N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Métamorphomage Kleptomane


28 messages.
Inscrit le 08/11/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu Jeu 10 Nov - 21:11

Unfortunately not InvisibleQuoiii. Elle, en retard ? Nooon. Pas du tout. Le cours était un peu en avance, voilà tout. Mais elle n’aimait pas spécialement avoir cours juste après avoir mangé. Tout simplement parce qu’elle aimait prendre son temps. Il y avait tellement de choix. Et tellement de questions à se poser. Des expériences à faire. Des mélanges à faire. Elle gagnerait du temps si quelqu’un daignait devenir son goûteur, mais non. Visiblement ça n’intéressait pas grand-monde. Personne même. Tant pis. En attendant elle le ferait elle-même. Et continuerait de perdre un peu de temps. Puis en plus, elle avait Histoire de la Magie. De base, Teagan aimait le cours. Mais depuis cette année, il y avait. Un. C h a t. Sans doute celui du professeur. Qui se baladait souvent de bureau en bureau. Sans être vraiment gênant. Bon après, elle faisait partie des personnes qui dès qu’il y avait un animal à moins de 50 centimètres d’elle, ressentait le besoin d’attirer leur attention et d’essayer de les caresser. Et avec cette espèce de boule de poil blanche, elle avait trouvé son point faible. La nourriture. Bizarrement dès qu’elle en laissait sur son bureau, ostensiblement, il ne mettait pas longtemps à venir, reniflant en premier lieu et finissant par manger, après s’être assuré que ça ne la dérangeait pas.

Soit. Elle se mit à courir dans les couloirs, heureusement que ce n’était pas très haut, et arriva sans doute avec deux minutes de retard. Allez. Cinq. Mais la porte était encore ouverte. Dans la précipitation, la jeune fille avait même légèrement dérapé. Bon. Même si en septième année, il y avait clairement toute la place voulue dans ce cours, elle ne fit pas sa difficile, prenant un des bureaux les plus proches de la porte, et tout devant. Voilà. Personne n’a rien vu. Pas comme si il y avait grand-monde non plus. De toute manière maintenant la Serdaigle était prête à suivre le cours. Elle avait sorti ses feuilles et sa plume. Et les biscuits subtilement subtilisés lors du repas. Il ne fallut même pas trois minutes pour qu’elle se trouve un nouveau voisin, avec lequel elle commença à jouer à l’aide de sa plume. Si elle le pouvait, elle l’adopterait. En attendant elle s’amuserait avec  l u i. Il était adorable. Teagan avait déjà essayé de prendre quelques aspects physiques du félin, mais à part réussir les yeux et se retrouver avec une seule oreille pendant trois heures, elle n’avait rien réussi de plus. Bizarrement, elle n’avait jamais réessayé.

Avec tout ça, elle entendit à peine la cloche sonner. Aaaah. Elle allait devoir arrêter de jouer et commencer à suivre le co…Elle était arrivée en retard non ? Donc. Là. En fait. Le cours. Venait. De se. Finir. Ah. Aaaaah. Ce n’était pas son intention. Elle aimait bien ce cours en plus même s’il fallait prendre plein de notes. Elle pourrait demander à quelqu’un. En plus elle venait d’entendre qu’il y aurait une interrogation le lendemain. Ahaaa. Mourir ? Non. Elle ne le pouvait pas. Mais là. Juste là à côté. Il y avait des f e u i l l e s  de notes. Allez. Ce ne serait que quelques minutes. Elle les prendrait, les lirait vite fait pour retenir jusqu’à demain et soit les remettrait discrètement dans son sac, soit jouerait le « ooOOH TU AS FAIT TOMBER TES FEUUUUILLES TIEEENS. » Ca marchait toujours. Elle aurait pu se contenter de demander. Mais elle le connaissait le Serpentard là-bas. Il avait jamais voulu. Puh. Mais il écrivait bien. Et ses notes étaient complètes.

Avec l’air le plus naturel du monde, Teagan passa à côté assez rapidement, juste le temps de prendre discrètement les feuilles en questions. Aaaaah. Encore sur les géants. Bon. Elle n’allait pas râler, elle avait au moins de quoi rattraper le cours. Mais elle avait à peine passé la porte, et lu la première page qu’en jetant un coup d’œil en arrière, elle remarqua qu’elle avait été démasquée. Dammit. Accélérer le pas. Vite. Viiiiite. Tout en lisant. Et en ne perdant pas non plus du regard son homologue. Trop de choses. Trooop. Il lui fallait une cachette, une bon…Ok elle venait de se prendre quelqu’un. Un géant lui aussi tiens. Comme les 99% des gens ici pour elle. Oh. Mais il pouvait se montrer utile.

