N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Jeu 13 Oct - 19:37

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca
Fingal était en train de corriger des copies. Ce à quoi il était maintenant oublié. Ce n'est pas ce qui lui plaisait le plus dans son boulot, parce que parfois, il avait l'impression que les élèves n'écoutaient absolument rien à ce qu'il disait. Enfin, seulement certains élèves. Les autres avaient des copies correctes. En même temps, ce qu'il avait demandé n'était pas des plus difficiles, il avait bien passé au moins trois semaine à leur donner cours sur ça. Cette après-midi, il ne donnait pas cours. L'avantage de ne donner une option. Ses horaires n'étaient pas si mal. Mais bon, il avait toujours du travail à faire ! Corriger, préparer le prochain cours, tout ça tout ça. Mais au moins, il pouvait y aller à son rythme. 

Et il en était à sa dernière copie, quand il entendit un bruit qu'il connaissait. Qu'il redoutait. Un miaulement. Mais c'était un miaulement bien particulier à un chat, LE chat. Wolodymyr. Ce chat maléfique. Ce chat qui ne méritait pas d'exister. Eh bien ce même chat était en train de miauler à sa porte. Ahah, Fingal le connaissait, il avait sans doutes une idée très machiavélique derrière la tête. Comme d'habitude. Qu'allait-il détruire, cette fois-ci ?  Oh, Fingal ne s'étonnait plus de rien. Vraiment, le chat ne pouvait pas faire pire qu'il ne l'avait déjà f... WOOOOOOOOH. IL FAIT QUOI LE DÉMON LÀ. Il est en train de mordre son pantalon, sérieusement ? Mais c'est quoi son problème, à ce chat ?

« Hey ! Tu sais que c'est pas comestible, ça ? »

Non mais c'est quoi ce regard que l'animal lui lança ? Mais oh, il va arrêter de miauler ? Mais il fait quoi, par Merlin. Avec un soupir, Fingal se leva de sa chaise.

« J'ai rien à te donner à manger, tu sais ? Retourne faire mumuse ailleurs, je sais pas moi. »

Mais le chat commença à faire des allers-retours. Quoi. Il a q u o i.

« Tu veux sortir ? Tu n'a juste qu'à passer par la porte, elle est entrouverte bon sang ! »

Avec un nouveau soupir exaspéré, il se déplaça jusqu'à la porte pour l'ouvrir. Non mais c'est terrible, ces animaux. Il était même arrivé au sien de faire la même chose, quand il était petit. C'est agaçant. Une fois la porte ouverte, il se mit à fixer l'animal. Qui ne bougeait p a s. Ah si, il bouge. Il s'en va. En miaulant. Bieeen. Que.. Pourquoi il revient aussi vite ?! Mais c'est quoi ce cHAT ?

« Mais par Merlin ! Retourne chez ton maître, il a à manger lui ! Regarde, c'est juste en f.. »

Face. Ah oui, c'est en face, et c'est ouvert. Alors pourquoi le chat n'y va paaaaah. Ils font un débat là-bas ou quoi ? Parce qu'on les entend bien. Bizarre. Wolodymyr finit par aller en face, mais s'arrêta juste sur le pas de la porte, tourné vers Fingal. Hmhmmmm. Bizarre. Aaaah. Ils parlent encore fooort. Et bizarrement, ça n'a pas du tout l'air de voix d'enfants. ..Devait-il aller jeter un coup d'oeil ? Hm. Peut-être. Mais en même temps, c'est pas ses affAAAAH. Encore le chat qui mordait son pantalon en semblant vouloir le tirer. Hm... Peut-être que cet animal n'était pas aussi stupide que Fingal l'avait cru. Il devait carrément aller voir ce qui se passait. Oh. Ooooh. Il voyait quelqu'un qui n'avait rien à faire dans cette classe, maintenant. Un certain infirmer. Le seul infirmier qu'il connaissait, d'ailleurs. Ahah. Qu'est-ce qu'il a, encore. Bon. Maintenant, c'est un peu ses affaires, on va dire. Donc il a le droit d'intervenir, hein ? Parce qu'il était hors de question qu'il ne laisse quiconque se débattre seul avec ce parano d'infirmier, et certainement pas Icalurus.

« ...Tout va bien ici ? On vous entend depuis le couloir, en fait. »

En fait. Et puis d'ailleurs, il y avait des élèves dans cette classe ! Qui se regardaient tous avec des grands yeux. Mais les pauvres enfants, ils étaient simplement censés avoir cours ! Bon, après peut-être que Fingal se trompait, qu'ils étaient en train de jouer une pièce de théâtre, mais il en doutait. Surtout vu l'air particulièrement énervé du blond. Oups. Il aurait peut-être pas du venir voir ce qui se passait.
© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Jeu 13 Oct - 22:16

Dégage-le et ça ira peut-être mieux.
#Fringaleuh
Absolument tout, ou presque en ce début de journée avait été parfait. Icalurus avait réussi à se coucher, pas trop tard, et s’était même réveillé bien à l’heure. En plein forme. Magnifique. Du coup, même après le repas de midi, rien ne pouvait embrumer son humeur. Ahaha. C’était ce qu’il avait osé penser. Il voulait aller tout simplement donner cours aux premières années, très tranquillement, et finir sa journée tout aussi tranquillement. Dans la bonne humeur. Rares étaient les moments où il n’en faisait pas preuve après tout. Nettement plus facile de se tirer de certaines situations en étant de bonne humeur. Et de toute façon. Quel était l’intérêt de faire peur à des premières années. A ces enfants de onze ans, qui avaient déjà tiré pour la plupart une tête de six pieds de long en l’apercevant au premier cours. Il était certain que s’il ne faisait pas assez attention, il serait capable de marcher sur l’un d’entre eux. Ce serait quand même assez dommage. Même beaucoup. Il ne voulait pas les blesser et en plus devoir les emmener à l’infirmerie.

Mais il y avait plus simple. Demander à l’un d’eux d’accompagner le blessé jusqu’à l’infirmerie. Il ne pourrait quitter un cours comme ça oh. Et il ne voulait surtout pas voir cette infirmerie. Jamais. Ja-mais. Plutôt mourir que de s’y rendre. Par contre, ce que le blond n’aurait pas du tout pensé, c’était bel et bien que l’infirmerie un jour viendrait à lui. Ou plutôt l’infirmier. LààààAAA. Il avait débarqué d’un coin de couloir. Par tous les fondateurs de Poudlard. Quel était son but. A part faire peur à touT LE MONDE. Même les élèves là faisaient un détour pour éviter de passer trop près de lui.

Au départ, le jeune homme se contenta de l’ignorer, se refusant de lui donner plus d’attention que nécessaire. Et refusant que l’infirmier lui porte de l’attention aussi. Mais ce fut. Raté. On ne peut plus raté. Parce qu’il l’entendit clairement dire son nom. AaaaAa. Bon. Technique habituelle. Continuer de tracer chemin. En plus, il y avait les escaliers. Donc il pourrait le semer tranquillement. Re-Ahaha. Les escaliers pouvaient sauver, comme le tuer à petit feu. En le laissant poireauter dEUX BONNES MINUTES. Durant lesquelles bien évidemment une certaine personne vint à ses côtés pour l’interpeler une nouvelle fois. Et lui prendre le bras. Yeeek. Il avait pris sa douche y a quatre heures, il allait devoir en prendre une nouvelle en urgence, malin ça. Très malin. Stupide petit homme. Mais il n’allait pas en oublier la politesse. Non. Le blond produisit une espèce de grognement guttural en guise de bonjour. Mais si. La quintessence de la politesse. Il évitait même de le regarder.

