N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Sam 29 Oct - 0:58

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. •••  Oh, ça tourne. Partout. Très drôle, très distrayant. Rah, il avait le hoquet maintenant. Peut-être n'aurait-il pas du autant boire ? Oui mais sur le coup, il en avait eu besoin. Vraiment besoin. Ah bah non, Rodolphus ne buvait pas souvent. Il avait vraiment commencé cette année, à vrai dire, et autant dire que c'était bien la première fois qu'il en ressentait autant les effets. Il était même un peu nauséeux, mais ce n'est pas si grave hein ? Ça passerait. Donc. Pourquoi avait-il bu, déjà. Ah, oui, sa vie vie. Merdique. Ah mais vraiment merdique, hein. Il s'en était enfin rendu compte. La personnalité qu'il prétendait avoir, inexistante. Ses ambitions, même pas les siennes. Ses sentiments, beaucoup trop désordonnés pour ce qu'il était censé ressentir. Autrement dit, rien. Mais là, il en avait bien trop. Il s'emportait facilement, alors qu'on lui avait toujours appris à garder son calme. Il faisait peut-être bien la fierté de ses parents de par ses efforts et autres, il ne s'en sentait pas digne. Pourtant, la confiance en soi n'était pas ce qui lui manquait. C'est juste qu'il ne comprenait pas cette confiance qu'avaient ses parents, ou même son frère, en lui, alors qu'il avait l'impression de ne faire que de la merde, complètement. Du moins, il essayait de ne pas en faire. Mais il avait très envie de ne pas faire ce qu'on le poussait à faire depuis sa naissance. Penser par lui-même, c'est presque si on ne lui permettait pas. Ça, il pouvait le tolérer. Mais contrôler ce qu'il ressentait, c'était trop lui demander. Il y était plus ou moins parvenu, jusqu'à cette année. Il n'en pouvait plus, honnêtement. À croire qu'il n'était pas aussi fort qu'il aimait prétendre l'être. Est-ce qu'on pouvait faire quelque chose contre le fait d'aimer quelqu'un ? Il aurait aimé entendre que oui. Parce qu'il était récemment entré dans une phase où il ne savait plus trop distinguer ce qu'il ressentait envers une certaine personne, sans grand suspense Regulus, peinant à savoir s'il s'agissait d'amour ou de simple affection, ou encore une addiction stupide aux plaisirs de la chair. Il ne savait pas. Il ne savait vraiment pas. Mais s’il n’y avait que ça.. Haha. Non, il n’y avait pas que ça. Il y avait de cela quelques temps, il s’était passé un truc bizarre. Mais avec l’autre con, là, enfin  McGuire. Ouais. Enfin le Serdaigle avait pleuré, quoi. Alors que Rodolphus n’avait rien fait de plus que de l’emmerder comme il en avait l’habitude. Et il ne s’était certainement pas attendu à voir l’autre verser des larmes. Parce que Rodolphus pensait que comme lui, McGuire était au fond amusé par ces bêtises, chamailleries si on peut appeler ça comme ça. Et le Serpentard s’était rendu compte que voir l’autre pleurer ne lui faisait absolument pas plaisir. Ah non, vu qu’il s’était presque immédiatement mis à culpabiliser, chose qu’il ne faisait jamais, et avait tenté de se faire pardonner en donnant à Lysander son carnet de recherches, ce qui en soi n’était pas rien. Il s’était surpris lui-même, en faisant ça. Et il se sentait encore mal après. Alors, pendant les jours qui suivirent, il avait essayé de se poser des questions. Pourquoi est-ce qu’il ne semblait visiblement plus détester McGuire comme il était censé le faire ? Pourquoi, bordel de merde, est ce qu’il avait envie de l’aider, avec ses cours ? Ça, ça faisait déjà un bon bout de temps, certes. Mais il n’était pas censé faire ça. Il n’en n’avait sans doute pas le droit. Et ce qui est embêtant, c’est que le fait qu’il n’en n’ait pas le droit ne l’arrêtait pas. Du tout. C’est presque si ça ne le poussait pas encore plus à le faire. Mais soit, quel était son but ? Devenir ami avec McGuire ? Ca serait bien drôle, parce qu’il en avait encore moins le droit. Mais ce n’était même pas ça. Il ressentait un grand intérêt envers le Serdaigle, pour être honnête. Même s’il avait énormément de mal à se l’avouer. McGuire était loin d’être stupide, malgré tout ce que Rodolphus pouvait dire, et il aimait les personnes intelligentes. Et puis sa manière de penser, sa manière de répondre, sa manière d’être… Merde. Un Né-Moldu. Un putain de Sang-de-Bourbe. Bref, Rodolphus voulait boire.

Et il avait bu quelques verres, à Pré-au-Lard. Enfin quelques… Assez pour être dans un état si lamentable qu’on lui demanda de retourner au Château. Ce qu’il fit sans trop de protestations. Il voulait dormir, si possible. Après avoir fini une des bouteilles qu’il avait achetée. C’est en titubant et se maudissant qu’il retourna en direction du château. Il faisait nuit, maintenant. Il ne faisait pas encore nuit quand il était parti en direction du village. Bah. Il ne savait plus trop. Peut-être qu’il y était resté toute une journée ? Aucune idée. Mais il était presque au château. Presque. Lorsqu’il y arriva, il manqua de se casser la figure. Et rit. Oui, très drôle tout ça. De toute façon, il n’avait qu’à aller jusqu’à sa salle commune. Ce n’était pas trop loin, dans ses souven.. Ah non hein. Il avait des visions, maintenant ? Mais oui, là-bas, en haut des escaliers pour le premier étage, il voyait Lysander. Très drôle, le subconscient. Alors le Serpentard soupira. Il allait juste revenir à sa salle comm.. Mais c’est pas une vision ? Si ? Il bouge. Enfin tout bouge autour de lui, mais Rodolphus était certain d’avoir vu le brun là-bas se déplacer. Mais oui. Il ne pouvait pas être fou, quand même. …Ouais, mais la question se posait. Parce qu’il avait bien envie de faire quelque chose d’assez fou, maintenant. Il ne sut pas vraiment comment, mais il parvint à emprunter les escaliers pour le premier étage. Il avait failli tomber, oui. Mais par l’opération du Saint-Esprit, il parvint sain et sauf à l’étage où se trouvait McGuire. Qui ne semblait pas bouger tant que ça, en fait. Oh, on s’en fout hein.

« Eh, M-McGuire ! »

Ah, hoquet. Oups. En quelques pas, Rodolphus se rapprocha du Serdaigle, et, fronçant les sourcils, le pris par les épaules. Il imaginait avoir l’air sérieux, mais… Il avait sûrement l’air très perturbé. Et alcoolique.

« J’dois t’dire un truc. C’très important, d’accord ? Ouais, bon… Je.. Hah putain j’ai l’air con hein ? Enfin sûrement plus que d’habitude, à tes yeux. Ouais. Bref. Tu sais, ouais non tu-HIC-tu peux pas trop savoir. Je vais te dire alors. Parce que l’suspense c’est un peu chiant hein ? Je crois que j’ai des sentiments pour toi. Non j’en suis sûr en fait je crois. Des sentiments positifs, genre j’ai pas envie de te voir encore pleurer ou quoi, tu vois ce que je veux dire ? Parce que je comprend pas trop moi. Mais je t’aime en fait. Voilà. C’est drôle hein ? Enfin j’ai pas trop-HIC-trop envie de rire, je suis gravement sérieux. Et puis.. »

Ouais non, il avait un peu trop parlé là. Mal au ventre. Il avait presque l’impression que.. Ah, il préféra s’écarter et se rapprocher du mur. Parce qu’il avait vraiment l’impression qu’il al… Ah oui. Il vomit. C’est. Parfaitement. Dégueulasse. Et il avait l’impression qu’il allait crever en fait, tant il avait mal au ventre et à la tête. C’est con, parce qu’il était vraiment bien lancé dans sa plus grosse connerie.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Sam 29 Oct - 15:09

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
C’est fou comme ces derniers temps, Lysander avait l’impression de passer la plupart de son temps à faire des rondes. En même temps, si ce n’était pas le cas, il le passerait à bouquiner ou étudier. Son activité principale, et ce, depuis des années. Même si avant, c’était plus pour son propre plaisir que pour les cours. Alors que maintenant, très clairement, il s’agissait de s’avancer dans ses cours, ou simplement essayer de dépasser ses limites. Ce que le brun devrait peut-être arrêter d’essayer de faire un jour. Peut-être. Certes, cela pouvait énormément l’aider d’un point de vue personnel, tout comme cela pouvait arriver à l’enfoncer. Malheureusement, depuis quelques temps, cela prenait plutôt la tournure de la dernière option. Mais il devait bien admettre que sur certains points, il l’avait clairement cherché. Il n’avait qu’à remettre les fautes sur la jeunesse. Voilà. Parfaitement, même s’il était du genre à commencer à s’énerver sur la première personne qui oserait lui dire qu’il était trop jeune. Oh. Il avait quinze ans. Et demi. Quand même. Même si là tout de suite, dit comme ça, ça paraissait parfaitement ridicule. De toute manière, il en avait beaucoup plus dans sa tête. Et c’était le plus important.

Mais cela ne l’empêchait pas d’envier n’importe quelle septième année. Une envie immense de grandir plus vite que nécessaire, mais en même temps il n’avait pas la moindre envie de rater un seul des cours que l’on pourrait lui donner. Dilemme. Bah, ce n’était pas non plus comme si il y avait moyen de sauter une année. Et même si c’était le cas, il se serait trouvé dans une impasse. Mais il se contenterait pour le moment de viser les places les plus hautes, comme il l’avait toujours fait. Non pas spécialement pour écraser tout le monde, n’ayant pas le moins du monde envie d’entrer en rivalité avec qui que ce soit particulièrement, ni même pour se démarquer, mais tout simplement pour s’assurer d’avoir la meilleure place. La seule chose qui lui importait. Ce qui pourrait lui ouvrir plus de portes en fait pour plus tard. Il savait parfaitement que son but, de devenir Médicomage, ne serait pas facile, mais totalement atteignable, s’il ne relâchait rien. Et il ne comptait rien relâcher, quitte à se mettre la pression.

Ca par contre, il n’avait aucun mal à le faire. Du tout. C’était même devenu une habitude. Et ce qui était totalement génial, c’était que depuis cette année, elle ne venait pas seulement de lui-même, mais aussi d’autres personnes proches. Auxquelles il ne préférait pas penser pour le moment. Il était même préférable de s’occuper l’esprit, en descendant un escalier, et d’essayer de voir si qui que ce soit était dans les parages. Mais non. L’endroit semblait totalement vide. A première vue. Parce qu’il était rare de savoir faire cinq pas sans qu’un animal ne passe furtivement. Tiens. En parlant d’animaux, il ne savait pas exactement où était passé son chat. La dernière fois qu’il l’avait aperçu, il était tranquillement en train de dormir dans son chaudron, relevant à peine la tête lorsque le préfet était sorti de la pièce.

Il aurait bien aimé pouvoir l’imiter et dormir toute une journée. Même s’il était déjà moins fatigué que d’autre jours, ayant enfin décidé de s’accorder un peu de temps pour se reposer. Cela lui éviterait très certainement de craquer une nouvelle fois. Sans doute pas de se perdre dans ses pensées mais on ne pouvait pas tout avoir. Surtout que pour le moment, il était un peu perdu. Beaucoup en fait. A force de trop réfléchir, il remettait tout en question. Absolument tout. A croire que cela l’amusait. Alors que non. Pas le moins du monde. Du tout. Il aurait même préféré tout oublier. Cela aurait été plus simple. Mais il n’était pas du genre à fuir lorsqu’il avait quelque chose à dire ou à faire. Non. Il le faisait, et puis fuyait de manière parfaitement innocente, s’il voyait qu’il était possible que la situation ne tourne pas en sa faveur.

