N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Ravissant cireur de pompes


402 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Ven 6 Jan - 20:52

De 9h30 à 10h00, amusez-vous bien avec vos parents Smile) ( Ou non.)

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Sam 7 Jan - 2:53

Oh, waw, il attendait vraiment ce jour avec beaucoup d’impatience. La direction avait apparemment décidé d’organiser une rencontre parents-professeurs. Très bien. Si ça leur chantait. Mais pourquoi les obliger à venir eux aussi. Aucune utilité. Juste une perte de temps. Bon, surtout en fait qu’actuellement Lysander aurait préféré assister à une journée de cours normale, plutôt que de gentiment aller s’asseoir avec ses parents face à certains de ses enseignants pour discuter de ses  p o i n t s. Mais ce n’était pas encore le meilleur. Nooon. Ils n’étaient pas une famille à passer en même temps, mais deux. Alors même si le Serdaigle ne s’en faisait pas du tout de ce qu’ils pouvaient dire sur ses points, sachant que dans l’ensemble ce serait plutôt bien, il avait nettement plus peur par contre de la réaction que pourrait avoir son père. A propos de tout et n’importe quoi.

Durant un certain laps de temps pourtant, il avait réussi à retrouver une relation plus ou moins positive avec lui. Et maintenant, ils se retrouvaient dans un couloir au matin dans un presque silence trop gênant, à attendre leur tour. Ah. Il avait daigné lui dire bonjour. Bon signe. Mais c’était la seule et unique chose qui avait traversé ses lèvres jusqu’à maintenant. Alors le Serdaigle avait pris le fait que sa plus jeune sœur, Rowan, soit malade et donc obligée de les accompagner, comme une bénédiction. Voilà, il serait trop occupé à la regarder et à la garder tout court que pour faire attention à lui là-bas qui tirait ostensiblement la tête et ne devait certainement pas en penser moins.

Et pour couronner le tout, lorsque la porte s’ouvrit, ce fut pour laisser sortir Oserion et Rosier. Il éviterait de les regarder et de leur prêter une quelconque attention hein. Et en plus, oooh, l’élève qui passait en même temps que lui était Regulus. Alors il n’avait strictement rien contre lui, mais il doutait fortement que leurs familles s’entendent, en fait. Allez. Une demi-heure. Une petite demi-heure, c’était le temps qu’il devait tenir. Pas la fin du monde non plus.

Mais visiblement, le sort, le hasard, ou n’importe quelle autre merde avait décidé de lui en vouloir personnellement aujourd’hui. Parce que dans le lot de professeurs, qu’il ne détestait absolument pas, il y avait Macnair. Aucun problème avec son cours. Ni même la personne. Hormis le fait qu’une des dernières fois qu’il l’avait aperçu, c’était dans une situation plutôt gênante. Qu’il essayait plutôt d’oublier. Pour tous les deux sans doute. Parce que même s’il l’avait clairement vu faire sa demande au Professeur Buchanan, eux avaient clairement pu voir, ou en tout cas deviner, Rodolphus lui faire la sienne. Bon. Au pire, il n’avait strictement plus rien à perdre depuis le début des vacances, étant donné que sa chance devait être tout aussi inexistante que le respect et que son père avait eu l’immense honneur et joooooie de voir alliances. Et maintenant Seward devait le prendre pour un hérétique qui finirait par bientôt brûler en enfer, alors une remarque de plus ou de moins, il vivrait bien avec. Au pire, il essayerait de se concentrer sur le positif.

Quoiqu’il en soit, ça ne l’empêcha pas de tous les saluer quand même. Même si ses parents avaient été plus rapides que lui pour le faire. Tout comme il avait bizarrement légèrement traîné lorsqu’il s’était agi de prendre place. Et constata que sa mère avait pris place à la chaise du milieu, lui garantissant un siège un minimum écarté de son paternel. Gentil bouclier. En plus, Rowan bien que visiblement fatiguée semblait déterminée à tenir son bras et à ne pas le lâcher. Et élu tout simplement domicile sur les genoux de son frère dès qu’il fut assis. Double bouclier, bim. Même si le Serdaigle était pratiquement sûr qu’il ne faudrait pas dix minutes à la jeune fille pour changer d’emplacement.


« ▬ Je suis vraiment désolée, nous avons eu un problème avec la petite, j’espère que ça ne dérange pas ? »


Ah. Sa mère, aussi souriante qu’à son habitude, avait pris la parole. Le brun était ravi de constater que visiblement il y avait quand même une personne un tant soit peu normale socialement parlant dans cette famille.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Sam 7 Jan - 16:24

A vrai dire, Regulus était une personne du matin. Il n’avait jamais eu de problèmes avec les réveilles tôt. Même s’il devait être debout à cinq heure, ça ne lui posait aucuns problèmes. Le souci aujourd’hui, c’était qu’il n’avait quasiment pas dormi de la nuit. Le souci aujourd’hui, c’était qu’une journée parent professeur l’attendait. Le souci aujourd’hui, c’était qu’il désirait la mort plus que tout. Et qu’il n’était pas. Mais alors absolument pas prêt à devoir endurer ses parents. Non pas parce qu’il avait des mauvaises notes et qu’il avait peur de se faire réprimander, une chose pareille ça n’arrive qu’à Sirius, lui il travaille dix fois trop dur pour que ça n’arrive jamais, mais parce que dans un tel état de fatigue, et à neuf heure du matin, supporter son père et sa mère parler de sang-de-bourbe et de mariage entre familles bien comme il faut, qu’il faudrait bientôt penser à trouver une épouse à Regulus d’ailleurs, et que tien, Juliet Gerrish semblait extrêmement agréable, bah c’était pas trop son délire. Il avait donc eu du mal à sortir de son lit, et encore plus à se préparer. Il avait raté son nœud de cravate tellement de fois qu’il s’était retrouvé forcer de demander à un camarade de chambre de s’en charger.

