Ah ben quand même. Mais hors de question de lui montrer sa mauvaise humeur et sa rancœur. Pour que le roux lui marche sur les pieds en tant que vengeance ? Non merci. En plus il s’agissait d’un professeur. Gilderoy était bien trop préoccupé à se faire bien voir par eux que pour oser dire du mal d’eux. Lorsqu’ils étaient dans les parages hein. C’était une autre histoire dès qu’ils avaient le dos tourné. Comme tout le monde à quelques exceptions près. Enfin. Son binôme était là, il l’avait salué, et les portes étaient en train de s’ouvrir.

La première chose qui frappa le quatrième année, fut l’espace. Toutes les tables avaient été bougées, laissant une énorme place à ce qui devait être la piste de danse. Mais son attention fut bien vite attirée par autre chose. Des gens. Beaucoup. Qu’il ne connaissait pas spécialement. Plait-il. Cela ne pouvait pas être une autre école. Ils étaient beaucoup trop vie…Oh. Des parents. Cela devait être des parents. Oui. Là-bas. Il pouvait très bien repérer sa mère. Et automatiquement, il gonfla légèrement son torse, avant de s’avancer fièrement au milieu de la piste. Bon. Il avait pu remarquer qu’heureusement, son père et ses deux sœurs n’étaient pas venus. Mais ce n’était pas une raison pour ne pas essayer d’impressionner le monde hein. Au contraire.

Par contre, maintenant que la musique était lancée, ils allaient pouvoir commencer à danser, c’était bien ça ? Autant l’avouer tout de suite, il n’était pas des plus doués. Ou plutôt, il ne s’était jamais vraiment entraîné. Mais il savait quand même éviter de marcher sur les pieds des gens. Quand même. Il espérait juste que son partenaire s’y connaissait un peu plus que lui. Sinon ils auraient l’air très fin. Dans le pire des cas, il y avait plein d’autres personnes qui étaient capables d’attirer l’attention à leur place, uniquement lorsqu’ils feraient n’importe quoi, n’est-ce pas ?

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Tamerlaputus


66 messages.
Inscrit le 09/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Lun 3 Oct - 14:17

Et voilà. C'est le jour. Le grand jour. Le jour du bal ! Est-ce que Tamsin était impatiente ? Elle était plutôt nerveuse, en réalité. Même vraiment nerveuse. Avait-elle simplement déjà été à un bal ? Non, pas qu'elle se souvienne. Mais elle savait danser, ça elle est était certaine. Chez elle elle dansait, parfois. C'était amusant. Pendant les vacances, lorsqu'il fallait faire le ménage à la maison et que sa mère mettait de la musique, et qu'ils finissaient tous par danser ensemble en laissant tomber tout espoir de nettoyage. Mais là, ce n'était pas pareil. Non, parce que là, elle n'allait pas danser avec ses parents, et il y aurait plein de gens ! Comment allaient-ils faire pour ne pas tous se marcher sur les pieds, d'ailleurs ? Elle verrait bien ça lorsque les portes seraient ouvertes. Elle avait un peu envie de fuir, pour le moment. Elle portait une robe, en plus. Une r o b e. Elle ne se souvenait même plus en avoir. Et elle n'aimait pas ça du tout. Déjà, c'est pas pratique. Du tout. Comme les jupes. Pas. Pratique. Et de plus... Elle ne ressemblait à rien, comme ça. Bien coiffée, bien habillée. C'est beaucoup trop perturbant. Elle ressemblait à... Une patate. Voilà. Peut-être que ça signifiait que sa robe n'était pas à sa taille, en effet. Mais elle ressemblait quand même à une patate. Une patate mauve. 

Peut-être que si elle avait été en binôme, et non pas en trinôme comme actuellement, elle aurait été moins stressée. Ils allaient avoir l'air totalement stupide à trois non ? Bien sûr qu'ils n'allait pas danser à trois, quand même. Mais voilà quoi. Parce qu'ils auraient eu l'air bien malins à danser en rond tous les trois. Non non, elle avait insisté pour ne pas être la première à danser. Ça ne la dérangerait pas le moins du monde. Elle pouvait très bien faire preuve de patience et attendre dans un coin. Elle préférait, même, comme ça ça lui donnerait le temps de moins stresser.

Ah, ça s'ouvre. Ça s'ouuuvre. Du coup, Tamsin se cacha derrière les deux autres élèves avec qui elle était. Ce qui était totalement inutile, étant donné que ceux de derrière continuaient de la voir. Mais chut. Si elle ne peut pas les voir, ils ne la voient pas non pl... Oh. Beaucoup de gens. Il n'était pas censé y avoir beaucoup de gENS. Et puis qui sont-il, d'ab.. Oh. Ce. Sont. Les. Parents. Elle en était quasiment sûre, il ne s'agissait presque que d'adultes ! Et oh, là-bas ! Elle était sûre d'avoir aperçut les siens. Mais oui, son père était en train de lui faire coucou ! En même temps, elle devait être repérable de loin. Mais c'est génial, si les parents sont là ! Elle était rassurée, sur le coup. Surtout que ce n'était pas encore à son tour de danser, alors elle se mit à courir vers eux pour leur sauter dessus. Elle était contente, maintenant.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 5 Oct - 0:32

Un bal. Cela faisait longtemps, si longtemps qu’il n’avait pas mis le pied dans un bal. Combien de temps déjà depuis un simple évènement mondain ? Il se souvenait tout en nouant sa lavallière face au miroir de son imposante coiffeuse, d’une nuit d’octobre, une fête annuelle, pour tous les êtres sans âmes et les morts peuplant leur petite ville adorée. Halloween, Samain, chacun aimait l’appeler comme ils le voulaient. Quand était-ce encore ? Au début du siècle ? Un peu après la grande guerre ? Ou bien pendant ? Les rires, la joie, la chaleur d’un manoir familier, les souvenirs flous de baises mains, de jeunes femmes rougissant face à la galanterie du vieux professeur, du champagne délicat, un banquet digne d’un roi pour toute l’assemblé réuni au son d’une java entraînante, des chants, des danses, des valses. Il se souvenait aussi d’un maire légèrement trop saoul tout au bout de la nuit qu’il avait dû coucher lui-même, il se rappelait de ses avances qu’il refusa par honneur, de la petite chose brune bordé dans le lit bien trop énorme pour sa petite carrure qui insistait pour avoir des faveurs du tailleur tout en étant à demi ensommeillé. Ah… Peut-être aurait-il dû y répondre, c’était bien la seule fois où il avait eu une porte d’entrée ouverte.  Il avait même été incapable de lui voler un simple baiser quand Mayendris s’endormait et marmonnait qu’il voulait un bisou de bonne nuit.

Un jour, peut-être, Kristopher serai capable d’oublier son ancienne vie, de faire un trait sur le passé et de voir de l’avant. Mais c’était dur, cela restait toujours aussi compliqué, même après un demi-siècle. Il finit enfin le nœud, resserrant le tissue en coton délicat autour de son cou tout en étoffant l’avant pour lui donner du volume. Peut-être devrait-il mettre une cravate, ou quelque chose de plus passe partout ? Mais après tout, il venait en costume cravate tous les jours à ses cours, il devait bien changer au moins de temps en temps d’habits, surtout pour les occasions spéciales. Pour surprendre la masse. Enfin, qui allait être  surpris de voir le vampire habillé comme un noble des années 1900, ça c’était la vrai question que Kristopher n’osait pas se poser. Il avait déjà eu trop de mal à choisir entre sa veste grise perle, son tailleur bleu de Prusse et sa queue de pie ébène. Tout était bien trop casuel à son goût dans sa garde-robe, et évidemment il n’avait pas eu le temps de se coudre quoi que ce soit de formelle et présentable en moins d’un mois. Donc, c’était l’un de ses plus vieux costumes qu’il était forcé de sortir, n’aidant certainement pas ses souvenirs à disparaître.

De plus, le pauvre homme n’avait pas pu prendre part au tirage au sort que Dumbledore avait imposé. Comme par hasard il était tombé pile pendant sa grande crise de manque de nourriture, où il ne voulait (ou plus tôt pouvait) voir personne, et passait aussi peu de temps que possible dans sa propre classe. Il avait même été à la limite de prendre un congé maladie pour éviter tous problèmes. Du coup quand la réunion avait eu lieu, il était bien sagement dans sa chambre en train de manger à la douzaine les sucettes au sang qui le répugnait. Il se retrouvait donc totalement seul pour aller à la fête. Heureusement qu’il était professeur et pas élève, si non, il aurait été tout à fait dévasté face à tous les petits couples parfaitement organisé bras dessus bras dessous.

Finalement, c’était sa queue de pie qu’il avait choisi, accompagné d’un veston et d’un pantalon à pinces noirs ganté de cuire. Kristopher se donna du courage pour marcher dans les couloirs longs et peuplé de jeunes gens semblant stressé, ou extrêmement excité. Il avait même sorti sa canne pour l’occasion (il ne comptait pas vraiment danser donc ça n’allait pas l’encombrer.) et celle-ci tapait au même rythme que ses pieds contre les pierres sur lesquels il passait. Tous étaient au bras d’un partenaire, certain semblant… moins enthousiaste que d’autres. Des professeurs aux bras d’élèves, aussi, tout à fait charmant. Il fut bien vite arrivé malgré son départ du sixième étage, lui aussi au finale, il était un peu anxieux, et il n’avait pas sût contrôler la rapidité de ses pas. Ce fut donc avec patience qu’il attendit l’ouverture des portes, tout en regardant avec une certaine tendresse chaque pupille, écoutant d’une oreille distraite les jeunes demoiselles piaillant en sautillant pour pallier à leur nervosité grandissante, les jeunes garçons exaspéré de ne pas avoir pu inviter l’élu de leur cœur à cause des idées farfelues du directeur, observant du coin de l’œil ceux qui étaient parti en vitesse de leur dortoir et se faisait aider par leur camarades pour remettre correctement leur cheveux ou leurs habits en place.

Le professeur d’arithmancie allait sortir sa montre à gousset entre autre, quand finalement, la masse d’élèves s’avança dans une vague rapide, pour s’engouffrer dans la salle à peine entrebâillé. Des cris d’horreur et de joie, de stupeur et d’émotions résonnèrent un peu partout. Des murmures, un brouhaha. Il y avait du monde, des adultes pour la plus part. Les parents ? Ah, très bien. Au moins il n’avait aucuns doutes sur le fait que les siens n’étaient pas présents.
D’un pas qu’il voulut aussi naturel que possible, il alla directement vers les coins légèrement isolés de la grande salle, vers les boissons, pour s’adosser à un mur. Il allait observer ce soir, et partir tôt, voilà. Faire acte de présence, c’était assez non ? De toute façon, personne ne voulait s’embêter avec un aussi vieil homme, si ennuyeux et barbant.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Majestueux Martyr du Forum


79 messages.
Inscrit le 27/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème année
Maison: Poufsouffle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 5 Oct - 14:59

Qui. Qui avait eu l’idée exactement d’organiser un bal. Bon il ne pourrait certainement pas aller le trouver pour le taper par la suite, mais bon. Histoire de savoir à qui s’en prendre mentalement lorsqu’il se retrouverait à faire la tapisserie bizarrement près du buffet. Si buffet il y avait. Il l’espérait. Sinon il sortirait aussi vite qu’il serait rentré. En essayant de ne se faire repérer par personne. Ce qui était mission presqu’impossible soyons d’accord. Mais cela ne l’empêchait pas d’essayer. Il aurait bien voulu ne pas y participer, mais ça aurait certainement fait tache. Et il ne pouvait pas se résoudre à laisser ses homologues y aller sans lui. Enfin. Au moins comme ça ils seraient deux. Ça faciliterait la tâche.

Et pour couronner le tout, Tamsin avait insisté pour ne pas être la première à danser. Magnifique. Il allait devoir commencer. Si par un pur hasard, il avait un spasme qui faisait tomber quelque chose dans la salle, il serait peut-être dispensé de cette foutue danse ? En plus ils étaient assez devant dans la file. Génial. Magnifique. Si on l’avait suivi, ils se seraient retrouvés tout à l’arrière. Et il aurait assez traîné des pieds pour que les portes aient le temps de se fermer devant eux. Et ils auraient dû organiser une pyjama party à trois. Voilà. Le plan parfait.

