N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Pain, famille et gêne. [pv : Lysou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Mar 3 Jan - 22:06

Belle journée. Très belle journée. C’est bien pour ça que Fingal avait décidé de profiter de ce jour de vacances pour aller au parc. Un parc pas loin de chez lui, plutôt sympa, avec plein de canards. Des beaux canards. Des gentils. Il y avait des oies, avant, et c’était bien des sales bêtes ça. Merlin seul savait où ces monstres étaient partis. C’est pas Fingal qui allait pleurer leur perte. Parce que de toute façon, lorsqu’il pensait à amener du pain rassis et à les lancer aux oiseaux, ces horreurs surgissaient et se jetaient sur la nourriture telle la misère sur le monde. Et c’était effrayant. Et triste pour les gentils petits canards. Mais aujourd’hui, plus d’oies. Plus que des canards. Du coup, Fingal avait été prendre discrètement dans la cuisine le pain qui restait. Discrètement, parce qu’il n’était pas tant rassis que ça. Maiiis il voulait nourrir les canards. Il s’ennuierait sinon, au parc. Parce que bon, la nature et tout ça c’est bien joli, mais en plein hiver, ça n’a pas grand intérêt. Surtout pour quelqu’un de frileux comme Fingal. Bon, c’est sûr, avec son écharpe tricotée avec soin par sa mère, ses moufles plutôt ridicules et son gros bonnet, il n’avait pas tant froid que ça. Mais voilà. D’ailleurs, il devait bien avoir l’air stupide comme ça. Enfin, il devait ressembler à un gamin, vu qu’on ne voyait pas son visage. Mais tant pis. Il préférait ressembler à un enfant plutôt que de chopper une pneumonie. Moins couteux.

Du coup, ça devait bien faire une bonne heure que Fingal faisait le tour de ce parc, lançant de temps à autre des bouts de pain aux canards, s’amusant de tous les voir se jeter dessus. Bon, certains lui couraient aussi après, parfois. Et ça faisait rire les autres passants. Pfuh. De toute façon, il courait bien plus vite qu’eux. Enfin soit. Au bout d’un moment, le roux décida de se poser sur un banc. Trop de temps passé à courir. Et lorsqu’il décida de se relever pour continuer sa balade, ses yeux se posèrent sur un drôle de petit groupe. Ce qui semblait être un père de famille et ses enfants. Beaucoup d’enfants. Dont un qui lui disait vaguement quelque chose… Oh !

« McGuire ? »

Mais oui, c’était bien le jeune Serdaigle ! Alors ça, il ne s’y attendait pas. En souriant, Fingal se rapprocha du petit groupe, et enleva par réflexe son bonnet.

« Ca alors, je ne pensais pas tomber sur vous ! Comment allez-vous ? Vous passez de bonnes vacances, j’espère ! Monsieur, mesdemoiselles, bonjour. »

Car les autres enfants semblaient tous être de ravissantes jeunes filles. Sans doutes les jeunes sœurs de McGuire. Vraiment, c’était une drôle de surprise ! ...A h. Très drôle, à y réfléchir. C'était bien ce même McGuire qui l'avait surpris un soir près du lac, dans cette situation très gênante comprenant des bagues, hein ? ...Nooon. Faire comme si de rien n'était. Et sourire. De toute façon, il portait des moufles. Ridicules, mais utiles. Haha.  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


349 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Mar 3 Jan - 23:36

L’autre jour, il l’avait vraiment eu échappée belle. A vrai dire, le Serdaigle n’aurait pas pensé s’en sortir. Scénario presqu’apocalyptique. A la base, il avait simplement voulu prendre un café avec Rodolphus, mais bien évidemment, Elizabeth n’avait pas pu s’empêcher de le sUIVRE. Et son père était sorti du trou du cul du mONDE. Ce qui ne changeait pas de d’habitude, en fait. Pourquoi est-ce que ses parents avaient chacun l’air de détenir un sixième sens, et au choix de tout deviner et d’arriver aux pires moments. Franchement. Bon, du coup, depuis il essayait de s’écraser un peu et de faire profil bas. Ce pourquoi il n’avait absolument pas du tout insisté à aller seul avec ses sœurs au parc aujourd’hui, lorsque son père avait décidé de les accompagner. Il avait feinté la bonne humeur, et comme quoi son paternel avait eu une merveilleuse idée. Enfin. McGuire père n’avait pas l’air énervé, ce qui était déjà une bonne chose. Donc tout devrait bien se passer. Et ça faisait quand même un petit temps que le brun n’avait pas passé du temps en famille, au parc. Même si cette fois-ci, sa mère n’était pas de la partie, travaillant.

