N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Maquilleur Lunatique


20 messages.
Inscrit le 28/09/2016.



MessageSujet: L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy} Dim 18 Déc - 16:27


Ok, cette journée s'avérait être mal partie. Même si l'on était déjà l'après midi. C'était la même chose.

Siphyse s'apprêtait à rentrer dans sa salle commune pour aller se reposer et lire dans sa chambre. Il avait déjà fini tous ses cours vu qu'il en avait peu. Jusque là, tout allait bien. Les ennuis commencèrent quand il arriva devant la porte de la salle commune des Serdaigles, et plus précisément de l'aigle qui servait de sécurité et qui posait les questions. D'habitude, Siphyse n'avait pas spécialement de difficultés avec. A part peut être une ou deux fois où la question avait été particulièrement ardue mais généralement, c'était des soirs et il n'était pas le seul à avoir du mal avec. Quelqu'un finissait toujours pas trouver la solution. Il ne pensait donc même pas à cela quand il se présenta devant lui.

-Réponds à mon énigme si tu veux entrer.
-Yep.
-Annie a deux enfants, dont l'un est une fille. Combien y a-t-il de chances que l'autre enfant soit un garçon ?

Un demi. Ce fut la première chose qui lui vint en tête, la réponse la plus logique. Et justement, il y avait quelque chose qui clochait. Cela ne pouvait PAS être si simple. Il devait forcément y avoir un piège quelque part. Mais où ? Il ne savait.

*Ok* raisonna-t-il *Reprenons simplement. Elle a deux enfants. En supposant qu'il n'existe que fille et garçon, la probabilité de chaque est donc de 1/2. Soit elle a deux filles, soit elle a une fille et un garçon. Ca fait toujours un demi. Mais je vois rien d'autre. Hum, peut être que le piège est justement de penser qu'il y a un piège et donc de partir sur quelque chose de trop compliqué. Donc, je peux toujours tenter et...*

-Une chance sur deux !
-Explique ton raisonnement.
-Elle a déjà une fille, si elle a un autre enfant, il n'y a que deux choix donc une ch...
-Refusé.
-Quoi ?
-Cette réponse n'est pas bonne.

Oh bordel, il le savait que cela ne pouvait pas être la bonne réponse et pourtant il avait été suffisamment stupide pour la dire quand même. Et personne ne viendrait ici avant un bon bout de temps, ils étaient surement encore tous en cours. Et il n'avait pas envie de repartir, pour de nombreuses raisons allant de "Flemme" à "Je ne veux pas abandonner" en passant par "Je veux savoir la réponse quand même". Aaaaah.

-Une chance sur trois !
-Je n'accepte que les réponses détaillées.
-Il n'existe pas deux genres mais trois !

Il y eut un long silence qui se termina sur :

-Refusé.
-Mais...
-Même en prenant en compte cette donnée, la réponse n'est toujours pas bonne.
-Fuck !

Et ce fut le début d'un long calvaire où il tentait de voir toutes les possibilités, ressassant la question dans tous les sens, avant que quelqu'un ne finisse par arriver. Il ne le vit pas tout de suite, occupé qu'il était à émettre une nouvelle théorie :

-Zero !
-Je n'accepte que les réponses détaillées.
-Elle est chinoise !
-Refusé.
-Merde !

Il se retourna pour taper dans le mur et l'aperçu à ce moment. Un garçon (très beau), plus jeune que lui. Ses yeux s'illuminèrent et il courut vers lui.

-Oh pitié, aide moi. Ca fait au moins une demi heure que je reste bloqué sur cette énigme, j'en peux plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


399 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy} Dim 18 Déc - 21:32

I can ignore you too.
Une autre journée plutôt satisfaisante du point de vue de Gilderoy était en train de s’achever. Enfin. Une journée de cours. Pour une fois, il ne finissait pas si tard que ça.  Mais ce n’était pas pour autant que le blond allait laisser l’ennui le submerger. Loin de là. Il avait un esprit suffisamment vaste que pour pouvoir trouver de quoi s’occuper. Et ce intelligemment. En même temps, une personne telle que lui ne pouvait s’abaisser à de quelconques occupations.  Et ces dernières avaient en général un but précis. Celui d’attirer l’attention. Peu importe comment. Malgré ces trois entières premières années, qui s’avéraient être plus un échec qu’autre chose si on considérait que son but était d’être mondialement connu, il ne lâchait rien. Strictement rien. Déjà, parce que même si elle était moindre par rapport à ce que le Serdaigle espérait, il commençait à être connu entre les murs du Château. Généralement, plus en mal qu’en bien. Mais peu lui importait, tant que son nom se retrouvait sur les lèvres des élèves. Et il n’allait pas s’arrêter en si bon chemin. Jamais. Baisser les bras ne servait strictement à rien. Et ne l’amènerait nulle part dans la vie. Alors que justement, sa vie allait être grandiose, il en était sûr et certain, il y était prédisposé.