Il adorait ses parents, vraiment. Il était reconnaissant de tous les sacrifices et tous l’amour qu’ils lui avaient donné jusqu’à présent. Il savait aussi qu’aussi maladroit pouvaient-ils être, ils ne voulaient que le meilleur pour lui et pour leur famille, mais pour une fois, pour une toute petite fois, Regulus n’avait pas envie de les voir, ni même d’entendre parler d’eux. Il s’était traîné hors de son dortoir, traîné le long des couloirs froids, et il avait attendu de voir avec appréhension devant les portes du château arriver ses parents. Au moins, ils avaient emmené Kreattur avec eux. C’était une bonne chose.

La chose bien bien bien moins bonne. C’était que Lysander était la personne avec qui il passait en même temps pour l’entretient, que sur quatre professeurs, un seul sauvait réellement la mise et que bien sûr, à cause des problèmes que Lys et Rodolphus avaient eu par le passé, ses parents étaient au courant de qui il était. Et surtout de quoi il était. Donc, c’était sans dire que pendant la demi-heure d’attente que les gens avant eux ai terminé, ça en allait de son petit commentaire sur les sang de bourbes qui polluent de plus en plus l’école, et vas-y que je te parle des sangs-de-bourbes qui se reproduisent beaucoup trop en remarquant que la pauvre mère du serdaigle était enceinte, sans compter l’air très mauvais qu’Orion jetait sans aucunes gênes au paternel à l’autre bout des chaises d’attente. Le pire, c'est que ce n'était jamais rien d'assez clair et spécifique pour justifier une réaction quelconque des McGuire, mais assez vile et fourbe pour faire mal. Après tous, Walburga et Orion savaient parfaitement se tenir et être digne, même dans les plus gigantesques bassesses. Regulus ne pouvait pas non plus essayer d’oublier tout ça en parlant à son ami, vu que s’il le faisait ses parents allaient tomber dans les pommes d’horreur. Il se contentait seulement de lui envoyer des regards désolés à chaque fois qu’il entendait l’un ou l’autre de ses géniteurs aller trop loin dans leur propos. Ce qui était à peu près trois fois la minute. Il était d’ailleurs surpris de voir Scalovin et Evan sortir de la salle une fois leur propre entretient terminé. Un soulagement tel pour Regulus qu’il ne s’occupa même pas de ce que se disaient mutuellement les Black et les Rosier, trop occupé lui-même à parler avec son ami dans l’espoir de retrouver un minimum de force moral et ne pas mourir dès les dix premières minutes du rendezvous.

Ce qui était déjà fort compliqué au vu du fait que les deux professeurs s’occupant des serpentards n’étaient ni l’un, ni l’autre Icalurus Macnair. Et qu’en plus la pauvre maman de Lysander s’excusait d’avoir ramené leur petite fille avec eux.

« Vous auriez dû prendre une nourrice, madame, cette école n’est pas faite pour les… enfants.
-Mère, je vous en prie ça n’en vaut pas la peine !»

Ah. Il avait peut-être été un peu trop concerné par la remarque. Oups. Quelle sublime début d’entretien.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Sam 7 Jan - 20:20

Bon. La journée venait de commencer, ou presque. Eeeet Icalurus en avait déjà presque marre. Sans blague. Il était fait pour approximativement tout sauf rester assis enfermé durant un temps indéterminé. Si au moins, comme lorsqu’il donnait cours, il pouvait se balader dans la salle. Mais non. Noooon, ce serait trop simple, il devait rester assis et se contenter de faire les remarques aux élèves. Bien. Génial. Et il crevait de mal aux jambes. Sauf qu’il ne voulait même pas essayer de les étendre ou les étirer si c’était pour réussir à marcher sur quelqu’un. Alors à la limite un élève, ce n’était pas spécialement grave, mais les parents, autant éviter hein. Donc il avait sauté sur l’occasion d’un départ de deux élèves et de leur famille pour se lever afin de les saluer et grappiller quelques secondes.  En plus, il s’était agi de Sang-Pur, donc bon. Autant faire bonne impression, tant qu’il le pouvait pour éviter de se retrouver à un prochain dîner chez ses parents à devoir chanter extrêmement fort mentalement pour éviter de tirer la tête devant les multiples remarques.

MaaAaais, malheureusement, il n’allait pas pouvoir se relâcher et refaire sortir son âge mental digne d’un enfant de 5 ans que ce soit au niveau du comportement ou, des réparties, parce que de un, yuk, y avait un gosse de cet âge-là plus ou moins qui venait de rentrer dans la salle, et deuxièmement, il y avait aussi les Black. Des personnes à saluer sans tarder. Et convenablement. Il n’avait pas  très envie de démarrer une guerre interstellaire que ce soit entre famille, ou dans la sienne, sachant pertinemment que sa mère était prête à lui sauter à la gorge à n’importe quelle occasion pour lui faire une quelconque remarque, en lui disant au passage de bien vouloir changer cette couleur de cheveux soi-disant immonde. Puh. Elle n’y comprenait rien, tout simplement.

Bref. Après les Black apparemment venaient les McGuire. Ô joie. Officiellement il était censé les considérer encore moins bien qu’un troupeau de serpillères puantes usagées là dans un coin de la pièce, mais officieusement, disons qu’il tendait plutôt à s’en foutre, tant qu’on ne l’emmerdait pas. Donc il alla quand même les saluer à leur tour, moins personnellement, parce que premièrement on ne l’avait pas tanné avec leur arbre généalogique, n’avait pas eu de multiples dîners en leur présence et deuxièmement, y avait toujours cette gosse là. Ah. Elle semblait tranquille pour le moment. Mais il n’avait absolument pas confiance. Du tout. C’était vil et méchant, il en était certain. Ce n’était pas pour rien non plus qu’il avait préféré adopter un chat dans l’immédiat plutôt que d’offrir une magnifique progéniture à ses parents. Progéniture. Même le mot était parfaitement dégeulasse. Et pour couronner le tout, le préfet de son ancienne maison avait réussi à se pointer en compagnie de Lestrange lorsqu’il avait essayé d’être discret. Comme quoi ce n’était absolument pas fait pour lui, la discrétion.

