N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Scalovin/ Gilderoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Ravissant cireur de pompes


381 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Scalovin/ Gilderoy Lun 19 Déc - 17:28

Il est l'heure de vous donner vos petits cadeaux Very Happy! Qu'ils soient pourris ou non, faites l'effort de sourire au moins.

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Rocambolesque pupute


51 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Re: Scalovin/ Gilderoy Lun 19 Déc - 23:53

Au départ, Scalovin n'était pas vraiment ravi de tout ça. Piocher le nom de quelqu'un, et lui offrir un cadeau. Pourquoi. Il n'avait aucune envie d'offrir un cadeau à qui que ce soit. De faire un effort. C'était un peu trop lui demander. Personne n'était gentil avec lui, hein. Donc i-.. Comment ça, c'est parce qu'il n'était sympa avec personne ? Eh bien c'est de leur faute. Ils n'avaient qu'à avoir une tête qui l'inspirait. Mais non, ils étaient tout moches. Ou presque. Gilderoy, il n'était pas moche. Loin de là, c'était un magnifique jeune homme, qui plus est bien aimable, et Scalovin était plus que content d'avoir la chance de le connaître et de pouvoir le compter dans ses rares amis. Ses très rares. Eh bien, il semblait qu'encore une fois, la chance était de son côté. Parce que quel nom avait-il pioché ? Gilderoy ! Oh, qu'est-ce que le Serdaigle avait été soulagé. Il allait se fatiguer plus qu'il ne l'aurait fait avec une personne normale, parce que Gilderoy en valait la peine, lui. Il méritait quelque chose d'extraordinaire. Et Scalovin avait eu du mal à trouver quelque chose qui serait assez bien pour convenir à la perfection qu'incarnait le jeune blond. Au final, il avait opté pour plusieurs choses. Parce qu'une seule, ça n'aurait pas été suffisant. Du tout. La première, c'était quelques pots d'encre éternelle. Ça pouvait toujours servir, si Gilderoy voulait faire des autographes. La deuxième chose, c'était un miroir de poche. Parlant. Ça, ça avait été un peu plus compliqué à trouver. Parce qu'il voulait un miroir beau, bien orné, avec un bon caractère et qui était assez honnête pour reconnaître la beauté permanente du blond. Il voulait que le miroir soit parfait. Et il avait fini par le trouver. Quant au dernier cadeau.. Il avait quelque peu hésité, par rapport à celui-ci. Il s'agissait d'une bague, très belle, qui avait appartenu à son oncle mais que ce dernier lui avait offert à un anniversaire, il ne savait plus trop lequel. Scalovin ne la mettait pas souvent, car allergique à l'or blanc. Et puis de toute façon, elle ne s'accordait pas avec beaucoup de ses tenues. Par contre, il était certain qu'elle irait très bien à Gilderoy. Elle serait au moins assortie à ses yeux, et c'était un bon début. Maintenant, il n'avait plus qu'à espérer que ce lot de trois présents soit à la convenance de son ami. Alors une fois après avoir fini de manger, Scalovin ne tarda aucunement à se diriger vers Gilderoy, le sourire au lèvres, et les trois paquets parfaitement emballés et superposés du plus grand au plus petit.

« Gilderoy, je te souhaites un joyeux Noël !J'espère sincèrement que ces cadeaux te conviendront, ou te feront au moins sourire. Je te pris juste d'ouvrir le plus petit en dernier. Comme on dit, le meilleur pour la fin. »

Il sourit, tendant les paquets au plus jeune. Ah, il était déjà heureux. La magie de Noël, hein ?  

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


381 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Scalovin/ Gilderoy Mar 20 Déc - 11:30

Ah. Dire que Gilderoy aurait pu profiter de l’occasion et de tout ce monde, pour tenter de faire quelque chose d’impressionnant. Bien que, lorsqu’on y réfléchissait un peu rien que sa présence était une chose plus qu’impressionnante. Mais est-ce que ne serait-ce qu’une seule personne allait se dévouer pour le lui dire ou le faire remarquer aux autres, Apparemment pas. Alors soit ils étaient tous totalement stupides, soit ils étaient trop timides. Pauvres d’eux dans les deux cas. Désespérants. Tous. A quelques exceptions quand même. Du coup, il commençait déjà à s’ennuyer à cette espèce de pseudo soirée. En même temps les seuls moments où il ne s’ennuyait pas étaient lorsqu’il était en compagnie de personnes égalant son intelligence, ou lorsqu’il était seul. Qu’est-ce qu’il était dur et fatiguant d’être quelqu’un d’exceptionnel, vraiment. Heureusement qu’ils étaient seulement quelques élus à être dans ce cas-là. Le poids serait bien trop lourd à porter pour d’autres.