Sauf qu’ici, il ne savait même pas comment cela allait tourner. Il aimait énormément Darius, c’était un fait, et il représentait une énorme partie de sa vie. Mais Lysander avait l’impression que quelque chose clochait. Venant de lui-même, même pas du blond, et c’était bien ça le problème. Il s’en sentait mal, et essayait toujours de savoir pourquoi exactement. Bon. Il avait bel et bien une petite idée. Mais elle ne l’arrangeait pas plus que ça, surtout qu’elle impliquait… La personne qui venait de l’interpeller. Pardon ? Rendu au premier étage, sans vraiment s’en rendre compte, il se retourna pour faire bel et bien face à Lestrange. Qui. N’avait. Pas du tout l’air normal. Et lorsqu’il arriva près de lui, Lysander mit presqu’immédiatement le doigt sur ce qui clochait. Il. Puait. L’alcool. Magnifique. Il ne manquait plus que ça. Qu’est-ce qu’il était censé faire d’un élève plus âgé que lui totalement bourré. Sans doute l’amener à l’infirmerie.


« ▬ Lestrange, il vaut mieux t’emmener à l’infirmerie et… »


Pardon. Pourquoi il le prenait par les épaules maintenant. Bon. Prendre une grande inspiration. … Pas trop quand même histoire de ne pas s’intoxiquer. Et se montrer patient. Il n’y avait que ça à faire. Quelque chose d’important hein. Très bien. Pas que cela le dérangeait d’écouter ses problèmes, mais le préfet aurait juré avoir vu le concierge un peu plus bas, donc s’il éviter des problèmes au Serpentard, il ferait mieux d’abréger au plus vite. Il ne voyait même pas où il venait en veniquoi. C’était une blague, c’est ça. Il faisait juste semblant d’être complètement pété pour pouvoir lui dire ça et se foutre de lui. Voilà t…Non, il avait quand même l’air extrêmement convainquant. Son odeur aussi. Il aurait peut-être préféré la blague en fait. Il s’en serait peut-être remis plus facilement. D’un autre…Oh. Il voulait la suite. Même s’il avait déjà senti ses joues commencer à s’embraser à l’entente de sa crise de pleurs, préférant l’oublier, et maintenant devaient arborer une couleur un peu plus cramoisie. Au moins il avait réussi à soutenir son regard, jusqu’à ce que son aîné ne se décale et aille. Rendre ses précédents repas contre un mur. Ah. Oui. Magnifique. Vraiment. Quintessence de la classe et du raffinement. Mais vu son état, ce n’était pas étonnant. Devait-il même lui fournir une quelconque réponse ? Si c’était pour qu’il l’ait oubliée dès le lendemain, non merci. Mais il n’allait pas juste lui dire qu’il était fier de lui et que maintenant il allait l’amener à l’infirmerie. …Non d’abord, il allait surtout le retenir par une épaule, histoire d’éviter qu’il ne perde l’équilibre d’une quelconque manière et ne marche dans son propre vomi. Ce serait encore plus triste.


« ▬ Ecoute je… »


Ah. Oui. Ca attendrait là pour le coup. Parce que commencer à faire un étalage de sentiments devant le concierge, qui venait d’arriver, très peu pour lui. Avec un peu de chance, il n’avait rien entendu. Ahaha. Avec beaucoup de chance. Mais l’essentiel, c’est d’y croire non ? Là par contre, il n’allait pas réellement réussir à soutenir son regard hein. Ce n’était pas non plus comme s’il le connaissait extrêmement bien.


« ▬ Hrm… Je crois qu’il vaudrait mieux…l’amener à l’infirmerie, je ne suis pas certain d’y arriver tout seul. Si vous voulez je…Pourrai vous aider à nettoyer. »


Et surtout, ça lui permettrait de s’occuper l’esprit, la belle échappatoire. Mais aussi parce qu’il se sentait un peu mal pour le nouveau venu qui devait sans doute venir de finir sa journée. Ou presque. Et qui se voyait avoir du travail supplémentaire.



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Sam 29 Oct - 19:55

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u •••  Allez, il pouvait le faire. Oui oui, Thaddeus allait bientôt finir sa journée. Parce que deux soirs par semaine, il se permettait de ne pas faire le ménage après une certaine heure. Le couvre-feu, en fait. Bon, c’est logique. Mais parfois il avait tant à nettoyer qu’il finissait bien tard. L’inconvénient de beaucoup prendre son temps. Mais il se trouve qu’aujourd’hui était un de ces jours, et cette heure où il allait enfin pouvoir profiter d’un peu de repos allait bientôt arriver. Donc bon, il ne faisait plus trop attention à ce qu’il faisait ou même voyait. Donc il ne regardait pas les quelques élèves qui essayaient de passer plus ou moins discrètement alors que le couvre-feu arriverait dans quelques minutes. Qu’ils fassent ce qu’ils veulent hein, lui ne ferait pas de ronde ce soir. Voilà. Fallait bien qu’il se repose, hein.

Mais un élève en particulier avait quand même réussi à attirer son attention. Ah bah bravo hein. Il venait de tomber, le con. Et… Il se marrait. Ah. Okay. Bon bah y en a qui sont particulièrement atteints, hein. Ah. Mais vu sa démarche, une fois qu’il eut réussi à se relever, ce qui dura quand même un certain temps, Thaddeus remarqua que quelque chose clochait. Hah. Il n’avait pas bu par hasard, ce garçon ? Bien sûr que si, ça se voyait, gros comme un dragon. Il a l’âge légal pour boire au moins ? Oh, pas que Thaddeus en ait quelque chose à foutre, hein. C’est pour savoir si l’élève allait avoir des ennuis ou pas. Ah bah lui ne s’en chargerait pas, c’est hors de ses heures de travail. Ah bah non hein. Ah. Il va où le con. C’est un Serpentard non ? Et la salle commune des Serpentard se trouvait, de ce que le concierge se rappelait, aux cachots. Alors pourquoi il m-.. Ah, il va voir quelqu’un. Un préfet, là. Keskifé. Intéressant, tout ça. Prenant d’une main son pot rempli d’eau, et de l’autre son balai, Thaddeus se rapprocha, mais en faisant en sorte qu’on ne le voit pas. Ah. Aaah. Ahahah. C’est ridicule, ça. Qui avoue ses sentiments de cette manière ? C’est lâche. C’est bien Serpentard, ça. Il en pouffa de rire. Il commença à monter pour mieux savoir ce qui se passait. Parce que hey, c’est une chouette distraction tout ça. Une fois en haut, il resta un peu éloigné des deux élèves et posa le menton sur le manche de son balai et- HAHA. LE CON, IL A VOMI. C’est con ça hein ? Ridicule. Pitoyable. Même lui ne vomissait pas quand il buvait. Bon. Rarement. Mais là, il se marrait presque. Il souriait beaucoup.

« Pitoyable. »

Voilà. Gratu-... Quoi. Comment ça nettoyOH MERLIN. C’est vrai ça, c’est son putain de boulot. Il allait devoir nettoyer ça ..? Mais c’est carrément dégueulasse. Il voulait pas. Putain. Il ne souriait plus du tout.

« Ouais ouais, j’vais t’aider. Putain. T’embêtes pas avec ça, c’est mon boulot. Puis je crois que t’as des choses plus importante à régler avec ce.. Cette loque, plutôt que de m’aider à nettoyer. »  

Après avoir posé son balai, il se rapprocha avec une moue légèrement dégoutée, et pris le bras du Serpentard pour le passer par-dessus son épaule, et commencer à l’emmener jusqu’à l’infirmerie. …Quoi. Il déconnait pas là, y a bien Hilderley juste en face d’eux ? Il sort d’où ce con ? Il a entendu infirmerie et s’est dit « l o l l'infirmerie vient à vous » ? Putain. Thaddeus lâcha un soupir bien sonore.

« Manquait plus que lui. »

L’avait-il dit trop fort ? Peut-être.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Sam 29 Oct - 23:34





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Vraiment. Qui. Qui avait décidé de mettre un horaire précis pour les rondes. Avec des noms. Sur une liste, que n’importe qui faisant partie du corps enseignant et des préfètes pouvait voir. Ridicule. En plus tout le monde devait se passer le mot sur les personnes qui surveillaient. Ce qui n’était plus un secret pour personne. Et donc tout le monde savait à quoi s’attendre. Plus ridicule que ça, on pouvait mourir. Fort heureusement, il dépassait tout ça. Il avait toujours dépassé tout ça. Et avait une longueur d’avance. Bim dans leurs yeux. Non mais fallait pas non plus le prendre pour n’importe qui. Il faisait des rondes quand il voulait, où il voulait. C’était son château. Nah. Et que personne ne le contredise. Il se pliait en quatre pour cette école alors il avait bien le droit de la faire sienne. Il aimerait bien en faire nettement plus, mais certaines personnes lui mettaient des bâtons dans les roues. Bizarre hein. Stupide gens. Qu’ils ne viennent pas se plaindre après d’être attaqués. Et lui, il serait derrière soit à l’abri, soit à les protéger en pouvant bénéficier de cette ô combien précieuse phrase de «  Je vous l’avais bien dit. ».

Soit. Pour cette ronde, il n’avait pas pris la peine d’être accompagné de sa canne. Tout simplement, parce qu’avec elle il avait une silhouette plus reconnaissable. Et ça faisait plus de bruit aussi. Et il n’était pas non plus vieux de 7486 ans hein. Donc il pouvait très bien s’en passer et faire un effort. Même si sa silhouette était parfaitement commune, peut-être que sa démarche finirait par le trahir. Dans ce cas, tant pis, mais il lui suffisait de ralentir ou de s’arrêter dès qu’il entendait quelqu’un, pour qu’on ne le repère pas, ou pense durant quelques instants qu’il s’agissait aussi d’un élève. Mais non. Et bizarrement il avait une pêche nettement plus fructueuse les jours où son nom n’était pas marqué pour les rondes. Stupides gens. Rien ne pourrait l’arrêter, oh.

Ah ben d’ailleurs là. Il y avait quelqu’un. Au loin. Mais après quelques instants de réflexions, il remarqua qu’il s’agissait d’un préfet. Nul. Enfin. Tant mieux, cela servait de surveillance supplémetpourquoi là il ne chassait pas le nouveau venu. Nouveau venu qu’il avait à peine aperçu. Mais entendu. En même temps il n’avait pas été extrêmement discret. Sûrement pas son but. Ou alors il était déjà foutu. Repose en paix, à l’av…Oh. Mais. Si. C’était les deux ploucs là que Minerva avait ramené l’autre jour, parce qu’ils s’étaient tapés dessus. Ridicule. Il valait certainement mieux agir avant qu’ils ne…Pourquoi on avait dit infirmerie. Pourquoi le grand stupide semblait ignorer et…Ah. Vraiment. Il pensait vraiment que c’était le meilleur moment, et le meilleur moyen de lui avouer ses sentiments ? Pitoyable. Pas étonnant que le Monde partait n’importe comment avec ça hein. Mais il ferait mieux de rester ici tranquillement et d’attendre, histoire de voir comment tout cela se déroulait. Être sûr que l’autre n’allait pas riposter en lui en foutant une quoi. En même temps. Il avait un peu l’air d’une brindille à côté. Et surtout, il n’avait pas envie de rater la suite en fait. Un peu d’animation durant cette ronde inopinée.

Aussi inopinée que l’intervention de l’autre débILE. Franchement. Depuis quand il était là. Il aurait pas pu attendre un peu plus ? Le binoclard était en train de lui répondre. Stupide. Voilà. Qui ne servait à rien. A part à passer derrière les elfes. Et à squatter son infirmerie lorsqu’il avait vraiment trop bu. Comme l’autre élève en fait, oui. Triste à dire. Bon. Il n’avait plus à rester là. Autant aller les rejoindre et essayer de voir si la boisson était le seul problème de l’élève. Mais alors qu’il venait à peine de descendre la dernière marche, le concierge l’aperçu, lâchant un soupir peu discret. Comme si lui était heureux de le revoir hein. Stupide². Pourquoi il n’y avait quasiment que des gens pareils ici hein.


« ▬ Ce n’est pas comme si qui que ce soit ait été heureux de vous voir. Content de remarquer que ce n’est pas vous qu’il faut ramasser dans cet état ce soir. »


Quoiqu’il en soit l’infirmier fit un geste de la tête adressé plus généralement au préfet, pour qu'il prenne à son tour son aîné, se décalant légèrement pour leur laisser la place de passer en première. Autant fermer la marche et vérifier que personne ne se prenait quoique ce soit dans les pieds. Et aussi qu’il risquait de marcher un peu plus lentement. Mais ça personne ne le dirait. Ni le remarquerait oh. Il avait la rambarde à laquelle se tenir.