Soit. L’ambiance promettait déjà d’être au rendez-vous. Qui avait eu l’idée de faire ce binôme aussi. Au moins, de ce qu’il s’en souvenait, aucun des deux élèves n’avait vraiment de problèmes, au contraire. Malgré ça, les deux couples avaient l’air tout aussi sympathique que des icebergs. Waw. Ah. Correction. Du côté des irlandais là, la mère avait l’air assez sympathique. Même si elle devait bien avoir un problème quelque part, pour vouloir autant d’enfANTS. Là, avec le superbe journal, s’il se souvenait bien, ils avaient parlé de 5 enfants. 5 de trop de son point de vue. Alors pourquoi 6. Mais il n’allait pas commencer à les juger de toute son âme, certains le faisaient déjà très bien dans la salle, eeeet puiiiis, il avait l’excuse d’être un professeur qui se devait donc de bien agir, et blah blah blaaaah. Parfaitement.

Ah. Lui tant qu’on gardait cet enfant loin de lui, ça lui convenait totalement. Hors de question que ça s’approche de Wolodymyr déjà, qui lui était sagement recouché sur ses genoux maintenant qu’il était rassis, observant ce qui se passait en face de lui, depuis le dessous de la table. Donc tant qu’elle restait sagement sur les genoux de son frère sans faire de bruit, il pourrait fermer les yeux et l’oublier. Ou ne pas la regarder tout court, c’était tout aussi bien. Mais par contre tout le monde ne semblait pas du même avis. Hm. Hmhmhmhmhmhmhmhm. Allez, Icalurus allait faire un acte on ne peut plus courageux et feinter l’i g n o r a n c e. Rien entendu. Aucun sous entendu. Et Regulus, si sa mémoire ne lui faisait pas défaut, n’avait absolument pas répondu. Tant de courage en un homme. Non mais il était trop occupé à mettre ses papiers en place, faut le comprendre aussi. Puis bon il était pas tout seul. Il était même très bien au milieu, entre Christophe et Elena. Et maintenant qu’il avait fini son petit tas de feuilles là, ils allaient pouvoir commencer la réunion. Allez bim, il ne se sentait plus, il voulait même bien se dévouer pour être le premier à ouvrir ce magnifique entretien. Et il ne laissait pas le choix en fait. Voilà. Il avait décidé.


« ▬ Dans l’ensemble, d’un point de vue des notes, il n’y a aucun gros problème, que ce soit pour l’un ou pour l’autre. En ce qui concerne plus particulièrement mon cours, je n’ai rien à redire, une moyenne stable et haute, juste un très léger problème de précision, qui je ne doute pas peut être extrêmement vite réglé. »


Là, il allait sourire tiens au Serpentard, parce que c’était nettement plus facile de regarder les personnes qu’il connaissait, même que de vue. Et qui ne l’avait pas vu passer la plupart de son temps en compagnie d’un certain roux.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Lun 9 Jan - 9:12

Bon bah voilà. Elena y était. Pourquoi elle y était, elle, d’ailleurs. Elle était française. Elle avait jamais été répartie dans une de leur maison à la con. Puis en plus ils avaient un directeur depuis des années les serpentards, le bon vieux Slughorn ! Donc, pourquoi est-ce que depuis huit heure le matin, elle devait endurer des élèves. Et pas n’importe qui. Plus la moitié, des sangs-purs tous plus coincé du cul les uns que les autres. Et puis ceux qu’elle ne s’était pas forcé à apprendre par cœur en dix ans pour ne pas avoir l’air totalement conne devant les familles récurrentes, ou les deux trois élèves avec qui elle avait réussi à tisser un lien, peu importe de quel genre, elle ne les connaissait même pas. Et c’était plus que normal, son cours était l’un des moins fréquentés. Non pas qu’elle se plaindrait, encore moins si elle devait faire face au pauvre Fingal éventuellement, mais quand même. Donc être forcé à voir défiler cent serpentard qu’elle n’avait pas en classe, en étant en binôme avec Melvyn, c’était pas franchement facile. En plus elle n’avait pas non plus eu le temps de prendre sa petite clope du matin, ni son café, vu que Kristopher n’avait pas eu le temps de le leur faire, lui aussi embrigadé du côté des gryffondors. Non vraiment, c’était une horreur. Heureusement que les deux premiers élèves étaient des sangs purs qu’elle connaissait et qui étaient relativement agréable. Surtout Rosier. Encore plus depuis qu’il avait réussi à mettre la main sur l’arithmancien. Et puis il était très bon élève, raison de plus pour l’aimer.

Par contre, le prochain sur sa liste, c’était Regulus Black. Elle le connaissait un peu. De par sa réputation très célèbre chez les serpentards de septième, comme parce qu’il était un excellent étudiant dans sa classe. Elle connaissait vaguement son grand frère aussi, de loin. Le gros hic, c’était que le jeune serpentard était en compagnie de nul autre que Lysander. Elle n’avait aucuns problèmes avec Lysander, mais alors, aucuns, au contraire elle l’adorait, c’était son petit bébé d’amour qui lui faisait assez peine. Mais voilà. Le problème c’est qu’il était né-moldu. Et que l’ambiance s’en faisait terriblement ressentir. Entre les sales regards du Black sénior et les soupirs très audibles de la Mère Black, puis le pauvre gamin entre les deux qui voulait plus disparaître qu’autre chose, ça n’allait pas être la joie. Elle avait pourtant eu tellement d’espoir ce matin mis à part le drame de son café manqué et sa clope pas prise, elle était certaine de pouvoir séduire un joli père célibataire. Elle avait mis sa poitrine bien en avant, elle s’était maquillé avec énormément de soin. Non vraiment c’était affreux.