Mais il avait été déjoué et à la place, il se retrouvait presque juste devant les portes, avec l’élégance d’un pingouin. Il détestait les smokings. C’était tout sauf pratique. Il était nettement mieux avec ses pulls bien trop larges. Nettement plus confortables. Bon. Ca ne serait que l’affaire de quelques heures tout au plus. Une s’il avait beaucoup de chance. Et le moment fatidique arriva. Les portes s’ouvrirent, alors qu’il sentait quelqu’un juste derrière lui. Sans doute Tamsin, qui avait quitté ses côtés quelques instants auparavant. Au moins il servait à quelque chose.

Par contre, là ça n’allait pas. Il y avait trop de gens. Beaucoup trop de gens. Oh. On va se calmer. Tout de suite. En plus ils avaient l’air vieux. C’était qui même. Des candidats pour devenir professeurs ? Ils allaient leur annoncer que des cours du soir allaient être lancé pour les personnes qui souhaitaient approfondir leurs savoirs ? Ou alors. Juste. Des parents. Oui. C’était peut-être même plutôt ça en fait. Vu la réaction de certains. D’ailleurs Tamsin faisait signe à quelqu’un. Et était partie aller les voir. Il y avait même des plus jeunes, sans doute des frères et sœurs.

Après quelques secondes de recherche d’ailleurs, le brun finit par repérer sa mère, ne pouvant s’empêcher de sourire à sa vue. Bon, peut-être qu’il allait rester un peu plus longtemps du coup à ce bal. Surtout qu’il avait plein de choses à lui raconter. Tellement qu’il ne devrait même pas danser hein. Ce serait trop de temps perdu. Mais il n’avait pas trop le choix. Et une nouvelle fois, il ne laisserait pas Darius tout seul, surtout que l’autre Poufsouffle était déjà auprès de ses parents. Du coup il se résigna à s’avancer en suivant les autres, avant de regarder le Serdaigle qui l’accompagnait.


« ▬ J’espèrre vrraiment ne pas te marrcher dessus. »


Le pire c’est qu’il savait que même en faisant des efforts, il arriverait à un moment où à un autre par lui marcher sur le pied. Surtout s’il faisait des efforts en fait.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Jeu 6 Oct - 18:30


Darius fixa un moment son hibou, qui se collait contre sa main avec joie, qui s’y blottissait en hululant joyeusement. Le Serdaigle soupira lentement en passant sa main derrière la tête de son animal, son regard s’assombrissant lentement. Ses parents n’allaient pas répondre à la lettre, il le savait. En faite, sans le vouloir, il doutait depuis le début, en envoyant cette lettre, que ces parents allaient lui répondre. Avec ce qu’il savait d’eux, bien que c’était très peu, une telle nouvelle n’avait pas dû leur donné envie de répondre, déjà qu’habituellement, rentrer en contact avec eux était difficile. Avouer, dire la vérité sur plusieurs choses, n’avaient pas dû aidé le contact. Et Darius, d’un certain côté, ne regrettait pas de l’avoir fait, mais il se demandait : pourquoi l’avoir fait si cela ne menait à rien? Le jeune homme tourna la tête pour observer le Soleil pointé le bout de son nez lentement. Il s’en sentit sourire alors que le ciel était éclairé par ses rayons. Comme toujours, c’était magnifique, il n’y avait pas assez de mot pour décrire la vision qu’il pouvait voir d’à partir de la volière. « Ce ne sont que des enfants. Ils pensent pouvoir changé les choses, mais ce ne sont que des enfants. Il faut les tenir pour s’assurer qu’ils n’aillent pas partout. Ce ne sont que des enfants. » Darius soupira lentement se redressant en s’étirant un peu, passant ses mains dans ses cheveux blonds pour défaire quelques nœuds.

« Ce n’est pas grave… Après tout, on a Lysander, mh? Et ses sœurs sont vraiment gentilles… Bon, son père ne m’apprécie pas encore beaucoup, mais ça va finir par changer, mh?»

Le hibou battit des ailes joyeusement, alors que Darius riait un peu. Reposant doucement son hibou avec les autres, il descendit les marches de la volière pour aller se chercher à manger dans la grande salle. Prenant quelques petites choses, il remonta rapidement pour rejoindre son petit-ami dans leur dortoir, lui souriant alors que ce dernier se levé à la même heure que d’habitude, soit environ 7h du matin. Il déposa les choses qu’il avait en main sur la petite commode, pour venir caresser doucement la joue de Lysander en souriant, se penchant vers ce dernier pour l’embrasser tendrement, soupirant d’aise. Il ne s’en lasserait jamais... Même si ces parents avaient osé dire quelque chose à propos de leur relation, cela n’aurait jamais rien changé. Darius tenait beaucoup trop à Lysander, mais surtout, ne voyait que lui. L’amour, il l’avait trouvé en lui. Et non seulement ça, mais il avait aussi trouvé la protection que ces parents n’avaient jamais donné, et une écoute particulière que le Serdaigle lui donnait. Il avait trouvé en Lysander tout ce qui lui fallait : Un amoureux, un meilleur ami, son tout. Darius lui sourit doucement en restant blottit un moment contre le torse de son amoureux, avant de se redresser pour passé sa main dans les cheveux du jeune homme.


« Bon matin… »

Il passa lentement ses doigts sur la joue de Lysander. La marque sur sa joue, fait par son père, était lentement en train de disparaitre, ce qui était bon signe. Quand son petit-ami fut levé, enfin assit dans le lit, il lui tendit ce qu’il était aller chercher dans la grande salle le matin même, souriant, avant de se lever lentement en s’étirant. Le bal. C’était ce soir… Il avait déjà organisé avec Artur et Tamsin leurs danses. Il allait danser avec le jeune homme d’abord, puis avec Tamsin par la suite. Après, il pourrait profité de la présence de son Lysander.

Il passa, comme souvent, sa journée avec son petit-ami, allant avec lui un peu partout. Ils allèrent même profiter du beau temps avant de devoir se préparer pour la soirée qui les attendait. Vers 19h, les deux Serdaigles allèrent s’habiller pour le bal. Darius sortit la même tenue qu’il mettait habituellement aux réunions de Sang-Pur – si amusant. Ahaha. -. Il la regarda un moment, avant de soupirer et de se changer lentement. Il plaça sa cravate en chantonnant un peu, avant de passer ses mains dans ses cheveux, comme pour les attacher en fronçant les sourcils. Mais avant qu’ils ne puissent vraiment choisir, il sentit son petit-ami venir passé ses mains dans ses cheveux et il le laissa faire en souriant, alors que ce dernier venait attaché les cheveux de Darius.

« Merci, mon amour… »

Il se tourna vers Lysander quand ce dernier eu finit de lui attacher les cheveux, secouant doucement la tête, avant de poser ses mains sur les joues de Lys’ pour les caresser avec douceur, le regardant dans les yeux en souriant.

« J’ai quelque chose pour toi, aussi. »

Il se tourn vers ses affaires et en sortit une rose, intact, qu’il vient attaché à l’habit de Lysander doucement. Une rose rouge, attaché à la poche avant de Lysander. Il le regarda un moment, puis se pencha vers lui pour l’embrasser tendrement.

« Je suis tellement heureux avec toi… »

Avec son petit-ami, ils se dirigèrent vers le bal et arrivèrent en même temps que les autres, alors que les portes s’ouvraient pour les laisser rentrer. Passant sa main autour de la taille du Serdaigle, il rentra avec lui, fronçant les sourcils en voyant des adultes déjà présents. Et ce n’était clairement par les professeurs. Qui.

Oh. Il reconnaissait la famille de Lysander, là-bas. Ça voulait dire que… C’était les parents aux élèves, à tout le monde? Par Merlin, les parents. Bon, il n’avait rien à redire, ses parents ne viendraient pas, et ceux de Lysander, il les aimait, alors il était plutôt…
Attend. Qu’est-ce que… Venait-il vraiment… Par Merlin, oui. Darius se sentit pâlir brusquement, alors qu’il serrait, peut-être un peu brusquement, la taille de Lysander pour le blottir contre lui, posant sa tête sur la sienne. C’était bien eux, ils les auraient toujours reconnu, malgré qu’il les voyait rarement. Ses parents. Ses parents étaient présents. Il sentit sa gorge se serré, alors qu’il fixait rapidement ailleurs en sentant le regard de ses parents se posaient sur lui. Par Merlin, qui les avait invité?

« Ils sont là… »

Darius n’avait pas besoin de spécifié plus que ça, il savait que Lysander allait comprendre : Il était brillant  et savait les problèmes du Serdaigle. Il soupira brusquement contre son petit-ami, ses mains venantes entourées son Serdaigle. Ce n’est pas parce qu’ils étaient là qu’il allait se privé.

« Je vais aller danser avec Artur, puis avec Tamsin. On se rejoint après, disons proche de ta famille? », dit Darius en lui souriant tendrement, venant coller son front sur celui de Lysander pour gardé encore un moment cette proximité douce, chaleureuse que lui apporté Lysander.

Darius finit par se séparé lentement de lui, lui envoyant la main, avant d’aller rejoindre Artur en souriant, lui présentant doucement sa main pour prendre la sienne. Il rigola un peu :

« Ne t’en fait pas, je ferais attention. Nous avons des cours obligatoires pour danser, dans ma famille, alors je sais faire attention. »

Prenant la main de Artur, ils entendirent que la musique commence avant de danser. Darius avait bien apprit à danser ainsi, et donc ce ne fut aucunement un problème pour lui de prendre les commendes de la danse, souriant à Artur. Après tout, même s’il lui marchait sur les pieds, ça n’allait pas faire horriblement mal. Et puis, il était trop mignon pour lui en vouloir, petit Poufsouffle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Sam 8 Oct - 3:12

Il s’était attaché les cheveux pour l’occasion. Christophe. S’était attaché les cheveux. En queue de cheval, avec un petit ruban en satin noir. C’était un effort surhumain pour lui, sans parler du nœud papillon, de la chemise  et du costume qu’il portait. Tout était tellement… tellement… C’était pour dire, il ne s’était pas habillé aussi bien même pour déclarer sa flamme à l’élu de son cœur. Et pourtant, il avait vraiment voulu faire la meilleur des impressions. Il ne s’était pas habillé comme ça depuis dix-huit ans. Pour son tout dernier bal, à BeauxBâtons. Ca remontait à loin. A très loin. A beaucoup trop loin. Quand il n’avait encore aucuns poils sur le menton, horreur.

Heureusement il n’avait pas de peur pour la danse, une simple valse, il y était habitué. Malgré tout, il restait un sang pur, et il avait assisté à nombre de dîners mondains parisien, sans compter sur son école, et leur cours de danse forcé, du moins à l’époque. De plus, le professeur n’était absolument pas anxieux par rapport à son partenaire, il avait eu la plus grande chance du monde que de tomber sur un collègue, et pas n’importe qui, Minerva McGonagall. Il adorait cette femme, une personne merveilleuse, probablement une de seule dans cette école en qui il avait le plus grand et immuable des respects. Clairement, elle était bien la seule avec Dumbledore qu’il vouvoyait depuis ses débuts, et avec qui il n’avait jamais osé dire « tu » une seule fois. Jamais il n’oserait, même. Elle méritait bien mieux, elle méritait tout le respect du monde.

Il partit un peu en avance de sa chambre, jamais il n’arriverait en retard et encore moins si il risquait de faire attendre son rendezvous. Il ne se pressa pas non plus (Il avait tout le temps de transpirer plus tard.), et pourtant ce fut avec dix bonnes minutes d’avance qu’il toqua aux appartements de Minerva, tapotant du pied en observant les jeunes gens commencer petit à petit à passer. Il n’y en avait pas encore de trop, Ou bien ils étaient déjà tous devant les portes de la grande salle ?
Après avoir relevé sa main pour toquer une seconde fois, la porte s’ouvrit, et un sourire éclaira son visage. Les bonnes manières. Les bonnes manières guindées qu’il avait essayé d’oublier avec ferveur. Il s’inclina, une profonde révérence bien niaise, avant de tendre sa main vers celle de sa cavalière, et l’effleurer à peine de ses lèvres.