Mais six restait un très bon nombre pour faire un bonhomme de neige. Bon. Quatre et demi plutôt, parce que la plus jeune passait les trois quart de son temps à vouloir essayer d’attraper tous le canards passant près d’elle, et Seward préférait de loin garder un œil constant sur elle que de s’amuser avec la neige. En même temps, en plus d’essayer de partir à la chasse aux canards, Rowan essayait d’engager la conversation avec la moitié des inconnus qu’elle croisait. En racontant à moitié sa vie, très très triste aujourd’hui, parce que Rösti avait eu le malheur de manger une moitié de sa tartine ce matin, et de faire tomber par terre l’autre en comprenant qu’on essayait de lui enlever son encas. Histoire que personne n’en profite. Sauf que Rowan aimait prendre des risques et avait quand même décidé de la manger. Ce qui lui avait valu un mini sermon de son père. Conclusion, elle racontait à tout le monde que c’était très mal de manger ce qui était tombé par terre, même si ça avait l’air très bon.

Ceci dit, alors que la plus jeune avait enfin reporté son entière attention sur le bonhomme de neige, et que le Serdaigle lui essayait subtilement d’éviter chaque question posée par la plus âgée de ses sœurs, quelque chose, ou plutôt quelqu’un attira son attention. Il venait clairement d’entendre son nom. Leur nom en fait. Ce qui n’était au final, pas très étonnant étant donné qu’ils n’étaient pas loin de chez eux. Mais machinalement, il releva la tête. Comme le reste du groupe, à part Seena, qui visiblement n’en avait strictement rien à faire et préférait continuer de faire des trous parfaitement inutiles dans la tête du bonhomme de neige, prétendant que de toute manière au final, il serait moche, trous ou non.

Quoiqu’il en soit, Lysander ne s’était pas du tout attendu à voir un professeur en fait, il se serait plutôt attendu à un collègue de son père, qui lui serait totalement inconnu. Encore moins voir le professeur d’études des moldus. Bien que ce soit un peu logique, en fait. Surtout que depuis peu, il le savait irlandais. Mais l’Irlande n’était pas non plus le plus petit des pays. Donc il ne s’était pas attendu à le voir ici. Et il n’était pas certain d’avoir envie ou non de le croiser. Il était loin d’être méchant, pas du tout même. Mais il aurait préféré quand même éviter, en se souvenant de leur dernière rencontre, près du lac. Enfin. Il n’y avait aucune raison qu’il en parle. Strictement aucune. Donc il n’y avait pas du tout à s’en faire.


« ▬ Ah, professeur Buchanan, bonjour ! Merci, je vais très bien, j’espère que vous aussi ! Et de très bonnes vacances, c’est rare d’avoir un temps aussi agréable ! »


Ah. Maintenant qu’un inconnu aux yeux de l’avant-dernière de ses sœurs était apparu, après avoir trèèès rapidement dit bonjour, Trevina avait pris la décision de trouver refuge derrière son frère, s’agrippant au passage à son bras, laissant quand même dépasser sa tête pour pouvoir observer assez peu discrètement ce qu’allait faire leur nouvel interlocuteur


« ▬ Un temps parfait pour aller prendre un café, par exemple, hm ? Bonjour ! Vous êtes professeur alors ! Vous donnez quoi comme cours ? »


S’il en avait eu l’occasion de le faire subtilement, Lysander n’aurait pas hésité sans doute à taper Elizabeth. Il le ferait plus tard, là, voilà. En attendant il ignorerait tout simplement ses multiples remarques. Et prierait pour l’âme de son enseignant une fois qu’il aurait fini de se faire assaillir par ses sœurs. Surtout que Rowan venait d’avoir la confirmation qu’il ne s’agissait pas d’un méchant inconnu, et se décida à foncer vers le roux, pour le saluer en lui faisant un câlin.


« ▬ Moi j’aime bien votre écharpe ! Plus que le chat de Lys, il a mangé ma tartine alors qu’il pouvait pAS. »


Lysander aurait bien voulu aider le professeur, et le débarrasser au moins de l’étreinte de la plus jeune, mais son père s’en occupa avant lui, soupirant légèrement, la prenant dans ses bras. En même temps, lui n’avait personne accroché où que ce soit, entravant ses mouvements.