Soit. Aujourd’hui, il avait trouvé une idée brillantissime. Meilleure que d’habitude, il l’admettait. Et même si le principe était simple, cela ne pouvait qu’être original et intéressant, étant donné que strictement personne jusqu’à aujourd’hui ne l’avait fait. Ou en tout cas, personne n’ayant fait sa scolarité en même temps que le jeune Lockhart. Mais il préférait s’en attribuer l’exclusivité totale. Nettement plus intéressant. Quelques semaines auparavant, avant qu’on ne le force à aller à ce camp scout des plus mauvais goûts, il avait vu un sort plus qu’intéressant, lui permettant de dédoubler des feuilles. Et même s’il avait trouvé ça plus que ridicule au départ, il ne pouvait que changer son opinion désormais.

Le blondinet s’était débrouillé pour avoir une photo, où bien évidemment il était sous son meilleur jour, puis l’avait multipliée à de nombreuses reprises, pour enfin toutes les signer. Les gens allaient se les arracher à coup sûr. Et comme le jeune homme avait pour habitude de se soucier du sort d’absolument tout le monde, le quatrième année s’était décidé à les afficher un peu partout dans les couloirs, histoire que tout le monde ait sa chance. Après tout, il était sûr et certain que dans quelques années, voir même quelques mois, des gens payeraient des sommes astronomiques pour en détenir un. Et le premier qu’il verrait en train de gribouiller ou déchirer son affiche, bizarrement risquait fortement de faire une chute dans les escaliers. Impudent.

Soit. Après avoir arpenté les quelques étages, et avoir presque fini sa pile, il était temps pour le Bleu et Bronze de se rendre à sa Salle Commune, pour quelques minutes de repos bien méritées. Du moins, c’était ce qu’il pensait. Parce qu’à peine la dernière marche passée, une personne couru vers lui. Oh. Sans aucun doute un de ses nouveaux fans. Elle avait dû voir une des affiches, et lui demandait un deuxième autographe, peut-être pour sa famille. Alors, Gilderoy ne put s’empêcher de faire bonne impression, et de sortir son plus beau sourire. Pour ses fans, il serait ouvert à n’importe quelle quest…Pardon. Oh. Oh. Est-ce que ce paysan venait en fait quémander son aide, pour entrer dans la Salle Commune, parce qu’il était trop stupide pour le faire lui-même ? Bon. En même temps les personnes égalant son intelligence jusqu’à maintenant se résumaient à une seule et unique : Scalovin, mais qui malheureusement n’était pas dans son année. Soit. Son sourire se figea, alors que le blond prenait enfin la peine de regarder de qui il s’agissait. Justement un sixième année. La place qu’il aurait dû prendre pour pouvoir être aux côtés de son charmant homologue. Quoiqu’il en soit, il ne le connaissait que de nom. Flobiley. Hm. Et d’après ce qu’il avait vu, il était un peu bizarre. Mais bon. Il n’avait pas vraiment le temps de s’attarder sur ce que les autres faisaient. Il avait trop à faire avec lui-même et son lancement de carrière. Serrant légèrement sa fin de paquet de feuille contre lui, il ne tarda pas à rejeter d’un geste on ne peut plus gracieux une de ses mèches en arrière. Bien. Après tout, il était normal qu’on ne sache pas vivre sans lui.


« ▬ Vraiment ? Elles sont pourtant bien souvent d’une difficulté ridicule, même les premières années arrivent à rentrer. »


Bon. Pas toujours. Mais il ne l’inclurait pas dans son équation pour le moment, histoire qu’il ait raison en fait. Parce que le contraire n’était tout simplement pas possible. Ce fut donc d’un pas fier qu’il se dirigea vers l’aigle, avant que ce dernier ne lui pose la question. Une simple question de probabilité. Beeh. Il n’aimait pas ce genre de problème. Mais ce n’était pas parce qu’il n’aimait pas qu’il n’y arriverait pas. Non. D’ailleurs c’était tout simple.