« Mademoiselle, je ne sais point ce que vous avez faite de mon rendezvous, je penses qu’il est fort immoral pour un professeur de mon âge d’avoir au bras si ravissante sixième année ! »

Et il rit de bon cœur, se mettant à marcher après que McGonagall ai fermé proprement ses quartiers, discutant de choses et d’autres, tout en s’engouffrant de plus en plus dans la tranchée principale où se mêlait toutes les années deux par deux. Un spectacle très mignon, qui ne rajeunissait sûrement pas Christophe.
Les portes s’ouvrirent, suivi immédiatement d’un brouhaha. Des parents, il entendait qu’il y avait beaucoup de parents. Ah, une surprise intéressante. Assez mal placé, tout au fond du groupe, il fut donc un des derniers à mettre le pied dans la grande salle. Très joliment arrangé d’ailleurs, c’était impressionnant à vrai di-pardon. Pardon. Là –bas. Il y avait une dame. Une dame de soixante ans. Blonde. Avec une petite boîte dans les mains, et légèrement confuse. Il en oublia totalement sa galanterie, s’excusant rapidement pour presque sprinter vers sa pauvre mère, qui avait l’air plus que rayonnante et ravie de voir son fils bien habillé pour une fois.

« Maman ! Maman mais qu’est-ce que tu fais ici ? Mon Dieu tu as fait attention pendant le voyage ? Tu sais que tes os sont fragiles pourtant ! Tu ne supportes pas l’humidité, quelle idée de venir en Angleterre ! »

Un rire clair perça son pauvre cœur, puis une main vint caresser sa joue mal rasée
.
« Oh, Chris… J’ai apporté plein de petits gâteaux pour tes amis, et tes élèves aussi! Tu me les présentes ?  J’étais tellement heureuse d’être invitée ! Même si je ne parle pas un traitre mot d’anglais… Tu seras mon petit traducteur, hein mon chou ?»
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Connard au Grand Coeur


114 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Dim 9 Oct - 16:22

Bon. La dernière fois qu’une espèce d’évènement commun s’était produit – une sortie- il avait miraculeusement réussi à se faire passer pour un absent. Magnifique. Vraiment. Des problèmes en moins, surtout que d’après ce que Leeroy avait pu entendre, pas grand-chose s’était déroulé correctement lors de ladite sortie. Pas son problème. A b s o l u m e n t pas son problème. Alors il aurait très bien pu continuer d’esquiver Tout ce genre d’évènements, mais dans ce cas-là, autant vivre reclus dans ses serres. En aérant quand même un peu, parce que de un, il fallait bien que ses plantes profitent d’un peu d’air, et de deux, s’il laissait les élèves en dehors, il aurait un petit problème. Petit uniquement. Pas comme aujourd’hui. Où là c’était plutôt un gros problème qui se présentait. Le bal en l’occurrence. Il ne savait même pas pourquoi il avait accepté. Il ne se donnait même pas dix minutes pour finir sur une chaise à juger la moitié de la pièce.

Soit. En attendant, il n’avait absolument fait aucun effort niveau vestimentaire. De toute manière il n’avait pas grand-chose d’autre. Et ce n’était pas non plus comme s’il s’amusait à s’habiller comme un plouc à l’habituelle. De toute manière, pourquoi changer ses habitudes pour une telle occasion. Un enterrement, il pouvait encore comprendre, mais là. Surtout que ce n’était que l’affaire de quelques heures. Et que le lendemain personne ne se souviendrait de ce qu’il portait particulièrement. Et même si c’était le cas, il s’en fichait royalement. Comme tout le reste actuellement. Bon. Très bien, il avait un effort pour ne pas arriver en retard et pour ne pas traîner constamment les pieds. Après tout, son binôme du soir ne lui avait strictement rien fait. Non. C’était même un de ses élèves préféré, donc inutile de se le mettre à dos.

Mais ce n’était pas non plus pour ça qu’il allait commencer à faire trop d’efforts et paraître heureux d’être là. Celui qui réussirait à lui décrocher un véritable sourire, surtout ce jour là, ne devait pas être dans la pièce. Dans le hall. Là, à attendre que les portes s’ouvrent. Plus vite elles le feraient, plus vite ils se rapprocheraient de l’heure de fin, non ? Même s’il ne comptait même pas rester jusqu’à la fin en fait. C’est qu’il fallait se lever tôt pour pouvoir s’occuper correctement de toute sa faune. Et il n’allait certainement pas la laisser attendre une demie de plus le lendemain matin tout ça à cause d’un bal.

Et là, magie ses prières furent exaucées. Il avait son partenaire, les portes étaient ouvertes et il allait pouvoir en finir au plus vi…Non, il allait plutôt faire demi-tour là tout de suite, prétendre n’avoir vu personne, et finir assis sous son bureau pour être certain que personne ne vienne le déranger. Certainement pas son père là-bas, qui lui adressait de grands signes, auquel il ne prit pas la peine de répondre, encore moins sa mère qui avait l’air d’être totalement perdue. Non. Il ne connaissait pas ces personnes. Du tout. Mais s’il exécutait son plan, venant d’être élaboré, il ne faudrait pas dix minutes à ses géniteurs pour le demander partout. Avec en prime sa mère qui demanderait très certainement auprès de sa sœur aussi.

Maintenant la première danse, obligatoire qui allait commencer lui semblait être indispensable. Une merveilleuse excuse pour ne pas avoir à parler avec eux. Pour ne pas devoir interagir tout court. Mais il doutait de sa durée. Peut-être qu’il arriverait à se fondre dans la masse juste après.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Dim 9 Oct - 22:31

Rabastan essaya un premier costume, avant de le laisser brusquement tombé sur le lit en soupirant, secouant la tête. Non, pas lui non plus, beaucoup trop serré. Il prit un autre costume, le secouant un peu devant lui en le fixant, soupirant lentement. Le problème avec les Sang-Pur n’était pas de trouvé un costume, ça ils en avaient plusieurs, mais savoir lequel porté pour la soirée. Surtout que tu n’avais même pas envie de te présenter pour la simple raison que tu ne te sentais plus du tout bien depuis un moment. Non, Rabastan aurait bien fait marche arrière pour ne pas se présenter au bal si cela n’avait pas tenu de son frère et de Leeroy, le professeur de botanique. Il avait promit une danse avec ce dernier et se sentait mal de laisser son frère seul dans cet endroit infesté de gens désagréables. Non, quand même, il avait dû respect pour son grand frère pour ne pas le laisser seul.

Rabastan finit par mettre une de ses tenues qu’il ajusta un peu, vu que souvent ses parents achetés des tenus pour Rodolphus, oubliant que Rabastan était un peu plus petit que son ainé. Non, ce n’était pas rare que celle se produit vraiment. Après tout, les Sang-Pur avait besoin d’un enfant, et oublié parfois qu’ils en avaient fait deux finalement. Ahaha. Rabastan s’assit sur son lit en soupirant lentement : Mais cela ne faisait pas plus d’effet que ça sur le jeune garçon. Que voulez-vous qu’il fasse hormis approuvé en silence les dires de ses parents? Rien. Il tira ses souliers pour se les mettre au pied tranquillement en fixant le sol. À ce qu’il avait attendu, Evan ne venait pas… Ce qui était encore plus ennuyeux pour le jeune Rabastan. Evan, au moins, était gentil avec lui et serait venu lui tenir compagnie.

Maintenant qu’il était habillé, il peut sortir dehors du dortoir, entendant sagement son grand frère. Quand ce dernier arriva, il lui sourit un peu en se redressant, ajustant son habit, avant de suivre tranquillement Rodolphus, la tête basse. Il ne savait quoi dire, il ne savait plus vraiment ce qu’il pouvait dire. Le sentiment d’avoir perdu Mary-Ann lui laissait un gout amer entre les lèvres. Il ne savait pas comment prendre son départ et surtout comment l’interprété. Elle était partie. Rabastan s’en sentait vide qu’elle ne l’aille pas prévenu avant, qu’elle n’aille rien dit. Il leva la tête vers son frère quand il sentit son regard sur lui et lui sourit pour ne pas l’inquiéter avant de rentrer dans la pièce avec son aîné.

Pièce qui était bien remplit pour être arrivé à l’heure. Remplit de gens trop vieux pour être des élèves. Et ça ne pouvait pas être juste des professeurs, il y avait bien trop de personnes. Qui était-ce? Regulus regarda un peu autour pour essayer de comprendre d’où venaient toutes ces personnes, avant de cligner plusieurs fois des yeux quand il vit au loin deux personnes qu’ils reconnaissaient très bien. Qui eux aussi, les avaient bien vu lui et son frère. Qu’est-ce que ces parents faisaient ici. Jetant rapidement un regard apeuré vers son frère, désemparé aussi, Rodolphus lui jeta le même regard incertain. Qui. Pourquoi. Rabastan s’accrocha un peu à l’habit de son frère :

« Qui les a invité? »

OUI QUI. AVAIT OSÉ. Par Merlin, pourquoi. En plus, ils ne pouvaient plus fuir, les parens les avaient très bien vu. Il leur avait même fait un bref signe de la tête pour dire « Oui on vous a vu, ne fuyez pas. » Non. Ils n’allaient pas fuir, quel drôle d’idée voyons... Ahaha.

Bon. La danse obligatoire en premier, après nous verrons. Rabastan se sépara lentement de son frère pour aller rejoindre le professeur, lui souriant un peu. Heureusement, il savait bien danser, alors il ne devrait avoir aucun problème à danser avec le professeur, bien qu’il était un peu… mal à l’aise. C’était un professeur quand même. Bon. Allez. La danse. Et après les parents. RIP.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Frite Surexcitée


34 messages.
Inscrit le 11/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 6 ème
Maison: Poufsouffle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mar 11 Oct - 23:58

Tout le château était en effervescence. Et cela se sentait. Dans le cas du Poufsouffle par contre, cela ne changeait pas grand-chose. Qu’il soit ou non excité pour un évènement, cela revenait au même. Il serait de toute manière toujours en train de bouger partout, quitte à donner mal à la tête à ceux qui l’entouraient. Heureusement que pour le moment, cela se limitait à son dortoir. Où il n’y avait pas encore de monde comparé au reste du château. Et là tout de suite le problème était son nœud papillon. Petite chose qui ne voulait pas se nouer. Correctement. Mais il arriverait à le mater. Un jour ou l’autre. Mais si cela pouvait être assez rapide, ce serait bien. Même mieux. Ou alors pouvait prendre l’option de ne rien mettre. Mais ce serait un peu moins bien. Un peu moins classe peut-être.

Pas comme si cela le dérangeait. Mais bon, histoire de ne pas se présenter comme un plouc devant son binôme qui l’avait si gentiment invité. De la meilleure manière qu’il soit. On aurait pas pu faire mieux. En tout cas du point de vue du Poufsouffle. Qui quelques secondes plus tard arriva miraculeusement à faire son nœud papillon. Ok. Il avait juste balancé ses mains un peu partout dans un espoir vain. Qui avait très visiblement réussi. Il devrait penser à faire ça plus souvent. Bon. Maintenant qu’il était prêt, et même un peu en avance, il n’allait pas rester à secouer ses jambes dans le vide. Et Niklas ne semblait pas avoir trop de problèmes. Donc le sixième année se décida à aller chercher son partenaire du soir. Oui. Déjà. Devant sa salle commune.

