N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 19:12

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Mais c’est qu’il semblait bien déterminé à savoir ce qu’était la méthode de l’avion. Peut-être commençait-il à s’intéresser aux coutumes moldues ? Si c’était le cas, en tout cas, cela ne dérangerait pas le moins du monde Lysander de lui en parler. Sinon, il n’aborderait tout simplement pas le sujet, il pouvait très bien faire avec. Par contre, le brun pourrait se montrer extrêmement agaçant, jusqu’à ce que son aîné daigne lui donner des cours supplémentaires. Peu lui importait la matière. A vrai dire, tout l’intéressait. Absolument tout. Et il savait parfaitement bien que le Serpentard avait un niveau plus élevé que le sien. Ce qui jusqu’à maintenant l’avait plus énervé qu’autre chose. Et ce pourquoi il l’admirait silencieusement aussi. Peut-être qu’il apprendrait à devenir moins avare de compliments d’ailleurs à ce sujet. Certes, il n’allait pas lui ériger d’autel, mais il n’aurait plus à faire semblant de ne pas être impressionné, ou en tout cas, ne devrait plus retenir ses multiples questions. A plusieurs propos. Mais il ne lui demanderait en tout cas rien là tout de suite. Ils auraient tout le temps après.


« ▬ Si tu veux, mais je te préviens c’est plutôt une bonne base pour trouver tout le reste des coutumes et de la technologie moldue impressionnante. »


C’est sûr que ce n’était certainement pas avec ça qu’il réussirait à convaincre Lestrange de l’intelligence des personnes n’ayant aucun pouvoir magique. Mais là tout de suite, bizarrement défendre leur cause lui était devenu un peu moins important. Le préfet pourrait totalement le faire à une autre heure. De toute manière, qui faisait ça la nuit dans l’infirmerie. Strictement personne. Et il n’allait pas commencer aujourd’hui. Non c’était beaucoup plus important de parler de l’élasticité de ses joues hein.


« ▬ J’imagine aussi. Mais entre mes entraînements de Quidditch, les cours et mes devoirs de préfet, elles risquent d’avoir du mal, j’espère que tu feras un bon mémo. »


De toute manière il n’allait pas non plus se les tirer lui-même, il aurait parfaitement l’air ridicule. Un peu comme maintenant à s’amuser avec les cheveux de Lestrange. Pas de sa faute non plus s’ils étaient si amusants. Il n’avait qu’à les lisser s’il voulait qu’il ne le fasse plus. Quoique. Non. Il ne voulait pas du tout ne serait-ce que l’imaginer avec les cheveux lisses.


« ▬ Parfaitement, j’espère que je n’ai pas trop dérangé ta permanente ? »


Promis, même si l’envie de s’amuser avec ses cheveux lui prenait, il restreindrait de temps à autres ses envies. Lui-même passait un bon bout de temps à essayer de se coiffer le matin, sans pour autant jamais réussir à dompter une stupide mèche, et ne supportait généralement pas ne serait-ce qu’on lui passe une main dans les cheveux. Après il avait l’impression d’être totalement décoiffé. Ce qu’il avait un peu fait avec le Serpentard. Oups hein. Oh. Oooh. Il avait réussi une nouvelle fois à faire sourire le préfet. Magie.


« ▬ Tu sais, t’as déjà un caractère de troll d’habitude donc pour une fois, ça ne… »


Pardon. Est-ce qu’il venait délibérément de lui mettre une pichenette sur le front. Sans aucune pression. Mais vraiment aucune. Il la jouait comme ça do…Ah. Après avoir fermé les yeux à cause de la pichenette inopinée, il n’avait pas du tout vu le Serpentard lui prendre la main, et s’était encore moins attendu à ce qu’il la lui embrasse. Il allait vraiment finir par avoir des crampes parfaitement ridicules aux joues.


« ▬ Hors de question, si tu espères pouvoir te débarrasser de moi avant que je ne me décide à t’étrangler, tu as tort. »


C’est ce qu’il méritait, non ? Bon. Il allait lui laisser encore une chance, dans sa grande bonté. Et à la place, retira doucement sa main, pour s’avancer et lui faire un câlin. Là. Bon c’était un peu bizarre, il devait bien l’avouer. Mais bizarre en bien. Même très bien. Autant en profiter tant qu’ils étaient seuls.


« ▬ Je t’aurais bien dit que tu sens bon, mais étrangement ce serait te mentir, hm. Même si ça n’équivaut quand même pas la litière de mon chat. En fait, je pourrais trouver plein de comparaisons, ce que je vais certainement faire si tu ne te décides pas à me faire taire. »



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


80 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 21:12

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u ••• ..Est-ce qu’ils sont malades ? Non mais ils ont un gros problème mental. Pire que Thaddeus lui-même. Lui, son seul problème, c’est qu’il était con. Pas dramatique, en soi. Eux… C’est carrément flippant. Enfin bon. Si c’est comme ça que les jeunes fonctionnent aujourd’hui.. Enfin bon, Thaddeus ne pouvait pas être si vieux que ça. Il n’avait que vingt-huit ans, oh. Bon c’était certes au moins dix ans de plus que les deux énergumènes là-bas dans l’ombre, pas vraiment dans l’ombre, mais voilà quoi. Lui ne supporterait pas tellement, d’entendre des piques constantes, des « taquineries », enfin le genre de choses que se disaient visiblement les deux élèves. À la place du Serpentard, il en aurait déjà collé une à l’autre. Mais bon. Il était susceptible. Et il n’avait pas vraiment le droit de donner son avis. Et d’observer en silence. Voilà.

Au moins, ils avaient l’air de s’amuser ces cons. Mais c’est pas si drôle. Thaddeus en soupira de désespoir. Il n’aurait vraiment pas apprécié se faire traiter de troll, aussi gentiment que ça ait pu être. Non mais c’est quoi cette génération. Aux paroles de l’infirmier, il haussa un sourcil et se tourna un instant vers lui.