« ▬ Une chance sur deu… »


Il n’avait même pas eu le temps de finir sa phrase que le heurtoir le coupa, lui indiquant que cette réponse avait déjà été donnée. Ah. Ah. Lui. Avoir tort ? Jamais de la vie. Alors après une petite poignée de secondes, Gilderoy laissa échapper un rire trop cristallin pour paraître vrai.


« ▬ Bien évidemment que ce n’est pas ça, c’est tout à fait logique. Je ne comprends même pas comment tu as pu ne pas avoir encore trouvé la bonne réponse. »


Se tournant vers son homologue, il afficha une nouvelle fois un sourire. Lui-même n’avait du coup pour le moment pas la moindre idée de la réponse non plus. Ce qui le frustrait. Et quand il était frustré, il n’arrivait pas à réfléchir correctement. Donc tout était de la faute de Flobiley. Tout simplement.




© 2981 12289 0

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Maquilleur Lunatique


20 messages.
Inscrit le 28/09/2016.



MessageSujet: Re: L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy} Ven 23 Déc - 10:54

Siphyse le regardait d'un air tellement blasé que c'en était inhabituel pour lui. Son sourcil était redressé et sa bouche faisait un moue sceptique. Pendant un instant, un bref instant, il avait vraiment cru que cet élève pourrait l'aider, tant il semblait sûr de lui. Un peu trop même, et même pour Siphyse, cela l'avait fait grincer des dents. Il n'aimait pas vraiment ce genre de personnage, ne sachant jamais trop comment s'y prendre avec eux. Mais après tout, il n'avait rien à perdre dans cette situation. Et puis il avait de jolis cheveux. Alors il l'avait laissé faire. Et désormais il était dépité.
-Bien évidemment que ce n’est pas ça, c’est tout à fait logique. Je ne comprends même pas comment tu as pu ne pas avoir encore trouvé la bonne réponse.

Mais oui mais oui. Son rire ne sonnait absolument pas faux d'ailleurs. Absolument pas.

-Tu disais quoi déjà toi ? "Même un premier année peut y arriver" ? Eh bien je suis tout ouïe cher camarade qui me semble si intelligent et distingué, offre nous la réponse. Et d'ailleurs je vais arrêter de te gêner et me mettre sur le côté pour assister à ta brillante réussite.

Hé hé, sarcasme.
Il se laissa tomber contre le mur de la tour, ayant marre de rester debout. Il ouvrit son sac de cours et farfouilla un peu pour trouver quelque chose d'intéressant à faire en attendant. Il tomba sur un kit de vernis qu'il utilisait pour colorer ses ongles. Parfait. Sans le quitter du coin de l'oeil, il entreprit de limer puis de dessiner sur ses ongles. La semaine dernière il avait eu des chats. Cette fois ci, il ferait des fleurs. Pas spécialement par esthétisme mais parce que c'était le niveau de difficulté supérieur. Et, entre deux coups de pinceau fin, il en rajouta sur ses mains pour faire comme s'il avait des bijoux, créant de longues arabesques au fil de ses paumes. La main droite fut aisée, celle gauche un peu plus complexe. Cependant, le résultat final lui parut merveilleux si bien qu'il poussa un petit sifflement d'approbation.

Il reporta son attention sur son jeune camarade de maison. La porte étant toujours fermé, il ne devait toujours pas avoir fini. Pas si simple que cela finalement, hein ? Cependant il se trouva de suite mauvaise langue. Certes, ce gamin (enfin nan, il était mal placé pour l'appeler ainsi) était quelque peu arrogant et théâtrale mais ce n'était peut être qu'une mauvaise impression, qu'un malentendu. Et lui même subissait pas mal de moquerie de certains pour ses gouts de diva, il était encore une fois mal placé pour lui faire des reproches. Il se sentait même penaud à l'idée d'avoir été aussi vil avec lui quelques minutes auparavant. Aussi tenta-t-il de se rattraper :

-Tu y arrives ? s'enquit-il.

Probablement que non mais il ne savait comment commencer la conversation autrement.

-Moi j'ai des ongles fleuris, rajouta-t-il en montrant sa magnifique manucure. Tu en veux ? Ou d'autres dessins ?

"Faisons une pause dans cet énigme et je te montre patte blanche" tel était le message qu'il tentait de faire passer. A sa manière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy}

Revenir en haut Aller en bas

L'énigme de l'oiseau {PV Fabulous Gilderoy}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un oiseau qui chante....
» L'oiseau messager
» Deux oiseau etrange(PV Duscisio)
» Un petit kit pour l'oiseau bleu
» Un petit oiseau, un petit poisson, ... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Tours :: Salle Commune Serdaigle-