« ▬ Désolééée ! Urgence oblige ! Voulez juste bien rester là deux minutes ? J’finis de lire ça et ce sera nickel ! »

Qui ? Où ? Pourquoi ? Non elle n’avait même pas regardé de qui il s’agissait, trop occupée avec ses feuilles. C’était vi-tal. Viiital. Là elle en était déjà à la troisième avec un peu de chance, avant que l’autre septième année ne la trouve, elle aurait fini, et pourrait les lui donner en courant. Mais il ne fallait pas trop être utopiste.
© 2981 12289 0

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


248 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu Dim 13 Nov - 13:21

▲▼ Pourquoi mes notesGénéralement, quand il avait des cours comme celui-ci, histoire de la magie, Rodolphus prenait autant de notes que possible. Et puis après, hors des cours, il synthétisait. Parce que ça servait à rien de garder des notes inutiles. Et donc, pendant ces cours là, généralement, il était concentré. Très concentré. Il devait écouter ce que le prof disait, comprendre ce qu'il disait, et écrire. Oh, il ne se plaignait pas hein, ce n'était pas extrêmement compliqué. Il avait l'habitude maintenant, après toutes ces années à utiliser cette technique. Il tenait à ce que son travail soit accompli correctement. Et il tenait à tout ce travail accompli, aussi. C'était une réelle satisfaction que de voir ce dont il était capable. Visiblement, il était capable de pas mal de choses. De plus, le cours avait été intéressant, aujourd'hui. Donc vraiment, il n'avait aucune raison de se plaindre. Auc-...

Euh. Euuuh. Là, le cours venait de se terminer. Oui, normal, c'est comme ça que l'école fonctionne. Les cours passent, se terminent, et on a d'autres cours après. Sauf que là, quelque chose clochait. Beaucoup trop. Rodolphus venait de tourner la tête, ayant cru que quelqu'un l'appelait au fond de la classe. Non. S'il avait des hallucinations auditives maintenant, ça n'allait certainement pas le faire. Donc bon, il avait froncé les sourcils et retourné la tête vers son banc. Et. Il manquait quelque chose. Il ne savait pas quoi. Pourtant, il n'avait pas encore rangé toutes ses affaires, alors pourquoi est-ce que son banc lui paraissait vide. Hm. Qu’est-ce qui manquait. Qu'est-ce qui m-... Ses notes. Ses notes. Ses précieuses notes sur lesquelles il basait tout son travail. Disparues. Il eut beau vérifier dans son sac, rien à faire, elles n'étaient plus là. Alors bien sûr, il eut d'abord le réflexe de relever la tête. Et il eut bien raison. Parce qu'il vit immédiatement le coupable. La fille là, avec les cheveux verts. Elle était arrivée en retard au cours. Il était impossible qu'elle n'ait réussi à prendre autant de notes alors qu'elle était arrivée en retard. Et puis par le passé, elle lui avait déjà demandé d'emprunter ses notes. Ce à quoi il avait répondu non. Parce qu'il en avait besoin. Et puis il ne la connaissait pas, oh. Comme s'il allait faire confiance à quelqu'un avec des cheveux verts. Non mais ça va pas. Donc, bien vite, il décida d'aller récupérer ses précieuses feuilles. Ce qui était normal. Bah oui. Mais elle pARTAIT. Elle le faisait exprès, c'est sûr. Donc il la suivit. Mais elle allait vite, cette petite fourbe. C'est quoi leur problème aux Serdaigles, sérieusement. Alors lui aussi accéléra le pas. Quoi. Elle venait de se prendre le concierge, là. Pourquoi il bougeait pas, lui aussi.