Le plus affreux, en prime, c’était que la mère Black avait fait une remarque très désagréable à la pauvre maman de Lysander, qui était visiblement enceinte jusqu’aux yeux. Mon dieu. Elle avait lu dans le journal qu’ils avaient déjà cinq enfants. Pourquoi voulait-il se reproduire à ce point-là. Est-ce que le père avait un problème ? Au vu de sa tronche oui. La question ne se posait pas en fait. Aucuns des couillons à sa table ne semblait vouloir la défendre non plus, ce fut donc avec un large sourire qu’elle décida de faire d’une pierre deux coups.

« S’il y a eu un problème, ce n’est absolument pas de votre faute. D’autant que pas tout le monde n’a les moyens de faire venir une nourrice en urgence. Comme le dit votre fils, ce n’est pas la peine. Du moment qu’elle reste calme, elle peut même venir sur mes genoux si ça lui fait plaisir ! Comment s’appelle-t-elle ? »

Et bim. En plus Icalurus avait pris la parole comme le bon prof qu’il était. Ahah. Elle allait le laisser finir et continuer à sourire à la mini McGuire. De toute façon, ce n’est pas comme si elle avait grand-chose à dire non plus, puis Melvyn pouvait bien se démerder seul c’était lui le serpentard britannique, pas elle.

« Je n’ai pas grand-chose à dire non plus, Regulus est extrêmement doué et sait faire des traductions presque dignes de cinquième année, il a un comportement irréprochable… Il est vraiment un élève idéal, en cours comme dans son temps libre ! Pareillement pour Lysander, en oubliant les quelques petits... cafouillages de débuts d'année qui sont désormais tous parfaitement réglé. En suite je laisserai à Monsieur Fethersonhaugh de faire le reste des commentaires, je ne doute pas qu’ils soient tout aussi positif.»

En vrai elle ne savait même pas si Mel avait préparer plus que un mouchoir en papier pour venir à cette réunion. Et ça pour chaque élève. Mais tant pis, c’était pas son rôle, prout.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Connard au Grand Coeur


154 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Lun 9 Jan - 13:30

Bah putain. Melvyn ne savait absolument pas qui lui avait refourgué ce poste pour aujourd’hui là, à représenter sa maison devant des parents, mais il le haïssait, voilà. Et cette personne aussi devait être suicidaire ou n’absolument pas tenir à la réputation de l’école. Non mais il y avait plein de monde qui aurait pu être à sa pace. Genre, même Hilderley aurait mieux fait ça, et il n’arrêtait pas de le crier depuis deux jours. D’après ce qu’il avait entendu. Parce que Melvyn ne daignait pas trop descendre là en-bas, sauf lorsqu’il était au bord de la famine, ou tout simplement s’il avait vraiment envie de croiser une des trois personnes fréquentables ici pour leur parler. Quand il avait la motivation. Ce qui arrivait rarement. Et là. Cette motivation, il ne l’avait pas du tout. Déjà, on l’avait fait descendre pour 8 heure. Alors que son dernier cours s’était terminé à 2 heure et qu’il n’avait pas dû s’endormir avant 4 heure parce que glander c’est extrêmement bien. Et qu’il avait même pris la peine de se laver correctement. Alors le premier qui lui ferait une remarque, il lui renversait son café dessus. Enfin. Ce qu’il pensait être son café.

Le professeur d’Astronomie s’était forcé à être un minimum intelligent en se levant et avait essayé de réfléchir malgré son état mental plus que larvesque. Et s’était décidé à se faire un café pour se réveiller. Qui serait nettement plus dégeulasse que celui de Reinhardt, mais il n’avait jamais fait la fine bouche pour quoique ce soit. Ou  p r e s q u e. Parce que là. En fait. Il avait juste foutu de l’eau chaude. Et comme le gros plouc qu’il était, était parti faire sa vie avec sa tasse moche datant de la préhistoire, sans rien d’autre dedans que de l’eau. Mais chaude. Et il ne s’en était absolument pas rendu compte tout de suite, se disant simplement que la couleur était un peu bizarre quand même. Puis une fois arrivé dans la salle des professeurs, il s’était rendu compte de son erreur, et s’était mis à grogner pendant au moins deux bonne minutes comme quoi tout puait ici et que si on lui donnait un peu de temps, il allait tout faire exploser, voilà.

Mais fort heureusement, son binôme n’était nulle autre qu’Elena, il n’aurait pas pu demander mieux. Et il y avait Christophe aussi. Une belle équipe en soi pour commencer la journée. Puis y avait la grande perche dont il cherchait toujours l’utilité exacte, mais pas trop parce qu’il s’en fichait tant qu’il ne l’obligerait pas à se teindre les cheveux comme lui. Bon. Les deux premiers élèves, bah il avait pas eu grand-chose à dire hein. En tout cas, pour celui de sa maison, le Préfet, un sang-pur qui avait juste l’air capable de lécher 78 culs à la seconde. Et un Serdaigle, qu’il se souvenait avoir trouvé drôle lors du camp. Mais il s’était contenté de parler le moins possible, restant affalé sur sa chaise en bougeant parfois quelques feuilles de papier complètement vides, parce que bien sûr, il n’avait pris aucune note.