Et de l’écouter. Sinon, il sentait qu’il allait vite vouloir l’étrangler. Et plus les secondes passaient, plus sa bonne humeur était entamée. Mais il eut un espoir. Lorsqu’il vit sa salle de classe au loin. Et les premiers élèves en rang devant elle. Gentils. Tous très gentils. Il se précipita presque pour leur ouvrir, un sourire légèrement forcé sur les lèvres. Sourire qui disparut totalement lorsqu’il aperçut le soi-disant dernier élève. Non. N o n. Ca n’allait pas rentrer dans sa   c l a s s e. Ah. Bah si. Aucun respect d’accord. Avant même que le cadet ait pu dire quoique ce soit, l’infirmier était rentré sans aucune gêne. En se mettant au fond, contre le mur, lui ordonnant de faire comme si de rien était. Bien sûr. Mais il n’avait pas vraiment le choix.

Icalurus avait commencé tant bien que mal son cours, ignorant totalement le brun là-bas. Comme s’il n’était pas là hein. Par contre, il fut nettement plus dur de l’ignorer lorsqu’il commença à parLER. Et pour quoi ? Pour. C r i t i q u e r. A h a h a h a. Est-ce qu’il tenait à sa vie. Déjà qu’il avait une jambe en moins. Agnehgneh « méthode d’enseignement pitoyaaaable » gneh. Sa tête qui était pitoyable oui. Sa vie. Tout. Et si ce n’était pas le cas, le blond s’en chargerait personnellement. Mais le pire fut que l’infirmier ne s’en cantonna pas là. Il s’avança, et prit une craie pour soi-disant lui montrer comment faire. Oh. On lui avait demandé s’enseigner, pas de faire un stage surveillé à ce qu’il sache. Et puis c’était nul le truc de l’autre là. Totalement. Et il faisait des fautes. Dans les dates. Incapable. Chose que le blond ne se tarda pas de faire remarquer. Oups hein. Ce qui ne plut pas à son interlocuteur. Qui commença à hausser la voix. Non mais sinon la porte était ouverte il pouvait toujours partir. Et le laisser tranquille, avec ses élèves qui n’avaient pas franchement l’air rassuré. Sans blague. D’ailleurs l’un d’entre eux, sans doute le plus courageux, avait levé la main. Attendant sagement. Du coup Icalurus préféra porter son attention sur lui que sur l’infirmier. Ah. Vu la tête que fit son cadet, il l’avait peut-être interpellé un peu trop sèchement. Oups hein. Il s’excuserait quand le parasite serait parti.

Et la demande de l’élève fut plus que légitime. « On doit prendre des notes ? » Certainement pas. Vu les atrocités que quelqu’un avait placées au tableau. Mais il fallait bien les occuper. Et éviter à Hilderley de leur donner une nouvelle fois de fausses dates, intentionnellement ou non. Et sa première – et définitive- idée, fut de leur donner une interrogation surprise. Malgré la tension présente dans la salle, il y eut quand même un bon nombre de soupirs audibles. Et quelques plaintes. Dont une pertinente. Ah. Il venait de leur demander de parler de l’Egypte Ancienne, d’une pyramide en particulier, qu’ils n’avaient pas fini de voir. Oups. Improvisation. Histoire de ne pas passer pour un crétin.


« ▬ C’est à livre ouvert. Et si vous avez des questions, vous… »


« ▬ A livre ouvert ? Ridicule. »


Pour le coup, le soupir exaspéré vint du blond, qui tourna lentement son regard sur l’infirmier. Actuellement, il n’avait plus le moindre remord, et il espérait que sa jambe le faisait, et le ferait souffrir. Encore longtemps. Très longtemps. Et qu’il se pète la deuxième par la même occasion. Parce que même après lui avoir expliqué que le par cœur ne leur servirait en rien dans leur métier plus tard, que personne ne les empêcherait de prendre un livre informatif, Hilderley continua de tout réfuter en bloc en le coupant et en essayant de parler plus fort que lui. Magnifique. Il ne fallut pas deux minutes pour qu’Icalurus monte aussi d’un ton, et cela aurait pu durer encore longtemps si une nouvelle personne n’avait pas fait son apparition. Quoi enCORE. Ah. Oh. Fingal.


« ▬ Mrh. Désolé. Ca va très. Monsieur Hilderley va partir et… »


« ▬ Partir ? Et les laisser seuls avec vous ? Plutôt mourir. »


Bon. Même s’il ne s’était calmé que légèrement suite à l’arrivée de Fingal, là bizarrement, ledit calme parti tout de suite. Immédiatement. Pouf.


« ▬ Magnifique. Ca arrangerait tout le monde. Par contre si vous pouviez éviter de mourir juste ici, ce serait encore  m i e u x. »


Il aurait bien parlé de son cadavre en décomposition et de l’immense joie qu’il lui aurait apporté, mais peut-être valait-il mieux éviter devant les élèves. Non. Il les avait presque oubliés mais pas totalement. Et ouPS alors que le brun commençait à répondre, il avait été pris d’un spasme et avait posé assez brusquement son livre sur son bureau. Peut-être trop brusquement. Là, du coin de l’œil il avait aperçu une petite chose blanche, sans aucun doute Wolodymyr, qui suite à ce bruit beaucoup trop effrayant pour lui s’était réfugié derrière les jambes du dernier venu dans la salle, et regardait désormais son maître l’air légèrement apeuré, les oreilles plaquées en arrière. Merlin. Qu’avait-il fait. Qu’avait-il accompli. Il se serait déjà répandu en excuse en se couchant à ses pattes là tout de suite, si seulement il n’y avait pas autant de monde.


« ▬ Qu’est-ce que vous faites là vous. »


Oh. En plus d’être insupportable, il était stupide. Et il s’en prenait au roux, qui n’avait strictement rien fait.


« ▬ Il visite ça se voit non. »


Suivi d’un «  Lui au moins fait pas chier. » qu’il espéra ne pas être trop audible. Croisant les bras et refusant de regarder une nouvelle fois le brun, il tourna son regard vers la salle de classe. Les fusillant à moitié du regard même si ce n’était absolument pas personnel. Quoique.


 « ▬ Clerk, arrêtez immédiatement de tricher sur Jones. Soit vous nous démontrez que vous savez lire et gagnerez des points facilement, soit c’est la porte. »


Parce que si en plus des gosses de onze ans commençaient à le prendre pour un imbécile, c’était lui qui allait sortir. Et tous leur mettre un zéro. Voilà. En accusant l’infirmier. Parce que tout était de sa faute. Tout.



© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Jeu 13 Oct - 23:58

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca
Ah, non mais tout le monde le regardait maintenant. Ce n'était pas pour ça qu'il était venu ici lui. Quel était ce regard plein d'espoir que la plupart des élèves lui lançaient ? Oh, ils étaient en train de faire une interrogation ? Pauvres enfants. Surtout qu'ils avaient l'air d'être des premières années. Ah, il était passé par là, lui aussi. Ils étaient tous passés par là. ...Bon, peut-être pas par l'étape de deux adultes, dont un qui n'est même pas professeur, qui parlent plus fort que nécéssAAAH. Ça parle de mort. Pas bien. C'est pas gentil de souhaiter la mort de quelqLOL C'EST L'INFIRMER IL AVAIT PRESQUE OUBLIÉ. Bon. Il haussa un sourcil, mais ne dit rien. Ainsi, l'infirmer refusait de partir ? Et pourquoi donc ? Il n'est qu'infirmier, à ce que Fingal sache. Alors pourquoi ne laissait il pas Icalurus, qui est un professeur, donner son cours comme il en avait envie ? C'est ridicule, et totalement insensé. Alors oui, il voulait bien être de ceux qui inciteront Hilderley à sortir de cette classe. Ça ne devait quand même pas être siiAAAH. Woh. Un livre. Fingal avait sursauté à cause d'un livre. Pauvre livre manipulé avec fort peu de précaution, d'ailleurs. Même le chat avait eu peur, Fingal eut de la peine pour lui. Seule fois où ça arriverait, probablement. Bon, eh beh le blond était décidément et définitivement bien énervé. Fantastique. Et tout ça à cause de l'infirmier.

« Vous pouvez m'écouter deux s.. »

Non, ils ne pouvaient pas. Mais c'est pas possible ça. Fingal soupira, et s'adossa au mur. Ce qu'il faisait là ? Il se le demandait tout autant que l'infirmier. Et s'il les laissait se débrouiller tous seuls, hm ? Oh, il disait ça mais il n'en serait pas vraiment capable. Il n'avait aucune envie de laisser Icalurus tout seul avec cet homme insupportable là-bas. Il n'était pas aussi vil. Il n'était même pas vil du tout, la preuve, le fait de voir le blond s'énerver sur un élève qui trichait lui faisait mal au coeur. Alors que l'élève avait vraisemblablement bien regardé sur la feuille de son voisin, ça ne faisait aucun doute, et c'était mal. Mais ce n'était qu'un pauvre première.... Rah. Lui n'avait pas de premières, donc le problème ne se présentait là. Et puis chacun sa manière de donner cours, hein.

« Je pourrais vous retourner la question, Monsieur Hilderley. Voir si tout va bien du côté de ses collègues est quelque chose de normal, pour un professeur. Surtout que ma classe est en face, donc si j'avais eu cours à ce moment là, ça aurait sûrement perturbé mes élèves. Et, si ma mémoire ne me fait pas défaut, vous n'êtes pas professeur, si ? Alors qu'est ce que vous êtes venus faire ici ? Parce que tout ce que je vois, c'est que vous perturbez de cours de Monsieur Macnair... »

Mais oui, pauvre Monsieur Macnair. Cessons l'injustice. D'ailleurs, en parlant d'injustice.

« Macnair qui devrait aussi arrêter de se s'emporter sur les élèves. Le seul problème ici c'est l'infirmier, donc ne commence pas à faire peur à ces petit ! »

Mais oui, les petits enfants gentils. Ils ont tous l'air adorables, ceux-là. Pourvu que ça dure.

« Et d'ailleurs, pourquoi vous vous querellez comme ça ? Ce ne sont pas mes affaires, mais bon. »

Voilà. Mais bon. Ils avaient qu'à s'expliquer, aussi. Non mais oh. Pires que des enfants, bientôt. D'ailleurs, ces enfants là semblaient très sages, comparés aux deux adultes.

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Ven 14 Oct - 0:53

Dégage-le et ça ira peut-être mieux.
#Fringaleuh
Il allait finir par s’asseoir, se boucher les oreilles et chanter très fort quelque chose. Quoique. S’il s’asseyait il verrait plus facilement les autres personnes de la pièce. Non. Autant rester debout. Il pourrait même faire des tours de la classe. Il ferait son sport de la journée si ce n’était pas magnifique. Même s’il ne cherchait absolument pas à en faire régulièrement. Ca ne servait strictement à rien. Dans son cas en tout cas. Quoique. Toujours plus utILE QUE HILDERLEY. Qui squattait toujours sa salle de classe. Il lui fallait quoi, un panneau spécialisé ? Une laisse surtout. Et qu’on l’accroche à l’infirmerie hein. Comme ça Icalurus penserait à ne jamais passer par là. Et ne plus jamais le voir. Ce serait si bien. Si beau. Il pourrait tranquillement donner cours.

Oh. Oooh . Ca c’était plus intéressant. Et plus propice à lui rendre son calme. Le roux était visiblement de son côté. Gentil. Très gentil. Mais en y réfléchissant un peu, était-il même possible de se mettre du côté de l’infirmier ? Non. Il était en tort depuis le début. Depuis quand on s’incrustait dans une salle de classe franchement. Et surtout dans un cours. Chose malfaisante va. Pourquoi était-il encore dans l’école même. Il y avait des tonnes de médicomages. Sans doute. Et eux au moins il était certain de ne pas avoir failli leur arracher la jambe. Ou alors il n’en avait pas été conscient. Le blond doutait quand même fortement être somnambule, et en plus quitter le château.

Que. Comment ça lui s’emportER ? Mais le haussement de sourcils légèrement interrogateur destiné au roux se transforma bien vite en résignation. Oui, bon. Il y avait peut-être été un peu fort. Mais hors de question qu’il l’admette devant l’infirmier. Et il n’allait pas non plus dire gentiment à l’élève de tricher. Qu’il fermerait les yeux la deuxième fois. Parce qu’il se savait parfaitement capable de le sortir dehors. Ou alors tout simplement de prendre sa copie. Ce serait peut-être un peu mieux ça. Ah. Pourquoi ils se battaient. Bonne question . Trèèès bonne question. Ahahaaa. Mais alors qu’il s’apprêtait à répondre, Hilderley le coupa une nouvelle fois, donnant la parole à un élève qui levait une nouvelle fois la main. Quoi. Pardon. Non mais sinon c’était sa salle de classe et en l’occurrence, ses élèves. Donc lui seul devrait avoir le droit de leur autoriser la parole. En fait.


« ▬ Monsieur Hilderley a traité Monsieur Macnair d’incompétent ! »


Et il était fiER DE LUI EN LE DISANT ? Merlin, il vaudrait mieux que quelqu’un lui prenne sa baguette avant qu’il ne se décide à mettre le feu à la salle. Mais l’élève, souriant toujours au professeur d’Etudes des Moldus, fier d’avoir pu lui répondre, affichait quand même un air nettement moins suffisant que la chose au côté du blond. Il allait lui couper les cheveux et les lui faire manger dans son sommeil. Voilà tout.


« ▬ Et que la civilisation égyptienne avait disparu en -30 sous l’empire byzantin ! »


AaaaAAA. Pourquoi il avait retenu l’ânerie de n’autre débILE.


« ▬ Elle est tombée en 395 sous la domination de l’Empire byzantin. En -30 elle devient une province de l’Empire romain. »


« ▬ Parfaitement la même chose. »


Aucun châtiment divin ne l’avait encore privé de ses cordes voCALES ? Il serait peut-être temps qu’ils fassent leur travail. Même si Icalurus était loin d’être croyant, il était parfaitement capable de se déifier et d’exiger le sacrifice de l’infirmier pour calmer sa colère.