« Pardon, j'aimerais passer. »  

Pourquoi il bougeait p a s. Il y avait plein de gens à côté, en plus. Il pouvait pas passer. Mais il voulait ses n o t e s. Alors Rodolphus fronça les sourcils et se mit à fixer la voleuse de feuilles. Oh, elle allait le payer.  
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Concierge de bas-étage


74 messages.
Inscrit le 09/10/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Concierge
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu Dim 13 Nov - 21:52

Parteeez.
... •••  Thaddeus lâcha un bâillement. Il n'était pas plus fatigué que d'habitude, pourtant. C'est juste qu'il s'ennuyait, que pour une fois il n'était pas vraiment de mauvaise humeur et n'avait pas trop envie de boire. C'est rare, alors autant en profiter. Enfin, profiter, il ne savait pas trop s'il en était heureux ou mécontent. C'était une journée comme les autres, en fait. Et c'était super ennuyant, en vrai. Vraiment super ennuyant. Rien d'intéressant ne se passait, et c'était vraiment très nul. Bah oui. Il n'entendait rien de spécial, et ne voyait rien de spécial non plus. Juste des élèves, qui circulaient. Et encore, peu circulaient en ce moment, car c'était pendant une heure de cours. Alors il en profitait pour balayer ce qu'il pouvait balayer. Ce qui était totalement inutile. Autant le dire hein. Vu que d'ici quelques minutes, une masse d'élèves aller arriver, et circuler à nouveau. Donc en soi, Thaddeus aurait pu attendre quelques minutes de plus, ça lui aurait épargné quelques efforts. Mais en même temps, il s'ennuyait. Donc il n'avait rien d'autre à faire. Donc c'était un cercle sans fin. Donc. Donc. Voilà.

Et il avait bien raison, alors qu'il venait de commencer à balayer le premier étage, la fin de cette heure de cours arriva. Ah. Bah bien. Avec un soupir, le concierge attendit que la masse d'élèves ne s'en aille. Allez, passez, circulez. Bon sang, ils en mettaient, du temps. Mais alors qu'il n'y avait plus grand monde, on lui rentra dedans. Ah bah, carrément ? Ok. Sympa. Qui a osé, même. Ah. Une fille. Une petite fille. Quelle année, celle là ? Troisième, peut-être bien. Enfin, ça ne changeait rien. ...Quoi ? Elle lui demandait d'attendre là ? Non mais pourquoi. Il était concierge, pas piquet.

« Pourqu-.. »

Quoi. Il a quoi lui. C'est qui même. Un élève, oui, bravo. Un septième, probablement. C'est très drôle d'estimer l'année des élèves de par leur taille. Oui oui, très drôle. Qu'est-ce qu'il s'amusaiiit.

« Oui bah moi j'aimerais balayer. Vous me faites chier, les jeunes. Donc tu t'en vas et tu laisse la jeune fille là-bas lire ses notes. »

Non mais oh. Il commençait à en avoir marre, lui aussi. Qu'on apprenne à lui parler correctement, aussi.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Métamorphomage Kleptomane


28 messages.
Inscrit le 08/11/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: Re: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu Dim 13 Nov - 23:22

Unfortunately not InvisibleAllez. Lire. Comme si sa vie en dépendait. Elle le pouvait. Teagan s’en savait capable et de toute manière ne se laissait pas d’autres choix. Elle tenait un peu à la vie. Elle avait encore plein de choses à faire et à essayer. Hors de question de se faire tuer par le grand moche là bas. Oh, elle pouvait toujours tenter de se cacher, mais là, les seules images qu’elle avait en tête, étaient au choix celle d’un géant aperçu dans un livre d’illustration, ou celle du Serpentard. Mauvaise idée. Pas très discret. Alors elle resterait là derrière cette charmante personne. Qui devait la cacher au moins un minimum. Allez. Elle pouvait le faire. Juste une histoire de quelques secondes. Bon. Minutes. Elle ne voulait pas trop bâcler ses études non plus. Après elle raterait le test à cause de Lestrange. Puis ses études. Tch. Malpoli. Infâme créature même. Pourquoi elle se prenait encore la tête à penser à lui. Ce n’était pas du tout le temps. Ni l’heure. Ni rien du tout. Sauf qu’il était déjà là. Pitié. Faite que son mur improvisé tienne. …Oh. Ooooh. Il prenait sa défense là ? Oui. OUI. Gentil. Très gentil. Pour la peine, elle lui donna une tape amicale dans le haut du dos. Du moins, ce qu’elle pouvait atteindre.


« ▬ Heeey, j’taime bien toi ! »


Oui. C’était très important de dire ça à…A qui même. Daignant enfin relever son regard des notes de son homologues, elle plissa légèrement les yeux en relevant la tête, enlevant presqu’instantanément sa main de la personne, essayant de faire passer ça pour un geste absolument pas naturel pour remettre ses lunettes en place. …Oups ? Non. Il avait pas la tête d’un élève. Il avait parlé de balayer. Aaah. Aaaaconcierge. D’accord. Bien. Très bien.


