N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh Lun 12 Déc - 23:08

Fingal▲▲▲


Error
Lysander avait décidé qu’aujourd’hui, ce serait une journée parfaitement normale. Ou en tout cas le plus possible. Parce qu’il en fallait bien de temps en temps. Et qu’elles étaient tout aussi appréciables que les autres. Puis avec un peu de chance, il pourrait souffler le soir venu et se mettre à étudier. Ce qui équivalait à se reposer en quelques sortes, étant donné qu’il s’agissait d’une activité passive. Certes, elle demandait de la concentration, mais elle exigeait aussi d’être parfaitement tranquille. Conclusion, il avait raison. Et le Serdaigle aurait aimé avoir raison aussi sur le fait qu’il s’agirait d’une journée parfaitement normale. Mais non. Le destin en avait décidé autrement visiblement. Destin qui s’occupait de ruiner la vie des gens. Bon, il pouvait aussi l’améliorer mais il était plus facile de le dénigrer. Nettement plus facile.

Au départ, lorsqu’il avait vu un hibou parfaitement inconnu se poser devant lui, et lui tendre la patte, le brun ne s’était pas posé de questions. Après tout, n’en possédant pas, il était nettement plus pratique d’utiliser ceux de l’école. Pas comme s’il avait le choix non plus. Par contre, il n’y avait pas de nom sur l’enveloppe. Ce qui était plus rare. De ce qu’il se souvenait, ses parents avaient toujours pris la peine de le marquer. Bon. Après, il s’agissait peut-être de la simple initiative d’une de ses sœurs, qui avait juste eu la flemme intense de le faire. De toute manière, le volatile s’était placé devant lui, et lui tendait clairement la patte, d’un air exaspéré. Le pauvre, il avait dû faire pas mal de chemin aussi. Prenant rapidement la missive, le préfet ne tarda pas non plus à donner une partie de sa croûte au hibou, avant de l’ouvrir et de la lire, forcément.

Bon par contre, il avait quand même assez dormi pour se rendre compte qu’il ne comprenait strictement rien et que ce n’était pas à cause d’un manque d’attention. Du tout. Là, il était question d’une histoire de téléphone et…de se faire des amis ? Hm. Il avait beau tout envisager, à moins que son père ne se soit au préalable tapé la tête contre un mur, il n’écrirait pas ce genre de chose. Et sa mère avait arrêté après sa deuxième année. Mais même. Le style d’écriture ne correspondait à personne dans sa famille. Et bien évidemment, le hibou était parti maintenant, il ne pouvait pas lui rendre l’air de rien la lettre. Magnifique. Bon. Il ne pouvait définitivement pas partir en la laissant sur la table, en l’ayant lue qui plus est. Il se sentirait mal. Mais il n’avait pas énormément d’indices. Si, cette histoire de téléphone. Les prénoms des expéditeurs, Joe et Beth. Puis un surnom. Fifi. Waw. Il irait loin. Très loin.

Le Serdaigle aurait tout simplement pu abandonner, mais sa conscience se fit entendre, lui faisant remarquer qu’il était loin d’être stupide. Et qu’abandonner c’était pour les faibles. S’il faisait un peu marcher sa cervelle, il devrait y arriver. Après tout, qui aurait un téléphone ici. Téléphone qui déjà de base ne pourrait pas marcher étant donné qu’il n’y avait pas de prises, et que de toute manière tout ce qui était électrique ne fonctionnait pas dans le Château. Ca ne pouvait définitivement servir à personne. Sauf si on voulait l’exposer. L’exposer. Ah. Aaah. Il avait entendu parler de téléphone il y avait un petit temps. Si. Darius lui en avait parlé. En parlant du cours d’études des moldus. Ça, ça se tenait. Et s’il se souvenait bien le prénom du professeur en question commençait par un F. Là, il n’en était pas certain, mais autant y croire. Bon. Il penserait à passer à son bureau une fois qu’il aurait fini ses cours, en attendant, le brun allait déposer la lettre dans son chaudron, qui serait de toute manière bien gardée par Rösti. Une fois que ce dernier aurait remarqué que ce n’était pas à manger.