« ▬ La même chose ? Il y a plus de 400 ans de différence. Vous savez ce qui peut se passer en 400 ans ? »


Le meurtre de toute sa famille. En espérant qu’il en ait une. Quoique non. Il aurait trop pitié d’elle. Comment ils faisaient pour vivre avec lui. Ils ne vivaient pas. Point final. Problème réglé.


« ▬ C’est vrai qu’il faut nettement moins à un Mage Noir pour faire son apparition, et se faire des disciples. »


Aaaah. Était-ce là son but depuis le départ ? Lui demander subtilement si par le pluuus graaand des hasaaards il n’avait pas rejoint quelqu’un dernièrement ? Et il s’attendait peut-être à ce qu’il lui réponde sincèrement avec un énorme sourire ? J a m a i s. Clignant lentement des yeux, Icalurus finit par faire un léger geste de la main, affichant un air exaspéré d’incompréhension.


« ▬ Et quel est le rapport avec l’Egypte Ancienne ? Aucun. Alors si vous tenez absolument à leur faire un exposé sur les Mages Noirs, toutes les causes et les conséquences, pourquoi éviter le porridge le matin, grand bien vous en fasse, il vous suffit d’aller le demander au Professeur Dumbledore la permission. Son bureau est par là, la porte vous est g r a n d e ouverte. »


Lui le prendre pour un gosse de trois ans ? Vu son rapprochement de l’infirmier, et son abaissement pour arriver plus ou moins à sa taille, oui totalement. Mais il ne resta pas longtemps dans cette position. Trop inconfortable. Et trop proche d’Hilderley aussi. Reportant son regard sur Fingal, il recroisa les bras. Peut-être inconsciemment un système de défense.


« ▬ Vois-tu, j’aurais adoré donner mon cours, sans que l’on m’interrompe toutes les cinq minutes pour critiquer mes manières d’enseignement, donner des dates erronées, ou encore m’insulter. »


Méchant monsieur. En plus de ça, il était certain que les 99% des élèves de la classe ne portaient plus aucun intérêt à l’interrogation. Il n’était même pas certain qu’ils l’aient commencée.



© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Ven 14 Oct - 7:41

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca
PardON ? D'incompétent ? Non mais c'est quoi son problème au vieux boiteux ? Commet pouvait-il se permettre de juger comme ça la compétence ou non d'Icalurus ? C'est parfaitement stupide ! Et même, en imaginant que ce soit le cas, ce qui est loin d'arriver, l'infirmier n'avait pas à se permettre de faire des commentaires là dessus. Il n'était même pas professeur, nom de Dieu ! Oh Merlin, même Fingal se souvenait que c'était en 395 et non pas en -30. Alors si en plus Hilderley s'était mis en tête de mal donner cours à la place d'Icalurus... Non mais ça suffit, en fait.

« C'est n'importe quoi. Je ne sais pas ce qui vous pousse à dire ça, Monsieur Hilderley, mais c'est totalement stupide. D'abord, vous n'êtes pas un p r o f e s s e u r. À votre place, je ne jugerais pas la compétence des autres qui sont en train de travailler, alors que je ne suis même pas à mon poste de travail. Et puis même, ça va bien de dire ça devant des élèves ? Regardez, ils l'ont presque tous déjà retenu. À moins que votre but ne soit précisément de gâcher la vie de l'actuelle professeur de ce cours ? Eh bien ça serait agréable si vous cessiez immédiatement. C'est même immature. »

Très immature, et agaçant. Quoi, en fait l'infirmier voulait par le passé devenir professeur d'histoire de la magie et n'y était jamais parvenu, du coup il en voulait au blond qui donnait très bien cours ? Ridicule. Parfaitement ridicule. Et fort peu probable, aussi. Mais dans ce genre de situation, mieux vaut prévoir toutes les éventualités. Et tant pis si l'infirmier le prenait encore plus plus un imbécile. Ou le traitait aussi d'incompétent. Ce qui serait totalement immature. De toute façon c'est celui qui y dit qui y est. Nah.

...Oh Merlin. Ça là, c'était clairement une accusation. Totalement infondée, certainement, parce qu'il était impossible que l'infirmier ne se soit procuré des preuves concernant la possiiible présence d'Icalurus au sein d'un groupe de vilains pas beaux. Ah, si c'était le cas, Fingal ne pourrait probablement rien faire. Mais vu que ce n'était pas le cas, il pouvait totalement défendre le blond comme il pouvait. Totalement. Et essayer également d'inciter l'infirmier à partir. S'ils s'y mettaient à deux, ça fonctionnerait mieux non ?

« Je comprend, il n'a rien à faire ici. »

Oui, parler comme si l'infirmier n'était pas là, c'est mature. Heh. Non non mais il allait arrêter, promis. Du coup, Fingal se rapprocha de l'infirmier, et posa une main sur son bras.

« D'ailleurs, Monsieur, si vous avez fini de lancer des accusations subtiles infondées, qu'avez vous encore à faire ici ? Pas grand chose, je pense. Si vous voulez faire un rapport complet des faits et gestes de chaque membre du corps enseignant, faites le un week end et non pas pendant les cours. Maintenant, ça serait appréciable si vous acceptiez de sortir de cette classe. Merci. »

Waw. Même lui se trouvait parfaitement ridicule, alors il n'osait pas imaginer ce que Hilderley devait se dire. Oh, il faisait de son mieux hein.

© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Ven 14 Oct - 10:38

Dégage-le et ça ira peut-être mieux.
#Fringaleuh
A la fin, avec toutes ses stupidités, l’infirmier allait finir par tous les abrutir, et les tuer. Oui. Parfaitement. Mais visiblement il serait le seul survivant étant donné qu’il avait réussir à vivre jusqu’ici, avec son être entier. Un miracle. Le blond se serait déjà tué s’il était comme ça. Ne serait-ce que par respect pour les gens qui l’entourait. A un certain stade, il faut arrêter de fermer les yeux et de faire comme si de rien n’était hein. Pourquoi d’ailleurs il n’était pas encore à Sainte-Mangouste, avec sa chambre privative. Ca aussi, ça pourrait aider beaucoup de monde. Même si Icalurus n’avait pas la moindre idée de s’il était ou non compétent, il s’en fichait complètement en fait. Le brun pouvait être un Dieu de la guérison, que cela n’effaçait en rien le fait qu’il était clairement en train de rabaisser dans sa salle de classe, devant une classe entière. Magnifique.

Merlin. En attendant un autre Dieu avait fait ses preuves. Il ne savait pas par quel miracle il était arrivé – à moins qu’on ne les ai entendus depuis sa salle de classe qui finalement n’était pas si loin que ça—mais il n’aurait pas pu rêver mieux. Ils ne seraient pas trop de deux pour essayer de faire partir l’infirmier. Enfin. Plutôt un, s’il daignait écouter le roux. Parce qu’il semblait prêt à tout sauf à l’écouter dans son cas. Il ne savait pas encore comment, mais une fois que l’infirmier serait reparti, il passerait le restant de sa journée à le remercier. Voilà. S’il se souvenait bien en plus, Fingal n’avait pas cours l’après-midi. Parfait. Tout aurait été vraiment presque parfait, si le brun n’avait pas rouvert la bouche pour répondre. Des stupidités encore une fois.