« ▬ Ca ne devrait pas être grand-chose. Même s’il n’y est pas habitué, il devrait à peine avoir mal à la tête avec ce que j’ai à lui donner. Par contre, je vous conseille de lui répondre, il risque d’insister un moment. »


Bon. Il n’en avait strictement aucune idée. Certes, certains cas pouvaient insister fort. Mais là, il voulait simplement la suite de son feuilleton. Histoire d’avoir son quota de potins. Fallait bien s’occuper quand il ne pouvait pas être paranoïaque.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 0:24

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Qu’est-ce qu’ils font. Déjà, depuis quand il y a autant de personnes, hein. Rodolphus il était venu parce qu’il avait vu McGuire seul. Et qu’il était pas totalement con, donc oui, même en ayant bu, il tenait un minimum à son im..Ouais non, il s’en foutait totalement de son image. Il devait avoir l’air tellement stupide et pathétique… Qu’il en rit. En plus, on venait de le traiter de loque. C’est pas très gentil, mais c’est très vrai. Il était une loque pathétique. Ouais. En même temps, il n’a pas souvent l’air pathétique, et mieux vaut en rire qu’en pleurer hein ? Ouais, rire. C’est bien rire. Mais ça donne encore la nausée. Alors il allait arrêter tout de suite et froncer les sourcils. Il se demandait vraiment à quoi il ressemblait. Mais il aurait probablement peur. Et vomirait sur le miroir. Mais il n’avait pas de miroir avec lui, de toute manière. Bon. Où est-ce qu’on l’amenait, d’abord ? À l’infirmerie ? Il voyait l’infirmier, donc c’est probable.

« Mais j’pas besoin d’l’infirmerie, j’vais très bien. Trèèès bien. »

Trèèèèès bien. Il n’avait absolument pas la tête qui tournait, et encore moins la nausééée. Ah bah non, ça serait bizarre, en ayant bu. Rah. Pourquoi il avait fait ça. Pourquoi il avait parlé, aussi. C’est certain que les trois autres le prenaient pour un con stupide, maintenant. C’est triste. Rodolphus n’était ni con, ni stupide. Injustice. Mais bon. Encore, les deux adultes, il s’en foutait pas mal. Il avait presque envie de leur faire un doigt d’honneur, même sans raison. Mais alors Lysander.. C’est con, vraiment con. Il aurait pu tenter de faire ça bien en étant sobre, et de peut-être avoir une chance de convaincre le Serdaigle de la véracité de ses propos. Ça aurait été logique, et moins stUPIDE. Bon. La réaction de McGuire aurait sans doutes été exactement la même. Enfin, techniquement, il n’avait pas eu de réaction, si ? Nan, mais c’est évident quoi. Ils sont bien censés se détester. Et bizarrement, il avait l’impression que le bigleux était moins con que lui là-dessus, et qu’il savait très bien différencier toutes ses émotions. Rah. Rodolphus soupira. C’est loin, l’infirmerie. D’ailleurs, il vient de parler l’infirmier, hein ? Ouais. Et il a dit quelque chose de vrai. Serait-il intelligent ? Sûrement. Très intelligent monsieur. Du coup, il tourna brusquement la tête vers McG.. Ah non trompé de sens, c’était le concierge. Prout. Bon, il tourna la tête de l’autre côté. Ah. McGuire.

 « C’vrai. Je veux une réponse claire, moi. J’me suis enfin décidé à dire ce que je pensais, et c’était vachement compliqué ! Genre vraiment compliq-HIC-. Compliqué. Putain j’ai envie de gerber et je sais même pas si c’l’alcool. J’en ai marre. »

Ouais il en avait marre. Vraiment marre. En plus les escaliers sont moches. Parce que oui, il avait fini par rebaisser la tête. Moche. Moche. Du coup, il marchait dessus. Tieeens. Moche. Han, y a un trou là. MOCHE. Ça fait quoi s’il marche dedans ? …Oh. Il n’aurait pas dû. Tooombe. Qu’est-ce qui se paaasse.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 0:54

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Merlin merci. La venue du concierge était vraiment une bonne chose pour le coup. Il serait sans aucun doute arrivé à le monter jusqu’à l’infirmerie, mais sans doute en une demi-heure. Déjà qu’il était plus petit, alors si en plus le Serpentard s’était uniquement reposé sur lui, il aurait eu du mal. Beaucoup de mal. Mais il n’avait pas à se poser. Il était -peut-être- en bonne compagnie. Il n’avait jamais réellement parlé avec le concierge après tout, mais au moins il était prêt à l’aider. Et du coup ça en faisait quelqu’un de bien, n’est-ce pas ? Sans doute que oui. Mais il n’allait pas passer la soirée à penser si oui ou non le concierge était une bonne personne. Il avait un peu autre chose qui lui turlupinait l’esprit. Juste un peu. Merci beaucoup Lestrange. Bon, il n’avait fait qu’amplifier ses doutes de bases. Mais il fallait bien trouver un bouc émissaire pour éviter de remettre uniquement la faute sur lui-même. Ce serait assez triste. Oh. Ce n’était pas lui qui était allé voir directement complètement bourré le Serpentard pour lui dire qu’il l’aimait. Non. Même en ayant trop bu il n’aurait sans doute pas agi de la sorte. Ok. Il n’en savait rien. Et il ne voulait pas savoir. Jamais essayer. Voilà l’alcool s’était. Maaal. Très mal. Ca faisait vomir des gens et leur dire n’importe quoi. Voir la vérité. Mais dans le doute il valait mieux dire n’importe quoi.


« ▬ Merci beaucoup, mais si jamais, ça ne me dérange pas. »


Comment ça il évitait l’histoire de chose importante à régler avec son aîné. Pas du tout. Il avait o u b l i é. Totalement. Triste hein. Ah. Merci. Un autre sauvetage. De la part de l’infirmier. Merci une nouvelle fois. Il lui ferait bien un câlin même. Ce qui n’était visiblement pas le cas d’un de ses voisins. Ah. Ils s’aimaient pas. Magnifique. Il valait mieux se taire et suivre les ordres hein. Même silencieux. Oh. Oui, s’il prenait le bras du Serpentard par-dessus son épaule pour aider à porter ça irait mieux. Beaucoup mieux. Donc Lysander s’exécuta, le plus vite possible, passant devant l’infirmier, soupirant presque lorsque ce dernier dit que ce n’était pas grand-chose. Tant mieux hein. Il n’avait pas non plus envie de s’en faire éternellement consciemment ou non pour le Serpentard, qui pour une raison -absolument pas- obscure s’était décidé de boire comme un trou. Et qui disait ne pas avoir besoin de l’infirmerie. Il allait tout simplement lever les yeux au ciel face à cette stupidité.

Quoi. Lui répondre. Ahaha. Il espérait lui hein. Jamais. En tout cas pas là tout de suite hein. Ils pouvaient toujours rêver. En plus Rodolphus s’y mettait aussi. Génial. Il devait attendre dix secondes de plus, histoire que le concierge formule subtilement ou non la demande ? Non. Il ne voulait pas non plus lui donner cette chance. Non pas qu’il ne l’aime pas. Mais il allait sinon finir par tous les abandonner et retourner dans sa Salle Commune. Histoire de pouvoir réfléchir à son aise. Personne ne l’en empêchait après tout. Mais une nouvelle fois il se sentirait mal. Fichue conscience. Et en plus, Lestrange le regardait. Déjà qu’il ne savait pas mentir de base, alors si en plus il le regardait dans les yeux, c’était même inutile d’espérer.


« ▬ Très bien. Je.. »


Qu’est-ce que. Est-ce que ce crétin venait de marcher délibérément dans un stupide trou de l’escalier là. Manquant de tous les faire tomber. Enfin. Lui avait commencé à tomber. Par chance Lysander avait eu la bonne idée de tenir assez fort son poignet, et réussit plus ou moins à ralentir la chute du septième année, trébuchant à moitié sur la marche suivant. Geste parfaitement ridicule. Ksh. Ils devaient avoir l’air parfaitement stupides là.


« ▬ Tu ne veux pas au moins essayer de faire un effort ? »


Comme éviter de marcher dans les trOUS. C’était pas si compliqué quand même. Ils étaient déjà deux à le porter à moitié, il avait juste à avancer ses pieds, normalement. Mais il lui avait sauvé la mise aussi par la même occasion. Donc stupide, mais gentil. Voilà/ gentupide.




© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 1:52

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u ••• C’est nul. Pour une fois, Thaddeus n’avait rien fait de mal, aujourd’hui. Il s’était contenté de passer son balai tranquillement, les yeux rivés vers les saletés qu’il parvenait à enlever, et n’avait jugé personne, que ce soit par le regard ou oralement. D’ailleurs, il ne se souvenait même pas avoir parlé à qui que ce soit depuis… Deux jours ? Oui, deux jours. C’était calme, ces derniers temps. C’est peut-être bien pour ça qu’il avait mal à la gorge. Et qu’il avait soif. Enfin il avait bu. Mais principalement de l’alcool. Enfin, faut relativiser hein. C’est pas lui qui était en train de se faire trainer jusqu’à l’infirmerie. Heureusement d’ailleurs, il détestait quand ça arrivait. Alors généralement, même quand ça n’allait pas du tout après qu’il ait un peu trop bu, il essayait de faire en sorte de ne pas se rendre là-bas. C’est con hein, tout ça à cause d’un infirmier plus que désagréable. Complètement insupportable. Pire. Mais il ne trouvait pas, sur le moment même. Enfin bon, c’est juste vraiment con quoi. Le jour où il lui arriverait quelque chose de grave et qu’il finissait par crever par empoisonnement du sang ou bien même parce qu’il se serait étouffé dans son propre vomi, ce qui serait absolument con et bien dégueulasse, eh bien ça ne serait que de la faute à ce putain de connard d’Hilderley de même. Non mais Thaddeus n’était pas con, enfin pas assez pour ne pas entendre qu’il n’était pas le seul à se plaindre de cet homme. Oui, il écoute tout, et ne retient que ce qui l’intéresse. Mais il n’avait encore jamais entendu personne insulter clairement l’infirmier. Pas drôle, il aurait pu le lui répéter. Bref, lorsqu’Hilderley avait justement parlé, Thaddeus avait soupiré une nouvelle fois et serré les dents.

« C’est ça. Fallait pas l’dire, parce que j’ai décidé vous aurez bizarrement à me ramasser demain soir. »

Voilà. Oui, ça se prévoit les trucs comme ça. …Bon, absolument pas. Mais bon. S’il pouvait emmerder l’infirmier, il ferait de son maximum. Pour ça, il était bien motivé. Mais ce n’était pas le moment, et Thaddeus n’avait même pas encore bu, alors il ne mis pas longtemps à capter que ce n’était pas le moment, et qu’il ferait mieux de s’inquiéter du gamin là. Enfin inquiéter, et gamin… Aucun des deux ne correspondait parfaitement à la réalité. Mais oh il était fatigué, et était censé avoir fini sa journée de travail. Alors faudrait pas trop lui en demander non plus. Pour la peine, il écouta à peine ce que le boiteux avait à dire. ..Ah. Bon, là, il approuvait. Il voulait la suite lui, c’est toujours marrants d’en savoir plein sur les élèves. Un bon moyen de pression si jamais ils font chier. Enfin, ces deux-là n’avaient pas l’air d’être particulièrement turbulents… Pas drôle. Il les surveillerait. Ah ? AH ? Y ALLAIT-IL AVOIR UNE RÉPONSE CLAIRE ? O-… Non. Bah non. Non mais c’est quoi son problème à ce gosse ? Il avait marché exprès dans le trou ou quoi ? Faut croire que les plus stupides viennent de Serpentard, en fait. Bref, le concierge avait bien manqué de se péter la gueule. Bravo. Mais il s’était de toute manière raccroché à la rambarde, il n’aurait rien eu. Par contre, si jamais le Serdaigle n’avait pas eu d’aussi bon réflexe, il aurait accidentellement lâché l’élève. Ah bah oui hein, il tenait à sa vie. Il avait encore plein de choses à accomplir. Plein d’étages à nettoyer, de clopes à fumer, de bouteilles à boire, d’infirmiers à faire chier. Un avenir trèèès prometteur. L’élève là ? Il n’arrivera à rien. Y a qu’à voir sa gueule. Bon.