« ..Quoi ? Mais c’est quoi leur problème ? Je suis à peu près certain que ça finira mal entre eux, c’est vraiment une relation bizarre qu’ils semblent avoir. Jamais vu ça. Mais c’est vraiment bizarre. »                                                                                                                      

Et ça n’a aucun sens. Qui frappait pour exprimer son amour, hein ? Thaddeus ne s’y connaissait pas beaucoup à ce niveau, là, d’ailleurs il n’avait été amoureux qu’une fois et c’était d’une fille de sa maison qui ne lui a jamais adressé un seul regard, c’était à se demander si elle connaissait son existence, mais elle était si jolie et intelligente qu’il n’en n’avait cure, mais si même lui trouvait ça bizarre c’est que ça l’était.

Quoi. Non, mais le Serdaigle venait de traiter le Serpentard de crétin, et ce dernier répondait bien vouloir l’embrasser ? Alors non. De un, c’était totalement stupide de réagir comme ça. Et la potion avait eu le temps d’agir, alors pas la peine de mettre ça sur le dos de l’alcool. Et ensuite, nON. Son pari. Il allait perdre, si ça continuait. Non mais non, il ne voulait pas perdre. Pas que ce soit à cause de la mise, non, ça ne lui posait aucun soucis ça. C’est juste le fait de gagner ou de perdre. Il voulait pas encore perdre, quoi. Mais si. Il semblerait que les deux gosses en aient décidé autrement. À moins qu’il n’y ait un énorme retournement de situation, c’était fichu. Le concierge soupira.

« Je crois bien que vous allez gagner, félicitations. »                                      

 
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


71 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 21:43





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Au final il était nettement plus intéressant de les regarder que de faire une ronde dans le Château. Même s’il s’en lasserait certainement plus vite. Bon, d’habitude, il se passait clairement des étalages de sentiments et toutes ces niaiseries. Mais eux étaient un peu différents. Même beaucoup en fait. C’est bien ce qui était intéressant au final. Puis c’était drôle de les entendre se cracher dessus. Différent de ce que l’on entendait d’habitude. Bon après ce n’était pas non plus comme si Stanford avait pour habitude d’écouter tout ce que les couples se disait. Ceci dit, vu le soupir du concierge, il n’avait pas l’air de trouver ça tout aussi amusant. Bah. Chacun ses goûts. Mais de toute manière les siens étaient meilleurs. Voilà. Parce qu’il était plus âgé. Et qu’il avait certainement plus de diplômes que sont voisins. Et qu’il était lui-même tout simplement.

Hm, un problème ? Le brun n’était pas réellement certain qu’il s’agisse d’un réel problème. Après tout, il y avait tellement de cas différents. Et puis, ce n’était pas non plus comme si la normalité avait été définie par quoique ce soit. Mais il admettait que cette relation était quand même un peu bizarre. Et qu’il n’en avait jamais vu non plus. Ou alors entre amis. Ce qui était encore totalement différent. Mais cela méritait qu’il réfléchisse un peu. Ce n’était pas non plus comme s’il avait énormément de choses à faire d’autre. A part les regarder. Et parler avec le concierge. Qu’il n’insultait pas pour le moment. Bizarre ça aussi.


« ▬ Je ne parierais pas sur la durée de leur relation, mais il n’est pas incertain qu’elle dure. Généralement, dans un premier temps chacun idéalise l’autre, au point de l’idolâtrer. Ici, ils se disent plutôt les choses en face. Bon, maintenant se taper dessus, je n’y ai pas spécialement réfléchi, mais une nouvelle fois ça peut s’expliquer. Si Lestrange n’avait pas bu, aucun des deux n’aurait fait le premier pas dans l’immédiat. Sans doute que plusieurs facteurs les en empêchaient. Et ils ont cherché un moyen d’évacuer leur frustration mutuelle. En rejetant la faute sur l’autre ? »


Bon ce n’était que supposition. D’ailleurs il haussa vaguement les épaules, comme pour démontrer que c’était peut-être totalement bancal. Enfin. Autant reporter son attention sur les deux élèves là. Ca devenait de plus en plus intéressant. Oh. Oooh. Même très intéressant. Peut-être allaient ils bientôt savoir qui allait gagner exactement. AHA. C’est que cela s’annonçait plutôt bien pour lui. Il en esquissa un sourire, se redressant légèrement. Bon. Rien n’était gagné mais quand même.


« ▬ Merci, je pourrais presque même sentir l’odeur de l’hydromel aux épices. Si ce n’est pas magnifique. »


Allez, s’il gagnait il pardonnerait peut-être le verre. Peut-être. Mais il fallait encore qu’il ait la confirmation de sa réussite. Il n’avait pas envie de se faire trop d’idées. Au pire, il se l’achèterait lui-même hein.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Lun 31 Oct - 23:01

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Parfait. Il noterait à quoi ça servirait, alors. L’avion. Original, comme nom. Il était sûr d’être surpris, au moins. C’est qu’il avait hâte, maintenant. Han. C’est qu’il allait être triste de ne pas pouvoir tirer les joues du Serdaigle tout le temps, maintenant. Il allait s’ennuyer, sans ça.

« C’est vrai, ça. Sans oublier les cours particuliers que je te donnerai régulièrement. Si tu te sens capable d’ajouter ça à ton planning, tout le monde n’en n’est peut-être pas à la hauteur mais tu verras que ça en vaut le coup. »

Ça aussi, il avait hâte. Rodolphus était sûr d’apprécier ça, mettre ses savoirs au service de quelqu’un qui en était valait la peine. Et Lysander en valait carrément la peine. Et le Serpentard était certain que ça lui serait utile. Bah oui, le Serdaigle était un garçon sérieux, et d’après ce que Rodolphus avait eu le temps de comprendre, prendre de l’avance lui arrivait. C’est bien pour ça que Rodolphus lui avait filé son carnet de recherche plus tôt ce mois-ci. Donc voilà. Ce qu’il en tirerait lui ? La satisfaction d’avoir été utile à quelqu’un qui le méritait. Et ça lui suffisait amplement. Bien qu’il n’aurait jamais cru dire ça un jour.

Tout comme il n’aurait jamais cru voir McGuire sourire. Il venait de réaliser, en fait. Et ça le faisait sourire aussi, parce que le Serdaigle semblait honnête dans sa manière de sourire, et c’était adorable. Voilà. Très pertinent, hein ?

« Oui, un peu malheureusement. Elle ne s’en remettra pas, tu sais ? Après tout, il est bien connu que mes cheveux sont de base extrêmement lisses, donc elle est déjà très fragile au départ. »

Mais oui, bien sûr, le coup de la permanente. Bon, il laisserait aussi passer pour cette fois-ci. Parce que bon, qu’on se moque de ses cheveux, il y avait bien plus grave. Qu’on le traite de troll, par exemple. Bien trouvé, celle-là, Rodolphus avait même légèrement ri.