Donc, lorsqu’ils avaient changé d’élèves, il en avait profité pour fermer deux secondes les yeux. Et poser sa tête sur l’épaule de sa voisine. Avec la belle vue qu’il avait là tout de suite, plus question de fermer les yeux par contre. Sauf que uuuugh, gens qui bougent, qui parlent, trop chiants pour le laisser se reposer, donc il s’était légèrement redressé et fixait maintenant le vide devant lui, presque certain que son lit hurlait son nom, et qu’il allait lui en vouloir à vie s’il ne retournait pas tout de suite le voir. Sauf que quelqu’un d’autre prononça son nom. Et si son lit avait une voix féminine, et bien il aurait vécu dans le mensonge depuis qu’il était arrivé ici, et ce serait très la tristesse. Mais en faisant un léger effort, il se souvenu qu’il était en réalité dans une espèce de réunion, et qu’il était censé parler en fait.


« ▬ Mmmh ? »


Putain c’était qui ces gens, ils avaient l’air tous chiants et en plUS Y AVAIT UN MIOCHE. Enfin une. Yuk. Yuuuuuuuuk. Moche, nul, puant, inutile. Voilà. Il allait boire pour oublier cette présence tiens et espérer se réveiller. Sauf qu’il se retint de justesse de cracher ce qu’il venait de boire. C’était quoi encore cette merde froide dégeulasse. C’était donc ça, l’eau. Que personne n’essaye de lui en redonner. Jamais. Là. Cette tasse allait pourrir sur le bord de la table. Bon. S’il analysait et essayait de découvrir l’identité des élèves en fait, il serait peut-être temps. Ah. Aaah. Si, il les reconnaissait. Black et McGuire. D’ailleurs il avait peut-être pas de notes, mais on lui avait refilé dans les mains quelques impressions générales de certains élèves de Serpentard. Qui gisaient lamentablement près de la tasse maintenant, prêtes à tomber dans l’oubli et de la table aussi.

Dans un effort colossal, le brun réussit à lever son bras jusque-là, tirant du trou du cul du monde celui de Black, qui bien évidemment n’était pas fichu d’être au dessus de la pile. Tant pis pour celui qui était vraiment tombé, il marcherait peut-être dessus tout à l’heure. Non mais si on voulait qu’il se réveille fallait lui refiler des gens drôles, pas des trucs même pas capable de lui fournir la joie de leur mettre un T.


« ▬ Ah, Mr Black, j’ai votre commentaire général. Pas grand-chose à dire à votre actif, bonne participation en cours, pas de remarques ni de retenues à ce que je vois. J’aaai pas écouté les autres s’ils ont parlé donc j’vais peut-être faire qu’répéter, mais vous avez une bonne moyenne, qu’des E dans l’ensemble, hormis un O avec Macnair. Ah. Et juste une absence au camp, pour cause de… »


Qui avait écrit cette merde c’était moche. Fallait apprendre à écrire en plus grand un peu hein. Il voulait bien faire des efforts mais si en plus les notes qu’on lui donnaient étaient écrites par un cochon bipède ça allait pas l’aider.


« ▬ … Moldavie ? C’doit pas être ça, mais soit vous êtes excusé et de toute manière vous n’avez presque rien raté de passionnant. »


Juste la mort de la moitié de l’école oui. Allez voilà, part plus loin petit parchemin moche mal écrit. Il allait pouvoir se renfoncer dans sa chaise, et se tourner trèèès discrètement vers Elena. Bon. A défaut de ne pas avoir réussi la discrétion du mouvement, il réussirait celle de la parole, voilà.


« ▬ …C’bientôt fini ? »


Non mais il aimerait bien retourner correctement à sa sieste. Et avec les méchants pas beaux en face qui allaient sans doute le fixer de temps à autre, ça risquerait de le traumatiser s’il se réveillait en les voyant. Puis maintenant, il avait fAIM. Pourquoi il s’en était rendu compte. Maintenant, il n’arriverait plus à d’endormir. Et le chiard était toujours là. Apocalypse.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Mar 17 Jan - 9:06

Christophe le savait, que cette journée allait être merdique. Parce que déjà, en voulant lire son thé ce matin, il avait brisé sa tasse favorite. Ensuite en tirant les cartes, il avait réussi à perdre trois arcanes majeurs et être totalement incapable de les retrouver, puis enfin, on lui avait formellement interdit de fumer dans la salle des professeurs en présence des élèves et de leurs parents. On lui avait même confisqué ses clopes. Non mais. Oh là. Ca voulait dire quoi. Qu’on pouvait pas lui faire confiance ? qu’il allait pas savoir se tenir ? …Parce que c’était vrai, mais par contre c’était absolument pas agréable à se le faire faire remarquer aussi bassement. Sans compter que bizarrement, lui et Elena avaient été tout deux désigné comme remplaçant des directeurs de maisons. Pourquoi en fait ? Lui, perso, être casé à serdaigle, il s’en foutait comme de sa première chaussette, voire il était même plutôt satisfait d’un tel choix qui avait sans doute été logique vu qu’il était borderline presque autant cas social que les élèves bleus et bronzes dont il s’occupait en classe. Et aussi parce que si on l’avait couplé à Melvyn. …En fait c’était même pas une option en y pensant bien. Ou plus de cinq secondes.  N’importe quelle personne ayant un Q.I volant au dessus de 5 points auraient réalisé l’erreur monumental et dramatiquement drôle qu’un binôme pareil produirait. Puis, vu que Minerva était sans doute derrière les groupes, il était plus que logique qu’elle soit bien trop intelligente pour laisser Christophe s’occuper des serpy, avec ou sans Melvyn.

Mais le voyant restait satisfait vu qu’il avait quand même l’occasion de côtoyer l’astronome et la traductrice pendant beaucoup de rendezvous, voir même la majorité. D’autant que son binôme, Icalurus, restait lui aussi un ami qu’il appréciait énormément. Le hasard faisait bien les choses, et les serpentards semblaient tous se retrouver avec des serdaigles. Enfin par contre, ce qu’il avait effacé de sa mémoire très sélective, c’est que son partenaire était un sang pur. Et un mangemort. Et que s’occuper de tous les sang-mêlés et des né-moldus à côter d’un nombre incalculable de famille coincé du cul qu’il devait voir à chaque dîner barbant, ça devait absolument pas être le pied pour lui. Comme quand les fameux Black étaient rentrés. Suivi de près par les McGuire. Avec Maman McGuire enceinte aussi. Traînant accessoirement une gamine de trois ans. Pourquoi. Il était d’accord avec Mère Black. Jesus. Qu’on jette cette chose par la fenêtre. Elle allait baver partout et cri- Pourquoi Elena se mettait à défendre la veuve et l’orphelin d’un coup. Et lui proposait de venir sur ses genoux ?? Heureusement qu’il était à l’autre bout de la table si jamais un drame pareil arrivait.