« ▬ …Pardon. V o u s. »


Là. Mieux. Maintenant elle pouvait se replonger en tout tranquillité dans les notes de l…Oh. Oooh. Comment il la regardait là. Non. Baisse les yeux. Tout de suite. Ou plutôt lève les ce sera plus efficace. Mais qu’il ne la regarde pas comme ça. Il faisait. P e u r. Allait-elle se laisser abattre ? Non. Certainement pas par ça. Alors imitant à la perfection l’expression faciale du fixeur, Elle se recula légèrement, avant de se remettre à lire les notes. Non. Pas le temps à ça. Enfin. Elle ça ne la dérangeait pas, mais vu le comportement du Serpentard, plus vite elle lui rendrait ses feuilles, mieux ce serait.


« ▬ T’inquiètes, j’ai bientôt fini, au mieux dans 57 secondes, je te les rend. En attendant je sais pas, improvise un spectacle de claquettes, fais quelque chose d’instructif, reste pas comme ça quoi. »

© 2981 12289 0

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


248 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu Lun 21 Nov - 21:56

▲▼ Pourquoi mes notes Non mais pourquoi il se bougeait pas, le concierge. Il voulait balayer ? Eh bien, qu'il balaie. Ce n'est pas Rodolphus qui allait l'en empêcher, qu'il fasse sa vie hein. Mais lui aussi il voulait faire sa vie, sauf que pour cela, le Serpentard avait besoin de ses notes. Notes que la fille était toujours en train de lire. Ne tenait-elle pas à la vie ? Il semblerait que non. Rah. Non mais sérieux, il ne savait pas si ça avait pour but de faire rire qui que ce soit, mais c'était pas drôle du tout. Ça devait se voir sur son visage, il était vraiment à bout. Agacé, Rodolphus se mit à taper du pied.

« Le problème, monsieur, c'est qu'il s'agit de mes notes. Les miennes. Il y a probablement mon nom écrit dessus. »

Oui, il prévoyait toujours tout dans l'éventualité où q u e l q u ´ u n tel que cette fille décidait de s'emparer de ses notes. Drôle d'idée, déjà. Enfin, il allait de toute manière bientôt les récupérer, Rodolphus en était presque sûr. ...Euh. Est-ce que la Serdaigle venait de taper dans le dos du concierge. Mais oui, Rodolphus n'avait pas rêvé. Seigneur Christ. C'est quoi le problème de cette fille. Avec un soupir, il passa la main sur son visage. Il voulait bien avoir de la patience, mais faut pas trop pousser. Pas quand ça concerne ses cours. Enfin ça dépend. Mais vOILÀ. Tout ça pour dire que Rodolphus était en train de perdre patience. Et s'il perdait patience... Ça serait pas beau à voir. Absolument. ..Non mais elle se foutait de sa gueule ? Oui, très clairement. Un spectacle de claquettes. Comme s'il n'avait que ça à faire. Et puis même, les claquettes, c'est moche. Et inutile. Et Rodolphus se remit à taper du pied en grognant.

« J'ai pas de temps à perdre, gamine. Je dois étudier et réussir. C'est pas mon problème si t'es arrivée en retard au cours, il doit bien y avoir un autre couillon qui a pris la peine de tout noter. Donc rends moi ces feuilles, avant que je fasse autre chose avec mes pieds que des claquettes. »

Oui, il était tout à fait capable de mettre ses menaces à exécution. Tout comme il serait capable, s'il le souhaitait, de pousser bien gentiment le concierge. Mais ça lui apporterait certainement des ennuis, donc il allait éviter pour le moment. Attaque physique d'un membre du personnel. Woh. À ce train là, il ne finirait même pas son année. Mais vu qu'il tenait à la finir quoiqu'il en coûte, Rodolphus allait faire un effort et se contenter de croiser les bras tout en fixant toujours aussi intensément la chose à cheveux verts.  

 « Tu as trois secondes. »

Et il était encore gentil.
© 2981 12289 0

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu

Revenir en haut Aller en bas

C'juste un emprunt ▬ Pv : Rododu & Thaddudu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Gérard Jean-Juste janbe kafou a
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» Juste pour rire
» Ce n'est pas un vol mais un emprunt[Goby Town, Rang B, Révolutionnaires, Méchants pirates, Bonne révolution]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Premier Etage :: Cours d'Histoire de la Magie-