« Ca me flatte. Je préfère ça à un caractère de chieur, ceci dit. »

Mais un gentil chieur. Qui faisait sans doutes des efforts que Rodolphus ne l’aurait jamais cru capable de faire. Gentil gentil.

« M’étrangler ? C’est un peu violent dit comme ça, ça me plaît, reste donc. »

Comme si le Serdaigle l’aurait écouté s’il lui avait dit de partir, hein ? En tout cas, sa présence ne dérangeait en aucun cas Rodolphus, au contraire. Oh ? Il lui faisait un câlin ? Vraiment ? Mais c’est Noël. Ça lui déplaisait encore moins, maintenant. Il ne s’y était pas attendu, par contre.

« Vraiment ? La vérité me convient parfaitement. J’ai jamais senti la litière d’un chat, mais d’un certain côté ça me rassure. Et je ne pense pas avoir besoin d’autre comparaison. Donc je pense sincèrement à te faire taire, abruti. »

Ça aurait été bête de passer à côté de l’occasion sans la voir. Donc non, il ne mit pas longtemps à se pencher pour poser une main sur la joue de McGuire, et embrasser le Serdaigle. Owhoh. C’était bien différent de tout ce qu’il avait pu « expérimenter » avec qui que ce soit. Et c’était plaisant, très plaisant. Vraiment, ça pourrait très bien devenir une habitude que ça ne le dérangerait absolument pas.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Mar 1 Nov - 0:44

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
AaaA. Est-ce qu’il lui proposait. Réellement. Des cours. Particuliers. Si le Serpentard ne se trouvait pas dans un lit, qui plus est appartenant à l’infirmerie et s’il n’avait aucune peur du ridicule, ce qui n’était absolument pas le cas, il lui aurait sauté au cou, en se retenant d’hurler. Ce serait dommage de gâcher cette opportunité en pétant les oreilles de Lestrange. Et même, il était bien trop excité pour réagir de cette manière en fait. Il était juste capable de le regarder en réunissant toutes ses forces pour éviter d’arborer un sourire jusqu’aux oreilles. Le Serdaigle n’aurait jamais pu rêver mieux. Très sincèrement. Et peut lui importait de devoir réduire son temps libre. Ces cours particuliers étaient bien mieux que du temps libre de toute manière. Bien mieux que tout. Et s’il était le seul à comprendre tant mieux.


« ▬ Aucun soucis. Je trouverai toujours du temps pour tes cours, quel que soit mon planning et le tiens. Je ne doute pas un seul de leur intérêt ! »


Le préfet n’arrivait même pas un lancer une seule pique pour le coup. Ni même à penser à une seule. Il était juste impatient de voir ce que cela pourrait donner. Mais là tout de suite, le brun ne pouvait que le regarder les yeux brillants d’excitation. Ce que sans doute une bonne partie des personnes dans le Château ne comprendrait pas. Qui serait heureux d’avoir des cours supplémentaires. Peu sans doute. Mais pour Lysander, depuis qu’il avait posé les pieds ici, il n’avait eu qu’une seule envie, celle d’en apprendre le plus possible de ce monde qui lui était totalement inconnu. Et puis il avait toujours adoré découvrir de nouvelles choses. Alors si en plus, il bénéficiait d’un professeur particulier, doué, il n’aurait pas pu demander mieux. Voilà maintenant il avait sa dose de bonne humeur pour au moins cinq mois. Et il exagérait à peine. Peu lui importait le temps qu’il devrait y consacrer, l’énergie que ça pourrait lui prendre, il aurait des c o u r s. A v e c R o d o l p h u s. Il arrivait à peine à y croire. Mais il ferait bien de reprendre un peu ses esprits, même si ce qu’il venait de lui dire, comptait pour au moins les quatorze Noël qu’il avait vécu.


« ▬ Tu sais que tu me donnes juste envie de t’ébouriffer encore plus ? «


Pourquoi c’était aussi fascinant aussi. Il ne pouvait pas avoir des cheveux comme tout le monde ? Non. Il en perdrait de son charme. Même si habituellement, le Serdaigle se fichait totalement du paraître des autres, il devait bien avouer que Lestrange ne le laissait pas indifférent. Chose qu’il s’était bien gardé de lui dire. Et qu’il se garderait de lui dire, sauf s’il le lui demandait très sincèrement et sérieusement. Ce qui n’était pas le cas maintenant. Du tout.


« ▬ Le chieur est nettement trop bien pour daigner se demander si cela lui convient ou non. »


De toute façon, ce n’était pas non plus comme s’il avait déjà réellement mal pris les piques que le Serpentard avait pu lui lancer. Mis à part celles sur sa famille, mais c’était tout autre chose. Pas vraiment comparable. Mais il pouvait bien mettre ses différents de côté. Surtout qu’il lui disait de rester. Ce qu’il aurait fait de toute manière. L’avait-il écouté un jour ? Hm. Oui en fait. Plusieurs fois. Mais avait toujours fait de son mieux pour essayer de l’énerver à son tour en fait. Magnifique.


« ▬ Je ne suis pas certain que le but était de te plaire, mais soit. »


De toute façon là tout de suite il était bien trop occupé avec ce câlin. Réconfortant. Qui ne pouvait qu’améliorer sa soirée. Qui maintenant était loin d’être ratée, et ce même s’il avait eu assez peur en voyant à la base l’état de son aîné. Qui semblait aller nettement mieux. Et c’était tout ce qui comptait pour le Serdaigle. Qui rit légèrement face à l’insulte. Non mais, il était mignon en fait ce mot, abruti. …D’accord il était peut-être un peu fatigué. Mais hors de question d’aller se coucher tout de suite. Surtout, que même avec toute la fatigue du monde, le brun serait resté éveillé longtemps. Aussi longtemps que ses émotions et pensées se calment. Ce qui était très loin d’être gagné maintenant que le Serpentard l’embrassait. Là il était on ne peut plus heureux. Et ne put se retenir de sourire aussi. Encore une fois. Allez, cette fois-ci aussi il se passerait de l’insulter, plus ou moins gentiment. Parce qu’il était vraiment bien déjà contre lui. Et qu’il bougerait le moins possible. A vrai dire, c’était mieux que tout ce qu’il avait bien pu imaginer, donc autant en profiter tant qu’ils en avaient l’occasion. Et la tranquillité.