« Du moment qu’elle reste silencieuse. J’vois que vous en attendez un autre, félicitations. Ca fera combien ? Six ? »

On essaye un peu de briser la glace, hein, entre la gueule de trois pieds de longs des deux élèves d’un côté, et celles des deux paternels de l’autre, l’ambiance en devenait étouffante de gêne. Et Chris il détestait la gêne. Tant et si bien qu’en entendant son collègue buter sur la cause de l’absence au camp de Black junior, il eut un léger ricanement en étendant douloureusement son bras vers les quelques feuilles qu’il avait miraculeusement eu le temps de préparer.

« Moldavie. T’es sérieux Melvyn. L’prochain élève qu’aura été malade tu nous diras qu’il a eu la Biélorussie ? »

Tassant son tas de papier à moitié jaunit et avec des tâches de thé un peu partout, parce qu’il allait pas non plus prendre soin de ses feuilles, le blond passa une main dans ses cheveux en se grattant le crâne.

« Hm, sauf avec l’histoire de Lestrange comme l'a dit Mademoiselle Clobert, Lysander a eu un comportement exemplaire, c’est un bon préfet, un élève appliqué. Sa moyenne est assez haute, il a un A dans ma classe qu’il a décidé de prendre en cours d’année, ce qui est une moyenne impressionnante pour quelqu’un qui doit apprendre toutes les basiques de troisième année en moins d’un mois, et je pense qu’il devrait lâcher la pression de temps en temps ? »

Reposant lentement ses papiers, Christophe essaya de se rasseoir correctement sur sa chaise en s’étirant et accessoirement faisant craquer son dos.  

« D’autres trucs à dire, Icalurus ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


351 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Jeu 19 Jan - 14:23

Ah. Tout compte fait, il aurait bien préféré qu’il y ait un silence totalement gênant dans le couloir. Bien que lui arrivait à faire mine de ne rien entendre, préférant de loin occuper sa sœur, lui évitant de se mettre à crier pour on ne sait quelle raison, bien qu’elle ait l’air un peu trop fatiguée pour ça, Lysander était certain que ce n’était pas la même chose du côté de son père. Certes, l’homme semblait se refuser de leur répondre, mais le balancement nerveux de son pied en disait plutôt long sur son état d’esprit. Bon au moins le Serdaigle pouvait facilement se réconforter en se disant qu’il ne serait pas là à leur retour chez eux et qu’avec un peu de chance, son père se déciderait à ne faire aucune remarque tant qu’ils étaient dans l’enceinte de l’école. Mais c’était peut-être trop rêver. Sûrement. Il fallait déjà espérer qu’il tienne jusqu’à la fin de l’entretien tout d’abord. Un très bon début. En attendant, le Serdaigle se contentait de répondre aux quelques regards désolés qu’il croisait de la part de son homologue juste en face. Après tout ce n’était pas le moins du monde de sa faute et il n’avait pas envie qu’il commence à se sentir mal pour ça.

Durant un instant, lorsqu’ils purent enfin rentrer dans la salle et que l’entretient commença, Lysander espéra que tout se déroule au mieux, sans aucun accroc, et au plus vite. Mais, c’était sans doute trop demander. Est-ce qu’il pouvait disparaitre en fait. Ce ne serait peut-être pas mieux pour tout le monde, mais pour lui, si en tout cas. Et là tout de suite il aurait bien aimé être totalement égoïste. Et partir. Déjà, son père avait arrêté de feindre l’indifférence, et commençait à lancer des regards noirs aux Black. Et sans doute que seule l’intervention de Regulus l’avait empêché de faire un quelconque commentaire. Il penserait vraiment à le remercier, parce que là tout de suite, Lysander s'imaginait bien que ce ne serait pas le meilleur des moments, et que ce serait sans doute assez mal perçu autant par la famille du plus jeune que par son père. Puis s’en vint l'intervention de la traductrice. Gentille. Voilà. Et même si l’intéressée avait été plus que calme jusqu’à maintenant, elle sembla réagir lorsqu’on demanda son prénom, à moins que ce ne soit l’idée d’aller sur les genoux de l’enseignante.


« ▬ Je m’appelle Rowan ! … Je peux aller sur ses genoux ? »


Soudainement elle semblait avoir retrouvé son sourire. Et avait sorti son plus beau regard de chiot battu vers sa mère, afin d’avoir le plus de chance possible pour qu’elle accepte, sans aucun doute. Ce qui sembla plutôt bien fonctionner, à la vue de l’acquiescement qui suivi, même accompagné d’un léger grognement approbatif venant du paternel .  Et dès que Lysander l’eut portée jusqu’au sol, la petite tête blonde ne tarda pas à rejoindre la traductrice, sans courir, un énorme sourire aux lèvres, avant de s’arrêter devant elle, lui tendant les bras.