« ▬ Rowan, on t’as déjà dit de ne pas crier partout, et d’arrêter de faire des câlins à tout le monde. Ah, bonjour Monsieur…Buchanan ? Veuillez l’excusez, elle est un peu…Super active. Seena. »


La concernée ne daigna relever la tête que quelques secondes plus tard, visiblement bien trop occupée à encore faire ses trous.


« ▬ Mh, b’jour.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Mer 4 Jan - 1:08

Peut-être qu’il aurait dû réfléchir un peu, avant de se lancer comme ça et dire bonjour à l’élève. Ça lui aurait évité de se remémorer ce moment gênant. Et de finir par sourire comme un abruti parce qu’au final, il avait été très heureux. Normal, vu qu’il avait décidé que ça avait été le meilleur  jour de sa vie. Enfin bon, ça n’enlevait pas le fait qu’il y ait eu ce moment gênant. Mais bon, ce qui est fait est fait, et il n’en parlerait pas. Sûrement que le Serdaigle ne le ferait pas non plus.

« Je vais bien aussi, merci à vous ! Je confirme, c’est un très beau temps. Les canards ont l’air d’apprécier, en tout cas. »

Canaaards. Oh. Pas que canards. Une des jeunes filles venait de prendre la parole. Jeune fille ressemblant fort à son frère, d’ailleurs.  C’est vrai, un café, ça serait pas mal… Peut-être qu’il pourrait songer à aller s’arrêter prendre un café. Ou à en préparer un chez lui, aussi, ça couterait moins cher. À réfléchir.

« Effectivement, oui ! Je suis professeur d’Étude des moldus. C’est un cours optionnel qui vise à enseigner la manière de vivre des non sorciers ! »

En gros. Mais il n’allait pas commencer à faire un exposé sur son cours, il doutait du fait que ça intéresse qui que ce s.. Oh. Petite fille. Une autre. Plus petite que celle qui avait parlé. Très mignonne, d’ailleurs. En plus, elle aimait bien son écharpe. Vraiment adorable. Elle avait l’air assez dynamique, par contre. Oh, ça ne pouvait pas poser de problème à Fingal, il ne la connaissait pas, après tout. Donc il continuerait de dire qu’elle était très mignonne, voilà tout.

« Ah oui ? Merci jeune fille ! Eh bien, ce chat avait soit très faim, soit très envie de t’embêter. Des drôles de petites bêtes, les chats. »

Mais des petites bêtes adorables quand même. Enfin soit. La petite s’appelait donc Rowan. Joli nom. Eeet donc celle qui semblait en retrait s’appelait Seena. Bien. Aucune chance qu’il ne parvienne à retenir les noms et parvienne à les différencier. Ce qui n’était pas un drame.

« Bonjour ! Pas de soucis, Monsieur. J’étais certainement comme elle à son âge. Vous devez être le père de Lysander ? Ravi de faire votre connaissance, même si je n’ai pas votre fils comme élève ! »

Allez, un peu d’humour hein, ça fait jamais de mal. Et puis il était de bonne humeur, il n’avait pu s’en empêcher.
.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


349 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Mer 4 Jan - 3:04

Magnifique. Le professeur semblait bel et bien décidé à ne pas aborder d’une manière ou d’une autre leur dernière rencontre. Où il avait dû avoir l’air complètement stupide en y réfléchissant, de ce qu’il se souvenait, il n’avait pas pété un mot devant eux, cherchant plutôt à comprendre ce qui se passait exactement, et aussi les maudire pour avoir interrompu. En soi, il n’y avait aucune raison que l’enseignant ne commence à parler de ça, en fait. Mais on était jamais trop prudent. Et autant s’attendre au pire. Mais au moins, ça l’aidait à sourire un peu plus naturellement. Au moins le roux était assez gentil et civilisé pour ne pas trop se mêler des affaires des autres, lUI.


« ▬ Oh, c’est vraiment génial comme concept ! Enfin, j’imagine que pour certains, on doit être de vrais mystères. Dommage qu’il soit optionnel, même si ce n’est peut-être pas spécialement attirant pour ceux qui ne sont pas totalement sorciers, ça devrait quand même pouvoir être utile ! »


Si Elizabeth continuait, c’est à elle qu’il allait offrir un café à prendre avec leur interlocuteur. Mais au moins, elle était préoccupée par autre chose, donc pendant ce temps-là, elle éviterait de mener sa stupide enquête à deux balles qui consistait à découvrir les moindres recoins de la vie de son frère. Frère qui commençait à trouver un point positif au fait que ses sœurs n’entrent pas à Poudlard. Bon, certes, certaines n’avaient pas encore l’âge, mais il était presque certain que ce serait le boxon assuré. Mais boxon ou pas, Rowan ne semblait pas très heureuse d’avoir été arrachée à celui qui était sans doute devenu son meilleur ami du moment à ses yeux, à moins qu’elle ne préfère l’écharpe, et avait décidé de le montrer en boudant durant un laps de temps de deux secondes. Non, mais il devait bien être la première personne qui lui répondait depuis qu’ils étaient arrivés dans le parc.