« J’admets que c’est pas toujours facile de faire des efforts quand on a bu. Surtout qu’il a l’air d’avoir beaucoup bu. C’est normal de faire des conneries quand on est jeune, je crois. Mais t’as pas l’air d’avoir une tête à faire des conneries, toi, donc bon, fais pas gaffe à ce que je dis, y a plus important. »

Comme le fait de fournir une réponse claire et nette à tOUT LE MONDE HEIN.


© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 2:15





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Pas besoin de l’infirmerie. Il était complètement stupide lui. Et complètement torché jusqu’à la moelle aussi. Il allait vite se rendre compte que oui, il en avait besoin de l’infirmerie. Et qu’il ne voudrait pas quitter le lit assigné avant un petit moment. Certes il avait bien quelques potions contre la gueule de bois, mais ce n’était pas non plus ce qu’il y avait de plus agréable durant les quelques minutes qui suivaient la prise du liquide. Pas de sa faute si l’élève s’était décidé à boire aujourd’hui non plus. Et comme si ça ne suffisait pas, y avait le concierge sur place. Bon. Il devait bien admettre qu’il était un minimum utile là tout de suite pour porter. Pour une fois qu’il servait à quelque chose, on allait pas s’en plaindre non plus.


« ▬ J’espère que vous trouverez tout seul le chemin jusqu’à l’infirmerie, je risquerais de vous confondre avec un paillasson sinon. »


Ce serait assez bête de marcher dessus. Trèès bête. Mais pas impossible. Pas du tout impossible. Il savait pas se baisser après tout alors pourquoi il le ramasserait aussi. Stupide raisonnement. Qu’il pouvait oublier. Il avait autre chose à vérifier là. Que tout le monde arrive bien au troisième étage. Sain et sauf. Sans qu’on lui vomisse dessus de préférence. Et avec le déroulement de la fin de l’épisode aussi. Le Serdaigle allait finir par devenir une star nationale. Il aurait juré se souvenir avoir vu déjà un article sur lui dans ce journal qui avait fait beaucoup parler de lui. Qu’il n’avait absolument pas trouvé intéressant. Donc vite oublié. Aussi simple que ça. Si pas intéressant, pas retenir. De la sorte il pouvait retenir plus de choses intéressantes. De son point de vue.

Voilà. Même le pauvre bouclé demandait à avoir une réponse claire. En même temps, lui avait été assez…Direct. C’était le moins qu’on puisse dire pour le coup. Logique qu’il s’attende à ce qu’on lui réponde avec autant de sincérité. Ca ne se ferait pas de le faire attendre. Pas du touuut. Allez. Qu’on lui réponde. Ah. AAH. Le préfet semblait enfin décidé à répo…Quoi. Non. S’ils se pétaient tous la gueule en même temps, il allait juste pouvoir s’écarter et les regarder tomber. Puis les soigner. Mais il ne tenterait de rattraper personne. Pas besoin au final. Il ne savait pas qui avait sauvé la mise, mais il l’aimait. Pendant trente secondes. Après ce serait de nouveau indifférent. Qu’il en profite. Oooh. Ce qui semblait être le plus jeune commençait-il à s’énerver ? En tout cas peut-être perdre patience. C’est ce que ses paroles laissaient entendre. En même temps. Il avait eu l’air là celui du milieu de marcher exprès dans ce trou dévastateur. Han. Et l’autre là maintenant mettait son grain de sel. Vraiment.


« ▬ J’espère que personne ne suit vos conseils. Même si c’est normal de faire quelques écarts, ce n’est pas normal de se retrouver dans cet état. S’il ne l’avait pas fait, à l’heure qu’il est, il aurait peut-être déjà eu sa réponse claire. »


Toujours faire dans le raffinement et la subtilité. Enfin. Maintenant que le trou était passé, ils allaient pouvoir normalement bien monter les escaliers. Sauf si qui que ce soit décidait de se marcher dessus, de marcher sur son lacet ou autre. Mais il n’y serait pour rien. Du tout. Lui il supervisait. Et il réparerait les dégâts. C’était déjà bien et suffisant oh.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 2:44

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Ah. Aaah. Il n’aurait pas dû faire ça. D’abord, parce qu’il aurait pu avoir sa réponse claire. Mais oui, le Serdaigle avait été prêt à répondre, Rodolphus l’avait entendu. Non mais qu’est ce qui lui était passé par la tête aussi, mettre un pied dans un trou ? Ça n’a aucun sens, ni aucun intérêt. Mais surtout, McGuire était énervé. Aaah, peut-être qu’il avait tout gâché. McGuire était peut-être bien prêt à répondre positivement, et lui avait tout niqué en marchant dans un putain de trou. Mais il souriait, maintenant. Pourquoi ? Parce que ça lui avait manqué de voir le Serdaigle agacé. Putain, il devait avoir un putain de gros problème mental. Genre énorme. Bon, il avait déjà des doutes avant, c’est vrai. Mais là, ça se confirmait. En même temps, le temps qu’il avait passé avec McGuire, il l’avait surtout passé à s’engueuler et se taper dessus. Enfin, c’était même pas des engueulades, mais voilà. Et c’est justement ça qui était drôle, distrayant, tout ça là. Donc non, il ne retenait pas son sourire. Ni même le rire moche qu’il eut.

 « Pour quoi faire ? J’arrive pas à faire des efforts là. J’arrive pas à essayer quoi que ce soit d’autre, j’ai dit que ce j’avais à dire. Et j’ai pas envie de faire des efforts, pas maintenant. Ca peut pas servir à grand-chose. Mais d’solé quand même. »

Voilà. Non mais c’est vrai. L’effort qu’il avait dû faire ces derniers jours, réfléchir, choisir, pour finir par boire et tout dire. Woah, il faisait des rimes. Devait-il le dire à haute voix, pour qu’on le félicite ? Il en avait envie, mais n’avait pas l’impression que ça intéresserait les autres. Ce qui est triste. Très triste. Voilà, maintenant il était triste. Putain. Il avait hâte que les effets de l’alcool ne se dissipent, en fait. Mais pour ça, il faudrait atteindre l’infirmerie. Infirmerie qui était loin, très loin. Bon, d’accord, il voulait bien faire de tout petits efforts. Mais vraiment tout petits. Lever les pieds et faire attention à chaque marche. Les fixer, encore. Ouais mais non, elles sont toujours aussi moches. Alors il se mit à fixer à nouveau McGuire. Qui était nettement moins moche que les marches. Le contraire aurait été triste. Mais drôle. Trile. Drôste.

  « Mais j’aurais jamais de réponse claire, d’toute façon. Même si j’aimerais vraiment bien. C’ça non ? C’est vraiment pas drôle cette histoire. Mais j’y peux rien. Toi non plus hein. C’juste chiant que ça m’arrive comme ça maintenant. »

Il sourit un peu, avant de froncer les sourcils et de reporter son attention sur les marches. Bon, ils y étaient bientôt ? Il avait mal aux jambes là.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 2:27

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Bonne chose. La chute avait été évitée. De peu. Mais évitée. Personne ne s’était étalé dans les escaliers, malgré la tentative douteuse de Lestrange. Mettre son pied dans un trou. Vraiment. Aucune utilité si ce n’était déranger tout le monde. Et manquer de tous les faire mourir. Il aimait peut-être le goût du risque. Mais généralement il était nettement plus intelligent que ça. Et généralement il n’avait pas bu non plus en fait. Le pire était qu’il n’arrivait pas à le détester pour autant. Il ne pouvait même pas lui en vouloir. Parce que après tout, il avait fait le premier pas, lui. Pas de la meilleure des manières, certes, mais il l’avait fait. Si cela n’en tenait qu’à lui, le brun serait encore en train de creuser la cervelle pour essayer de comprendre ses sentiments. Tous. Et les analyser. Et vu qu’il était dans une impasse et bien…il avait l’air parfaitement stupide et serait resté bloqué cinq ans. Et il détestait être bloqué. Tout avait une solution, normalement. Tout. Mais dernièrement il avait eu du mal. Déchiré entre le blond, et son superbe voisin. Dire qu’en début d’année, il voulait simplement réussir ses examens. Et écrivait des lettres à Darius. Continuait même. Pas de raison d’arrêter, c’est ce qui avait réussi à le sortir un tant soit peu de ses bouquins.

Tout comme le Serpentard avait réussi à force de le provoquer à rendre en quelque sorte sa défense meilleure. Et puis. Sincèrement. Au fond, il aimait les prises de bec avec Lestrange. C’était distrayant. Même plaisant. Sinon, il l’aurait évité depuis longtemps. Et malgré l’exaspération qu’il démontrait dès qu’il le voyait, il savait parfaitement au fond de lui-même qu’il l’admirait tout autant que le plus âgé l’agaçait. Et il avait même plein de raisons de l’admirer. Beaucoup. Il pourrait en faire une liste. Mais définitivement pas la boisson hein. Là c’était à bannir. Même dans ce geste un peu lâche, il avait réussi à être courageux en fait.  Durant un instant, il regarda le concierge, réfléchissant plus qu’autre chose. Pas une tête à faire des conneries hein. Jusqu’à maintenant, non en effet. Mais dernièrement, il les multipliait. Est-ce que ne pas répondre en était une d’ailleurs.

… A entendre l’infirmier, oui. Non mais c’était quoi leur truc à essayer de le pousser de répondre là tout de suite. Il avait essayé, ça n’avait pas marché, bim signe du destin, alors on le laissait tranquille. Merci. Il répondrait en temps voulu et surtout lorsqu’il serait seul avec le Serpe…Ok alors là ce qu’il venait de dire c’était très triste. Et vrai. Parce que bon, sans mentir, dès que son aîné aurait repris ses esprits, il se serait trouvé une excuse pour ne pas lui répondre tout de suite. Et il aurait traîné ça en longueur. Il ne savait pas exactement jusque quand. Et en plus il le fixait. Lui aussi d’ailleurs. Mais son interlocuteur souriait légèrement. Bon. Visiblement il ne pourrait pas fuir hein. A part en le laissant à moitié mourir avec les deux adultes, ce qui n’était pas le meilleur des plans. Le Serdaigle lâcha un léger soupir, resserrant légèrement la prise qu’il avait sur le poignet du septième année, reportant son regard sur lui.


« ▬ Ne me fais pas répéter, et oses oublier ce que je vais te dire, je te promets que je te fais manger ta cravate, en espérant que tu t’étouffes avec. »


Aaah. Aaaaaah. Qu’est-ce qu’il s’apprêtait à faire, vraiment. Quelque chose de ridicule ? Quelque chose de mal ? Il ne savait même pas. Il ne savait plus. Il ne savait même plus s’il avait envie de savoir. Magnifique. Qu’il continue sur cette lancée et son cerveau allait fondre là tout de suite avant même qu’il ait réussi à répondre. Ce qui arrangerait son for intérieur.


« ▬ Tu es loin d’être stupide, très loin, et tu le sais parfaitement. Tu as des ambitions, et même le caractère pour toutes les réussir. Je te l’ai déjà dit une fois, je t’admire. Sans doute plus que ce que tu ne peux l’imaginer, et que ce que je ne voudrais. Tu es ce que j’ai toujours voulu être dans un sens, mais ça ne t’empêches pas à tes heures d’être chiant, insupportable et plus rarement stupide. Mais malgré ça je…Je t’aime, et ça m’agace, t’es content ? »


On repassera pour la discrétion. Mais ce n’était pas de sa faute non plus si les deux adultes étaient toujours là. Il avait un peu besoin d’eux aussi malheureusement dans l’immédiat, donc il aurait eu du mal à prendre Rodolphus à part. Maintenant il allait sagement rebaisser la tête, regarder les escaliers et devenir une fleur cramoisie aux sourcils froncés dans son coin.