« ▬ Pour le coup, tu m’as enlevé les mots de la bouche, je t’accorde cette victoire. »


© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


80 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Mar 1 Nov - 17:33

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u ••• Ah oui. Aaah bah oui. Thaddeus n’avait pas vu ça comme ça. Mais sous cet angle, ça paraissait plutôt logique. Est-ce qu’il s’y connaissait en logique ? Pas vraiment. Mais voilà, ça sonnait bien dans sa tête. Tout à fait. Mais il n’y avait pas pensé, en tout cas. L’infirmier serait donc vraiment intelligent ? Ô grande surprise. En réalité, le concierge ne doutait pas du fait que l’infirmier soit intelligent, c’est le fait qu’il soit plus intelligent que si qui l’agaçait. En même temps, rares étaient les personnes moins intelligentes que Thaddeus. Voilà pourquoi il n’aimait rien ni personne. C’est chiant de se sentir con à côté de tout le monde.

« Ah ouais… J’y avais pas pensé. Mais c’est plausible. Enfin j’imagine. C’est spécial, mais si c’est comme ça qu’ils sont heureux, c’est bien pour eux. Ça a l’air bizarre, l’amour. Mais bon, j’espère pour eux que ça durera. »

Mouais. Enfin, que ça dure ou pas, ça ne changerait pas sa vie. Loin de là. Mais si ça durait plus longtemps, il aurait plus d’histoire à suivre. ..Ouais il retirait ce qu’il avait pensé tout à l’heure, c’est drôle d’utiliser les élèves comme distraction. Parfaitement. Une vraie série télévisée.

« Et puis j’imagine que s’ils font ça, c’est qu’ils se rendent bien compte que ce n’est que comme ça qu’ils arrivent à être vraiment eux-mêmes, ou alors il ne trouvent pas ça important, et ça les amuse… Il y a d’autres manières de s’amuser, quand même. Enfin je ne vais rien dire, j’arrive à m’amuser en espionnant des élèves, c’est pas mieux. »

Pas mieux du tout. Après, ça restait bizarre, mais pas dans la même catégorie. Bon. Ah. Ah bah voilà, il avait officiellement perdu. Il manqua d’ailleurs de lâcher un soupir très sonore, qui les aurait probablement fait perdre leur couverture. Roh, non mais il savait pas se tenir le Serpentard ? C’est de sa faute si Thaddeus avait perdu. Connard. Enfin bon, il y avait eu un peu de suspense et ça valait le coup, donc c’était drôle, donc il sourit.

« Voilà, vous l’aurez vôtre hydromel. Vous avez eu de la chance. »  

Beaucoup de chance. Rah.  

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


71 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Mar 1 Nov - 18:11





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Bon il n’était pas du tout certain de ce qu’il avait avancé, mais au moins ça se tenait. Et ça lui permettait de parler normalement avec le concierge, si ce n’était pas magnifique. Il trouvait même aussi sa théorie plausible. Il remontait un peu dans son estime. Comme quoi parier c’était bon pour la santé. Bon. Généralement on refusait de parier avec lui, il ne savait même pas pourquoi ce n’était pas comme si le brun était mauvais joueur, mais cette fois-ci ça avait marché. Peut-être qu’il n’était pas aussi insupportable et stupide qu’il ne le pensait. Mais c’était drôle en fait de prendre des personnes pour des êtres stupides parfois. Comme les paris. Et il aimait bien s’amuser au fond, quand il n’était pas en train de voir le mal partout. Parce qu’il était partout. Ce n’était pas discutable.


« ▬ Ceci dit, c’est juste une théorie, je peux parfaitement me tromper. Mais bon, au moins ça n’a pas l’air de les abrutir totalement comme certains. Et je dirais même que c’est totalement inexplicable et un peu chiant chez quelques personnes. »


Non il ne comprenait absolument pas. Et ne comptait pas essayer de comprendre. Il trouvait ça juste stupide comme sentiment. Et ne l’avait tout simplement jamais ressenti. Jamais ressenti non plus le besoin d’essayer de le trouver, il était très bien heureux tout seul hein. Maintenant, tant mieux si les deux élèves s’étaient trouvés et se sentaient bien. Parce que bon. Mine de rien il s’inquiétait quand même de ses élèves. Et ferait tout pour qu’ils aillent bien aussi. Même s’il n’avait aucune notion de psychologie. Il pouvait très bien faire semblant d’écouter. Et au fond, il aimait donner des conseils. Ca faisait du bien à son égo de voir des gens essayer de les suivre.


« ▬ C’est beau dans un certain sens. Ils ont l’air sincères. Mais ils assument de fonctionner autrement que les autres. Enfin. Espionner est un bien grand mot, ce n’est pas non plus de notre faute s’ils ont décidé de faire ça sur notre chemin. Suffisait d’être plus discret. »


Bah oui, c’était plus facile de rejeter la faute sur les deux élèves. Eux ils faisaient leur ronde. Enfin le concierge peut-être qu’il travaillait à la base. Stanford n’en savait rien. Et il s’en fichait un peu. Ah. AAAH. Il gagnait bel et bien le pari. Voilà il était content, il souriait. Ceci dit, il sourirait aussi s’il avait perdu. Mais c’était plus drôle quand il avait la victoire, autant l’admettre.


« ▬ J’avoue que pour le coup, oui. Le pire c’est que je n’ai même pas de raison maintenant de lui en vouloir pour le verre. Mais dites-vous que ce n’est que partie remise, si vous aimez parier. »


Bon après il ne pariait pas non plus pour tout et n’importe quoi. Il avait du le comprendre en voyant la tête faite par l’infirmier après la proposition de celui qui s’endormirait en premier.



© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Mer 2 Nov - 0:45

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Bizarre, mais Rodolphus était Presque certain que le Serdaigle allait répondre ça. Alors il sourit, c’est qu’il était presque mignon comme ça le petit binoclard. Bon, ok, il était mignon, mais c’est pas maintenant que Rodolphus allait le lui dire. À la place, il se contenta de sourire en regardant les yeux de McGuire s’emplir de joie. Ah, il n’aurait pas cru pouvoir dire ça  un jour, mais ça faisait du bien. Beaucoup, même.