La journée passa relativement rapidement, et plutôt que d’emprunter le chemin vers la Salle Commune des Serdaigle, Lysander redescendit vers le premier étage. Un détour en soi. Mais cela ne le dérangeait pas plus que ça. En tout cas moins que ça ne l’aurait dérangé avant le camp. Certes, il ne le connaissait pas non plus énormément, mais assez pour ne plus le considérer comme un strict inconnu. Et savoir qu’il avait l’air d’être une personne plutôt calme. Quoiqu’il en soit, une fois arrivé devant la porte, le brun ne tarda pas à frapper, remarquant rapidement une boule de poil blanche venant attendre à ses côtés. Sans aucun doute le chat du professeur Macnair vu le nombre de fois où il avait pu l’apercevoir près de son bureau durant les cours. Absolument pas dérangeant. Qui lâcha un léger miaulement et se précipita à la vitesse de la lumière dans la salle de classe une fois que le cinquième année eut entrouvert la porte. Ok. Il aurait préféré demander à l’enseignant s’il pouvait le laisser rentrer, mais ce n’était pas du goût de l’animal apparemment.


« ▬ Excusez-moi, je ne voulais pas spécialement le faire entrer mais…Il a été un peu trop rapide. »


Un peu beaucoup. Peut-être que s’il avait mis son pied devant, ça l’aurait arrêté, mais il préférait éviter de lui faire mal d’une manière ou d’une autre hein. Il était adorable après tout. Et puis même, martyriser les animaux, très peu pour lui. Soit, il n’était pas réellement venu pour discuter de ça. Première fois d’ailleurs qu’il entrait dans cette salle de classe. Qu’il ne put s’empêcher de regarder tout en s’expliquant.


« ▬ Je venais vous voir suite à une lettre que j’ai reçue, et qui ne m’était visiblement pas destinée. Alors je me demandais s’il ne pouvait pas s’agir de la vôt… »


Poc. Comment ça poc. Et pourquoi la lettre venait de tomber. Enfin, ça il pouvait y répondre, étant donné qu’en baissant légèrement le regard, il pouvait clairement voir Rösti une patte vaguement levée près de sa main. Et qui venait de faire tomber la lettre pour une raison qui lui échappait. Mis à part qu’il la chauffait depuis le matin même en s’étant couché dessus. Et qu’il avait dû se réveiller en entendant l’autre animal miauler. Et maintenant le regardait avec son air endormi habituel. Bon. Autant faire comme si de rien n’était puis la ramasser pour la tendre au professeur. Il ferait de la psychologie féline plus tard.


« ▬ Désolé, je l’ai lue et ouverte, mais le hibou semblait persuadé qu’elle m’était adressée. »


Inutile de le cacher hein. Le roux s’en rendrait bien compte qu’elle était déjà ouverte. Et logiquement si on ouvrait une lettre c’était pour la lire. D’ailleurs. Pourquoi est-ce que le volatile était venu la lui délivrer. A ce qu’il sache ils ne se ressemblaient pas vraiment. Du tout même. Et leurs noms de familles non plus.


© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


184 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh Mar 13 Déc - 22:44

Parents : Satan
fifi stp ••• Journée de cours on ne peut plus normale, Fingal avait pu donné cours comme il le souhaitait, et il n'y avait eu aucun accroc. Il avait même pu particulièrement avancer avec les sixième, dû au manque important d'élèves. Soit il y avait une épidémie particulièrement importante dont il n'était absolument pas au courant, soit on se foutait de sa gueule et on séchait son cours. Pour ceux l'ayant pris. Bah, c'est pas vraiment son problème, c'est pas comme s'il allait pouvoir y changer quelque chose. Il n'allait pas faire un long speech pendant une heure de cours, et n'allait pas non plus chercher les élèves qui décidaient de ne pas se montrer pour telle ou telle raison. C'était leur problème. Et puis c'est pas en ratant son cours qu'ils allaient rater leur vie, de toute façon. Enfin bon.