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 13:45

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u •••  Agnahgnah. C’est ça. Le seul paillasson, ici, c’est Hilderley. Non mais il a vu ses cheveux, lui là ? Bon. Capillairement parlant, c’est vrai qu’il ne pouvait pas trop ouvrir sa gueule. Les cheveux bicolores, franchement, c’est pas particulièrement classe, de son avis. Mais c’est pas de sa faute, aussi. À la base, il avait les cheveux noirs. Vraiment bien noirs, comme ceux de sa mère. Bon on s’en fout de sa mère, en fait. On s’en fout de ses parents tout court. Bref, si maintenant il avait de très laides repousses noires, c’est uniquement à cause du stress. Quand est-ce que ça avait commencé, déjà ? Oh, il ne se souvenait plus trop, mais ça faisait plus de dix ans. Et ça ce n’était arrêté qu’il y a quelques mois. Du coup, c’était bicolore, et laid. En plus, du coup, aux pointes, ils étaient tout secs. De la paille, vraiment. Mais il coupait ça aussi régulièrement qu’il le pouvait sans risquer de ressembler à n’importe quoi, donc c’est certain que ça prenait un peu de temps.

« Je le trouverai, si ça peut vous faire perdre votre temps dans vos putains de recherches paranoïaques, je viendrai. »

Ouais. Ce putain de paranoïaque. Bon. D’un certain côté, il n’avait pas tort, il pouvait y avoir du danger partout. Mais de là à agir comme il le faisait… Non. Juste non. C’était ridicule, chiant, et effrayant pour certains. Pas pour Thaddeus hein, lui n’avait pas peur de grand-chose. Pas de l’infirmier en tout cas. Non mais il en fallait bien plus qu’un connard pour lui faire peur. Heh.

Oui. Oui. Ouiii. Il fallait une réponse claire. C’est vr.. Non mais il va fermer sa gueule lui ? Thaddeus essayait de se concentrer sur ce qui se passait. Il n’avait pas besoin d’un élément perturbateur qui sert à rien. Non mais c’est vrai, il ne sert vraiment à rien, actuellement. Pas fichu de les aider à transporter le garçon. Bon, il aurait eu du mal. Peut-être. Mais c’est loin d’être une raison valable. Non mais oh. Oh. Ooooh, Pauvre petit Serpentard. Qui était plus grand que lui d’au moins cinq centimètres. Bon, il ne savait pas trop estimer, vu qu’en plus, l’élève était quand même bien penché. Bref, c’est pas important. Ce qui est important, c’est de savoir si en effet, le Serdaigle allait donner une réponse claire. Allez. Alleeez. C’est pas parce que lui et l’infirmier n’avaient absolument rien à voir dans cette histoire qu’il ne devait pas parler. Comme si Thaddeus allait raconter ça au premier venu. Bon, à Melvyn peut-être bien, parce que c’est drôle, très drôle. Et oOOH. Voilà, une réponse cLAIRE. ET C’EST BEAU. Il aurait bien applaudit, mais il avait les mains prises, un peu quand même hein, alors il sourit.

« Ah bah voilà. Quand même. »

Depuis le temps qu’il attendait le dénouement. Enfin, dénouement… C’est pas une série télévisée. Non. C’est clairement plus  intéressant. Et drôle.

« Félicitations. C’est drôle les jeunes, quand même. »

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 14:15





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Recherches paranoïaques, et puis quoi encore. Franchement. Qu’est-ce qu’il ne fallait pas entendre. Il n’était pas paranoïaque, il était prévoyant. C’était totalement différent, mais ça personne ne semblait vouloir le comprendre. Même lui là-bas qui avait raté sa vie et se retrouvait à devoir laver les restes des quelques élèves ayant trop bu. Lui au moins avait des diplômes, qu’il pouvait exposer sous son nez tiens la prochaine fois. Non mais oh. Puis ce n’était pas non plus comme si le concierge lui avait déjà fait gagner du temps une fois ou deux. Jamais. Mais malgré ses dires, il savait parfaitement bien qu’il ne le laisserait pas là en plein milieu d’un couloir sans rien. Non. Il lui jetterait une potion dessus. La laisserait tomber sur lui. Il n’avait pas trop d’autres choix en fait. Le brun ne pourrait pas le ramasser, et vu qu’il savait à peine se baisser, il n’avait plus d’autre choix que de la lui balancer. Ou alors de la transporter gentiment avec un sort. Mais c’était trop facile. Donc prout.


« ▬ Le jour où on vous retrouvera mort à cause d’un poison versée dans votre boisson, on verra s’il s’agissait de recherches paranoïaques. »


Si ce n’était pas encore arrivé, c’était uniquement parce que les personnes avaient peur d’être démasquée par lui en fait. Il en était certain. Après tout, strictement personne ne lui avait résisté. Per-sonne. Sauf le débile qui lui avait pris sa jaMBE. Mais il le trouverait. Stanford en était sûr et certain. Que ce soit demain ou dans cinq ans. Rien ne pouvait lui échapper. Certainement pas ça. Il prenait juste son temps pour… Parce qu’il n’avait pas énormément d’indices en même temps. Pourquoi ça portait des masques aussi hein. Ridicule. Sans ça, le Mangemort serait enfermé à Azkaban depuis belle lurette. Mais s’il ne l’avait pas attaqué, il ne serait pas à Poudlard. Et ce serait triste. Il en était certain, l’école en aurait pâti. Mais il n’allait pas pour autant remercier le Mangemort s’il le trouvait un jour hein. Faut pas exagérer non plus.

Bon ce n’était pas tout ça. Mais ils attendaient tous une réponse. Mettre la pression sur le plus jeune ? Non absolument pas. C’était vital. Il fallait qu’il s’en rende compte. Et puis il n’avait pas l’air stupide donc il devait bien comprendre. Tout comme l’infirmier comprenait parfaitement que le jeune brun n’ait pas envie de prendre la parole devant eux. Tant pis. Il n’avait qu’à s’en prendre au Serpentard. S’il n’avait pas entendu ce premier, il n’aurait jamais rien sut de cette histoire et se serait contenté de les accompagner jusqu’à l’infirmerie hein. Donc qu’ils assument de laver leur linge sale en public. Même si le binoclard n’avait rien demandé. Oups hein.

Aaah. aaAAH. Il allait parler, l’ex-Auror en était certain. Oh. Oui. Par contre, si on pouvait éviter d’étouffer qui que ce soit, ce serait bien. Mais on allait mettre cette expression sur le caractère du Préfet. Qui n’avait pas non plus spécialement l’air des plus commodes. Le septième année non plus en soit. Mais le Serdaigle, d’un côté ressemblait à Minerva. Et ça c’était effrayant. Merlin. C’était adorable en fait. Il aurait bien versé une larme s’il en était capable. Et s’il ne se souvenait pas les avoir déjà vu pour s’être tapé dessus. Et qu’il n’était pas certain d’avoir vu un des deux traîner avec un blond bien plus que nécessaire. Le rappeler ? Hm. Ce n’était pas ses affaires et il ne savait pas non plus ce qui avait bien pu se passer en fait. Bon. Il avait eu droit à un bon divertissement, alors il allait sourire hein. Si c’était possible.


« ▬ Ce n’était pas si compliqué. La prochaine fois, évitez quand même de finir à l’infirmerie. »




© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 16:30

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Bah voilà. Maintenant il était triste. Et quand il est triste, il fronçait les sourcils et avait l’air plus agacé qu’autre chose. Mais le truc, c’est qu’il n’était pas agacé. Pas du tout. Il n’avait pas de raison d’être agacé à cause de qui que ce soit, si ce n’est lui-même. Oh, c’est que ça n’allait vraiment pas s’il commençait à se blâmer lui-même. Tout irait mieux demain hein. C’est ce qu’il se disait. Demain, où il ferait comme si absolument rien ne s’était passé. Lui, dire quoique ce soit à McGuire ? Non. Rien. Au pire, des insultes. Voilà. Il prétendrait ne se souvenir que de l’avoir insulté. Ce qu’il n’a même pas encore fait, c’est bien rare. Ou alors, mieux, il l’éviterait. Voilà, c’était moins risqué ça. Beaucoup moins. Il n’avait de toute façon encore qu’à tenir quelques mois, et il quitterait l’école. Voilà. Ses sentiments ? Haha, il ferait de son mieux pour les faire disparaître, voilà tout. Dans l’alcool, ça semblait être pratique. Voil.. Oooh. Il va se calmer avec ses menaces là ? Non, en fait le Serpentard n’avait aucune envie que l’autre ne s’arrête. Si c’était pour commencer à l’ignorer dès le lendemain, autant profiter du dernier moment où entendrait ce genre de choses qui le faisaient sourire. Ouais non mais il a un problème mental, c’est bon, on a compris. Qui est content d’entendre qu’on va lui faire bouffer sa propre cravate. Enfin, il  n’aurait rien à avaler s’il écoutait attentivement ce que le Serdaigle allait lui dire. Probablement qu’il était con, et qu’il était hors de question qu’ils ne s’adressent à nouveau la parole. Ça allait à Rodolphus. Enfin non, ça ne lui irait absolument pas. Mais c’était probablement la meilleure chose à faire pour oublier McGuire. Et voilà son but premier, l’oublier. Oublier toutes les foutues perturbations dans sa vie de merde. Alors il hocha la tête, prêt à entendre le flot d’insultes qui allait sûrement sortir de la bouche de… Quoi.

« Quoi ? »

Quoi. Quoi. Quoiii. KOAAA. Il est sérieux ? Mais il en a l’air, oui ! D’abord, le fait qu’il le complimente fit écarquiller les yeux à Rodolphus. Enfin, il reconnaissait son intelligence ? M’enfin, c’est pas le plus choquant, ça lui faisait juste chaud au cœur ça. C’est juste ce par quoi le Serdaigle venait de terminer, là. Il. Venait. De. Dire. Qu’il. L’aimait. Et que ça l’agaçait. Mais c’est normal ça, Rodolphus aussi était très agacé. Mais content ? Est-ce qu’il était content ? Sous le choc, surtout. Mais il avait l’impression que Lysander était honnête. Alors il avait l’impression que ses yeux allaient sortir de ses orbites.

« C’est…Vrai ? Parc’qu’si c’est vrai, ouais, j’suis vachement content. Mais genre vraiment. Tellement qu’si je savais pas que je puais autant, j’t’aurais fait un câlin. Merci de m’avoir répondu. Et ça t’arrive aussi d’être chiant. Souvent. »

Ah, il était plus triste, plus du tout. Il souriait très honnêtement, maintenant. Le début des emmerdes. Maintenant, il allait réellement faire des efforts. Juste pour aller jusqu’à l’infirmerie, hein. Faut pas trop rêver non plus.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 17:39

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Là maintenant tout de suite, il aurait bien aimé refaire face au trou. Et rester dedans. Il serait bien arrivé à un moment ou à un autre à rentrer entièrement dedans non ? Au pire, ce n’était pas grave, le principal était qu’on l’oublie tout simplement. Non il était plus là. Disparu. Que personne ne lui adresse la parole. Le brun pourrait toujours prétendre ne pas avoir eu totalement ses esprits sinon. Mais ce serait ridicule d’avoir enfin réussi à le lui dire, et de reculer. Aaah. Il avait dit que personne ne lui parle. Bon le concierge leur parlait à tous les deux. Mais quand même. Lysander aurait préféré que les deux adultes oublient tout. Et qu’ils gardent leurs espèces de félicitations. Félicitations de quoi. De s’être encore plus mis dans la bouse de dragon ? Bon. Ils ne pouvaient pas le savoir, mais s’était exactement comme ça que le Serdaigle le voyait. Un jour il brûlerait toute forme de sentiments et tout serait réglé. Presque tout. Il aurait bien voulu soupirer, mais il préféra rendre un sourire, totalement gêné au concierge. Que faire d’autre hein. A part regarder les escaliers.

…Ou Lestrange en fait. Quoi, quoi. Il n’avait pas compris q u o i. Il allait vraiment finir par le taper. Il ne se répèterait pas. Il le lui avait bien dit. Bon, d’accord, il daignerait peut-être le lui répéter une fois qu’il aurait décuvé. Et lorsqu’il serait seul avec lui. Ce serait nettement mieux. Et puis si cela se trouvait aussi, une fois qu’il aurait repris ses esprits, le Serpentard changerait totalement d’avis. Après tout, rien n’était certain. Sauf le fait qu’il allait vraiment s’énerver s’il continuait de le regarder comme s’il était un alIEN VENU DE NULLE PART. Il voulait une réponse claire non. C’est ce que le brun avait fait.