« ▬ Rösti il est tout gros et il mange tout ce qui est à terre, mais papa il a dit que c’était pas bien du tout, que y avait plein de microbes ! Et les microbes, c’est des méchants pas beaux. »


Bon, au moins, elle avait bien retenu la leçon qu’on avait essayé de lui donner le matin même, et maintenant le professeur aurait sans doute droit à une biographie détaillée de son chat s’il continuait à s’adresser à la cadette. Qui semblait prendre cette conversation extrêmement au sérieux, elle avait même oublié de regarder et de crier vers le canard qui venait de passer.


« ▬ Tout aussi ravi de faire la vôtre. Et effectivement, mais je vous en prie, appelez-moi Seward. J’ose espérer qu’il ne soit pas trop pénible, seul en tant qu’élève, mais en tout cas, vous avez une certaine chance de ne pas tous les avoir en même temps, un vrai muppet show quand ils s’y mettent. »


Alors si son père allait essayer de se mettre à l’humour, le Serdaigle allait directement rejoindre les canards et finir sa vie avec eux. Ça ne devait pas être spécialement difficile. Puis beaucoup de monde les aimait, et on leur jetait de la nourriture. Que demander de plus.


« ▬ On évite juste de vivre dans un monastère, c’est différent. Mais je veux pas être en cours avec lui, il est chiant quand il travaille, il reste enfoncé dans ses bouquins, et il parle pas. »


Ah. Visiblement elle n’avait pas totalement laissé tomber, dommage. Il avait espéré durant un instant. Comme il aurait préféré croiser seul le professeur en fait. Et il aurait bien voulu répondre à Elizabeth s’il ne savait pas pertinemment qu’il risquerait juste de ternir un peu plus son image si c’était possible aux yeux du roux. S’il voulait être décrédibilisé en tout cas, c’était réussi. Ah. AaaAah. Et visiblement ce n’était pas terminé. Seena croyait peut-être qu’il ne l’avait pas vue là se rapprocher et s’intéresser enfin ce qu’il se passait, en souriant légèrement, petite fourbe.


« ▬ Mais ces derniers temps, Enfant Prodigieux garde souvent le silence, il aurait hoonte ? »


Gneeh, juste un tout petit peu. Et bon, le brun n’avait jamais demandé à connaître le surnom de l’enseignant donc le karma allait se calmer. Tout de suite.


« ▬ Tiens, Destructor Massif en a fini avec le bonhomme de neige ? »


« ▬ Et ils vont tout de suite arrêter ça. Vous êtes du coin ou alors peut-être en voyage ici ? »


Bon, il imaginait bien qu’il lui était inutile de répondre à la place du roux, parce que de un il était assez grand pour le faire tout seul, sans mauvais jeu de mots, de deux, il se prendrait une remarque, et de trois il était un peu plus important d’essayer d’éviter la neige dans laquelle shootait Destructor Massif, et dont la moitié semblait bizarrement atterrir sur, et un peu dans ses chaussURES. Il se vengerait une fois que le professeur serait parti. Et que son père aurait le dos tourné de préférence.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Fringale Nocturne


177 messages.
Inscrit le 05/08/2016.



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Jeu 5 Jan - 18:59

Oh, ça avait l’air d’intéresser un minimum la jeune fille ! Fingal était content. Très content. En fait, il était toujours heureux de voir que certains enfants pouvaient encore être intéressés par le cours qu’il donnait, ou du moins par son principe. Eh bien, ça avait l’air d’être une chouette famille ! Oui, peut-être qu’il ne pensait ça que parce qu’on montrait de l’intérêt envers son cours. Ah bah, c’est tout ce qui lui fallait, aussi. Il n’était pas difficile, hein ?