Aujourd'hui, sa journée se terminait une heure plus tôt, comme certains jours, ça dépendait de son horaire pas trop exténuant. Sauf que cette semaine, il avait eu l'excellente idée de tout préparer à l'avance. Son cours, ses correction, ses questions, absolument tout. Et ça lui avait pris pas mal de temps, mais ça valait la peine, vu que maintenant, tout ce qu'il avait à faire, c'était ranger ce petit tas de papier dans son bureau. Et c'est ce qu'il fit. Voilà. C'était pas très compliqué, hein. Au passage, il prit le petit bonbon qui traînait là. Ah bah oui, c'était triste de le voir ici, tout seul. Fingal allait devoir faire un énorme sacrifice et le manger. W o a h. Quel monstre il faisait. Mais il allait le faire rapidement, histoire que le pauvre bonbon ne souffre pas.Voilà. Boum. Non, il ne l'avait pas avalé tout rond, faut pas pousser, fallait peut-être qu'il profite un minimum du goût, quand même. Désolé hein. Quoique, il n'était pas vraiment désolé, parce que ce bonbon, et beh il était bon. Voilà.

Et le professeur manqua de s'étouffer en entendant toquer à sa porte. Qui. Qui osait venir le déranger dans sa séance de détente. Rah. Il continuerait plus tard. Donc après avoir toussoté, vil bonbon vengeur, il finit par demander à la personne en question d'entrer. Et il allait se lever de sa chaise aussi, peut-être. Voilà. Énorme effort. Tiens, il s'agissait d'un élève. ..Un élève qu'il n'avait pas en cours, s'il se souvenait bien, il s'agissait de McGuire, l'ami de Darius. Bien, ça l'avançait beaucoup quant à la raison de la présence du garçon ic..OH. Mais c'était ça, la boule blanche qu'il avait vu entrer, le chat. Il n'avait pas fait gaffe, et ne s'était rendu compte de sa présence qu'une fois que l'élève le fit remarquer.

« Oh ce n'est rien, j'ai l'habitude. »

Parce que bon, il se doutait bien que ce n'était pas par hasard que l'animal venait ici. C'est parce que Fingal avait quelque chose qu'il voulait, et qui se trouvait dans son bureau. Des friandises, cette fois pour chat. Donc le roux se rendit rapidement à son bureau et ouvrit un autre tiroir, y prenant un sac et versant quelques friandises dans sa main, tout en écoutant le jeune garçon. Une lettre. Pourquoi il pourrait s'agir de la sienne ? Hm. En attendant d'avoir plus d'informations il allait donner les friandises à Wolodymyr. Voilà. Donc il s'accroupit et tendit la main au chat, tout en lui caressant la tête de l'autre main. Ah, il l'avait donc ouverte. Bah, c'est pas un drame, il était bien obligé s'il croyait qu'elle lui était destinée. Donc une fois qu'il eut nourri l'animal, Fingal se releva et s'approcha de la lettre en question que lui tendait le Serdaigle. Ooooh, lui aussi il avait un chat. Très mignon, lui aussi.

« Ce n'est pas grave, merci de me l'avoir apportée. »

Après avoir souri, Fingal commença à lire. Et perdit son sourire rapidement. Ses parents. Bien sûr. Qu'est-ce que-.. Oh non. Rapidement, son regard dévia vers le vieux téléphone. Puis vers le nouveau. Oh non. Jamais il ne rendrait le téléphone de ses parents. Et jamais il ne se séparerait de son tout nouveau qu'on venait à peine de lui offrir. Jamais. Alors il continua de lire. C'était de pire en pire. Sérieusement, McGuire avait lu ça ? Bizarrement, Fingal était plutôt soulagé de ne pas l'avoir comme élève. Parce qu'il était un peu gêné là. Beaucoup même. Raaah. Pourquoi ses parents voulaient savoir s'il s'était fait des amis, aussi. Il était adulte maintenant, c'est pas comme s'il avait besoin de s'inquiéter de ça ! Et puis ce surnom, Fifi... Argh. En soupirant, il alla poser la lettre sur son bureau et fronça les sourcils. Bon. Faire bonne figure. Souriiire.