« Tant mieux, je ne tolèrerais pas une seule absence ou un retard. Plus sérieusement, tu as déjà commencé le bouquin de recherches ? Parce qu’on pourra revoir certaines choses dessus. »

Il aurait bien fait prof, si son avenir n’était pas déjà tracé jusqu’à sa mort. Parce qu’il aimait s’informer sur pas mal de choses, des choses qu’il jugeait utile, et étaler son savoir sans trop en faire lui plaisait bien. De toute manière, il avait encore le temps de décider de s’il prendrait un emploi en plus que sa vocation, plus tard. Il n’y était pas encore, et ne souhaitait pas y penser maintenant. Il préférait plutôt se concentrer sur les menaces de Lysander envers ses cheveux non permantés.

« Je t’en prie, fais-toi plaisir, ça pourrait bien être la seule fois où je te le permettrais. Espèce d’enfant. »

Pour la peine, lui aussi passa une main dans les cheveux du Serdaigle pour les ébouriffer. Voilààà. Lui aussi était un chieur, après tout. Il n’avait jamais dit le contraire. Mais ça ne devait pas tant déranger le cinquième année que ça. Et puis ça changeait de se taper dessus, aussi. Bizarrement, pour le moment, il préférait ça. Rien ne dit que ça ne changerait pas. Mais pour le moment, ça lui convenait parfaitement, à lui.

« Je sais pas si je dois prendre ça pour un bon signe. Et si ce n’était pas le  but, tant mieux, ça te montre comme je peux être surprenant. »

Mais oui, surprenant. Très surprenant. Après tout, c’est pas comme s’ils avaient assez eu l’occasion de se connaître pour savoir si l’autre était surprenant ou non, nooon. Et honnêtement, Rodolphus ne se catégorisait pas tant comme surprenant. Après, le point de vue du Serdaigle pouvait ne pas être le même. Parce qu’ils avaient beaux être similaires sur certains points, ils avaient tout de même des différences et c’est ça qui est drôle.

En tout cas, Rodolphus espérait que comme à lui, le baiser n’ait pas déplu à Lysander. Hm, ça serait un peu triste sinon. Un peu beaucoup. Mais lorsqu’il vit le nouveau sourire du Serdaigle, il comprit qu’il n’avait pas de soucis à se faire là-dessus.

« C’est fort aimable ! Je ne pensais pas que tu puisses me concéder quoi que ce soit, c’est parce que je suis pas au meilleur de ma forme ? Je ne sais pas de quelle guerre il s’agit, mais je ne l’ai pas encore gagnée. Si tu veux une victoire aussi, j’avoue que je te laisse celle du plus beau sourire, félicitations. Ça me donnerait presque envie de te tirer les joues à nouveau. »

Presque, parce qu’il était actuellement beaucoup trop bien comme ça.

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Mer 2 Nov - 1:58

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Est-ce qu’il avait déjà été aussi joyeux dans sa vie. Sûrement, à quelques moments rares. Mais récemment, plus tellement. Il y avait eu de part et d’autres à chaque fois quelques problèmes minimes ou non qui étaient venus s’interposer . Chose que là tout de suite il se refusait. Le Serdaigle voulait juste profiter du moment présent. Et profiter de cette nouvelle, à laquelle il ne s’était pas vraiment attendue. Bon. Il ne s’était attendu à rien de ce soir, autant le dire tout de suite. Et au final, lui qui détestait tant que l’on brise ses routines et ses plans n’avait été en rien dérangé. Bien le contraire. Et malgré cette joie soudaine qu’il essayait un minimum de réprimer, pour éviter de se retrouver à sauter partout, il arrivait parfaitement à être un minimum sérieux. Surtout lorsque son aîné lui parla de n’accepter aucun retard, ou absence. S’il y avait bien un point sur lequel le brun était intransigeant envers lui-même, c’était bien la ponctualité. Il avait même tendance à être trop à l’avance. Et il se savait capable de se traîner à ses cours particuliers, même malade comme un chien. Comme pour ses cours normaux. Rien ne pouvait l’arrêter. Sauf l’intervention d’une personne extérieure. Les seules fois où il n’avait pas suivi un cours complètement, c’était uniquement parce qu’à la vue de son état, le professeur concerné avait préféré l’envoyer à l’infirmerie. Ce que Lysander avait fait avec des pieds de plomb. Il voulait t r a v a i l l e r. Ce n’était pas compliqué quand même. Soit.


« ▬ Je préfèrerais très sincèrement plutôt me tuer que de ne pas venir ou d’être en retard. Et oui ! Je n’ai pas encore tout lu, je préfère prendre mon temps, pour être sûr de ne rien rater, il est passionnant ! »


Il ne faisait de toute manière aucun doute, que lorsqu’il l’aurait fini, il le relirait. Encore et encore. Lysander l’aurait bien aussi une nouvelle fois remercié, mais ne voulait pas en faire trop. Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de remercier pour un rien les gens, et certainement pas Lestrange. Puis de toute manière, cela devait se lire dans son regard et sur son visage. C’était amplement suffisant. Il fallait dire que ce livre lui facilitait pas mal de choses. Ne serait-ce qu’au niveau des programmes futurs. Parfois, le préfet allait demander à un prof ou à un autre ce qu’ils voyaient l’année d’après, et essayait de se renseigner le plus possible, mais il ne pouvait délibérément pas les importuner tous les jours non plus. Ni leur demander des explications nettes et précises. Alors il se rabattait sur la bibliothèque. Et chercher lui prenait un temps considérable. Maintenant, l’aide du carnet de recherches, il avait nettement plus facile. Et gagnait énormément de temps.