Comme quoi il n’y avait strictement rien d’immature à vouloir s’assurer que les cours étaient bien donnés, qu’on n’apprenne pas des inepties aux élèves. Avait-il vraiment besoin qu’on lui remette sa faute de 400 ans sous les yeux. Il ne valait mieux pas, au point où ils en étaient, le blond était presque certain qu’il réussirait à démentir et à essayer de faire croire que son cadet s’était trompé et non lui. Inutile de se prendre encore plus la tête. Même si s’était bien parti pour.


« ▬ Merci, c’est ce que je m’acharne à essayer de faire comprendre depuis 20 minutes. »


Il attendait quoi même pour partir. Qu’on le pousse ? Si ce n’était que ça, Icalurus s’en occuperait avec joie. Un peu trop peut-être même. Ce serait dommage de lui faire mal. Ou pas. Il attendrait d’être dans les escaliers pour bizarrement le pousser. Oups.


« ▬ C’est vous qui êtes ridicule. Le meilleur moyen de faire de bons rapports est de prendre le sujet par surprise. Le déstabiliser. »


Surtout qu’il fasse comme s’il n’était pas juste à côté de lui hein. Et puis c’était quoi ses arguments parfaitement stupide. Qui avait besoin de faire quel rapport. Aucun besoin d’en faire tant qu’il n’avait pas fait de bévues. Et justement. Il n’en avait produit aucunes.


« ▬ Ce serait possible de parler de moi autrement que comme si j’étais le futur sujet à surveiller d’une potion inconnue ? »


Wesh d’abord. Parce que bizarrement, non ça ne l’intéressait pas de devoir tester ce genre de choses. Alors inutile de lui parler de la sorte. Hm.


« ▬ Oh pardon. Serait-il plus approprié de vous parler comme si vous étiez le futur empoisonneur de l’entièreté de l’école ? Ce qui vous serait parfaitement possible si personne ne prenait la peine de vérifier les réapprovisionnements qu’amène votre femme. »


Ok. Il ne voulait même pas savoir le déroulement qu’il pouvait y avoir dans les pensées de l’infirmier pour en arriver là. Par contre, il était sûr et certain qu’il ne se serait pas gêné pour se mettre à l’insulter, fort de préférence, si seulement il ne s’était pas souvenu de la présence des élèves ainsi que celle de Fingal. Mais ça ne l’empêchait en rien de le faire mentalement et d’afficher son état d’esprit sur sa tête, qui ne devait déjà pas être fameuse jusqu’à maintenant. Ceci dit, devoir se retenir de le taper et de l’insulter en plus alors qu’il lui faisait toujours face ne serait pas aussi facile qu’il ne l’aurait pensé.


« ▬ Oh et puis faites ce que vous voulez, la classe est à vous pour le restant du cours. Mais si un seul de ses élèves est en échec à cette interrogation, ce sera entièrement de votre faute. »


Avec un peu de chance tous les élèves se rebelleraient en sa faveur et décideraient de ne rien répondre. Oui bon. On parlait des premières années, qui devaient être effrayés ne serait-ce qu’à l’idée d’obtenir seulement un A. Bon lui allait maintenant s’occuper de mettre un minimum de distance entre sa personne et celle qui projetait de tuer incessamment sous peu. Pouf. Disparition dans ses appartements à l’entrée un minimum discrète. Qui était discrète. Avant qu’il ne la fasse claquer. Oups hein. Pas de sa faute s’il avait imaginé que la tête de Hilderley s’y trouvait. Puis il se dirigea vers son lit, s’y affalant sur le dos, balançant par terre un coussin. Psh. Tombera pas plus bas. Mais bizarrement fixer le plafond n’était pas la meilleure manière de se clamer visiblement.

En attendant, de son côté Wolodymyr toujours à moitié caché derrière les jambes du Professeur d’Etude des Moldus avait fixé quelques instants la porte, celle qu’il connaissait plutôt bien vu qu’elle le menait à sa gamelle, claquer, avant de regarder le roux, et de sortir prudemment de sa superbe cachette, le ventre à terre, accomplissant un magnifique arc-de-cercle afin d’éviter au mieux l’infirmier et essayer d’ouvrir la porte de lui-même. Sans aucun succès.


« ▬ … Hmph, on pourra difficilement faire pire que lui. Colérique en plus. »



© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Ven 14 Oct - 22:38

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca


Oui, plus il y pensait, plus Fingal se disait qu'il aurait du rester dans son bureau, à corriger ses dernières copies. Il aurait été tranquille. Même si le chat aurait fini par vraiment l'enquiquiner, il n'aurait eu qu'à aller s'enfermer dans sa chambre. Et pouf, plus aucun problème. Mais non, bien sûr, il avait laissé sa curiosité l'emporter. Et le voilà, dans une classe qui n'était pas la sienne, à essayer de convaincre un adulte aussi têtu qu'une mule de sortir de la classe pour laisser le professeur en charge de ce local continuer son cours en toute tranquillité. Enfin bon. Maintenant qu'il y était, il ne pouvait plus retourner en arrière. Ça serait une attitude de lâche, et agir en lâche devant des élèves de première ne le tentait pas tellement. Et puis devant Icalurus, aussi. Ridicule, cette envie de bien paraître. Il se désespérait un peu, parce qu'il voyait bien que l'infirmier n'allait pas céder. Vraiment borné !

« Sauf que vos rapports n'ont pas lieu d'être ! Comment voulez vous travailler en paix si vous n'accordez pas un minimum de votre confiance ?! C'est désolant... Et après, ce sont les autres qui sont incompétents ? Je ne suis pas d'accord. »

Voilà. Lorsque Fingal voulait exprimer son désaccord, il le faisait sans hésitation. Qu'il craigne la personne à qui il parlait ou pas. La sincérité, c'est important. Encore une fois, il soupira. Et leva les yeux au ciel. Non mais c'est quoi la suite, accuser la mère de l'enfant là-bas au fond ? Et pourquoi, parce qu'elle osait exister ? Le roux en avait marre, vraiment. Lui qui pensait passer une bonne journée... Eh bien ça semblait plus que compromis, maintenant.

« Mais vous rendez vous seulement compte de ce que vous dites..? C'est.. Oh Merlin, j'en ai marre. »

Quoi ? Comment ça maintenant la classe est à l'infirmier ? Mais non, il ne faut pas céder aussi facilement ! De toute façon Fingal eut à peine le temps d'ouvrir la bouche pour rouspéter que la porte des appartements du blond avait claqué. Seigneur. Allez, cinquantième soupir.

« Colérique ? Je trouve qu'il est encore resté calme, parce que vous êtes vraiment une personne très désagréable. Sur ce, bonne surveillance, je vais tenter de réparer ce que vous avez causé. »

Et après ça, il suivit du regard le chat aller jusqu'à la porte, et le suivit. Il ouvrit la porte, laissant le chat entrer, avant d'entrer à son tour et de fermer la porte derrière lui. Il ne mit pas longtemps à marcher jusqu'au grand lit où était étalé Icalurus, puis s'y assit.