Montant rapidement les escaliers, ou du moins, aussi rapidement qu’ils le lui permettait, William mit quand même quelques minutes avant de pouvoir se retrouver devant un. Portrait. Qui lui demandait le mot de passe. Quoi. Quel mot de passe. Eux, il suffisait de taper en rythme sur des tonneaux, eh. Pourquoi là y avait un machin qui lui parlait même. Et qui ne répondait même pas à toutes ses questions. Bah, ce n’était pas comme s’il avait l’habitude de s’offusquer. Et de toute manière la personne qu’il attendait, Sirius, sorti assez vite. Donc pas de bile à se faire. Sirius qu’il accueillit avec un grand sourire aux bouts des lèvres. Oui il l’aurait affiché, peu importe la personne qui en serait sortie. Et alors.

Il lui proposa assez rapidement de descendre, ne lui laissant presque pas le choix, le prenant par le bras. Il ne voulait rien rater. R i e n. Du coup, ils durent attendre un peu dans le couloir du hall. Pas très grave, n’est-ce pas ? Au moins ils étaient certains d’être à l’heure. Et ils purent même admirer les portes s’ouvrir. Si ce n’était pas magnifique. Maintenant ils faisaient face à une salle un peu. Bondée. Et à l’entente des dires autour de lui, il devait s’agir des parents. Oh.

Il chercha durant quelques instants les siens du regard, se disant qu’il serait quand même assez étonnant qu’ils aient réussi à se déplacer. Et à libérer leur emploi du temps. Et il se donna une raison quelques secondes plus tard, ne les trouvant toujours pas. Bah. Il leur enverrait un hibou, et de toute manière il les reverrait pendant les vacances, ce n’était pas non plus un énorme drame. Se tournant vers son voisin, et baissant légèrement son regard pour pouvoir croiser celui du Gryffondor, il se décida une nouvelle fois à parler. Pour ne pas changer de d’habitude.

« ▬ Ca en fait pas mal de monde, ta famille est venue aussi ? »

Non il ne pensait pas du tout à mal. Il voulait simplement se renseigner et débuter la conversation, eh.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 12 Oct - 13:57

Non. Ça devait être un cauchemar. Sérieusement, c'était enfin le jour du bal ? Le jour que Rodolphus ne souhaitait pas voir ? Oui oui, il fallait croire. Le reste de la journée, Rodolphus l'avait passé comme si de rien n'était. Mais là, il réalisait bien. Il était habillé, bien habillé, et coiffé. Enfin, coiffé, il avait surtout tiré ses cheveux en arrière. Il ressemblait bien à son père, comme ça. Celui-ci serait probablement amusé, s'il le voyait. Mais ça n'amusait certainement pas Rodolphus. Déjà qu'il n'était pas très enthousiaste à la base... Il avait bien sûr fallu qu'il y ait un problème avec son partenaire. Il n'avait pas compris grand chose, seulement que maintenant, il devait faire la première danse avec... McGuire. Meilleure personne sur qui il aurait pu tomber, quoi. À croire que c'était encore une idée pourrie à McGonagall. Enfin. Il survivrait, hein. Ce n'est qu'une danse, après tout. Une seule danse. La danse de trop, certes, mais seulement une danse. Et puis il pouvait toujours se réconforter en se disant que de toute manière, il aurait clairement plus de prestance que Lysander. C'est quelque chose de certain. 

Mais bon. Rodolphus était monté jusqu'à la Grande Salle. Oh, McGuire. Génial. Avec un soupir, le Serpentard se déplaça jusqu'à arriver au Serdaigle. 

« McGuire. Beau costume. Quel plaisir de devoir faire la première danse avec toi. »

Il essaierait de ne pas trop en faire, aujourd'hui. Pas trop. Parce que bon, son but était surtout de partir au plus vite. Alors s'il s'engageait dans une quelconque querelle.. Mouais. Ça ne lui disait pas trop, quoi. Enfin s'il s'ennuyait de trop, il n'hésiterait que peu avant de marcher sur le pied de son partenaire. Parce qu'il ne faut pas trop pousser, aussi. Il avait déjà fait un énorme effort en parlant de la sorte à McGuire. 

Ah, les portes finirent par s'ouvrir. Fantastique, ils all... Pardon. Pourquoi autant de gens. Qui sont ces incon.. Euh. Non. Non. Parents. Parents. Il reconnaissait ses parents. Et de ce qu'il voyait, son frère aussi les avait reconnu. ...mais c'est pas possible ça, lui qui pensait que la journée ne pourrai pas être pire ! En plus, Rabastan était totalement en train de froisser son veston, qu'il avait mis pas mal de temps à choisir. Ah non hein.

« Sans doute ce vieux débile de Dumbledore... Je ne peux plus, Merlin. Je suis bien content de partir en fin d'année. »

Parce que là, il commençait à en avoir un peu marre de cette foutue école et de leurs foutus événements à la con qui surgissent comme ça à droite et à gauche. Avec un long soupir, il reporta son attention sur son partenaire de danse. D'ailleurs, ses parents étaient sûrement en train de se demander ce qu'il fichait avec lui. Il leur expliquerait bien assez vite qu'il n'était en rien dans le choix des partenaires. Non mais oh.

« Génial. J'ai toujours rêvé de voir ta famille au complet. Vous occupez la moitié de la salle, c'est ça ? »  

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

McGonochill


32 messages.
Inscrit le 01/09/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 12 Oct - 16:55

Le bal allait enfin pouvoir commencer. Dans quelques heures du moins. Pourtant aujourd’hui elle avait agi comme si de rien était. Inutile d’en faire tout un foin. En plus il y avait énormément à préparer. Merci Dumbledore. Mais il fallait dire que son idée n’était pas non plus totalement stupide. Par contre ne mettre personne au courant était peut-être plus risqué. Il avait décidé d’inviter toutes les familles. Bien évidemment toutes n’avaient pas pu se déplacer, mais dans le cas de la plupart la réponse avait été positive. Il avait donc fallu s’arranger pour que personne ne s’en rendre compte. Au moins, la soirée s’annonçait plutôt bien. Du moins c’était ce qu’elle pensait. Bien que dans le cas de certains elle pouvait encore comprendre que les réunions de famille n’étaient peut-être pas ce qu’il y avait de plus joyeux. Tant pis. A la base c’était un anniversaire. Donc quelque chose de joyeux. Non mais oh. Et puis elle ne pouvait pas se plaindre, elle avait un bon cavalier.

Tout se profilait à la perfection en quelques sortes. Et elle avait même réussi à se libérer assez tôt pour pouvoir se préparer à temps. Bon elle ne prenait pas non plus des heures. Ce n’était pas non plus comme si elle s’habillait et se coiffait n’importe comment d’habitude. Mais ce soir était quand même différent. Donc elle ferait un effort. Elle comptait de toute manière en faire. Ceci dit, alors qu’elle venait à peine de finir de se préparer, elle entendit une personne toquer à sa porte. Aucun doute sur son identité. Mais le temps de replisser sa robe et d’ouvrir la porte, elle fit face au professeur de divination, la main légèrement levée, sans doute pour toquer une deuxième fois.

Face à sa présentation et ses propos, Minerva ne put s’empêcher de lâcher un léger gloussement, faisant un geste de main, de celle de libre. Non vraiment cette soirée s’annonçait plutôt bien, histoire d’éviter de trop penser aux problèmes du quotidien.


« ▬ Vous allez finir par me faire rougir Christophe ! Et je doute que cela s’associe à merveille avec mon chapeau ! »


Aucun doute là-dessus, ce serait passablement immonde. Et ce n’était pas vraiment le but de la soirée non plus. Une fois ses appartements fermés, elle suivit son partenaire, surveillant quand même de loin quelques élèves devant eux dans la file. Inutile qu’une quelconque dispute ne se déclenche dès maintenant. Quoiqu’il en soit, lorsque les portes s’ouvrirent, les réactions furent multiples, et elle ne put s’empêcher une nouvelle fois d’esquisser un sourire. Qui se perdit en entendant la remarque d’un certain élève.


« ▬ Et vous ne serez pas le seul soulagé de votre départ, Mr Lestrange. »


Peut-être un peu trop sec. Mais quelle idée aussi d’insulter aussi ostensiblement Dumbledore. A l b u s   D u m b l e d o r e. Un des plus grands sorciers de tous les temps. Oh. Mais elle ne pouvait pas non plus passer sa soirée à le surveiller. Ou plutôt les surveiller. Par un malencontreux hasard, que sans doute personne n’aurait voulu, les deux cavalières des élèves devant elle avaient dû quitter l’école. Et vu le temps qui avait manqué, il n’y avait pas eu d’autres choix que de les mettre ensemble. Ce qui était possiblement une mauvaise idée. Soit. Ils s’avancèrent un peu plus dans la salle, avant que Christophe ne s’excuse, et se dirige vers la personne qui était sans doute sa mère.

Le regardant quelques instants, un nouveau sourire au bout des lèvres, Minerva se décala plus vers le bord, laissant ainsi la place à d’autre personne, lançant un regard circulaire, s’attardant sur une personne en particulier. Oh. Là par contre elle n’avait pas été mis au courant. Juste en face d’elle se tenait Elphinstone, son ancien chef de service, nettement plus âgé qu’elle. Bon. Elle irait le saluer en temps voulu.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 12 Oct - 20:23

Sirius avait passé au moins 3h enfermé dans la salle de bain – dommage pour les autres Gryffondors qui avaient attendu pendant tout ce temps – pour réussir à dompté ses cheveux bouclés et les ramené à une forme acceptable pour le bal. Après s’être acharné pendant plusieurs heures, il avait finit par les gardé légèrement aplatit et moins bouclés qu’il l’était d’habitude. Et il avait été plus que fier d’obtenir une coupe de cheveux digne de se nom, bien que si on demandait son avis : Il était toujours parfait. Il n’y avait pas mot à dire là-dessus, aucune protestation à faire. Mais bon, pour le bal, il voulait tout de même se forcer. Il n’était pas Sirius Black pour rien. Et, il fallait bien l’avouer, le fait que son partenaire soit plus grand que lui le déstabilisé un peu – beaucoup -. Donc il essayait de se rattraper sur la tenue et les cheveux pour avoir l’air un peu plus vieux. Bah oui. William était en 6eme année et, en plus, il était plus grand d’environ 5cm. Quelque chose comme ça. Enfin, l’importance était là : William était plus grand et cela déstabilisé le Black qui avait l’habitude d’être dans les plus grands de ses amis. Et le grand Sirius Black ne voulait surtout pas passer pour la fille dans la danse. PAS QUESTION.

Bref, après avoir arrangé ses cheveux, ce qui lui prit beaucoup de temps, il alla enfiler sa tenue qu’il avait achetée récemment. Parce que, non, cela faisait très longtemps que ses parents ne lui acheté plus rien. Mais ce n’était pas grave, son oncle éloigné lui avait donné plein d’argent. Eh ouais. Et il s’était fait retiré de la « noble famille des Black » par la suite. Oups. Mais c’était lui qui avait voulu lui donner autant d’argent au départ. Sirius regarda son habit acheté il y a de ça à peine quelques semaines, souriant. Il l’enfila rapidement, se regardant dans le miroir pendant plusieurs secondes, voir minutes. Après tout, personne n’allait lui dire d’arrêté, tout le monde adoraaaait l’admirer.

Mh. Il devrait peut-être calmer ses propos depuis qu’il était en couple, non? Sirius se tourna pour voir Remus qui, caché derrière des livres et des livres d’études, étaient en train d’étudier pour les cours. Il n’était vraiment pas habitué de dire aux autres « Non, je suis en couple, je ne peux pas. ». Ça faisait vraiment changement de d’habitude… Sirius, qui avait l’habitude de passé de petite-amie à petite-amie, était désormais officiellement en couple. Ouais… Il secoua la tête un peu, souriant doucement. Après avoir embrassé au passage Remus, le faisant sortir volontairement de ses livres d’études, Sirius leur souhaita une bonne journée et sortit de la salle commune.

Pour faire face à Willy. Sirius haussa brusquement les sourcils, surpris, se redressant lentement, avant d’éclater de rire joyeusement. Eh bien! William était même venue le cherché, ça dirait bien. Il n’avait même pas eu le temps d’avoir cette idée que déjà, le Poufsouffle s’était trouvé devant sa porte. Bon. Il salua le jeune homme et le laissa agripper son bras, le suivant rapidement en riant. Sirius avait été triste que ses compagnons ne puissent pas venir, mais avec William dans les parages et comme partenaire, ça pouvait bien se passé aussi! Très bien même, vu le caractère de son ami! Il allait adorer ce bal, il le sentait.