« ▬ Merci beaucoup ! Et apparemment, ce serait plutôt sept. »


Des jumeaux ou des jumelles, il ne manquait plus que ça. Enfin, le Serdaigle n’avait strictement rien contre, du tout, et serait même plus que ravi si ces deux derniers frères ou sœurs iraient aussi à Poudlard, même si en même temps, le brun savait parfaitement que ça n’enchanterait certainement pas une autre personne dans la famille. Il n’osait même pas imaginer ce que cela donnerait s’il s’agissait en plus de jumelle sorcières. Ah. Bah lui il serait déjà parti autre part pour ses études, hm. En attendant, Rowan qui semblait venir de sortir d’une séance de câlin avec la traductrice était désormais assise sur ses jambes, en ayant l’air d’avoir pu fêter Noël avec beaucoup d’avance. Bon, au moins ça en faisait une deuxième de leur côté à être heureuse.

Soit. Le Professeur Macnair commença totalement la réunion. Bon, au moins sa bonne dizaine d’après-midis passés à au choix étudier les dates par cœur ou chercher des informations sur telle ou telle bataille semblaient ne pas avoir été inutiles. Parce que même si la matière n’avait strictement rien à voir avec ce que le Serdaigle espérait faire plus tard, ce n’était pas une raison pour lâchement abandonner le cours. Bon. Visiblement, il n’avait pas non plus trop à s’en faire du côté du cours de Runes, et s’autorisa même un léger sourire.  Après tout, ses parents étaient parfaitement au courant des quelques altercations de début d’année, et hormis la prise de bec avec Oserion lors du camp, il ne pensait aboir quoique ce soit d’autre à leur dire. Puis de toute manière pour le coup ça n’avait pas été de sa faute, point. Et la moitié des enseignants juste en face n’avaient pas été présents à ce camp, donc avec un peu de chance, le sujet ne serait pas abordé. Et vu l’état de l’astronome, il n’avait pas franchement l’air d’arriver à dire énormément de choses. Tant mieux. Ce n’était certainement pas Lysander qui s’en plaindrait, encore moins lorsqu’il remarqua qu’il ne fit que parler au Serpentard, qui semblait aussi avoir une très bonne moyenne.

Étonnamment, à la mention du nom de Rodolphus, le Bleu et Bronze sentit un regard se poser sur lui. Continuer de feindre l’indifférence était parfait. Nettement plus poli de regarder la personne qui parlait que le semi rottweiler plus loin. En plus, il avait visiblement réussi à avoir la moyenne en divination, le cours qu’il avait le plus craint, vu son retard. Mais maintenant qu’il avait plus ou moins acquis toutes les bases, il n’aurait plus trop de mal à essayer d’avoir une note plus haute. Et il eut même un autre sourire en entendant l’enseignant finir. Après tout, par un concours de circonstances, le voyant l’avait trouvé alors qu’il se trouvait visiblement presque  au plus bas. Et lui avait été d’une aide assez considérable. Et il se pouvait peut-êêêtre qu’il se soit retrouvé à lui raconter sa vie dans les grandes lignes.


« ▬ Je ne m’inquiéterais pas vraiment de ce côté-là, il le fait déjà très bien. »


Bien évidemment, il n’avait pas pu se contenter de rester dans le fond de sa chaise les bras croisés à tirer la tête. Mais le cinquième année préférait largement que les remarques retombent sur lui plutôt que sur un des adultes de la famille à côté. Et puis même si visiblement son père continuait de le fixer, il ne lui avait pas non plus parlé directement. Bon. Qu’on en finisse un peu avec son cas et cette réunion tout court, histoire que plus personne n’ait à craindre pour sa propre vie.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité


Invité.
Invité


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Sam 18 Fév - 17:25


AH ! Quelle cocasse plaisanterie. Visiblement, de façon TOUT À FAIT SURPRENANTE le père de Lysander ne semblait absolument pas apprécier les commentaires de ses parents. C’était tout à fait outrant, inadmissible, comment un moldu pouvait-il oser regarder un sang pur alors qu’il venait de se faire insulter subtilement pendant tout un quart d’heure et qu’on avait attaqué sa femme et sa famille quelques minutes avant. Non vraiment, Regulus n’était absolument pas horriblement gêné et n’avait pas non plus envie de se terrer dans un trou, ou dans la tasse du professeur d’astronomie tien. N’importe où plutôt qu’ici.  Sans compter le regard horrifié que sa chère mère adorée lui lança, qui ne comprenait visiblement pas d’où venait ce soudain élan d’empathie qu’avait Regulus envers un vulgaire sang de bourbe. Il dira subtilement qu’il se sentait souffrant à la sortie de la réunion, une possible fièvre, la pitié pour quelque chose qui lui rappelait Kreattur. Normalement elle le croirait, n’est-ce pas ? Fort heureusement il se fit sauver la vie par le professeur Macnair prenant soudainement la parole, suivi par madame Clobert qui après avoir défendu une énième fois l’honneur des McGuire le couvrit des éloges qu’il attendait, et qui étaient entre autres attendus de lui par Orion. Non pas qu’il avait un quelconque doute sur le travail qu’il avait fourni l’hors du premier trimestre, ou des notes qu’il allait avoir, mais il était toujours délicat d’être certain d’atteindre les standards placés malgré un travail d’acharné. Il ne put s’empêcher de sourire en entendant que son caractère était irréprochable. Oui. Bien sûr. On dira ça comme ça hein.

Molda- Moldaquoi ? Mais. Si il n’avait eu aucuns savoir vivre, il aurait osé rire à la blague du professeur Gachet. Sans compter qu’à côté ses parents étaient nettement moins amusés par une faute aussi indigne d’un enseignant. Et puis franchement pour le camp scout non merci hein. Il avait été bien heureux de « tomber malade » par pur hasard cette semaine-là, encore plus avec ce qu’il avait entendu des rumeurs de couloirs. Regulus s’étouffa sur sa propre salive à l'annonce de la mère de son camarade. Par Merlin. Cette famille désirait-elle vraiment la mort? Pourquoi autant d'enfants? Pourquoi s'acharner à procréer avec autant de vivacité ? Il ne jugeait pas, si ils étaient heureux tant mieux pour eux, et Lys n'avait pas l'air plus choqué que ça, mais quand même.