« N’est-ce pas ? Oui, c’est bien pour ça qu’ils choisissent ou non ce cours. Je suis d’accord, on devrait s’assurer que tout le monde a au moins des bases dans ce domaine ! Et puis, en plus d’être utile, même lorsque j’étais élève je trouvais ça très intéressant. »

Oui, il aimait bien faire la publicité de son cours. Même à des moldus ! Il ne voyait justement pas pourquoi ça devrait être différent. Aaah, même la petite était adorable. Fingal aimait bien les enfants comme ça, tout dynamiques sans pour autant faire trop de bêtises. Enfin, si ça se trouve, elle faisait plein de bêtises chez elle. Il ne pouvait pas le savoir, mais tant pis. Tout ce qu’il savait, c’est qu’elle était toute mignonne, et c’était très bien comme ça.

« Ah oui, effectivement, c’est pas bien ça ! Je connais aussi un gros chat, et il ne fait que manger et dormir ! Ils sont drôles ces chats, quand même. »

Non mais il aimait bien Wolodymyr, hein. Il avait fini par s’y habituer, et s’était il y a un certain temps lui-même à éprouver de l’affection envers le chat. Depuis, il lui donnait à manger plus souvent, le caressait, et ne râlait pas quand le chat blanc venait dans son bureau. Et c’était mieux comme ça, parce qu’au fond, ce chat était vraiment adorable. Tout beau et tout doux.

Il n’avait pu s’empêcher de rire à la remarque de l’autre adulte. Il imaginait bien que ça ne devait pas toujours être facile, oui. Un enfant, ça pouvait déjà être fatiguant. Alors autant..!

« Eh bien Seward, vous pouvez tout aussi bien m’appeler Fingal ! De ce que je sais, Lysander est un très bon élève, pas pénible du tout ! Et puis vous savez, je suis sûr que certains de mes élèves sont pires. Il y a de ces cas ! »

Des cas désespérés, pour certains. Mais ce n’est pas comme si c’était un drame. ..Eh bien. Effectivement, de ce qu’il entendait, Fingal n’avait aucun mal à imaginer comme ça pouvait être mouvementé chez eux. Il hésitait entre rire et se sentir mal pour le Serdaigle. Parce que lui, il avait déjà du mal avec sa sœur, mais ce garçon en avait quatre. Q u a t r e. C’est beaucoup, quatre. Bon, il y en avait une que Fingal avait manqué de ne pas voir, tant elle semblait discrète, mais c’est quatre quand même. Et puis il avait l’impression que de toute façon, Destructor Massif  comptait pour plusieurs.

« Je suis du coin, la maison de mes parents est à vingt minutes d’ici à pieds ! Je viens souvent dans ce parc quand je suis ici, je le trouve plutôt sympathique, et puis il n’y a pas trop de personnes donc c’est assez calme. Et vous alors ? »

Lui, curieux ? Oui, légèrement. Mais il ne pouvait s’en empêcher. Et puis il avait quand même l’air assez sympa ce Seward. Toute cette petite famille, même. Enfin, grande famille.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


349 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou] Ven 6 Jan - 1:55

Le gros point positif, était qu’il ne l’avait pas le professeur Buchanan, premièrement, et que deuxièmement, il semblait assez sympathique. Voir même beaucoup. Très bien, il ne lui avait réellement parlé qu’une seule fois, lorsqu’il avait reçu une de ses lettres, mais lui au moins ne s’était pas fichu de lui, ou en tout cas ouvertement. Donc gentil. Parce que bon, même si le brun essayait réellement d’oublier actuellement tout moment de leur rencontre inopinée dans le parc, la situation n’en restait pas moins légèrement gênante, surtout qu’il savait parfaitement que l’une de ses sœurs finirait bien par le décrédibiliser d’une manière ou d’une autre. Autant il n’avait certainement pas honte de sa famille, mais de ce qu’on pouvait dire sur lui en fait, oui. Malheureusement. Mais là Elizabeth semblait passionnée par le cours, donc il n’avait pas trop de soucis à se faire heureusement. Dans l’immédiat tout du moins.


« ▬ Et il est plus porté sur les coutumes, ou aussi sur tous les objets ? L’électricité n’est pas compatible avec la Magie, ou quelque chose comme ça, si je ne me trompe pas ? »


Magnifique, donc elle retenait bel et bien autre chose que ce qu’on appelait communément la vie privée des autres membres de la famille. Lysander n’en avait jamais réellement douté, mais bon hein. Depuis le temps il pouvait se poser quelques questions. En tout cas, le Serdaigle n’allait certainement pas commencer à briser cette conversation hein. Il n’en retirerait strictement aucun intérêt, bien au contraire. En plus ça lui éviterait de devoir répondre à ces questions plus tard, si ce n’était pas beau ça.