Quand les portes s’ouvrirent, Sirius rentra dans la pièce en souriant fièrement, les mains dans les poches, se tenant proche de William. Eh bien. La pièce était déjà remplit? Qui pouvait bien avoir autant remplit une pièce? Il fronça les sourcils, regardant autour, avant de sursauter. Des parents. NO WAY. PAS DE PARENTS ICI. Sirius commença à chercher, paniqué, dans toute la pièce pour voir si ces parents étaient présents. S’il vous plaît, non. Qu’ils ne viennent pas pour Regulus. Je vous en pris. Après avoir regardé, complètement paniqué, si ces parents n’étaient pas là, Sirius se sentit soupiré de soulagement. Pas là. SAUVÉ. Il rejeta la tête en arrière, avant de voir que William le regardait toujours. OUUUPS. Il avait dû passé pour un con, voilà.

« Uhm? Euh, non, non! Ils n’ont pas pu se déplacé et ce n’est pas trop un truc qui les intéresse. » dit Sirius qui essaya de son mieux de se rattraper sur ses mimiques intenses précédentes.

Sirius regarda la pièce tranquillement, prenant avec douceur le bras de William pour qu’il reste avec lui. Bah oui, tien, il voulait pas se séparé de Willy, il lui était trop sympathique. Quand il vit la vieille McGo, il s’arrêta devant elle surpris.

« Ehehe! Professeur McGonagall, vous allez danser? Ça va être trop beau! »
, dit Sirius avec un grand sourire aux lèvres. Il adorait McGonagall, alors il ne pouvait résister à venir la taquiner dès qu’elle était dans le coin.

Du coin de l’œil, Sirius aperçu les deux fils Lestrange et leurs parents non loin. Bon, il éviterait d’aller par là, eh. Pas besoin de ce mêler à cette famille-qui-pue. Secouant la tête, il entraina William plus loin pour aller prendre place pour la danse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Jeu 13 Oct - 0:10

Bien souvent, le matin Lysander était un des premiers levés dans le dortoir. Même le premier en fait. Il n’aimait pas plus que ça, s’attarder trop longtemps dans son lit. Il n’y voyait pas l’intérêt. Aucun même. Il y avait beaucoup trop de choses à faire. Mais ce matin, ce fut totalement différent, déjà il sentit du mouvement inhabituel. Ceci étant dit il ne daigna pas tout de suite ouvrir les yeux, l’esprit encore trop embué. Et puis, pour ne pas se mentir, il n’avait pour une fois réellement pas envie de se lever. Il allait prétendre être malade et rester au lit toute la journée. Surtout la soirée en fait. Le temps était passé beaucoup trop vite. Et ils en étaient rendus au jour du bal.

Qui à la base ne le dérangeait pas tant que ça. Pas du tout même. Lorsque sa cavalière était encore Destiny. Malheureusement, elle avait dû partir. Il n’avait pas très bien suivi pourquoi. Mais il avait très bien suivi le résultat par contre. Une Serdaigle qu’il connaissait même plutôt bien avec Darius, Mary-Ann était partie elle aussi, laissant son cavalier sans personne. Comme le brun. Et logiquement, pour éviter d’avoir deux personnes seules, on les avait mis ensemble. Et sur toute l’école. T o u t e. Il avait fallu que l’autre péquenaud soit Rodolphus. Il allait finir par croire à un coup monté. Voilà tout.

Mais il fut assez dur de feindre le sommeil, et la maladie, lorsque Darius vint le réveiller personnellement. Déjà qu’à la base, pour mentir, il était aussi subtil qu’un Niffleur à côté d’un trésor. Alors si en plus il avait affaire au blond, cela rendait la tâche encore plus difficile. Surtout qu’il venait de lui ramener son petit déjeuner. Même dans les pires moments – ou à la pensée de ce qui pourrait être le pire- il arrivait à le faire sourire. Si ce n’était magique. Et ce, même au fil de la journée. Presque comme à leur habitude, ils la passèrent côte à côte, le préfet tâchant de s’occuper l’esprit pour éviter de trop penser au soir même.

Vint le moment où il fallut se préparer. Pas trop un problème non plus. Ce n’était pas comme s’il allait mettre trois ans à enfiler l’ancien costume de son père, légèrement trop grand pour lui. Il ferait comme si de rien était, et tout irait bien. Nettement plus intéressant et amusant de s’occuper de la coiffure de Darius. Qui au passage lui offrit une rose, venant l’attacher à sa poche avant. Au moins, il saurait quoi fixer si jamais il devait se concentrer pour ne pas étrangler une certaine personne. Chose qu’il ne ferait au grand jamais. Juste en pensée. Malheureusement.

Ils ne tardèrent pas à rejoindre le hall, presque bondé, le Serdaigle ne quittant pas d’une semelle son homologue. Autant rester à ses côtés le plus longtemps possible. Et faillit sursauter en entendant une voix derrière lui l’interpeler. AaaAAaah. Bon. Au moins le Serpentard n’avait pas ouvert les hostilités. Juste subtilement.


« ▬ Merci. Je te renvoie le compliment. Je n’en doute pas, je devrais m’estimer heureux, je n’aurais pas pu trouver meilleur cavalier. »


Si. Le blond juste à côté de lui. Bien meilleur. Mais sûrement que son grincement de dent du parvenir jusqu’aux oreilles de Lestrange. Voir même de toutes les personnes aux alentours. Oh. Il était resté poli. De toute manière, il ne dut pas y faire trop attention longtemps, les portes s’ouvrant, donnant vue sur la Grande Salle, et plusieurs personnes. Personnes que Lysander classifia assez vite comme étant les parents. La famille plus particulièrement. Il ne lui fallut que quelques secondes pour repérer sa famille, lui redonnant un nouveau sourire. Il ne s’y était franchement pas attendu, mais c’était une bonne surprise pour une fois. Ou presque. Ca l’était jusqu’à ce qu’il croise le regard de son père. Ah. Effectivement, il ne devait pas spécialement être heureux de le voir dès les premières secondes dans les bras de Darius d’un côté, et Lestrange de l’autre. Oups hein.

Et une deuxième fois, il faillit faire une crise cardiaque. Si les personnes pouvaient arrêter de surgir de derrière lui et de parler. Bon, au moins ça ne lui était pas adressé. Mais au plus âgé de ses voisins, dont la remarque n’avait pas du tout plu au Professeur McGonagall. Bien fait. Il aurait presque ri de manière mi nerveuse s’il n’avait pas eu peur premièrement de se ramasser lui aussi une remarque, et deuxièmement Darius venait de lui parler. Pardon. Sa famille était là elle aussi. Alors qu’ils l’ignoraient depuis plusieurs mois voire années. Fronçant légèrement les sourcils, il tourna son regard vers le blond, ne cherchant même pas à repérer ses parents. Il ne les connaissait pas après tout, autant regarder pour une aiguille dans une botte de foin.


« ▬ Ca va aller ? »


Il n’était pas certain que Darius allait essayer de les trouver, il était même plutôt persuadé de l’inverse, mais ce n’était pas pour ça qu’il n’allait pas lui demander. Et il acquiesça suite à sa question suivante, soupirant légèrement lorsqu’il le quitta, allant rejoindre un Poufsouffle qu’il ne connaissait qu’assez peu, notable dans son esprit uniquement par sa taille et ses cheveux. Ah. Et il avait tendance à le confondre avec Darius aussi. Belle description. Il devrait peut-être faire un effort et mieux le connaître. Un jour.


« ▬ Visiblement, le temps que tu trouves un autre sujet à aborder, on sera tous morts. Mon père doit se faire une  j o i e  de te revoir. »

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Jeu 13 Oct - 18:03






Cela faisait déjà un bon moment qu’Ashlynn passait ses soirées à coudre. Entre sa propre tenue et les petits coup de main qu'elle donnait par-ci par-là à d'autres personnes moins doués en couture. Elle avait décidé que cette année, elle ferait elle même sa robe du début à la fin! Oui, une magnifique robe pour le bal. Ce fameux bal, évènement qu’elle attendait avec tant d’impatience.

Durant ses longues soirées à passer son fil dans le chas d'une aiguille, elle n’avait pas manqué de se piquer régulièrement les doigts ou d’égaré des morceaux de tissus un peu partout. Mais voilà, nous étions enfin la veille de l’évènement et elle accrocha le dernier ruban. Elle l’essaya sans attendre, tournant sur elle-même devant un miroir.

-Ca va être une belle soirée !

Elle affichait un sourire niais tout en imaginant cette délicieuse soirée. Soudain son sourire s’estompa, elle repensa à son cavalier. Malheureusement elle n’avait pas eu trop de chance et était tombé sur un gryffondor pour le moins assez spécial. Il était en 2ème année et la jeune fille voyait déjà le bal comme du babysitting. Elle espérait qu’il trouverait vite des amis avec qui jouer et la laisserait profiter des gens de son âge.


Le grand jour arriva enfin, elle était tellement excitée qu’elle  n’en ferma presque pas l’œil de la nuit et se leva très tôt. Elle passa rapidement à la volière et vit au loin Darius qui devait sûrement avoir eu la même idée qu’elle, quelques minutes plus tôt. Après avoir un petit peu bavardé avec son hibou, elle l’embrassa sur le front et repartit en direction de son dortoir. Elle passa le reste de la journée entre la salle commune et la bibliothèque essayant de s’avancer au mieux dans les devoirs reçus.
L’après-midi était déjà bien entamée quand elle eut terminé. Elle quitta la bibliothèque ne manquant pas au passage de saluer des élèves qu’elle croisa dans les couloirs. Elle avait tout le temps de se préparer et elle en profita. Tout devait être parfait, pas un seul faux pli sur sa robe  ni une mèche de cheveux tentant d’échapper à la masse. Elle était toujours en train de se coiffer quand elle vit d’autres poufsouffles quitter les dortoirs.

Elle partit à son tour en quête de son cavalier, et monta les marches une à une jusqu’à se retrouver devant un portrait. Ils s’étaient mis d’accord, elle attendrait devant et il la rejoindrait à cet endroit-là. Elle vit passer de nombreux binômes avant qu’il ne se décide enfin à sortir. Il avait essayé de faire des efforts vestimentaires, c’était déjà ça mais rien ne pouvait rattraper son horrible coiffure.  Aucun geste galant de la part du jeune homme.

-Bon, on y va s’il le faut. Grommela-t-il.

La jeune fille haussa les épaules  et se mit en route. Ils avaient encore le temps d’y aller à leur aise, mais la demoiselle espérait voir l’ouverture des portes. Elle marcha vite, très vite, un peu trop vite même. Quand elle se retourna elle ne trouva plus son jeune cavalier.

-Ca y est le babysitting commence. Pensa-t-elle.

Elle retourna sur ses pas. Personne. Elle traversa plusieurs fois les couloirs, en vain. Il n’y avait personne. Il était introuvable. C’était bien sa veine, elle qui aurait voulu être à l’avance. Elle décida en dernier recours de se rendre seule devant la grande porte. Un petit coup d’œil à droite, à gauche… Elle ne savait plus où elle était. Elle avait l’habitude de se perdre et retombait bien souvent sur ses pas par hasard. Mais là, là ce n’était pas le moment pour se perdre, elle avait tant attendu ce bal. Ce n’était pas pour passer la soirée dans les couloirs, hors de question. Elle respira un bon coup pour tenter de retenir ses larmes et avança doucement. Soudain elle entendit des voix qui lui étaient familière, elle s’approcha de celles-ci. Miracle, il y avait du monde. C’étaient les professeurs Buchanan et Mcnair qui avaient tout l’air de se rendre en direction de la grande salle. La poufsouffle décida donc de les suivre discrètement, d’assez loin pour ne pas les déranger. De toute façon, même de loin elle ne pourrait pas perdre la tête blonde de son professeur d’histoire de la magie.