Ah. aaAAH. Il répondait. Magnifique, il ne lui avait pas demandé de répéter. Bonne réponse pour lui. Et il le remerciait même. C’est qu’il s’était plutôt bien rattrapé. Il n’avait même plus envie de le taper là tout de suite. Mais il savait que cela allait revenir. Un moment ou à un autre. Visiblement ce n’était pas ce qui dérangeait le Serpentard. Lui non plus au fond. Ils devaient sérieusement avoir un problème. Tous les deux. Mais pour sa part, il avait trouvé qu’il s’agissait du meilleur des défouloirs. Qui avait un magnifique sourire ceci dit, lorsqu’il n’était pas sarcastique. …Bon d’accord il l’était aussi quand il était sarcastique, mais un peu moins.


« ▬ Totalement vrai. Je n’ai aucune raison de te mentir, en sachant que tu étais sincère. Si j’arrête de respirer, ça pourrait peut-être aller. Tant que tu ne me vomis pas dessus. Et le gens chiant est parfaitement encore capable de te lâcher. »


Oui là tout de suite, dans les escaliers. Mais pas tant que Rodolphus souriait. Là il ne pourrait que le lui rendre. Stupide. Voilà tout. Enfin. Au moins ils avaient presqu’atteint l’infirmerie. Joie. Parce qu’il commençait un peu à avoir mal. Même s’il ne s’en plaindrait pas. Jamais. De la vie. Il préférait plutôt mourir de mal et de fatigue. Ce qu’il n’aurait visiblement pas à faire. Et ce qu’il se serait refusé. Non en fait, maintenant il voulait juste attendre que le Serpentard prenne cette fichue potion, et retrouve ses esprits. Il voulait l’entendre clairement, dans son état normal de préférence. Et comme il l’avait bien dit, il pouvait être très chiant. En attendant, il allait plutôt s’appliquer à le mettre correctement sur un des lits.



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 20:35

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u ••• Thaddeus leva encore les yeux au ciel. C’est ça. Du poison, dans son verre. Le seul poison qu’il pourrait y retrouver, c’était son alcool. Et est-ce que ça le dérangerait ? Pas le moins du monde. Oui, s’il mourrait à cause de ça, ça serait peut-être bien de la faute de l’infirmier, et ça serait con, mais est-ce que Thaddeus avait une seule fois mentionné que ça le dérangerait ? Non. Pas du tout. Honnêtement, crever ou non, il n’en n’avait plus grand-chose à foutre, au stade ou il en était.

« J’ai hâte. »

Très hâte. Parce que l’infirmier ne trouverait sans doute pas le coupable. Et puis comme ça, c’est sûr que Thaddeus ne le verRAIT PLUS. Ce connard. Voilà. Bon, c’est qu’il commençait à avoir mal au dos un peu là. Mais l’infirmerie n’était plus si loin. Han. Il allait bientôt devoir partir. Pas juste, il voulait la suite lui, c’était intéressant. Et particulier. Ils seraient presque mignons, ces deux cons. Mais ils ont aussi l’air sacrément atteints. Enfin bon. Pas ses affaires. Mais il aimait se mêler

« Vous êtes bien mignons, vite de le lâcher, quand même. Je dois déjà nettoyer les dégâts au premier, j’ai pas non plus envie de devoir nettoyer les restes d’un élève. »

Ah non hein. C’est sûr à nettoyer, le sang. Pas qu’il en ait déjà nettoyé, mais il avait lu ça quelque part. Où, c’est une excellente question. Mais il l’avait lu. Ou alors il avait fait un rêve où on lui avait dit ça. Hm. Il ne savait plus. Bref, il en était persuadé. Voilà. Il pouvait très bien se tromper, après, mais il doutait du fait que quiconque ne puisse le corriger. Heh.

Ah, enfin. Les y voilà. Nooon. Il voulait la suite lui. Voir s’il allait y avoir des retournements de situation, du drame, de la passion, to… Ouais bon. Il était peut-être un peu fatigué. Les élèves ne sont pas censés être une source de distraction. Mais en même temps, comment il était censé se distraire sinon, lui ? Bon. Pour le moment, il aida le Serdaigle à poser l’autre sur un des lits de l’infirmerie. Ah, l’infirmerie qu’il ne connaissait maintenant que trop bien.

« Je vais bientôt devoir vous laisser, moi. J’dois finir mon nettoyage, hm. »

Pas envie.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 21:04





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Rebondissement de situation. Enfin, ça en avait tout l’air. Il fallait croire que le Serpentard s’était uniquement attendu à une réponse négative. Triste. Mais s’il n’avait pas eu autant peur d’un refus, peut-être pas été jusqu’à boire autant pour se lancer. La psychologie humaine était assez compliquée. Il aurait bien fait des études là-dedans. Si seulement il y avait un tant soit peu de magie. Mais ici, ce n’était pas non plus extrêmement compliqué à comprendre, le plus âgé semblait avoir énormément de fierté, tout comme le plus jeune, et tout deux semblaient avoir un sale caractère. Oh. Faudrait quand même pas qu’une alliance du mal ne se forme hein non plus. Ce serait triste. Très triste. Surtout qu’il y aurait contribué. Et que tout ça se serait passé sous ses yeux. Mais non. Tout allait être normal n’est-ce pas. Ils s’insultaient à moitié parce qu’il était là avec le concierge, tout simplement. Bon. Au moins l’infirmerie approchait de plus en plus hein. Il la voyait. Il connaissait le chemin par cœur en même temps aussi il fallait dire. Et pour une fois il était d’accord avec son homologue. Qu’on ne lâche personne, surtout pas si près du but.

D’ailleurs, une fois arrivés, Stanford les laissa installer le Serpentard sur un des lits, préférant aller d’ores et déjà fouiller dans une de ses armoires, ne tardant pas à trouver la potion voulue. Heureusement qu’il en avait une réserve, hm. Sinon ils auraient dû encore attendre un peu. Un peu longtemps. Beaucoup même. Enfin. Inutile d’y penser. Sinon il ne serait pas déjà là, le liquide d’un mauve un peu douteux entre les mains. Autant déjà le lui servir dans un verre hein. Il n’avait pas envie de voir une de ses si jolies fioles gaspillées par un idiot pas capable de la tenir correctement. Idiot qui était maintenant confortablement assis sur le lit.


« ▬ Tenez, buvez-ça. Et je vous conseille de tout prendre, vous irez déjà nettement mieux d’ici quelques minutes. McGuire, je compte sur vous pour vérifier à ce qu’il le prenne bien, je reviens tout de suite, il faut juste que je m’entretienne avec… Mr O’Clery. »


Et allez bim disparu aussi. Etonnant comment le brun arrivait à disparaitre avec la mobilité d’une jambe en moins. Au passage, il avait pris le bras du concierge, le tirant plus loin. Vers la porte en fait. Non mais autant leur laisser leur intimité. Ou plutôt l’impression d’en avoir. Hors de question qu’il rate quoique ce soit. Bon il lui manquait des popcorns et un siège, mais se poser contre le chambranle de porte serait amplement suffisant. Tiens. Il relâchait là chose là. Inutile de le tenir plus longtemps.


« ▬ Vous faites ce que vous voulez, mais vous n’aurez pas de meilleure place qu’ici pour observer, entendre et parier si ça vous chante. »


Oui parier parfaitement. Quoi. C’était aussi pour ça que le concierge était présent au premier étage non ? Pour écouter ce qu’il se passait ? Il ne pouvait pas s’être baladé juste par hasard comme ça, sans s’y intéresser. Ce serait du gâchis. Et il retomberait encore plus dans son estime. C’est pour dire.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 22:22

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Bon. Si la chose chiante pouvait quand même éviter de le faire tomber maintenant, alors qu’il allait bientôt pouvoir se poser probablement dans un lit. Il en avait bien envie, maintenant. Mais bon, le principal était le fait que McGuire dise dire la vérité. Ça, ça le faisait sourire un peu plus. Et en plus, il aurait même accepté de lui faire un câlin en se bouchant le nez. Si c’est pas un bel effort, ça.

« Merci d’être sincère alors. »

Il était vraiment reconnaissant. Parce qu’il aurait vraiment pensé que ses rêves seraient détruits comme ça. Qu’est-ce que ça aurait été si McGuire avait quand même eu des sentiments, mais qu’il aurait refusé de l’admettre ? Déjà, Rodolphus n’aurait pu le savoir. Et ça aurait été très triste. Mais maintenant, plus rien n’était triste. Tout n’était que joiiie, paiiix, vomiii. Oui. Il avait envie de vomir. Mais il devait se retenir. C’est pas très classe de vomir. Du tout.  

« Tu peux toujours essayer, de me lâcher. Mais c’est pas un combat égal, je peux à peine marcher. Mais pour le câlin, on peut en discuter. »

Voilà. Ils n’auraient qu’à attendre un autre jour pour se pousser dans les escaliers. Mais c’est peut-être un peu trop dangereux. Ou pas. Aucune idée, il n’arriverait pas à estimer le danger dans cet état. Mais c’est sûr qu’un câlin était nettement moins danger-..

Ah, voilà l’infirmerie. Chouette. Oh, oooh, ça bouuuuge. Ah, on le met juste dans un lit, en fait. Mais ça bouge. C’est drôle. Il en rit un peu. Mais au moins, maintenant, il était installé. Il allait pouvoir dormir hein ? Mais en fait il voulait pas trop dormir. Pas du tout m… Quoi. C’est quoi ça. Un verre. Avec un contenu m o c h e. Presque autant que les marches. Il n’avait pas confiance, du tout. Alors il haussa un sourcil, jugeant l’infirmier du regard. Ah, il devait boire cette merde. Non, il voulait pAH EN PLus il part ce lâche. Hm. Hmmm. Bon, au moins il était tranquille avec le Serdaigle, ce qui ne pouvait pas leur faire de mal. Bon, autant en finir avec cette chose. Il allait boire cul-sec. Allez. Un, deux trois. …Non. Non. Il s’arrêta à un quart. Il ne pouvait pas.

« C’est dégueulasse ! »

Mais c’était pour son bien. Allez. Après, il se sentirait mieux, et aurait l’air bien moins con. Avec un peu de chance. Il avait vraiment envie de prendre une douche, aussi. Mais ça attendrait. Donc, avec une moue de dégoût, il but vraiment cul-sec le contenu du verre, jetant par après le verre à l’autre bout de la salle, juste après un haut-le-cœur. Dégueulasse, vraiment.

« Ca a intérêt à faire effet rapidement.. »

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Dim 30 Oct - 22:56

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
D’accord. Lysander ne le lâcherait pas. Remarquez sa grande bonté. Bon surtout qu’il s’en voudrait à vie aussi. Sans blague. Il aimait peut-être se crêper le chignon, inexistant, avec le Serpentard, mais certainement pas au point de le lâcher là tout de suite. Il menaçait juste. Parce que voilà. C’est bien. De toute manière c’était un automatisme que de répondre ce genre de réplique à Lestrange. Depuis qu’il le connaissait presque. Ils n’en seraient pas là d’ailleurs s’il s’était contenté de lui cirer les chaussures et de s’abaisser devant lui. Bon même si là tout de suite, il s’abaissait légèrement devant lui vu que le septième année se reposait en partie sur lui. Mais manière de parler.


« ▬ Comme si un seul des combats avait été égal. En attendant, garde plutôt tes propositions pour quand tu auras totalement repris tes esprits, tu risquerais d’en regretter, si ce n’est pas déjà le cas. »


Magnifique conseil. Comme s’il n’avait pas pu se le dire lui-même avant hein. Mais on allait pas trop lui en vouloir. Il était tard, et il commençait aussi à être fatigué. Tout le fatiguait presque. De réfléchir surtout. Et une nouvelle fois, il n’avait pas vraiment été épargné ce soir. Même si cela ne le dérangeait…Que moyennement au final. Certes il y avait vu énormément de points négatifs, mais il n’y avait pas que ça. Des questions se rajoutaient à celles qu’il avait pu entasser, d’autres se résolvaient. Une grande en particulier qui commençait à lui peser. Il n’avait plus à se demander si Rodolphus partageait oui ou non les sentiments qu’il avait essayé au départ de nier.