« ▬ Mh, si j’ai la permission de le faire, ça perds totalement tout son intérêt tu sais. Je préfère attendre un autre jour et peut-être te faire un caprice aussi. Le titre d’enfant, ça se mérite. »


Bon, par contre il faudrait faire ça à un moment où il était certain qu’ils étaient seuls. Le Serdaigle était certain qu’au fond, le ridicule pouvait tuer, surtout face à des personnes qu’il ne connaissait pas spécialement bien. Et puis de taaaAA. N o n. Il n’avait signé nulle part l’autorisation à ce qu’on touche à ses cheveUX. Bon. Cela restait encore gentil, le Serpentard avait réussi à ne pas bousiller toute sa coiffure heureusement. Mais juste pour la forme, il allait râler. Voilà. En se recoiffant à l’aide de ses mains. Et en essayant vainement d’aplatir sa mèche rebelle. Qui durant quelques secondes daigna se ranger comme il faut. Et se redressa de plus belle un peu plus tard. Désespérant. Revanche obligée, il lui ébouriffa un peu plus les cheveux. Oh. D’accord. C’était aussi une excuse pour pouvoir le refaire parce que ça l’amusait réellement. Et que de toute manière, il le lui avait autorisé. Donc prout. Parfaitement.


« ▬ Tu as réussis à me surprendre pour un bon bout de temps déjà aujourd’hui, mais ce n’était pas pour me déplaire. Je devrais faire attention, à ce train-là, tu risquerais d’être bien placé dans mon estime. »


Ce qui était déjà totalement le cas soyons francs. Mais inutile de le lui faire remarquer. Il devait bien le deviner de lui-même. Dire qu’il n’y avait encore pas longtemps, sa seule vue avait le pouvoir de l’énerver. Et si on lui avait dit qu’il se serait retrouvé à l’embrasser, et qu’il apprécierait… Il aurait peut-être réfléchi à la question un peu plus tôt en fait. Mais il ne regrettait rien du déroulement présent. Strictement rien. Par contre, le compliment sur son sourire eut pour effet de presque faire disparaître le sien, plus embarrassé qu’autre chose. Le Serdaigle n’avait jamais su comment réagir face aux compliments. Alors en plus s’ils venaient de Rodolphus, ça n’allait rien arranger. Là. Il daigna même bouger légèrement un de ses bras pour lui donner une tape sur la tête. Bon. Rien de bien violent. Une nouvelle fois le but n’était certainement pas de lui faire mal. Juste essayer de l’enquiquiner.


« ▬ Oh, vraiment ? Tu avais pourtant l’air de péter le feu tout à l’heure. Je ne donnerais pas une victoire à la légère en tout cas. Et si mon prix est un nouveau tirage de joues, je crois que tu peux te le décerner, un redoutable concurrent quand t’y mets aussi. »


Bon après il ne s’était jamais vu sourire non plus hein. Jamais cherché à le faire non plus d’ailleurs. Pas grand intérêt. Bouger un peu pour pouvoir embrasser la joue du Serpentard l’était nettement plus. Définitivement, il était bien dans cette position.


« ▬ C’est magnifique, bientôt tu seras totalement remise on pourra recommencer à se pousser joyeusement dans les escaliers en essayant d’éviter les premières années ! Bien que ceci soit nettement plus confortable en fait. »



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


80 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Jeu 3 Nov - 19:34

L’alcool c’est pas pour les faibles.
fuck u •••C’est vrai ça, peut-être bien que l’infirmier se trompait. Mais c’était déjà probablement plus intelligent et pertinent que tout ce que Thaddeus pourrait dire. Parce que ce n’est pas que lui n comprenait pas grand-chose, c’est qu’il ne comprenait absolument rien. Voilà. C’était effectivement inexplicable. Eeet totalement chiant. Non mais sérieusement, qui n’avait jamais vu un couple de jeunes moches échanger leur salive au coin d’un couloir sombre ? C’était répugnant. Et il aurait préféré voir l’infirmier lui faisant face en bikini plutôt que de voir ça. Surtout que ça arrivait beaucoup trop souvent. Et il ne savait même pas s’il était autorisé à les punir pour ça. Techniquement, s’ils étaient hors des couloirs après le couvre-feu, oui, ça lui était permis. Mais après, il ne savait pas. Il avait l’impression que non. Mais en même temps c’était beaucoup trop dégueulasse et c’était pas l’envie qui lui manquait. Ils pourraient un peu penser aux gens autour, non ? Bande de malpolis dégueulasses et baveux.

« Je ne peux qu’approuver sur ce point. C’est très chiant, et inutile. Je dirais même stupide. Je ne comprends pas. Mais bon. C’est pas tellement mes affaires. »

Mais c’est pas vraiment ça qui l’empêchait d’en parler, hein. Il ne serait pas resté à la base, dans le cas contraire. Ça l’amusait bien de se mêler de la vie des gens. Surtout avec des paris. Même s’il perdait un des paris en question. Pas grave, c’est le jeu, il avait bien l’habitude. C’était mieux d’en rire que d’en pleurer, hein. Et puis Thaddeus ne pleurait pas, de toute façon.

« C’est vrai ça. Après tout, ils sont clairement venus demander notre aide. Donc bon, c’était un risque à prendre,  et ils ont décidé de le prendre. Ils n’ont qu’à s’en prendre à eux même, hein. ‘Fin de toute façon, ils savent pas qu’on est là. Donc voilà. »

Voilà. Voilààà.

« Ah, bien sûr ! Prendre des risques, c’est plutôt drôle. Mais j’vous avouerais bien que j’ai plus trop d’idées, ils ont l’air d’être assez posés et pas trop décidés à bouger. Ils ont même probablement oublié qu’on était censés revenir. J’imagine bien leur tête si on revenait. »

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Infirmier malaisant


71 messages.
Inscrit le 09/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Infirmier
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Jeu 3 Nov - 21:00





Konar d'inopiné.Avec ton seau qui pue et ton balai là, on sait même pas la suite, ça passe pas toutes les semaines si t'avais pas encore compris.Est-ce qu’ils parlaient vraiment de cours particuliers ? Stanford n’y avait pas spécialement prêté attention au premier abord. Et en y repensant cela pouvait prêter à confusion. Est-ce qu’ils s’étaient rendus compte qu’ils étaient en fait un peu derrière, certes en train de parler, mais d’eux ? Est-ce qu’ils essayaient d’être subtils ? Mais ils parlaient d’un bouquin de recherche. Donc ça explosait un peu sa théorie du double sens. Nul. Très nul. Pourquoi est-ce que tout le monde cherchait à bousiller ses théories. Pourtant très recherchées. Il allait finir par se vexer. Bon il était un être frustré de base. Mais quand même. Ce n’était pas une raison. Ceci dit, s’ils parlaient réellement de cours particuliers, dans un sens, c’était encore plus intriguant. Rares étaient les élèves qui prenaient des cours en plus de ceux proposés. Qui plus est avec un autre élève. Surtout que s’il se souvenait bien, aucun des deux n’avait l’air d’avoir de problèmes dans leurs notes. Après tout, ce n’était pas son affaire hein. …depuis le départ ça ne l’était pas non plus. Mais il se garderait de le dire ça hein. C’était beaucoup trop divertissant de les regarder donc il n’allait pas s’en priver non plus. S’il ne devait pas se mêler de ce qu’il ne le regardait pas, il ne soignerait pas les trois quarts des gens.