Au bout d’un moment elle reconnut un peu mieux les lieux et se mit à courir, elle dépassa ses professeurs et arriva finalement devant la grande porte, déjà ouverte…

-Mince j’ai raté l’ouverture, soupira-t-elle.

Voyant que tout le monde commençait à se préparer pour la première danse elle chercha son petit cavalier. Mais ce n’est pas lui qu’elle trouva, ce fut ses parents! Elle n’en revenait pas il était là. Elle si heureuse de les voir. Son père portait un costume très coloré et discutait avec son voisin de droite. Lewis, lui était en grande discussion avec ce qui semblait être des collègues du ministère de la magie. Evan se trouvait au côté de leur mère, assise dans un fauteuil. Elle avait l’air ravie d’être ici. Son troisième frère ne devait pas être loin, surement en train de se promener partout dans la salle. Elle fit de grands signes à sa famille et sa mère les lui rendit par un doux sourire. Evan lui fit signe d’aller se mettre en place. Elle acquiesça d’un signe de tête. Restait à trouver le petit gryffondor. Elle ne mit pas longtemps à découvrir la cachette de celui-ci. Il était dans un coin de la salle en train d’échanger ses cartes chocogrenouilles avec d’autres élèves.

- Ha bah c’est pas trop tôt. Bourgeonna le garçon en se relevant.

Il rangea ses cartes dans la poche d’un veston beaucoup trop grand pour lui et tira la jeune fille par la main jusqu’à la piste de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Dim 16 Oct - 10:53

Niklas se regarda un moment dans le miroir, surpris encore une fois devant le reflet qui s’affichait devant lui. Il baissa lentement la tête sur le côté. Il était arrivé un peu en retard pour assister à l’entré officiel des élèves et, donc, il était depuis très récemment un élève de Poudlard. Heureusement, le jeune garçon était très travaillant et avait donc rattrapé très vite son retard par rapport aux autres pour pouvoir continuer normalement sa 5eme année. Néanmoins, cela le faisait encore étrange de ce voir porté les couleurs uniques d’une Maison. Poufsouffle. La maison des loyaux. Son sourire s’allergie, fier, le regard brillant de joie. Sa mère avait été tout aussi fière d’apprendre la maison de son fils. Au début un peu distant, il avait vite vu que sa nouvelle famille était très ouverte et beaucoup moins terrifiante que les Durmstrang. S’habituant lentement à son quotidien, il s’était fait des amis. Ashlynn, Amaetheon, Artur, Tamsin et, bien entendu, William. Son sourire ne fut qu’amplifier à la simple pensée de ce nom qui s’attachait à cette personne si particulière déjà à ses yeux.  Comme vous pouvez vous le doutez, William avait prit une place importante dans le cœur de jeune homme. Pourquoi lui? Eh bien, il était le premier à être venu lui parlé de un. Par la suite, il était aussi celui qui faisait toujours plein de folies avec Niklas. Il n’avait jamais l’impression d’être de trop quand il s’enfuyait dans les couloirs ou que les deux garçons parlaient avec une vitesse beaucoup trop élevé pour être dans la norme. Niklas se sentait normal, quand il était avec lui. Pas normal dans le sens rentré dans ces gens ennuyeux, mais normal dans le sens avoir un corps comme les autres. Et après s’être sentit autant rejeté, cela faisait du bien de voir les yeux de quelqu’un le regarder avec autant de douceur.

Niklas passa lentement sa main sur la marque présente sur sa poitrine, au niveau de son cœur, glissant lentement ses doigts sur cette cicatrice qui resterait à jamais, signe de ce qu’il souffrait à vie, signe de cette opération qui lui avait couté sa place chez les Aurors. Cette marque qui avait chamboulé sa vie, la retournant dans tout les sens… Il soupira lentement, avant de venir fermé sa chemise blanche sur son corps, secouant la tête. Puis, se débattant un moment avec sa cravate, il finit par la mettre comme il faut, après l’avoir regardé plusieurs fois. Ajustant son veston noir sur ses épaules, il secoua la tête. Trop droit. Niklas passa rapidement ses mains dans ses cheveux pour les ébouriffer un peu avant de sourire. Mieux. Il se tourna vers William et lui envoya doucement la main quand ce dernier partit chercher son cavalier. Il devrait bientôt descendre aussi, s’il ne voulait pas arriver en retard à l’ouverture du bal.

Le jeune Poufsouffle tapota sur son torse, prenant de grandes respirations. Tout allait bien ce passer. Sinon, il y avait Willy. Si quelque chose l’inquiétait, il irait le voir immédiatement. Mettant ses souliers, il descendit rapidement les escaliers, souriant, pour aller vers la grande salle. Il arriva légèrement après l’ouverture des portes, mais heureusement, car ainsi il put plus discrètement se glisser entre les personnes, marchant rapidement entre les professeurs et les élèves. Oh, mais il y avait un autre groupe de personnes. Qui? Se redressant lentement, dans le lot, il vit une femme qu’il connaissait très bien : Le regard perdu, les cheveux bruns tombant doucement sur ses épaules, replié sur elle-même dans une posture pour se protéger et très petite, c’était bien sa mère. Qu’est-ce qu’elle faisait là?

S’approchant rapidement de cette dernière, plus il s’avançait, plus il remarquait que c’était bien sa mère et non sa vision qui lui faisait défaut. Sa pauvre mère qui ne connaissait rien à ce monde. Comment elle avait eu le courage de venir jusqu’ici. Pour lui, en plus. Cela fit sourire Niklas qui sentit son cœur se gonflé de joie. Sa mère était venue pour lui, malgré la douleur du déménagement et l’inquiétude de tout ce qui ce passait autour de son fils, elle était venue le voir. Arrivant rapidement à sa hauteur, il prit les mains de sa mère dans la sienne avec douceur, parlant suédois pour moins la perturbée avec l’anglais :

« Maman! Tu es venue à notre bal, je suis tellement heureux de te voir! »
« Oh, mon petit Niklas! », dit-elle en souriant rapidement, son regard brillant de joie. « C’est vraiment un très beau évènement, je ne pouvais manqué ça! »

Niklas alla à côté de sa mère, gardant une de ses mains dans la sienne avec douceur, souriant doucement. Elle semblait aller mieux, ce qui était déjà un gros progrès en soi. Il releva la tête pour repérer William dans la foule, fronçant légèrement les sourcils. Mh. Il aurait tellement donné cher pour être à la place de Sirius.

« Oh? Que vois-je dans tes yeux? Aurais-tu déjà une attention particulière sur quelqu’un?»

Niklas s’en sentit brusquement rougir, s’offusquant rapidement en secouant les mains, avant que sa mère ne tourne la tête pour voir William, riant légèrement. Oups, trop tard. Elle l’a vue. RIP William. Tu devras supporter, surement plus tard dans la soirée, les remerciements d’Amely, la mère de Niklas, qui durerait sans doute une éternité. RIP.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Infirmier malaisant


72 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 17:24

Une chose était bel et bien certaine. Si Stanford avait pris la peine de venir ce soir, ce n’était certainement pas pour s’amuser. Ce que visiblement comptait faire la moitié du château. Bande d’insouciants. Après ils allaient se plaindre dès que quelque chose se passerait. Et oserait dire qu’on ne les avait pas prévenus. Mais oui. Et qu’est-ce qu’il faisait depuis des années. Des claquettes peut-être ? Mais non, on préférait ne pas l’écouter et s’amuser. Ou tout simplement dire qu’il en faisait trop. Soit. Heureusement personne ne semblait extrêmement malade aujourd’hui. Il n’avait nul besoin de rester au chevet de qui que ce soit. Pas comme s’il avait l’habitude de le faire. Autant les laisser se reposer. Nettement mieux. Et ça leur permettait de guérir plus vite. Bon maintenant si on lui demandait personnellement de rester, il savait qu’il ne pourrait pas s’empêcher de parler. De toute manière cela ne servirait strictement à rien de rester là, juste à faire la décoration.

Avait-il pris la peine de faire un effort ? Absolument pas. Se changer, s’était perdre du temps. Et enquiquinant. Autant ne pas s’embarrasser de futilités. Ce n’était certainement pas dans son caractère, loin de là. La seule chose qui pouvait différer, était sa canne. Après tout il ne savait pas du tout si oui ou non il y aurait énormément de chaises. Et même s’il y en avait, il refusait toujours plus ou moins poliment. Par pure fierté. Oh, il avait juste une jambe défaillante, pas 4645 ans et le corps en putréfaction.

De ce fait, il pouvait parfaitement descendre les quelques escaliers qui le séparaient du rez-de-chaussée. Plus lentement que les élèves passant à ses côtés, mais il fit comme si de rien n’était. Tous des casse-cous qui viendraient bientôt geindre chez lui parce qu’ils n’avaient pas fait attention. Stupides. T o u s. Heureusement qu’il était là. Sinon la population d’élève aurait été réduite de moitié. Voir plus. …Et ça aurait été peut-être pas plus mal lorsqu’il vit le monde agglutiné devant les portes de la Grande Salle. Ils étaient vraiment autant ? Il ne faisait jamais vraiment attention lorsqu’il mangeait dans la Grande Salle. Et puis, c’était moins flagrant, étant donné qu’ils étaient coupés en quatre dans toute la salle.

Soit. Lorsque les portes bougèrent enfin, et la masse immonde avec, le brun attendit quelques instants, avant de les suivre. De toute manière, il y aurait de la place pour tout le monde, inutile d’en faire tout un plat et de vouloir absolument être dans les premiers. …Ce qui ne serait absolument pas arrivé étant donné qu’il y avait déjà des gens dans la salle. Beaucoup de gens. Pourquoi. Qui. Comment. Est-ce qu’au moins, on avait vérifié qu’aucun d’entre eux n’était dangereux ? Sans doute pas. Tout simplement parce qu’on ne l’avait pas prévenu. Ni demandé de faire de fouille. Donc rien ne pouvait aller bien.

Enfin. La première danse allait bientôt débuter. Et il n’en avait que faire. Tout simplement parce qu’il ne pouvait  p a s  danser. Sérieusement. Le premier qui lui proposerait une danse, il le taperait. Avec sa canne. En espérant qu’elle soit solide. En attendant, il allait se mettre contre un mur. Où il aurait une belle vue. Et pas près des inconnus pas fiables. Là-bas. Y avait quelqu’un qu’il connaissait plus ou moins. Un grand blond. Se posant à ses côtés, et croisant les bras, il lâcha un léger soupir.


« ▬ Toute cette agitation, est parfaitement ridicule, vraiment. »

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Face de Thon


46 messages.
Inscrit le 04/09/2016.



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 18:42

Bal. Baaal. Amaethon avait hâte d'entrer dans la salle, honnêtement. Danser, c'est sympa, ça fait se défouler, dépenser de l'énergie, tout ce que Amaethon aime. Bon, il se doutait bien que la première danse ne serait pas très excitante. Mais il osait au moins imaginer que les musiques qui suivraient bougeraient plus. Ça pourrait vraiment être sympa. Surtout s'il y avait un buffet. Les buffets, c'est juste le bien. Enfin manger c'est juste le bien. Fantastique, maintenant il avait très envie de manger.

Mais il avait du arriver légèrement en retard. Tout ça parce qu'il s'était rendu compte que le costume qu'il avait ne lui convenait pas du tout. Alors il avait décidé de l'arranger... Comme il pouvait. Parce qu'au final, le rendu était assez catastrophique et il était bien mieux avant. Mais Amaethon s'était alors rendu compte qu'il n'avait plus le temps de faire grand chose. Alors il s'était dépêché d'aller jusqu'à la Grande Salle, pour y rejoindre son cavalier. Qui était le petit surveillant gentil, là. Bon, il devait avoir l'air bien stupide maintenant. Qui a dit que ça le dérangeait ? Il avait l'habitude, à force. Donc bon, un grand sourire, et tout se passerait bien. En plus les portes étaient tout juste en train de s'ouvrir. En y entrant, Amaethon mit un certain temps avant de comprendre qu'il y avait plus de gens que prévus dans la salle. Juste le temps d’apercevoir ses frères, en fait. Suivis par leurs parents. Oh. Ooooh, ça il aimait nettement moins. Surtout en vue du graaand sourire qu'affichait ses parents. Ahaha. Ils allaient le surveiller jusqu'à ce qu'ils ne partent ? Ah mais c'est hors de question. Du coup, même si c'était inutile, Amaethon se tourna vers le surveillant.