« Merci encore. Et désolé que vous ayez eu à lire ça. Je ne comprend pas trop l'erreur de ce hibou, mais bon. Il a du en faire du trajet, c'est pardonnable. »

© 2981 12289 0

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh Mer 14 Déc - 0:31

Fingal▲▲▲


Error
L’habitude ? Tant mieux dans un sens, parce que le Serdaigle se serait sentit un peu mal de le faire inconsciemment rentrer si jamais le professeur était par exemple allergique aux poils de chats. Ou si cet animal commençait à tout détruire pour une raison qui échappait à l’entièreté du monde. Bon après, il avait l’air plutôt mignon et tranquille, mais il avait déjà eu la preuve que même la plus grosse des loques pouvait soudainement ressentir une poussée d’adrénaline et commencer à essayer de pousser tous les verres de la table. Ceci dit, en voyant l’animal attendre en fixant un tiroir, qu’on ouvra quelques instants plus tard, pour en sortir des friandises, le brun compris la venue du chat. Pas vraiment besoin d’être un génie pour arriver à la bonne déduction. D’ailleurs au son du sachet, Rösti avait décidé de changer de point de vue, posant sa tête sur le rebord du chaudron, compromettant l’équilibre auparavant presque parfait de toutes les affaires présentes dans le contenant. On allait éviter. Non pas que Lysander doute de la propreté du local, mais s’il pouvait éviter d’abîmer ne serait-ce qu’une seule de ses affaires, il aimerait bien. Ce serait plutôt pratique.

Bref. La lettre. Il fallait maintenant espérer qu’elle lui appartienne. Parce que vraiment, il n’avait pas d’autres idées sur qui ça pouvait bien être. Il n’avait pas cherché en fait. Et n’avait pas envie de commencer à jouer au détective à cette heure. Donc si ce n’était pas à lui, il l’abandonnerait quelque part. Dans la Grande Salle. Voilà. En espérant que le réel destinataire ne tombe dessus. Mais quelque chose disait au préfet qu’il n’aurait pas vraiment à faire ça. Peut-être la présence d’un téléphone un peu plus loin. Tant mieux. Bien que capable de l’abandonner, il se serait senti mal de laisser la lettre. Bon. Ceci dit, l’enseignant n’avait pas l’air spécialement heureux. Sans blague. Le Serdaigle ne pouvait que comprendre l’agacement ou la gêne que pouvait engendrer la lecture inopportune d’une lettre, voire plusieurs.

D’ailleurs il n’avait toujours pas retrouvé ce fils d’hippogriffe qui avait très visiblement lu ses propres lettres et tout balancé au journal en début d’année. Histoire qu’il aille bizarrement abîmer un des livres empruntés par cette personne à la bibliothèque et voir comment il gérerait avec le teneur de cette dernière. Mais bon. Il aimait bien trop les livres pour faire quelque chose dans le genre. Il trouverait bien en temps voulu. Au pire, il devait bien s’agir d’un Serdaigle. Un jour de beau temps où une fenêtre serait ouverte, il pourrait tout autant être pris d’un spasme. Mais pas très envie d’avoir une mort sur la conscience ni de se retrouver en prison. Il se contenterait de chercher, et finirait bien par trouver d’une manière ou d’une autre. Et faire comme si de rien était face au professeur présent. Essayerait d’oublier aussi le contenu. Une chance dans un sens qu’il ne l’ait pas, ce serait nettement plus simple à oublier.


« ▬ Oh, ce n’est rien, ça m’étais déjà arrivé à quelques reprises, j’imagine qu’il a ses raisons. Vous habitez loin ? »


Quelques reprises. Chaque vacance généralement. Bon, le brun soupçonnait Elizabeth de guetter les hiboux et de les interpeller à force, mais il n’était pas rare non plus que les volatiles arrivant aux heures de repas, n’abdiquent et ne finisse par partir en lâchant la lettre pile entre les deux jeunes gens, comme si de rien n’était. Mais dans ce cas-ci, c’était quand même totalement différent. Ah. Suite à la remarque du roux, il avait posé machinalement la question, qui était peut-être trop personnelle. …Tant pis. Ce qui était fait était fait, et il avait déjà dû paraître bien plus ridicule que ça devant lui. Et il ne l’avait pas non plus appelé Fifi. Conclusion, la situation aurait pu être bien pire. Et puis s’il ne se trompait pas, c’était une tentative de socialisation. Rien de m a l.


© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh

Revenir en haut Aller en bas

Eeny Meeny Miny Moe I Fingaleuh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Premier Etage :: Cours d'Etudes des Moldus-