« Je ne te demande pas si ça va. Désolé de ne pas avoir réussi à le convaincre de sortir, il est vraiment têtu..! »

Après avoir hésité un court instant, il se pencha un peu pour passer une main dans les cheveux du blond. Avec un peu de chance, il pourrait réussir à lui faire oublier l'infirmier, ou du moins à le calmer un peu. Parce qu'à sa place il serait bien énervé aussi.

« Il finira par se lasser, et tu pourras passer un restant de journée tranquille. »

© 2981 12289 0


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Dim 16 Oct - 18:41

Dégage-le et ça ira peut-être mieux.
#Fringaleuh
Bon. Le point négatif était que maintenant qu’il s’était enfermé un peu plus loin, il ne savait même pas si l’infirmier avait décidé de partir, ni même ce qui pouvait bien se passer de l’autre côté. Mais c’était sans doute mieux comme ça. Beaucoup mieux. Il pouvait essayer de se calmer sans l’intervention quelconque d’une stupide personne. Ce qui lui prendrait certainement tout le reste de la journée. Et il vaudrait mieux pour tout le monde qu’il reste tranquillement dans cette chambre. Surtout pour l’infirmier. S’il l’apercevait dans les heures qui suivait, il y aurait peu de chance pour qu’on le retrouve en bon état. Un accident est si vite arrivé.

Lorsque la porte s’ouvrit, le blond n’eut pas grande réaction, ne tardant pas à reconnaître le bruit des pattes de Wolodymyr sur le plancher. Un peu bizarre quand même, d’habitude, il mettait nettement plus de temps à réussir à ouvrir la porte, et faisait un bruit monstre contre la porte durant ses essais. Mais ce qui fut encore plus bizarre, c’était bel et bien le bruit claire et net des pas d’une personne, qui avait fermé la porte. Ah. Là, il daigna laisser légèrement glisser la main qu’il avait très gracieusement écrasée contre son visage quelques instants avant. Aucun intérêt. Mais sait-on jamais que s’eut été utile pour le calmer.

Et bonne nouvelle, ce ne serait pas une personne qui risquerait de mourir en venant s’installer à ses côtés. Il était même légèrement soulagé de voir la tignasse rousse du coin de l’œil. Ceci dit, il fut assez vite distrait par un poids assez conséquent arrivant sur le lit, Wolodymyr l’ayant enfin atteint, venant doucement lui pousser une de ses mains, donnant de légers coups de tête. Il n’avait aucune raison de lui en vouloir. Mais vraiment aucune. Alors le blond ne tarda pas à le caresser, soupirant légèrement en l’entendant ronronner. Un bruit apaisant et le bienvenu après l’altercation.

Un deuxième mouvement, nettement plus léger cette fois-ci, lui indiqua que Fingal s’était sans doute assis sur le bord du lit, et il lui lança un regard lorsqu’il se mit à parler. Bon ce n’était pas non plus de sa faute si l’autre avait décidé de squatter sa classe. Et son cours. Comme pour le rassurer il fit un léger signe de tête, qu’il arrêta immédiatement en sentant la main de son nouvel interlocuteur passer dans ses cheveux. Ah. Là, même s’il lui en avait voulu, il aurait arrêté instantanément très certainement. Et il ne tarda pas à fermer les yeux.


« ▬ Tant qu’on ne m’autorisera pas à l’étriper je doute qu’elle soit tranquille, il a l’air d’être parti jusqu’à la nuit. On parie que même le cours fini il restera là ? Et je ne suis pas difficile, je veux même bien que quelqu’un d’autre l’étripe ou le chasse du Château. Tant qu’on ne le revoie plus. »


Quelle gentillesse. Il s’en étonnait. Le parasite ne la méritait même pas. Quoiqu’il en soit, après quelques secondes où un nouveau soupir exaspéré traversa la frontière de ses lèvres, il se décida de se tourner légèrement, passant son bras autour du roux. Voilà. Il boudait mais ce serait son doudou.


« ▬ Merci quand même d’être intervenu. J’imagine que c’est sans doute grâce à toi que la salle de classe est encore intacte. »


Bon et aux élèves aussi. Sinon une chaise aurait peut-être volé. Et il aurait certainement tenté avec un bureau avant de se claquer un muscle et de se résigner. Triste. Très triste. Son livre aurait peut-être fait un baptême de l’air du coup à la place.



© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Dim 16 Oct - 23:31

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca



Vraiment, Fingal se sentait mal pour son collègue. À sa place, il n'aurait sans doutes pas eu la présence d'esprit d'aller se calmer dans une autre pièce, mais aurait continué de s'énerver, même s'il se savait devant des élèves. Il aurai bien dit heureusement qu'il n'était justement pas à sa place, mais ça n'aurait pas été très gentil et tout ce dont Icalurus avait besoin, d'après le roux, c'était de gens gentils. Pas comme l'infirmier borné et fichtrement agaçant qui était sûrement en train de vérifier qu'aucun élève ne triche. Bien fait, Fingal espérait qu'il s'ennuyait bien. Peut-être qu'il aurait réagi autrement, si sa relation avec Icalurus était restée la même que celle en début d'année. Il aurait essayé de ne pas prendre de parti, de simplement calmer le jeu en élevant la voix si nécessaire. Mais maintenant, c'était différent, et il serait prêt à s'opposer à n'importe qui pour défendre le blond, aussi ridicule qu'il puisse paraître au cours de ce processus. Il eut un sourire, et sa main s'immobilisa pendant quelques secondes.

« Je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée, tu risques d'avoir des soucis supplémentaires. Ce qu'il faudrait, c'est le dégouter de cette école à un tel point qu'il décide de démissionner, tu serais tranquille comme ça. On serait tous tranquilles. Après, il a l'air d'être insensible à tout.. »

À se demander s'il était même humain. Si c'est bien le cas, alors c'est un humain particulièrement irritant, agaçant, et méprisable. Alors Fingal ne pouvait qu'approuver la réaction d'Icalurus face à cet homme désagréable. C'était une réaction parfaitement normale, et presque modérée. Et vu qu'il n'aurait su faire mieux, il n'allait pas cracher sur cette technique. Toujours en souriant, il laissa le blond le clamer comme sa peluche, sa main toujours dans les doux cheveux, tandis que l'autre était tranquillement posée sur le dos du professeur d'histoire de la magie. Ah, même lui était soulagé d'être comme ça. À croire qu'il ne pouvait pas se passer du blond. Parce que s'il souriait autant, c'est parce qu'il espérait voir Icalurus en faire de même. Bon, il rêvait un peu là. Mais on ne sait jamais.

« Je t'en prie, c'est tout ce que j'aurais pu faire. Il n'a l'air de n'écouter et de ne respecter personne, de toute façon... J'ai l'impression que tu as encore eu pas mal de patience, je ne sais pas comment t'as fait. Mais il est vraiment insupportable. »

Il irait bien jeter un coup d'oeil, pour voir si l'infirmier n'était pas en train de tout casser. Ça serait particulièrement triste. Mais là, il était bien installé, et voir la tête du noiraud là-bas dans l'autre salle ne lui faisait pas particulièrement envie.