« C'était une idée des professeurs, d'inviter les parents.. ? »

Bah oui. Qu'il sache qui détester.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Husky Fuyard


80 messages.
Inscrit le 08/09/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Surveillant
Maison: Durmstrang



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 18:59

Faisons donc un effort d’intégration. Et allons au bal. Ce sera bien. Ce sera beau. Et il y aura des gens. Beaucoup trop de gens. Hunsy regrettait d’ores et déjà son précédent choix. Jamais. Plus jamais il ne ferait preuve d’un soudain courage et d’une soudaine envie de sociabiliser. Qu’il n’avait que lorsqu’il était seul. Déjà ça, ce n’était pas un bon signe. Il savait pourtant très bien que dès qu’il y avait plus de deux personnes dans un rayon de moins de cinq mètres, il se mettait à paniquer et à s’accuser de tous les sorts du monde. En essayant bien évidemment de paraître le plus normal possible. Ce qui n’arrivait pratiquement…Jamais. Déjà parce qu’il fuyait le moindre contact visuel. Non pas que ses interlocuteurs soient laids. Mais il n’aimait pas ça. Peur. P e u r. Et puis bon. On ne savait jamais qu’un legilimens ne soit tranquillement dans la pièce et essaye de le prendre par surprise. Ce serait un peu dommage. Beaucoup même.

Soit. Il était bien trop lâche pour faire marche arrière. Alors il s’était rendu, beaucoup trop tôt dans le hall et avait attendu. Là. Près d’un mur. Presque collé. Pour ne faire qu’un. Et bizarrement, lorsque quelqu’un arrivait, il regardait autre part. Très passionnant cette pièce hein. Il ne daignerait parler uniquement à son cavalier. Si celui-ci lui adressait la parole uniquement. Au point où il en était, si en plus il devait prendre l’initiative de commencer la discussion, il allait passer la fin de la soirée aux toilettes. Ceci dit, si un silence gênant s’imposait entre eux, aussi. En plus, il ne le connaissait pas tant que ça. Bon, oui il ne connaissait pas grand-monde et alors. Il avait juste repéré que c’était un septième année.

Qui arriva presque en retard avec un costume…Original. Oui voilà. Très original. Ce n’était pas négatif. Pas du tout. Que celui qui a dit ça se taise. Et puis, il lui était reconnaissant d’arriver presque en retard. Tout simplement parce que comme ça, il n’y avait pas eu de silence gênant. Et là, alors que les portes leur laissaient enfin place, et une fois qu’il sut voir ce qui se passait devant lui, il remarqua beaucoup de personnes. Qu’il était certain de n’avoir jamais crois…Quoi. Là sur le côté, pas très loin, il venait de voir son frère. Grand frère, dans tous les sens du terme.

Sincèrement, il s’était attendu à tout, sauf à voir thomas, qui avait dû passer une bonne partie de la journée à voyager. Au moins, la soirée ne s’annonçait pas si terrible que ça. Il avait même du mal à retenir son sourire. Qu’il ne retenait même pas au final. A quoi bon. Surtout que maintenant son fraternel l’avait repéré, s’il osait faire la moue, ou ne rien faire du tout, il serait capable de faire le pitre. Mauvaise idée. Le petit brun risquerait d’être au choix pris d’un rire nerveux, ou particulièrement immonde en essayant de le retenir. Oh. Par contre son cavalier ne semblait pas vraiment heureux. Pas du tout en fait.


« ▬ Je pense qu’il s’agit plus d’une idée de la direction, en tout cas à la dernière réunion, ils nous avaient juste parlé d’une…Surprise. »


Ah bah oui, lui n’avait pas cherché à savoir, partant presque directement après qu’on lui ait donné l’occasion de le faire. Nettement plus intéressant, surtout que sans mentir, certains de ses collègues lui faisaient vraiment peur.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Rocambolesque pupute


53 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 20:32

Oh oui. Scalovin avait attendu ce jour avec tellement d'impatience. Il avait tant eu à préparer à l'avance, entre ce qu'il allait porter et la coiffure qu'il allait arborer.. C'était extrêmement compliqué, tout ça. Il ne voulait pas ressembler à rien, quand même. Enfin c'est stupide de dire ça, parce que Scalovin ressemble toujours à quelque chose. Quelque chose de beau, et majestueux. Voilà. Il en était simplement persuadé. Il le savait. Donc il voulait garder cette belle image de lui même, et être totalement parfait pour ce bal.

De plus, il avait un réel challenge. Parce que son cavalier n'était autre que Regulus Black. Pour quoi allait-il passer lui, à côté ? Et bien il ne voulait pas être invisible, justement. Parce qu'il n'y avait aucun doutes quant au fait que tout le monde allait admirer le jeune Black, et Scalovin passerait inaperçu. En temps normal, ne pas être remarqué ne le dérangeait pas tant que ça. Il agissait dans l'ombre, lui. Mais aujourd'hui était un jour spécial, alors Scalovin comptait bien sortir du lot. Alors en se regardant dans le miroir, il ne put s'empêcher de se sentir satisfait. Parfait, il était absolument parfait. Bon, peut-être pas autant que Gilderoy, mais il n'avait pas encore vu ce dernier donc ne pouvait confirmer ses doutes.

Bien entendu, il arriva à l'heure, et se mit à chercher son cavalier. Il serait bête de le faire attendre. Une fois ceci fait, il s'en rapprocha en souriant.

« Bonsoir ! Comment vas-tu ? Quel bel habit ! »

Toujours complimenter quelqu'un d'influent pour commencer. Haha. Scalovin tourna la tête vers la porte lorsque celle-ci s'ouvrit. Oooh, beaucoup de monde ! Mais c'est bien ça ! Encore plus de gens allaient pouvoir l'admirer. C'était parfait. D'ailleurs, il lui semblait que... Mais oui, il s'agit des parents ! Scalovin n'eut pas de mal à retrouver des yeux sa mère qui lui adressa un signe de main auquel il répondit en souriant. Ça faisait longtemps. Il allait pouvoir lui montrer qu'elle avait bien fait de venir !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 21:33

Voilà. Voilà voilà. Voilà voilà voilà voilà. C’était le bal. Le grand bal. Le merveilleux bal. Ahah. Qu’on le tue dans l’instant. S’il vous plaît. Regulus détestait les évènements mondains avec toute la passion de son âme. D’autant plus qu’il était en âge depuis quelque mois désormais d’être forcé à y aller constamment. Evidemment, il n’allait pas refuser, déjà que Sirius n’aidait en rien dans les conflits familiaux, Reg était bien le dernier à faire des caprices et jeter de l’huile sur le feu. Il n’en avait simplement pas le droit. Mais ça ne l’empêchait pas de haïr toutes les réunions de familles, les dîners pour arranger les mariages ou parler mage noir et autres bal de sang purs. Heureusement qu’il était tombé sur un cavalier sympathique, sinon il aurait feint une mauvaise grippe et serai resté au lit d’office, peut-être même aurait-il squatté la chambre d’Evan, il avait appris que le pauvre était incapable de marcher.

Du coup, toute la soirée, il s’était préparé avec anxiété. Il avait changé de coiffure au moins trois fois. Les cheveux en arrière le rendait plus vieux qu’il n’était, les cheveux décoiffé le rendait totalement négligé et gamin, il s’arrêta donc sur sa coupe normal, en lissant simplement un peu plus sa petite tignasse ébène. Pour ses habits, il avait reçu de la part de sa mère un de ses plus beaux costumes. Un petit short gris perle bouffant, une chemise blanche à jabots, une lavallière d’une couleur similaire à son bas, ainsi qu’une très longue veste en velours noir. Il ressemblait à un petit prince sorti d’un conte de fée. En prime, son père lui avait envoyé la canne, la broche et la chevalière familiale, qui auraient en toute logique dû revenir à son grand frère, mais bon, oups.

Il était sorti avec beaucoup d’hésitations des cachots. Il avait soigneusement évité tout ses camarades, et en voyant au file du chemin vers la grande salle les élèves, tous plus sobre et élégant les uns que les autres, il se sentait de plus en plus risible. Quelle horreur. Ils étaient tous en magnifique costumes, ou en somptueuses robes tout ce qu’il y avait de plus normal, et lui sortait de la renaissance. Il était même à la limite de pleurer quand les regards de certains se figeaient trop longtemps sur sa petite carrure. Le jeune Black avait donc soigneusement évité les endroits plein de foule, et se cachait avec beaucoup de mal derrière les murs ou les piliers pour ne pas qu’on le remarque de trop. Tout du moins, face aux grandes portes closes, il n’eût aucuns autres choix que de rester dans le coin le moins peuplé. C’est-à-dire. Aucun. Il attendit, d’autant plus stressé et mal alaise, tapotant du pied, que Scalovin arrive pour le sauver, au moins avec de la compagnie, il oublierait sa tenue ignoble. Ses yeux vagabondèrent pendant ce temps tout autour de lui. Il remarqua plus loin quelques-uns de ses amis, deux ou trois professeurs à qui il allait peut-être adresser la parole, avant de se faire tirer de ses penser par son sauveur. Qui était, comme les autres, plus que resplendissant. Fort bien.

« Scalovin… Tu es ravissant, toi aussi mais… Mais je ne ressemble à rien vraiment… Merlin regarde tout le monde… Et puis moi… Ahhhh… »

Regulus attrapa d’un geste légèrement timide le bras de son aîné, se cachant à moitié derrière lui quand les portes s’ouvrirent, avançant presque à reculons.

« Je suis totalement ridicule on va se moquer de moi, je savais que je n’aurai pas dû m’habiller comme ça… »

Dramatisait-il ? Bon, peut-être un tout petit peu. En plus. Il y avait. Du monde. Il y avait des tas de gens. Des gens totalement inconnus. Encore plus de gens qui allaient le juger. Et ses parents n’étaient pas présents. Tant mieux ? Il ne savait même plus.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Le Dragon à ne pas réveiller.


85 messages.
Inscrit le 15/10/2014.



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 22:08


Bal. Bal, coiffure, robe, stupide. Ces quatre mots tournaient en boucle dans l'esprit de Juliet. Juliet qui n'appréciait en rien les bals. Oui, elle savait danser, fort heureusement. On le lui avait appr-Elle avait été contrainte à l'apprendre. Danser, elle n'aimait pas ça. Devoir faire attention à ne pas marcher sur les pieds de son cavalier, se tenir droit... Oui, ça elle savait faire. C'est un peu comme tous les jours, qui. Et c'est bien ça le problème, elle a l'impression que ce n'est qu'une chose comme les autres, alors que généralement les autres sont tout emballés à l'idée de danser alors que ça n'a rien d'exceptionnel. Enfin bon, c'était obligatoire. Donc Juliet ne se plaindrait pas de trop. Pour l'occasion, elle avait ressorti une belle robe qu'elle mettait généralement pour des dîners. Oui, ce n'est pas très précis, car la brune possède beaucoup de robes, qui pour certaines se ressemblent. Alors choisir n'est pas toujours tâche aisée. C'est ce qu'elle se disait, avant de déclarer que de toute façon, elle n'en n'avait rien à foutre. Toutes ses robes étaient très bien, et voilà. Non mais oh, elle ne se rendait pas à un mariage quand même. Ce n'était qu'un bal scolaire.