« ▬ De fait, je ne vois pas du tout l’intérêt de s’encombrer de qui que ce soit. Et en plus de devoir l’aider. Même si c’est réciproque. Visiblement, ça ne se contrôle pas non plus. Ravi de voir que j’y échappe. »


Plus que ravi même. Au moins, il ne perdait pas de temps. Et le brun ne comptait pas se casser la tête des heures sur la question. De toute manière il ne pourrait pas faire assez confiance à une personne que pour pouvoir vivre ne serait que quelques jours avec. Puis avoir quelqu’un dans ses pattes, non merci. Soit. C’était nettement plus drôle d’observer de loin à quel point cela pouvait affecter les autres. Ah oui. A la base, ils étaient venus demander l’aide du concierge. Pas forcément la sienne. Non lui il s’était imposé. Pas de sa faute. Ils parlaient de l’infirmerie hein.


« ▬ Exactement. Mais ils n’ont pas l’air d’avoir spécialement froid aux yeux. Personnellement, si j’ai quelque chose à dire, je préfère paraître ridicule en le disant clairement en face, qu’en plus de paraître pitoyable. D’ailleurs, qui arrive à être heureux qu’on lui expose ses sentiments en régurgitant la moitié de son dîner. Et en plus répondre positivement. …Bien qu’on lui ait peut-être un peu forcé la main. »


Juste un touuut petit peu. Mais il voulait savoir le fin fond de l’histoire. Non mais oh. Pourquoi il n’aurait eu droit qu’au début. Il aurait dû faire quoi sinon. Allez trouver au choix un des deux élèves, et lui demander directement ce qu’avait répondu l’autre ? Ridicule. Quoique bien plausible. Il se connaissait quand même un minimum. Fort heureusement.


« ▬ Ils font bien en même temps. Ils n’ont pas trop l’air non plus du genre à vouloir se brûler les ailes en allant trop vite. Je me demande depuis combien de temps ils se connaissent, j’ai l’impression que Minerva en parle depuis un petit temps déjà. Ils ont l’air en tout cas d’avoir même oublié qu’on est après le couvre-feu. »


© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Ven 4 Nov - 20:22

À consommer avec modération.
Faudra nettoyer les escaliers. ••• Eh bien, il n’était pas compliqué de constater que le garçon semblait plus que motivé. Voir quelqu’un de déterminé à faire quelque chose de bien, d’intelligent, ça faisait du bien. Même s’il savait déjà bien avant que le Serdaigle était intelligent. Normal, il n’aurait certainement pas été aussi intéressé par lui. Enfin, il n’y avait bien sûr pas que ça, ça serait un peu triste, il appréciait vraiment plein de trucs chez McGuire. Mais pour le moment, il appréciait surtout sa détermination et sa motivation. Sans doute que pour une fois, Rodolphus ne prenait pas vraiment la peine d’avoir l’air insensible à tout. Ça ne servirait à rien, pour cette fois-ci.

« Ne te tue quand même pas tout de suite, tu risquerais peut-être bien de me manquer. Et c’est bien de prendre ton temps. Si ça te plaît, c’est bien là l’essentiel. »

Passionnant, il n’irait pas jusque-là. Il ne s’agissait que d’observations, de compte-rendus, de synthèses, et autres joyeusetés. Il n’en n’avait même plus tant d’utilité. Il avait retenu quasiment tout son contenu, en même temps. Et ça lui faisait plaisir de voir que ça semblait vraiment plaire à Lysander. Ce dernier ne manquait d’ailleurs pas de le faire sourire, en ce moment même. Sale gosse. Non, les gosses étaient plus chiants que ça. Il n’aurait pas été déclarer sa flamme à un gosse, aussi. Uh.

« Je suis l’ainé de ma famille, tu penses sincèrement que je ne sais pas résister à un gamin capricieux ? Je te souhaite bonne chance, Lysander. »

Han. Ça aussi, ça lui faisait bizarre.  Appeler le Serdaigle par son prénom. Mais c’était un beau prénom, donc il s’y habituerait hein. Tout comme il essaierait de faire un effort pour s’habituer au fait qu’on touche ses cheveux ainsi. Enfin tant que ce n’était que McGuire qui le faisait. Sinon, il ne permettait ceci à personne. Enfin, il l’avait parfois permis, par le passé, à ses quelques aventures. Mais maintenant, s’il avait bien compris, il n’aurait plus d’aventures, hein ? Il n’en n’aurait plus besoin. Ni envie. Donc non.

« C’est que ça me flatte. Mais rassure-toi, j’ai la certitude que je serais bientôt placé plus haut que quiconque dans ton estime. »

Peut-être qu’il s’avançait un peu trop là -dessus. Mais mieux valait être sûr de soi. Et c’est bien, parce que Rodolphus était souvent confiant. Surtout quand il avait un peu bu. Bon, les effets de l’alcool avaient bien dû s’estomper, maintenant. Tout ce qui lui manquait n’était qu’une bonne nuit de sommeil. Mais pour le moment, il voulait juste profiter de la présence de McGuire. Ça lui était bien suffisant. Même s’il venait de lui taper sur la tête. Oooh, il était gêné ? Pauvre petite chose.

« Si tu pensais que je pétais le feu, c’est que t’as encore rien vu.  Ça aussi ça risque de te surprendre. Mais ça me fait trop plaisir que tu me laisses remporter ça, malheureusement le prix était un baiser, ce que j’aurais du mal à me donner moi-même, je demande dédommagement. »

Bon, le baiser sur sa joue lui convenait. Ça avait dû demander beaucoup d’effort au pauvre Serdaigle. Lui ne voulait même pas bouger le petit doigt.