Soit. Une fois que le Serpentard fut mis dans le lit, il se redressa, étirant un de ses bras rapidement, avant de regarder son ancien interlocuteur. Il espérait quand même qu’il irait vite mieux. Après tout, n’était-ce pas de sa faute s’il était dans cet état ? Oh et puis merde hein. Ce n’était pas non plus lui qui lui avait servi les bouteilles. Ni qui lui avait donné l’idée de boire tout court. Quoi. Pardon. Pourquoi on lui demandait de le garder seul.  Bon. Ca ne le dérangeait pas, il devait juste veiller à ce qu’il prenne le contenu du verre, point final. Ca ne devait pas être très difficile. Surtout que bon s’il voulait devenir Medicomage, il devait quand même pouvoir faire ça. C’était un peu la base. Un peu beaucoup. Soupirant légèrement, Lysander préféra s’agenouiller devant le lit, étant donné que les chaises présentes étaient trop loin. Il n’allait pas rester debout 5 ans non plus hein. Et comme ça il évitait de le regarder de haut aussi. Ah. Bien. Il commençait de lui-même à boire le verre.


« ▬ Si c’est trop difficile je peux faire la méthode de l’avion pour t’aider à l’avaler. Et même si tu ne la connais pas, je suis certain que tu saisiras assez rapidement, ça doit être de ton niveau. »


Ils auraient l’air malin. Surtout qu’il n’avait pas de cuillère là tout de suite. Mais inutile. Rodolphus avait tout pris d’un coup. Bi…Ok. Moins bien pour le verre qui venait de finir sa course plus loin dans la salle. Pourquoi. Il ne lui avait rien fait. Mais il se contenterait de ne rien dire. Il lui ferait la morale une autre fois. Voilà. Fronçant légèrement les sourcils il pencha légèrement la tête.


« ▬ Essaye peut-être de t’étendre, lentement, tu auras déjà l’impression d’être plus stable. »



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 0:18

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u •••  Bon. Il allait partir. Partir. Hm. Partir. Il devait aller ou déjà ? Ouais, premier étage. C’est loin. Il était fatigué, le pauvre, il pouvait bien se reposer un peu non ? Mais oui, personne n’emmerderait un vieil homme comme lui qui devait se reposer. Oui, vieux, très vieux. Il devait reposer ses pauvres jambes usées par tant de balades dans le château. Mais oui, il n’avait pas envie de finir boiteux comme l’infirmier. Un, ça suffisait. Le personnel était déjà bien assez défaillant comme ça. Hmph. Bon, d’accord, il avait compris, il allait partir, roh là là. Comme si on le chassait qu.. Quoi. Il a bien entendu son nom. Qu’est-ce qu’il lui veut lui ? Thaddeus n’avait aucune envie de lui parler, mais alors vraiment aucune. Il allait partir comme s’il n’avait rien entendu, hein. Voil.. Ah non, il lui a pris le bras. Thaddeus haussa un sourcil mais se laissa faire. Qu’est-ce qu’il voulait tant lui dire ?  Parce que c’était forcément très inintéressant au possi… AH. Quoi ? Sérieusement ? Ouais bon il avait rarement vu l’infirmier plaisanter. Sans doutes qu’il n’avait pas d’humour. C’est bien, Thaddeus n’en n’avait pas trop. Mais il faisait des effortS LUI. Enfin il n’était pas temps d’insulter Hilderley de quelque façon que ce soit. Pour une fois qu’ils s’entendaient sur quelque chose.. !

 « Ah, merci. Je veux bien parier qu’un des deux s’endormira d’ici dix minutes. »

En même temps, c’était évident. Tout le monde était sûrement fatigué. Donc il secoua la tête, pour retirer ce qu’il venait de dire. Il devait trouvé quelque chose de plus compliqué, plus dangereux, plus intéressant. Il en savait rien lui, ce n’est pas comme s’il pariait sur tout tous les jours. Il avait autre chose à faire. Mais là, c’était une occasion particulière, et exceptionnelle. Il sentait qu’il devait parier. Et surtout écouter et observer, c’était plus intéressAAAAH. Verre. Il avait failli hurler. Mais autant leur faire croire qu’ils n’étaient plus là. Sinon leurs réactions ne seraient plus les mêmes, et ça ne serait pas aussi drôle.

« Le premier baiser, dans moins de dix minutes. Mais je sais pas ce qu’on parie, par contre. Des rondes ? »

Il savait pas trop ce qui pouvait intéresser l’infirmier, à part des informations sur tout le monde.


© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 0:36





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Non mais il fallait quand même que le concierge y mette un peu du sien. Parce que sinon il n’arriverait pas à le tirer jusqu’à la porte entièrement. Il voulait bien faire des efforts et essayer de faire en sorte de leur trouver une bonne place, mais tout seul ce serait difficile. Mais il y est quand même arrivé. Joie. Il méritait une médaille. Il en méritait plein même. Ne serait-ce que pour tous les services rendus au Ministère et à la Communauté sorcière au cours de ses années en tant qu’Auror. Il n’avait pas été n’importe qui non plus. Il n’avait pas fait n’importe quoi. Il avait réussi à aider à l’arrestation de quelques personnes quand même. Avant de se faire lâchement attaquer par derrière. Et encore. Il avait eu la chance d’avoir eu le réflexe de se décaler en entendant un bruit un peu bizarre. Et maintenant i les retrouvait à devoir surveiller de loin des gens transporter un élève. Waw. Magnifique. Beauté. Ultime. Mais bon au moins il avait un travail et pas n’importe lequel, il pouvait être heureux, non ? Il n’allait jamais s’en plaindre. Il était nourri et logé. Et respecté. Bon certains se fichaient sûrement de sa tête derrière lui à quelques reprises mais tant pis. Ils n’avaient rien compris. Du tout. Pas de sa faute.

Oh. Bah voilà. Lui aussi il était emballé quand même de voir ce qui allait se passer. Et visiblement, il était prêt à parier. Encore mieux. Au moins cela mettrait de l’animation. Et l’animation, c’était plutôt cool. Bon par contre parier sur le fait qu’un des deux allait s’endormir, là ça puait un peu. Et il dût le comprendre en voyant le regard qu’il lui lançait. Vraiment. Il savait qu’il n’avait pas d’imagination, ou en tout cas pas beaucoup, mais il avait visiblement trouvé pire que lui pour le coup. Était-ce même possible. Visiblement oui. … Oh. Depuis quand on balançAIT LES VERRES. Trahison. Vandale. Il le payerait. D’une manière ou d’une autre. On ne saccageait pas son infirmerie de la sorte. Il s’en rendrait vite compte. Mais là, ils allaient parier donc autant ne pas les déranger.

Oh. Oooh. Surtout qu’il proposait quelque chose de mieux maintenant son cadet. Le premier baiser. Hm. Oui c’était déjà nettement plus compromis. Vu comment ils étaient partis. Mais pas totalement impossible. Oh ils pouvaient corser la chose. Et les rondes étaient plutôt un bon moyen d’échange. De toute manière même si son homologue perdait et devait faire les siennes, il se baladerait quand même par hasard dans ledit château. Personne n’irait lui prendre ses rondes, oh.


« ▬ Très bien. Je mise deux rondes et un verre aux Trois Balais sur le grand brun qui fait le premier cas, comme ça si je perds, ce sera entièrement de sa faute. »


Non il n’allait pas oublier cette histoire de verre de sitôt. Qu’est-ce qu’il lui avait pris aussi hein. En attendant il allait observer la scène avec les bras croisés. Ils avaient intérêt à se bouger d’ici peu aussi.


© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 2:03

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Regretter, lui ? Il ne savait même pas, en fait. Peut-être, peut-être pas. Il pencherait plus pour pas, parce qu’il était vraiment content, pour le moment. En même temps, après tant d’hésitation, décider d’y aller en ayant bu, beaucoup trop bu, et obtenir une réponse positive… Il était pas près d’oublier ça. Ah non hein. Par contre, si demain c’était au bigleux de ne pas assumer, là, ça serait embêtant. Il aurait à refaire toute la démarche, mais en étant totalement sobre. Savoir s’il le ferait ou non… Ouais, il le ferait. Parce qu’il était actuellement bien trop heureux, et il n’avait aucune envie de faire face à un faux espoir. Il aimerait juste bien arrêter de se poser des questions, et de s’inquiéter pour quoi que ce soit. Ce qu’il ferait sans aucun doute demain. Même en faisant des efforts, il ne saurait s’en empêcher. Et il s’en posait déjà quelques-unes. Genre qu’est-ce qu’il ferait, si d’une manière ou d’une autre, ses parents l’apprenaient. Car il ne fallait pas qu’ils l’apprennent, non. Il avait l’impression de risquer bien pire que la mort, sinon. Il ne pouvait pas se permettre que Rabastan ne le sache, aussi. Pas qu’il n’ait pas confiance en son frère, mais c’est quand même trop dangereux. En fait, l’idéal serait que personne ne le sache. Parce que Rodolphus tenait à sa réputation. Il y tenait beaucoup. Il ne serait pas de ce rang, il n’en n’aurait rien à battre. Mais là, il ne pouvait courir le risque que des rumeurs ne se fassent entendre à son sujet. Mais est-ce que ça poserait problème à Lysander ? C’est bien là la question. Et il la lui poserait un autre jour. Demain, peut-être. Il ne savait pas tellement. Et puis il y avait aussi le journal, quoi. Il savait bien que les autres membres de la rédaction étaient des véritables fouines. Et il ne faisait confiance à absolument personne. Il allait de ce fait devoir se tenir sur ses gardes. Il n’avait pas envie qu’apparaisse un article compromettant au sujet de McGuire et de lui-même. Vraiment pas. Bref, rien que d’y penser, il en avait la migraine. Enfin encore plus, quoi. Donc il essayerait de ne plus y penser aujourd’hui. À la place, il allait répondre au Serdaigle hein.

« Maintenant ils seront égaux. Et je peux t’assure que je ne regrette rien. Demain, ce que je regretterai, c’est probablement d’avoir bu. Mais je ne regretterai rien qui te concerne. »

Voilà. Et à l’avenir, il ne boirait plus. Ça épargnerait des soucis supplémentaires au concierge. Mais en même temps, sans l’alcool, il n’aurait peut-être jamais franchis cette étape, et n’aurait pas eu de réponse positive. Et il n’aurait pas fini dans ce lit d’infirmerie confortable. Peut-être que c’était l’alcool qui le faisait sembler confortable en fait, c’est possible. Ils ne sauraient jamais.

« C’est quoi l’avion ? Ca sonne con. »

Parce que lui ne sonnait pas con, peut-être. Enfin bon. Il avait réussi à avaler sans l’avion. Un jour, il demanderait à McGuire ce qu’était que l’avion. S’il disait que c’était de son niveau, ça devait être un truc très ingénieux. Il avait hâte d’essayer. Enfin, suite aux conseils du Serdaigle, à qui il faisait quand même un peu confiance là-dessus, il s’allongea comme il le put dans le lit, tourné vers l’autre élève qu’il fixait toujours. C’est drôle de fixer les gens.

« C’est vrai que ça va mieux. »

Un peu. Et puis avec le médicament dégueulasse aussi, ça allait mieux. Allez, dans quelque temps tout redeviendrait normal, il y croyait. En attendant, un tendit un main pour caresser la joue du Serdaigle de l’index.