Bal où son cavalier serait le professeur d'histoire de la magie. Heureusement pour elle qu'elle n'était pas la plus petite des filles, elle aurait eu l'air encore plus stupide sinon... Parce qu'outre la différence de taille, ça ne dérangeait pas Juliet de danser avec son professeur. Elle n'était pas la seule dans cette situation. Et puis c'était un professeur qu'elle appréciait, donc tout allait bien. Attendre sa venue n'avait pas dérangé Juliet. Qu'il soit un peu en retard ou pas ne changeait pas grand chose, tant qu'il était là quand les portes s'ouvriraient. Et il arriva effectivement. Juliet le salua poliment, parce que... C'est ce qu'on est censé faire dans ce genre de situation, non.

Et les portes s'ouvrirent. Ce qui frappa immédiatement Juliet, c'est qu'il y avait plus de gens que prévu. Et elle écarquilla les yeux en voyant, à droite, ses parents. Mais pourquoi avaient-ils invité les parents ? Et comment les siens avaient ils pu se libérer ? Elle n'était pas prête, pas prête du tout. Si elle avait su, elle aurait choisi la robe que son père avait choisi pour elle lors de son dernier anniversaire..! Bien, elle ferait comme si de rien n'était. Tout allait bien, elle allait danser avec le professeur Macnair, et tout continuerait d'aller bien.

_________________
Thx Gilou WinkWinkWink:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


237 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Mer 19 Oct - 22:34

Génial. Un évènement mondain se préparait au Château. Bon, il en avait un peu l’habitude, par conséquent Icalurus s’en fichait pas mal. Même si cela promettait d’être différent. Nettement plus amusant que d’habitude en tout cas. Déjà nettement plus de monde, et deuxièmement tous semblaient avoir le double de motivation, d’énergie positive et de non plainte de ses parents. Il n’avait vraiment pas à s’en faire. Ou presque. P r e s q u e. Parce que qui disait bal, disait piste de danse, et buffet. Ce qui de base ne le dérangeait pas le moins du monde. Même pas du tout. Mais là. Il y avait un hic dans l’équation. W o l o d y m y r. Il ne pouvait pas se résigner de l’amener. Il risquerait soit de se perdre, soit de se faire écraser par quelqu’un. Malheur. Il ne voulait pas risquer ça.

Et puis disons que sans doute à cause du musée, on lui avait fait gentiment comprendre qu’il était mieux que le félin reste dans ses appartements. Comme lorsqu’il faisait une ronde. Sauf que ce n’était pas du tout comme une ronde du point de vue du blond. Non. Ce serait plus long. Beaucoup plus long sans doute. Et il n’aimait pas le laisser seul. Et s’il avait faim ? Et qu’il n’aimait pas le contenu de sa gamelle ? Qu’il ne daignait rien manger et mourrait à moitié ? Il s’en voudrait à vie. Alors après s’être préparé assez rapidement, n’ayant pas non plus des tonnes de costumes, merci sa taille ô combien commune, il avait passé plus de temps à caresser et câliner l’animal. Mettant énormément de poils blancs sur son costume à la base noir. Oups. Tant pis. C’était pour le bien de Wolodymyr. Qui avait l’air de s’en foutre royalement. Mais le blond n’était pas naïf il savait qu’il s’agissait d’une façade que le félin tenait pour ne pas paraître ridicule. Ou pas.

Mais il aurait pu rester un bon moment agenouillé là en plein milieu de la pièce à continuer de le cajoler, si seulement on ne l’avait pas rappelé à l’ordre. On était Fingal en fait. Sans lui il y serait certainement encore. Et il mit plusieurs minutes à enfin laisser son chat tranquille dans sa chambre. Il était beaucoup trop précieux pour ça. Il ne méritait pas cet enfermement, même de quelques heures, loin de lui. Il allait s’ennuyer comme un rat mort le pauvre. Mais après quelques minutes de jérémiades et d’adieux baveux, il se releva et alla vers la porte. Oui. Bon. D’accord. Le chat était parti de lui-même de ses bras. Peut-être en ayant vu le roux. Ou alors il en ayant marre tout simplement.

Soit. Une fois ses appartements bien fermés, il ne risquait plus que l’animal n’en fasse qu’à sa tête et arrive à sortir, il lâcha un soupir et daigna se rendre vers le hall. Ah. Ils étaient en retard. Non. Pas de sa faute. Pas du tout. Enfin. Sur le chemin il se décida de changer de sujet, histoire de ne pas trop s’en faire. Il valait mieux. Et ils finirent par arriver devant la Grande Salle. Dont les portes étaient déjà ouvertes. Ahaha. Quoi. Non. Pas de sa faute. Duuu tout. Enfin. Après avoir assuré au roux qu’il le rejoindrait au plus vite – quoi il devait déjà se passer de son chat, c’était bien suffisant- il se dirigea vers sa cavalière, attendant patiemment. Cavalière qu’il salua en retour avant de s’avancer en sa compagnie dans la salle pleine de geNS. Pardon. Il n’avait pas été mis au courant de ça par contre. Et vu l’âge il devait s’agir des parents. Ahaa. Seulement des élèves hein ? N’est-ce pas. Mais alors pourquoi Christophe était parti aller voir une dame plus loin. Et pourquoi il y avait une famille de roux qui lui faisait énormément penser à Fingal. Nooon. N o n. Il tourna légèrement la tête, espérant être discret et failli lâcher un soupir de soulagement. Ses parents n’étaient pas à l’horizon. Il l’avait plutôt échappée belle pour le coup.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Jeu 20 Oct - 7:10


Fingal n'était pas spécialement heureux de devoir se rendre au bal. Pour dire, il stressait complètement. Pourquoi ? Parce que la danse n'était pas le domaine dans lequel il excellait le plus. Vraiment pas. Il arrivait toujours à se prendre les pieds quelque part, et c'était agaçant à force. Vraiment. Et il n'avait pas trop envie que ça ne se reproduise ce soir, à vrai dire. Mais avait-il le choix ? Pas vraiment. Donc bon, il irait à ce bal. Même s'il n'avait pas vraiment envie de mettre son costume non plus. Pas qu'il soit moche, mais c'est que le roux était nettement plus à l'aise avec des habits normaux. Et pour une fois, il décida de laisser son chapeau sur son lit. Oh, il avait d'autre chapeaux, bien sûr. Mais pour un soir, il voulait bien tenter de ne rien mettre. Tenter, bien sûr. Si ça ne lui convenait pas, il reviendrait ici pour en mettre un.

En fait, il aurait pu arriver à l'heure. Aurait pu. Mais non. Parce qu'il avait du convaincre Icalurus de laisser son démon de chat seul pendant une soirée. Ce n'est rien, une soirée ! Mais pourtant, le blond avait été difficile à convaincre. Est-ce qu'il croyait que le chat allait mourir de faim en son absence ? Possible. Mais Fingal doutait du fait que ça arrive. Non mais il est gros ce chat, il aura qu'à compter sur ses réserves de graisse, et puis voilà. Non mais oh.

Au final, ils étaient finalement partis. En laissant le chat. Joie, pour une fois que Fingal pourrait s'approcher du blond sans sentir un regard animal particulière oppressant et passif-agressif. Mais ils étaient partis en retard, et donc arrivés en retard aussi. Bieeen, des professeurs en retard. C'est toujours bien vu. Une fois après avoir hoché la tête lorsqu'Icalurus lui dit qu'il le retrouverait, le roux se dirigea vers son cavalier. Le pauvre. Fingal n'aimait pas faire attendre les gens.

« Désolé du retard. Petit soucis d'ordre animal.. »

Ah, les portes s'ouvrent, très biPardon ? Qui sont tous ces gens ? Des parents ? On dirait. Bien, ils ont invité les parents des élève c'est origiqUOI. POURQUOI SES PARENTS À LUI SONT LÀ AUSSI. Ils n'ont quand même pas amené AilOH MERLIN. Sa soeur. Là, sa soeuuur. Sataaan. Elle s'est coupé les cheveux ? Grand bien lui face. ... Qu'est ce que c'est que ce sourire qu'elle a. Oh, elle l'a vu. Pourquoi elle sourit. Elle ne sourit jamais. Qu'est ce qu'elle préparait eNCORE. Bon. Pas grave. Ne pas y penser. Danser. C'est bien, danser.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


399 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits] Ven 21 Oct - 10:35

Un souci d’ordre animal. Vraiment. Et s’était ça sont excuse pour arriver aussi tard. V r a i m e n t. Ridicule. Il aurait eu le statut d’élève que Gilderoy ne se serait pas gêné pour lui faire la remarque. Mais ce n’était pas le cas. Alors il allait prendre sur lui et sourire une nouvelle fois en l’excusant. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas faire, vraiment. Tout ce qu’espérait le blond était que son cavalier serait à la hauteur de ses attentes. Aucune envie de se rendre ridicule, en fait. C’était même impensable en temps normal. Alors si, un professeur qui plus est, venait contrecarrer ses plans de gloire et bien…Il irait se plaindre après auprès de Scalovin. Voilà tout. Waw, grande menace. Et près de sa mère aussi tiens vu qu’elle était là. Et qu’elle était toujours prête à l’écouter, ainsi qu’à l’encourager. Normal en même temps. Il avait toujours de bonnes idées et mettait ses attentes très haut. Il fallait bien ça pour avancer dans la vie. Et sans cette qualité – mélangée à toutes les autres qu’il contenait et faisaient de lui une personne si brillante- il ne serait pas très loin.

Soit. Inutile de se perdre trop longtemps dans ses pensées. Contrairement à d’habitude, il était dans une impasse. Et il haïssait ça. Ne pas trop savoir quoi faire. Danser avec un Professeur, de base ne l’aurait pas dérangé. Mais bien évidemment sur tout le personnel, il avait fallu qu’il réussisse à tomber sur un seul des deux ploucs plus petits que lui. Très drôle. Était-il sensé mener la danse ? Il voyait mal l’inverse. Comme il se voyait très mal le faire. On parlait d’une valse anglaise là. Est-ce qu’il en avait déjà pratiquée ? J a m a i s. A part l’espèce de cours quelques jours auparavant pour les préparer. Et à ce moment-là, même s’il avait écouté, il s’était attendu à simplement suivre ou presque son cavalier.

Allait-il admettre ses lacunes ? Jamais. Jamais de la vie. Il allait faire comme si de rien n’était et comme s’il était, tel à son habitude, sûr de lui. Voilà tout. Alors, voyons les points positifs. Il pouvait facilement regarder, dans les yeux, son coéquipier. Et. Et c’est tout en fait. Waw. Au moins il n’aurait pas de torticolis. Quelle consolation. Hors de question par contre qu’il prenne qui que ce soit par la taille hein. Il se contenterait de mettre sa main dans le haut de son dos, ce serait bien suffisant. Le blond laissa passer quelques temps, officiellement pour être bien en rythme, officieusement parce qu’il n’avait pas envie de démarrer et plus tard il partirait, moins il devrait danser, mais ne put laisser son stratagème durer une éternité, sous peine d’être démasqué.

Alors il se lança, fixant au départ respectivement ses pieds, ceux de son cavalier, et la place qu’ils avaient pour éviter de foncer dans un autre couple. Ce serait un peu ballot. Beaucoup même. Il n’était pas parfaitement dans le rythme, mais au moins il s’en sortait plus ou moins. Sans lui écraser les pieds. Ce serait un peu embêtant quand même s’il lui faisait une énorme gaffe. Il ne pourrait pas vraiment se plaindre par après. Ce qui serait extrêmement triste. Et ennuyeux. Après quelques instants, ayant pris le rythme, du moins une sorte, il daigna enfin relever la tête, sans craindre de déclencher l’apocalypse.


« ▬ Il a dû être assez difficile d’amener tout le monde ici, sans que personne ne le remarque. J’imagine que malgré tout, tout le monde n’a pas su se déplacer. »


Quelle magnifique conversation. En même temps, il fallait bien trouver un sujet. Et on ne lui a jamais demandé d’en trouver un vraiment intéressant oh.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: [Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits]

Revenir en haut Aller en bas

[Event] H a p p y Bi r t h d a y! [ Tous les inscrits]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» event coupe du monde la semaine prochaine
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» - Event II.2 - La Faiblesse des Jedi
» Event 5 : Ecriture & Dessin
» Halloween event !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Rez-de-Chaussée :: Grande Salle-