« Comme tu dis. Mais les premières années ajoutent un peu de danger, serais-tu donc un lâche ? Mais c’est vrai que c’est très confortable, ici. J’y passerais bien toute une journée, si je ne savais pas que j’étais si demandé partout. Mais je ne sais pas si une telle occasion se représentera, autant en profiter. »

C’est vrai ça. Pour la peine, il fit l’énorme effort de bouger sa main pour et caresser les cheveux du Serdaigle. Mais doucement, il avait cru comprendre que ce n’était pas ce qu’il préférait.

«  Tu me saoules déjà mais j’t’aime bien quand même, c’est magique. »

© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan ) Sam 5 Nov - 1:26

Rodo▲Thad


Et puis Stan aussi.
Le brun ne savait même pas exactement comment il s’était rendu compte des sentiments qu’il avait pu ressentir envers le Serpentard. Certes, il passait son temps à se poser des questions, et à remettre à peu près tout en question depuis quelques semaines, mais à ce point-là. Le Serdaigle savait parfaitement qu’un des éléments déclencheurs avait été la donation dudit carnet. Bon, il l’avait pleinement réalisé à ce moment-là. C’eut été assez triste sinon. Mais en y réfléchissant, il avait été inconsciemment attiré par lui depuis longtemps. Mais avait préféré transformer cette attraction en jalousie et en haine, en le considérant comme un vilain beau. Puis il avait appris à le connaître. Parfois sans le vouloir. Comme la fois où leurs parents avaient été convoqués. Il avait été agréablement surpris. Même s’il se serait bien passé de se faire copieusement engueuler au passage. Chose assez lointaine désormais. Depuis leur relation avait évoluée, elle aussi.


« ▬ J’attendrai au minimum de finir de lire le carnet, ce serait assez dommage de ne pas pouvoir bénéficier de tout ses savoir avant. Et il serait dommage de me priver de ta présence, qui je dois bien admettre est agréable. »


Même plus qu’agréable, mais inutile une nouvelle fois de lui donner trop d’importance. Ce n’était pas le but. Tout simplement que le Serdaigle préférait le démontrer par des gestes concrets plutôt que des paroles, et même dans le cas présent, même s’il se rendait bien compte qu’il cultivait depuis un certain temps des sentiments autre que la haine à l’égard du septième année, ce dernier venait à peine de le trouver pour lui dire qu’il ne lui était pas indifférent. Ce qui en soi l’arrangeait plutôt bien. Il aurait bien fini par le faire lui-même sinon, une fois qu’il aurait réussi à se persuader qu’il avait une chance et qu’il ne se ridiculiserait pas une fois de plus devant lui.


« ▬ Mh, j’ai quatre personnes qui seront certainement ravies de me donner toutes sortes de conseils à propos des caprices. Je m’appliquerai pour être encore plus insupportable que d’habitude, juste pour toi, Rodolphus »


Il y mettrait tous ses efforts, voilà tout. Même si de nouveau, il ne se le permettrait qu’à de rares moments, tels celui-ci, où ils se retrouvaient seuls. Le Serdaigle se doutait bien qu’il n’était pas du tout dans les avantages de son aîné que la moitié du château soit au courant pour eux, et il en allait de même pour lui. Il avait assez donné qui plus est cette année, même si elle était loin d’être finie. Mais en toutes circonstances, il pourrait continuer de lui lancer des piques. Ce n’était pas comme s’il avait eu l’intention d’arrêter. Il avait juste arrêté les dernières fois, vu la tournure que leur dernière réelle rencontre avait prise.


« ▬ Je crois bien malheureusement que c’est le cas depuis un bon bout de temps, en fait. »


En tout cas il détenait une place assez haute depuis longtemps. Pas pour les mêmes raisons que là tout de suite. Mais il l’avait souvent vu comme étant une personne à suivre, celui qui avait un niveau encore inatteignable pour lui. Oh, à la base, le brun avait sans doute eu l’intention de le respecter. Mais ça, c’était avant qu’ils ne commencent à se fritter. Désormais il était loin d’avoir le même caractère qu’en première année, s’écrasant à peu près à chaque fois que quelqu’un semblant avoir un minimum d’expérience en plus de lui arrivait. Mais au-delà de ça, il ne faisait pas seulement qu’admirer le Serpentard. Qui certes avait des défauts, mais surtout un bon nombre de qualité aux yeux du Bleu et Bronze. Un caractère qui lui plaisait.


« ▬ Impatient que tu m’en mette plein les yeux, j’espère pour toi que tu ne me décevras pas. Et pauvre de toi, j’en verserais presque une larme. »


Bon. Il pouvait penser au dédommagement. Peut-être. Surtout que comme il le disait si bien, une situation comme celle-ci ne se reproduirait pas non plus tous les jours. Même si avec un peu d’ingéniosité, il était assez facile d’en créer. Peut-être pas d’aussi belles. Mais soit.


« ▬ Je n’ai jamais été spécialement courageux, qui plus est je préfère éviter pour le moment un danger totalement capable d’en rameuter d’autres. Enfin, malgré ton emploi du temps de ministre je tâcherai d’y creuser des trous, que vous le vouliez ou non, Mr le Mondain. »


Oh. Ca par contre ça lui allait nettement mieux que l’ébouriffage de cheveux. Plus acceptable. Même agréable. D’ailleurs, il se mit à sourire une nouvelle fois. Il faudrait qu’il arrive à arrêter avant que cela ne devienne une habitude.


« ▬ Je dois dire que t’as déjà été nettement plus énervant que ça. »


Alors voilà, il lui donnerait son dédommagement pour la peine. Et qu’il préférait en profiter aussi. Même s’il était très bien dans cette position, la fatigue qu’il avait pu accumuler ne se faisait plus réellement sentir, et il eut le courage de se bouger pour aller l’embrasser à son tour. Définitivement, il n’avait plus aucune once de fatigue. Et cessait enfin de s’auto-tourmenter. Le Serpentard préférait occuper ses pensées, et il n’allait certainement pas s’en plaindre.




© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Revenir en haut Aller en bas

À consommer avec modération | ( PV : Lysou, Thaddeus, Stan )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Consommer avec modération. Qui est Modération? [Libre]
» A consommer avec Modération.
» Erreur de modération.
» Glaswell ♣ « A consommer avec déléctation »
» On m'a toujours dit de boire avec modération, mais, il est jamais venu (Maxadin)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Premier Etage-