« ▬ Et ils sont drôles puis tout mignons aussi ! Enfin, Rösti il est touut touuuuut noir, alors parfois on le voit pas du tout ! Mais il a une tête toute plate et il tire toujours la langue, alors quand il mange et boit, il fait toujours plein de bruit ! Puis il faut toujours le nettoyer après pour qu’il soit tout beau, mais quand j’ai voulu lui faire un palmier, il a pas voulu et il a mangé mon élastique ! »


Et il avait fallu au moins vingt minutes pour la consoler par la suite. Et trois jours pour la convaincre d’arrêter définitivement d’essayer de faire une quelconque coiffure sur l’animal, parce que non jamais il ne la laisserait essayer quoique ce soit sur lui. Et le préfet ne pouvait que le comprendre. Encore une chance que lui-même ait les cheveux courts et qu’il ne soit pas à la portée des mains de Rowan aussi.

AhA. Voilà, merci, que quelqu’un lui dise enfin qu’il était un bon élève. Bon, ça il devait s’en douter en voyant ses notes, mais qu’il arrête un peu de critiquer sur ce qu’il y avait à côté tout simplement. De simples broutilles. Si seulement. Mais il y avait des cas bien pire que lui, comme le disait l’enseignant. Il pouvait en citer d’ailleurs. Beaucoup. Enfin il ne le ferait pas, parce que bon, ça ne se faisait pas en fait. Eeh, eeeeh, il l’avait très bien vu là par contre cette espèce de regard en coin là sûrement plein de reproches de son père. Ah bah oups, il avait tourné la tête, bizarre hein. Très bizarre. Il parierait presque sur le fait qu’il pensait à un certain jour, il n’y a vraiment pas longtemps.


« ▬ Oh, j’imagine bien, visiblement, même les grosses têtes arrivent à avoir des problèmes de comportement. Mais votre travail doit être loin d’être facile tous les jours, vous l’exercer depuis longtemps ? »


Agneeh, le seul qui avait des problèmes de comportement c’était lui d’abord à aller faire des réflexions devant tout le monde, voilà. Mais il allait faire comme si rien du tout ne lui était destiné, et il allait plutôt se concentrer sur la superbe imitation qu’Elizabeth était en train de faire plus ou moins subtilement de leur paternel après avoir vérifié qu’il ne la regardait pas.


« ▬ Bah si ta tête est censée être grosse, Elizabeth elle est obèse alors. »


Merlin merci, Seena avait décidé d’arrêter de lui lancer de la neige sur les pieds. Et venait de s’en recevoir de la part de la soi-disant obèse à la place. Lui il allait se contenter de bien paraître avec Trevina hein. Qui d’ailleurs lui serrait un peu plus fort le bras, sans doute parce qu’elle commençait à avoir froid, ou tout simplement avait peur d’une quelconque chose ou personne. Alors le Serdaigle se décida à la prendre aussi dans ses bras. Bon il ne saurait pas la porter très longtemps, mais au moins il aurait essayé. En attendant, visiblement il pouvait facilement savoir d’où venait sa capacité à ignorer certaines choses, son père se contentant de lâcher un soupir en regardant vaguement les deux filles se disputer plus ou moins gentiment dans la neige juste à côté d’eux.


« ▬ C’est vrai qu’il est assez agréable, on y est vite au calme, et en plus les animaux, ça intéresse toujours les enfants. Et nous sommes aussi du coin, à une quinzaine de minutes je dirais ! Vous devriez passer un de ses jours, si vous avez le temps et l’envie, prendre ne serait-ce qu’un verre ! »


Et ça râlait quand lui osait aller voir des gens. Puh. Puuuh. Il finirait par protester. Il ne savait pas comment ni où, mais bon.


« ▬ Et comme ça, vous pourriez voir Rösti ! »


Visiblement le membre le plus important de la famille selon Rowan. Surtout que le chat ne daignerait sans doute pas se bouger de l’endroit qu’il aurait élu comme panier du jour, peu importe la personne entrant chez eux.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Pain, famille et gêne. [pv : Lysou]

Revenir en haut Aller en bas

Pain, famille et gêne. [pv : Lysou]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» une recette bonne et pas chere...le pain de viande
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Dragons et tyranides…Même famille ? (réservé) [Caîn et Koskyo]
» Deux nouveaux amis de la même famille (PV avec nuage de feu)(fini)
» LOU PAN GROUMAND (pain gourmand)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Autres Lieux :: Autres-