Quoiqu’il en soit, le blond fut plus qu’heureux de voir un autre Serdaigle arriver, qu’il appréciait particulièrement. Un autre de ces élus. Le seul et unique sans doute du Château, si on ne le comptait pas. Qu’il était plaisant d’enfin voir une personne au magnifique faciès, qui plus est détenait un niveau d’intelligence assez élevé. Très élevé. Sans doute la seule personne capable encore de le retenir un petit temps ici. Même si au final, ils pouvaient totalement allez dans leur Salle Commune et parler plus à leur aise là-bas. Ce qu’il aurait été faire, si seulement il ne devait pas attendre la personne qui l’avait pioché et devait lui offrir un cadeau. Ce qui le désespérait un peu d’avance. Après très tout, seulement un nombre très limité d’êtres connaissaient ses goûts. Alors qu’il répondait toujours avec entrain aux questions personnelles. Mais personne ne daignait s’intéresser à lui comme ils le devraient. Toujours aussi désespérant.

Soit. Gilderoy ne pouvait qu’être heureux de voir Scalovin arriver, des cadeaux encore en main. Et bien, au moins la personne piochée par son aîné était plus que chanceuse. Parce que lui aussi il avait très bon goût. Et le blondinet ne fut que d’autant plus surpris en voyant au final, qu’il avait été pioché par Scalovin en personne. Oh.Oh. Pour le coup, il avait eu énormément de chance. Mais il la méritait, n’est-ce pas ? Il espérait que pour son homologue, il en avait été de même. Parce qu’être pioché par le dernier plouc du coin, ça n’avait rien d’amusant.


« ▬ Merci beaucoup ! Et à toi aussi ! En tout cas, c’est déjà un énorme honneur que d’avoir été pioché par toi ! A vrai dire, je ne pouvais espérer mieux ! Je te souhaite d’ores et déjà d’avoir, ou d’avoir eu autant de chance ! »


A vrai dire, il comptait bel et bien faire aussi un cadeau au Serdaigle, cependant, il préférait attendre le véritable jour de Noël, histoire de faire ça dans les règles de l’art. Quoiqu’il en soit, il prit le plus délicatement possible les paquets que lui tendait son aîné, les déballant le plus soigneusement possible. Rien que l’emballage magnifiquement préparé le mettait de bonne humeur et le faisait sourire. C’était pour dire. Mais il fut d’autant plus heureux en découvrant les multiples contenus. Déjà, de l’encre éternelle. Il en était plus que ravi, son dernier pot, on le lui avait confisqué tout simplement parce qu’il avait voulu laisser une trace indélébile de sa présence dans le château en signant sur un mur. Et il n’avait même pas eu le temps de finir. Désormais un parchemin d’annonce recouvrait le début de sa signature. Ridicule. Soit. Le deuxième paquet enleva tout souvenir, ou pensée négatifs. Un miroir, de poche tout bonnement magnifique. Certes, il en avait déjà un, mais il ne faisait aucun doute que celui-ci allait le remplacer. Il allait le prendre p a r t o …Et il parlait. Il parlait. Que demander de plus ? Strictement rien, si ce n’était que tout le monde reconnaisse que Scalovin était le meilleur élève de tout Poudlard. Ce qui se confirma d’autant plus une fois qu’il eut ouvert le dernier paquet, détenant une bague en or blanc. Tout simplement parfaite. Le blond ne pouvait qu’être en admiration, et féliciter mentalement pour le moment, et en boucle, les choix de son homologue. Il n’aurait pu rêver mieux. Jamais. Ce pourquoi, il se permit même de lui sauter au cou, faisant quand même extrêmement attention à ne rien abîmer, ou pire encore, casser.


« ▬ C’est tout simplement parfait ! Même mieux que parfait ! Je ne pourrai jamais assez te remercier. Dire que j’avais peur de devoir faire semblant de m’émerveiller face à n’importe qui. »


Pour le coup, il n’avait pas à faire semblant, du tout. Bon par contre, il allait quand même le lâcher, il était quelqu’un de civilisé, et n’allait pas commencer à s’étendre en mièvreries des heures durant. Même si son interlocuteur le méritait bien, il méritait d’autant plus que Gilderoy agisse de la manière la plus franche possible. Et ce n’était pas vraiment dans les habitudes du blond de commencer à faire des câlins à tout le monde. Personne en fait. Il ne se souvenait même pas d’en avoir déjà fait.


« ▬ Vraiment, je ne sais pas ce que je ferais sans toi. »

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Scalovin/ Gilderoy

Revenir en haut Aller en bas

Scalovin/ Gilderoy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Lettre pour M. Gilderoy Lockhart

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Rez-de-Chaussée :: Grande Salle :: Santa 2016-