« C'est pour ça que ça serait bien si tu parvenais à l'oublie pour un petit moment. Tu veux que j'aille chercher quelque chose à manger ou à boire ? Ou même une quelconque activité ? De quoi as-tu besoin, si ce n'est de tuer cet individu ? »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Lun 24 Oct - 21:43

Psh.
#Fingal & Siriri
Est-ce qu’il était mieux dans sa chambre ? Oui. Certainement. La question ne se poserait même pas. Mais bon. A la base ça ne l’aurait pas du tout dérangé d’être dans sa propre salle de classe à donner cours. Du coup, chaque endroit sans l’infirmier aurait été mieux. Même le Lac Noir. Malgré l’humidité qui ferait sans doute onduler ses cheveux. La vile. Ici, il n’en aurait pas vraiment à s’en soucier. Point positif. Et ici, en plus il y avait Fingal. Pas sûr qu’il l’aurait aussi suivi là-bas dans l’eau. Et il préférait sa présence à celle des êtres de l’eau. Bizarre hein. Enfin. Au moins il avait droit au calme. Et a une personne compréhensive. Ce qui n’empêchait certainement pas un certain aîné de continuer de le traiter d’incompétent devant des élèves qui retenaient la première chose qu’on leur disait. Génial. Vraiment. Bonne chance pour le leur enlever ça de la tête. Et bonjour si cela venait à arriver aux oreilles de leurs parents. Quoique. Ils mentionneraient quand même Hilderley. Et tout le monde était d’accord pour se dire que cela ne se faisait pas. Donc tous les hiboux de mécontentement seraient contre l’infirmier ? Et il serait peut-être renvoyé. Ce qui l’arrangerait. Beaucoup en fait. Et il n’aurait pas de soucis supplémentaires, ni à chercher comment le dégoûter de cette école qu’il semblait vouloir défendre corps et âme. Officiellement. Officieusement, il semblait plutôt vouloir dénicher le crétin qui l’avait blessé. Waw. Grande question vraiment.


« ▬ Si tu préfères, on peut le semer lors de la prochaine sortie. Mais si c’est dans la Forêt Interdite ce serait encore mieux. Moins de chances qu’il retrouve son chemin. Et moins de chance qu’on le retrouve tout court. Même pas de preuves. Et ça ira certainement plus vite que d’essayer de le convaincre de quoique ce soit. Ou alors on lui fait croire qu’on a besoin de lui en Ouzbékistan. »


En disant qu’il est indispensable, et ce pendant les 50 ans à venir. Et qu’au passage il perde la vie. Voilà. C’était tout simplement ce qu’il demandait, ce n’était pas non plus la mer à boire, si ? Heureusement il avait sa peluche personnelle presque format humaine qui était à sa disposition. Difficile de faire un véritable caprice avec elle. Surtout que ce n’était pas du tout de sa faute et qu’il s’en voulait un peu aussi de lui avoir fait subir sa mauvaise humeur. Et de continuer dans un certain sens, même s’il avait évolué et ne tirait plus totalement la tête. Le contraire ayant été assez triste. Oh. On louait sa patience. Comment. Il n’allait pas s’en plaindre, au contraire, il esquissa même une ombre de sourire.


« ▬ Je crois surtout que ce restant de patience fut présent grâce à une certaine intervention. Et on est d’accord là-dessus. Imbuvable. Qu’est-ce qu’il fiche dans cet établissement même. »


Il y avait des gens tout aussi doué que lui non. Et qui voudraient bien du poste. Il en était certain. Donc autant changer au plus vite, avant qu’il y ait un malheur. Gros ou petit. Et il serait assez difficile de l’oublier. Surtout après ce qui venait de se passer.


« ▬ Mh. Le taper où le brûler ça me convient parfaitement aussi. »


Bon. Preuve de mauvaise foi. Mais c’était plus fort que lui. Si le noiraud n’avait pas montré sa tête on en serait pas là non plus. Donc il avait le droit de partager ses désirs à son sujet hein. On ne lui en voudrait. P a s. Mais une nouvelle fois inutile d’en faire trop part au roux, qui était déjà extrêmement gentil de rester là à ses côtés. Réfléchissant un instant, il finit par relever le regard vers celui de son interlocuteur.


« ▬ Merci, mais même si j’avais faim ou soif, je m’en passerais, t’es beaucoup trop confortable, tu sais ? »


Waw, magnifique il avait presque regagné un air totalement neutre. Bon. Ce qui ne l’empêchait pas de continuer de maudire la personne dans la salle juste à côté d’eux.


© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


188 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Mer 26 Oct - 23:19

Tu teUh cAlmeUh TouUut de suITeuh
#Icaca



Fingal ne sut s'empêcher de rire en entendant les dires du professeur d'histoire de la magie. En Ouzbékistan, carrément ? Oh, lui ne s'en plaindrait pas tellement. Parce que bon, lui aussi il en avait un peu marre de l'infirmier. Voir pas mal. Surtout qu'il n'était pas le seul à penser ça. Mais oui, si Hilderley n'était une nuisance que pour Fingal, celui-ci passerait outre et s'en remettrait. Mais non, il fallait que l'infirmier ait décider d'aussi principalement emmerder Icalurus, ce qui était une très mauvaise nouvelle pour la couverture de ce dernier. Et du coup, ça embêtait bien Fingal, qui avait l'impression que le noiraud n'avait pas exactement la même ouverture d'esprit que lui. Ce qui était compréhensible, en soi. Mais bon. S'ils pouvaient éviter au plus possible d'avoir des ennuis, ça arrangerait bien l'irlandais. Et qui dit Hilderley dit ennuis, de fait. Donc Fingal était tout à fait d'accord avec le blond quant au fait d'envoyer l'infirmier loin d'ici.

« On devrait essayer oui. Puis il y aurait tellement de suspects dans cette affaire qu'on ne trouvera probablement jamais les coupables. À tenter donc. Et tu penses que l'Ouzbékistan est assez loin ? L'Antarctique serai plus sûre, on serait sûrs de ne jamais le revoir là je pense. Mais c'est certain que si je le pouvais, je contribuerais bien volontiers à son départ. »

Au moins, il était soulagé que son intervention ait pu un peu calmé le blond. Bien que Fingal soit plus ou moins sûr que sa présence ou non n'aurait en réalité pas changé énormément de choses. Tant que c'est ce que disait Icalurus, ça lui convenait. Woh, c'est fou comme sa manière de penser envers le blond avait changé en si peu de temps. Il ne s'y était pas encore habitué, à vrai dire. Mais ça viendra bien assez tôt. Et puis ce n'est pas ce qui l'empêcha de sourire et de dégager quelques mèches de devant le visage de son homologue ni vu ni connu.

« Ça me flatte, mais je suis certain que tu te serais très bien débrouillé sans moi. Et je me pose la même question ! Ce n'est même pas comme s'il avait l'air passionné par son métier, en plus... Enfin bon, c'est assez désolant. Il faudrait vraiment qu'on en parle au directeur un jour. »

Peut-être bien que le vieil homme n'aurait rien à leur dire, c'est possible. Mais ça valait le coup, s'ils pouvaient se débarrasser de cet insupportable infirmier paranoïaque.

Et ça éviterait des envie de meurtres à certains, visiblement. Même si pour le coup, Fingal avait un peu ri. Bon. Tant qu'il n'était pas sérieux, il pouvait rire.