« Ca veut dire que maintenant j’aurai le droit de faire ça ? »

Autant s’en assurer hein. Mais après quelques secondes, de cette même main, il lui tira la joue, le sourire aux lèvres. Faut pas trop pousser non plus, comme s’il pouvait rester longtemps sans l’emmerder.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 3:03

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Ah. Il ne s’était pas réellement attendu à avoir une réponse sincère une nouvelle fois. Le brun s’était attendu à ce qu’il lui balance plutôt une autre pique. Mais pour le coup, cela ne le dérangeait pas du tout que le Serpentard ait un instant changé de tactique. Bien au contraire. Maintenant, il était juste heureux. Et il devait avoir l’air d’un imbécile par la même occasion à sourire comme ça maintenant. Bah. Ce n’était pas non plus comme s’il allait à jamais se tuer à tirer la tête devant Rodolphus, en sachant que ce serait de plus en plus dur à certains moments. Comme ici. Quoique, il lui aurait même été impossible de râler dans l’immédiat. Et ce, même faire semblant. Ou pour la forme. Il mettrait ça au pire sur le compte de la fatigue et pas uniquement sur les paroles du septième année. Le jeune homme n’avait pas non plus envie de passer pour la dernière des guimauves non plus. En attendant, profitant du peu de chemin qu’il restait à faire, Lysander relâcha légèrement la pression qu’il exerçait encore sur le poignet du Serpentard, ce qui l’aidait à le soutenir plus facilement, faisant légèrement glisser sa main vers celle de son aîné.


« ▬ Plus que ravi de l’entendre. Et de voir que tu n’as rien perdu de ton assurance. »


Non mais, ne sachant pas le moins du monde la quantité exacte d’alcool ingurgitée par son interlocuteur, son comportement aurait pu être changé, d’un peu, voire de beaucoup. Cette même assurance qu’il avait toujours admirée et sans doute un peu copiée inconsciemment. Soit. Il avait déjà l’air nettement mieux, et maintenant qu’il était sur le lit, au calme, cela ne pourrait qu’aller mieux. Ce qui soulageait le Serdaigle, cela allait sans dire. Et le préfet ne pût s’empêcher d’avoir un léger sourire lorsqu’il lui posa une question sur la méthode de l’avion. Bon en même temps il s’imaginait bien que ce n’était pas vraiment une pratique coutumière dans sa famille. Avoir vu ses parents une seule fois lui avait suffi pour le savoir, magique non ? Ou alors il savait juste très bien déduire les choses. Mais oui. On y croit.


« ▬ C’est peut-être un peu stupide, mais elle a l’avantage de bien avoir démontré ses résultats positifs. »


En tout cas sur ses sœurs, ça avait souvent marché. Mais Lysander doutait fort qu’il y arrive avec le Serpentard. Mais l’expérience pouvait être drôle. Elle serait drôle. Tout simplement. Mais il n’avait pas non plus envie de le forcer à faire quoique ce soit, surtout pas maintenant. Puis en plus, il avait tout bu. Comme un grand. Sans l’aide de personne. Il l’aurait bien applaudi, mais ses mains étaient trop loin l’une de l’autre. Donc ce serait pour une autre fois. Puis il ne voudrait pas non plus l’interrompre alors qu’il suivait son maigre conseil. Ravi de voir qu’il pouvait l’aider ne serait-ce qu’un peu. Même s’il avait l’air d’aller déjà mieux aussi. Soulagement. Qui l’aida à sourire aussi en sentant le doigt du Serpentard sur sa joue, contact loin d’être désagréable. Et même lorsqu’il lui tira la joue, il ne perdit en rien de son sourire. A vrai dire il s’y était légèrement attendu. Et il préféra en rire légèrement, produisant un bruit un peu bizarre étant donné qu’on lui tirait la joue.


« ▬ Parfaitement. J’espère pour toi qu’elles resteront élastiques. »


Tiens. Maintenant il allait aussi pouvoir faire ce qu’il rêvait de faire depuis des lustres. Mettre une main dans les cheveux de Rodolphus. Pas de sa faute s’ils étaient si attirants avec leurs bouclettes. Et ils étaient doux. Inutile de s’y attarder trop longtemps non plus. Le préfet ne tarda pas après quelques secondes à lui rabattre quelques mèches devant ses yeux. Gentiment, il n’avait pas non plus envie de les lui tirer, ni qu’il se fasse mal en se retrouvant avec des cheveux dans les yeux. Non, il voulait surtout aussi le faire chier. De manière parfaitement puérile.


« ▬ Crétin va. »


Waa, meilleure insulte qu’il ait pu lui trouver. Mais il ne fallait pas trop lui en demander là tout de suite. Il pouvait se creuser la cervelle, mais il n’en avait pas spécialement envie, non, il préférait profiter du moment présent. Pour une fois.



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


130 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 13:51

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u ••• C’était intéressant, tout ça. Très intéressant. Mais honnêtement, ça manquait un peu d’action. Ils voulaient pas bouger, un peu ? Bon, c’était peut-être pas une très bonne idée, si le Serpentard n’était pas encore totalement remis. Thaddeus n’avait pas envie de devoir nettoyer du vomi partout dans l’infirmerie. Ce n’était pas son territoire. Il n’avait jamais nettoyé ici, d’ailleurs. Normal, d’abord il était hors de question qu’il vienne d’une manière ou d’une autre en aide à l’infirmier, et il était de toute façon sûr qu’Hilderley ne le laisserait pas faire. Ça ne serait pas étonnant du tout. Et Thaddeus ne voulait pas perdre son temps à le lui demander.

Non, c’était nettement plus productif de parier avec lui. Il n’aurait pas cru pouvoir s’entendre avec lui sur quoi que ce soit. Alors un pari… Bon, la première chose sur laquelle il avait proposé de parier était naze, il avait bien vu la manière dont l’autre l’avait regardé. Oh ça va hein. Il va se calmer le connard. Vil paysan. Mais bon, fallait avouer que ce qu’il avait proposé par la suite valait plus le coup, hein ? C’était plus risqué, et l’enjeu du pari était intéressant. Encore plus intéressant lorsqu’Hilderley proposa sa mise. Deux rondes, et un verre ? Parfait.

« Ca marche. »

Autant signifier son accord hein. Bon, il n’avait plus qu’à espérer de gagner, hein. En attendant, il allait observer les deux sujets là-bas. Sujets qui parlaient de.. L’avion. Ah. C’est vrai, ça reste des gosses, mais à ce point-là.. …Mais ils font quoi. Il lui tire vraiment la joue l’autre là-bas là ? Mais c’est ridicule, quel en est le but ? Il savait pas que quelqu’un les regardait ? Bon, logiquement, non, il ne savait pas, parce que l’infirmier et lui étaient cachés, en fait. Mais quand même hein. Ah. En plus l’autre traitait le Serpentard de crétin. Mais visiblement pas méchamment. Hm.

« Sont bizarres ces gosses quand même. »

Très bizarres. Mais mignons quand même. Ça serait encore plus mignon de leur part s’ils voulaient bien coopérer pour faire en sorte que ce soit Thaddeus qui gagne le pari.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


80 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 15:00





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.C’était bel et bien maintenant que tout allait devenir plus intéressant, n’est-ce pas ? Bon, ce n’était pas non plus le premier soi-disant secret auquel il était confronté, d’ailleurs il n’oserait jamais répéter quoique que ce soit que les élèves pourraient venir lui dire, étant donné qu’il était de toute manière tenu au secret professionnel. Mais ici, c’était parfaitement différent. Oh. Personne n’était malade. Bon si le Serpentard, un peu. Mais ce qu’il se passait n’avait rien avoir de près ou de loin avec quoique ce soit de médical. Cependant, il n’allait pas non plus s’amuser à en parler à tout le monde. Non. Lui il aimait être au courant de tout, mais hors de question que l’inverse ne se passe. Et puis, ce n’était pas non plus comme s’il allait en parler à énormément de monde. Allez. Christophe peut-être. Sinon. …Il pourrait toujours en parler avec le concierge. Même si cela n’allait pas durer extrêmement longtemps sans doute. Tout simplement parce que ce genre d’évènement devait arriver à peu près une fois tous les deux jours. Mais pas sous leurs yeux. Non, ça, ça ne lui était encore jamais arrivé. Donc autant en profiter. Puis sinon, il trouverait bien un autre sujet, hm. Ce n’était pas non plus comme s’il n’avait rien à se mettre sous la dent. En tant qu’infirmier, il pouvait récolter énormément de ragots.

Décroisant un de ses bras, il passa machinalement une de ses mains dans ses cheveux, tous déjà plaqués en arrière, n’ayant nul besoin d’être remis à l’ordre. Pas de sa faute s’il voulait être certain que tout était bien mis en place hein. De toute manière, il ne dérangeait personne. A part peut-être Thaddeus. Qu’il venait de regarder de haut. Non mais fallait pas se foutre de lui non plus. Le premier à dormir et puis quoi encore. Mais au moins, il n’était pas contre ce qu’il proposait. Gentil. Durant deux secondes. Ce qui était bien suffisant. Fallait pas non plus exagérer. Maintenant il fallait que les principaux intéressés se bougent un peu. Se serait pratique. En fait. Autrement qu’en se tirant la joue et en se passant des mains dans les cheveux. Ca c’était un peu nul. Certes, il fallait bien commencer quelque part.


« ▬ Je ne vous le fait pas dire. Il y a à peine deux semaines, Minerva me les avait amenés, parce qu’ils s’étaient tapés dessus. »


Bon. Il n’avait pas suivi toute l’histoire non plus. Il n’avait pas essayé non plus. Stanford avait juste compris que la sous-directrice avait dû leur tirer les vers du nez. Et lui demander de regarder l’ampleur des dégâts. Pas grand-chose de grave, fort heureusement. Juste plusieurs bleus. Et une morsure aussi. Oui d’accord. Ca, ça avait été nettement plus bizarre, il l’admettait. Mais il préférait le garder pour lui. Histoire qu’il soit le seul à se faire des idées. Avec le professeur de Métamorphose. Qui avait fait une drôle de tête en le voyant. Bon. Il avait certes vécu pire comme situation, mais ce n’était pas commun. Pas du tout. Première fois qu’il voyait ça dans l’enceinte du château, en fait.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


254 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 18:11

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. •••  Ca sonnait bien scientifique, bien que McGuire ait confirmé que c’était stupide. Hm. Non mais Rodolphus se demandait vraiment comment ça fonctionnait. Peut-être qu’il allait faire l’effort d’un peu plus s’intéresser aux traditions moldues. Un peu. Pas trop, hein. Juste les trucs les plus intéressants, et scientifique. Comme ça là.

« Tu me montreras ? Histoire de savoir si vous êtes vraiment capables d’ingéniosité. »

Ah bah oui hein. Autant savoir. Heh. Ah, il avait donc le droit. Parfait, parce qu’il l’aurait fait sans en avoir le droit. Bon. Il aurait choisi des moments particuliers pour le faire. Enfin, particuliers, il choisirait juste des moments où il n’y aurait personne pour les regarder et les emmerder. Parce que à choisir, il préférerait que vraiment ne soit au courant de ça. Pas maintenant. Il voulait pas de soucis, lui. Mais il voulait bien enquiquiner McGuire. C’était drôle.

« J’espère aussi. Faudra les entraîner chaque jour, j’imagine. »

Ah c’est bête hein. Tellement bête qu’il en souriait encore. Davantage lorsque le Serdaigle passa une main dans ses cheveux et les lui mit devant les yeux. Han. En temps normal, il aurait tiqué ? Ses cheveux déjà si compliqués à entretenir. Les cheveux bouclés, c’est une véritable plaie. Mais bon, il supposait que pour une fois, fois qui était la première, il pourrait se contenter de laisser McGuire s’amuser.

« Tu t’amuses ? »

Et puis bon, il n’allait pas nier le fait que c’était agréable au début. Voilà. Il était de bonne foi.

« Si je savais pas que j’avais une haleine de troll pour le moment, je t’embrasserai bien. Décidemment, je vais devoir remplir tout un agenda avec tout ce que je compte faire te concernant. »

Il se contenterait pour le moment de sourire. Non. Pas que. Il lui restait une chose à faire. Une pichenette dans le front du binoclard. Voilà, mission accomplie. Pas trop fort non plus, il voulait pas lui exploser le front. Et après il ramena sa main vers lui pour prendre celle de McGuire, et il fit l’effort de se bouger un peu pour embrasser cette main. Voilà, ça risquait pas grand-chose comme ça.

« Tu peux aller te coucher si tu veux hein. Je sais pas quelle heure il est, mais j’pense que je vais survivre. »

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Revenir en haut Aller en bas

À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Consommer avec modération. Qui est Modération? [Libre]
» A consommer avec Modération.
» Erreur de modération.
» Glaswell ♣ « A consommer avec déléctation »
» On m'a toujours dit de boire avec modération, mais, il est jamais venu (Maxadin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Premier Etage-