« Je te retiendrai si tu te lances vraiment là-dedans. On risquerait d'encore plus l'avoir sur le dos. T'imagines s'il devient un fantôme ? Il ne serait même plus ralenti à cause de sa jambe. »

Et ça serait bien emmerdant. Et effrayant. ..Ouais non, Fingal n'avait absolument aucune envie de retrouver Hilderley sous forme de spectre. Il serait pire qu'en humain, et pourrait les hanter jusqu'à ma fin des temps. Woh, est-ce qu'il était en train de divaguer ? Oui, c'est bien possible.

« On me l'a déjà dit oui, c'est que ça doit être vrai. Tant mieux alors ! »

Oui, tant mieux s'il pouvait être d'une quelconque utilité. Ça lui faisait plaisir, d'aider les gens qu'il appréciait. Et ça tombe bien, parce qu'il appréciait Icalurus. Woah, grande nouvelle.

« Tu devrais essayer de dormir, peut-être ? Sauf si tu n'es pas fatigué, bien sûr. Mais si tu dors je tendrai l'oreille pour savoir ce que fabrique l'autre, promis. »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ ) Sam 7 Jan - 16:37

Dégage-le et ça ira peut-être mieux.
#Fringaleuh
Est-ce qu’il était sérieusement en train de bouder dans une salle à côté de sa classe, tout ça parce qu’un méchant monsieur petit qui puait et qui était moche l’avait contrarié. Dit comme ça, certes ça avait l’air bien ridicule. Même très ridicule. Mais en réalité c’était très vexant, et encore plus frustrant. Non mais ce n’était pas parce qu’Icalurus dépassait les deux mètres qu’il allait se sentir tout de suite très trèès bien dans son nouveau métier de professeur. Même s’il se fichait totalement de parler devant un public, vieux ou non, ce serait bien si on évitait de l’insulter et de dire qu’il était incompétENT. La prochaine fois qu’il verrait l’infirmier, il le mangerait voilà. Non il n’exagérait pas. Du tout. Mais en même temps, jamais personne ou presque ne l’avait contrarié jusqu’à présent. Pauvre petite grande chose qui avait l’habitude qu’on se plie à ce qu’il disait. Ou à ce qu’il demandait, tout simplement. Bon d’accord, il n’était pas non plus au point de commencer à bouder à la moindre contrariété, heureusement.

Ah oui. Ça s’était certain. Sans doute qu’énormément de gens voulaient le départ de l’infirmier. Tout le château voilà, bim. Il devrait penser à faire un sondage. Il était certain d’avoir énormément de réponses en sa faveur. Non mais sérieusement, pourquoi est-ce que personne ne se rendait compte qu’il était un énorme problème, pour toute l’école. Pour tout le monde. Alors pourquoi est-ce que personne ne se bougeait pour enfin changer d’infirmier. Et peut-être prendre une infirmière tant qu’à faire, bim. Tant que ça n’avait aucun lien avec les aurors. Parce que ça faisait un peu beaucoup là.


« ▬ Mrh, les 99% de l’école y participerait sans doute. Au moins.  Il passe son temps à courir après les gens en criant on dirait. S’il pouvait se contenter de rester tranquillement dans son infirmerie. S’il continue comme ça, il ne faudra pas beaucoup de temps avant qu’il ne perde malencontreusement sa deuxième jambe. Dans le meilleur des cas, on ne le verra plus, dans le pire, il sera toujours ici, mais en chaise roulante, donc il nous foutrait un peu plus la paix, le temps qu’il descende ou monte les escaliers, on aura tout le temps de partir tranquillement, voilà. »


Et puis ce serait lui qui le priverait de sa deuxième jambe parce qu’il était trooop méchant. Non mais s’il continuait de l’emmerder comme ça, il demanderait à faire une opération spéciale anti Hilderley. Il n’était pas sûr du tout que ça marcherait et que le reste des Mangemorts seraient bottés par l’idée, mais on ne savait jamais hein. Ca ne coûtait rien d’essayer. Ça lui éviterait de se retrouver sur son lit à faire du boudin. Bon après, c’était quand même un peu agréable de pouvoir bénéficier de la présence du roux, mais il se voyait mal sécher la moitié de ses propres cours pour pouvoir passer du temps avec lui. Ce serait assez triste. Mais cas exceptionnel aujourd’hui, point.  En plus, il lui retirait même les mèches qui étaient dans son chemin, miracle.


« ▬ Mh, peut-être que si mon livre avait trouvé sa tête plutôt que le bureau comme réceptacle, j’aurais pu légèrement me calmer seul, mais bon. Je ne pense pas que ça aurait été son cas. Enfin, pas comme s’il était calme là tout de suite. J’imagine. Et je ne sais pas si ça servira à grand-chose, on vient d’arriver et il a l’air d’être ici depuis…Un bon bout de temps. Je sais même pas comment ils ont fait pour le garder jusqu’ici. »


Question existentielle. Qu’il n’arrêterait pas de se poser. Jamais. Jusqu’à ce qu’il parte en tout cas. Ou que quelqu’un le tue. Sans qu’il laisse son fantôme effectiveMENT. Ce serait bien trop effrayant. Et Icalurus deviendrait fou sans aucun doute. Comme beaucoup de monde peut-être. Même les murs et les marches ne l’arrêterait plus. Et la vision d’Hilderley arrivant de nulle part n’importe quand était on ne peut plus effrayaNTE. Beaucoup trop effrayante en fait. Donc il éviterait peut-être de le tuer, juste le mettre hors de fonction.


« ▬ L’enfer existerait alors. Mais il y a des chances pour que personne ne le prenne en sérieux en fantôme. Il passerait son temps à hurler à tout le monde qu’il se ferait attaquer dans la seconde, non. Ou quelque chose dans le genre. Mais rien que de pouvoir l’avoir sur le dos n’importe où, ça me suffira à ne rien lui faire je t’assure. »


Magnifique, il ne serait pas condamné pour avoir tué Hilderley, mais des moldus ou nés moldus seulement. N’était-ce pas génial. Sans doute. Maiiis au lieu de penser à ça, ce serait peut-être bien de penser à la peluche géante confortable. Qui ne méritait pas sa mauvaise humeur. Non elle méritait des câLINS. Et qu’il avait envie d’en faire et de rester une loque sur lui aussi. Hmphphphph.


« ▬ Puis t’es plus chaud que les draps donc c’est encore mieux. Une peluche bouillotte confortable. »


Génial pour l’hiver, multifonctions. Qui voulait même bien monter la garde pendant qu’il dormait. Ah. Il arrivait un peu mieux à sourire. Joie. Bonheur. Bon, presque. Parce que il était toujours prêt à cracher sur le vilain monsieur là-bas.


« ▬ Hm…Je sais pas si je ne suis pas assez fatigué, ou si je suis encore trop énervé, mais je n’ai pas spécialement envie de dormir. Par contre, j’aime bien cette position, si ça ne te dérange pas, je resterais bien encore un peu comme ça. Et aussi, tu es nettement moins agaçant et énervant qu’Hilderley. »


Sans blague. En attendant, il allait se laisser mourir ici même. Et se serrer un peu plus contre lui parce que c’était confortable, là.


« ▬ Et puis il pue, il mérite pas ton attention ou ton écoute, voilà. »



© 2981 12289 0

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ )

Revenir en haut Aller en bas

I won't come again | ( PV : Icacarus ♥ )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Premier Etage :: Cours d'Histoire de la Magie-