« Sept ?! »

Oh là. Oh c’était Orion cette fois qui ne semblait absolument pas apprécier la nouvelle, et encore moins l’optique de savoir que possiblement deux nouveaux (ou nouvelles) petits né moldus allaient entrer dans l’école déjà, de son humble avis, infesté par ceux-ci. Fort heureusement Walburga était là pour empêcher son paternel de sortir sa baguette et faire un meurtre de la salle entière, professeurs inclus. Tant et si bien qu’aucun des deux ne semblaient remarquer la plus petite toute contente trônant sur les jambes de la traductrice. Si ce n'était pas pour les marmonage de son père en furie à côté de lui insultant toutes les personnes non magique de la planète, il se serait permis de se lever pour serrer la futur maman.

« C’est un chiffre chanceux, sept. Félicitations. »

Voilà. Il allait détendre l’atmosphère. Mine de rien. Et se contenter de simplement dire des banalités La fièvre, les délires, tout ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Mangetout Géant


239 messages.
Inscrit le 05/08/2016.

Feuille de sorcier
Sang: Pur
Année/ Métier: Professeur d'Histoire de la Magie
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris Sam 18 Fév - 22:00

Trèèèès bien. Donc en était au point où même une réunion entre membres du tout nouveau et plus beau Ku Klux Kan était l’enjaille la plus totale face à ça.  W o a w. Bon en même temps, le problème était vite réglé lorsque la magie du chapeau pointu pas chinois et masque de la mort qui tue opérait et qu’on ne pouvait pas reconnaître la plupart des gens. La plupart. Un avada kedavra était tellement vite parti. Ou un autre sort dans le même genre. Mais même si Icalurus était plus que certain que ça règlerait une bonne partie du problème d’éradiquer les nés-moldus de la pièce, il était bizarrement persuadé que ça lui attirerait plus d’ennuis qu’autre chose. Quoi. Non mais non qu’on fasse pas venir le mioche ici et puis quoi encore. On allait peut-être lui demander de léguer Wolodymyr dans deux minutes aussi peut-être. Est-ce qu’il était censé l’ignorer ? Oui. Sale gosse. Il la connaissait pas, mais il avait décidé que ce serait une sale gosse, même si, en se admettant qu’elle ressemblait un minimum à son frère, elle devait être plutôt sage. Tant pis hein. Elle avait qu’à être plus grande et pas venir près de l u i.  Voilà qu’elle reste sur les genoux d’Elena, même si c’était encore beaucoup trop proche.

Enfin. Au moins, la traductrice, elle, ne parlait pas pour ne rien dire. Au contraire. Hormis cette proposition douteuse à la mioche. Oui, non en fait, il n’avait strictement rien à redire à ses collègues, en même temps même s’il l’avait voulu il se serait mal vu redire quoique ce soit avec ses quelques mois d’ancienneté, si ce n’était l’astronome là-bas au bout. Si on pouvait appeler ça un astronome en fait. De toute manière il n’avait pas vraiment d’autre choix que de l’ignorer et s’il en avait la foi, avoir un air légèrement exaspéré en ayant les Black non loin de lui. Ou encore le regarder de haut. Mais bon. Ca, c’était pas du tout difficile à faire pour lui. Surtout actuellement en ayant aucunement la possibilité de s’avachir sur sa chaise. Si il en avait la capacité, mais pas vraiment l’envie et le pouvoir. Non mais il n’avait pas spécialement envie non plus de percuter n’importe qui en face là. Et eux non plus sans doute.

Bref. En oubliant l’autre plouc là-bas tout semblait plus ou moins bien se passer. Dans la mesure du possible. Parce que fallait pas trop compter sur l’ambiance pour qu’elle s’améliore. Maiiis elle pouvait difficilement empirer, n’est-ce pas ? Ouais c’est ça. Ca pourrait être bien pire en fait. Autant continuer de prier Merlin pour que ça continue sur cette voie-là. Ah. S’il avait autre chose à dire. Alors oui, il pouvait. Mais pas spécialement envie. Mais même s’il était censé dénigrer la moindre parcelle de tout ce qui n’était pas sang pur, là tout de suite, il n’avait pas spécialement envie de foutre la merde partout, et se contenterait de grattouiller distraitement l’arrière des oreilles de Wolodymyr.


« ▬ Je pense que tu as très bien résumé. Rien vraiment à redire au niveau de vos notes à ce que je vois, McGuire. Hormis en divination, vous avez quatre O et cinq E, un travail qui semble être régulier et personnellement, je n’ai pas spécialement entendu de plaintes de qui que ce soit. »


Et que ce soit l’un ou pour l’autre. Tant mieux.dans ces cas-là, ça devrait aller assez vi-okay. Il voulait non plus faire un mur de non-Berlin autour de chez lui et séquestrer sa troupe l’autre là. Ca arrangerait le blond dans un sens. Mais même ses parents ne faisaient pas ce genre de remarques. Pas devant tout le monde en fait. Oui non, ils avaient réellement un problème et il rejoignait totalement le paternel Black là-dessus. Sept. Et puis quoi encore. Pourquoi ils étaient pas chinois, on leur aurait interdit d’en avoir plus d’un et tant mieux d’après ce qu’il savait le seul garçon était l’aîné, personne à tuer, magie. Déjà l’optique d’avoir un seul gosse était immonde. Alors sept. Ah. A-a-ah. Apparemment Regulus essayait de calmer le jeu.  Ce qui partait sûrement d’une très bonne intention, et il ne pouvait que l’encourager sur cette voie pour éviter que ça parte totalement en vrille. Mais juste en lui souriant par contre hein, parce que s’il le faisait oralement, il risquerait de le regretter.

_________________


   
   
   

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris

Revenir en haut Aller en bas

Lysou- Reggy - Icaca- Elena – Melvyn-Chris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Chris Jericho© Vs Edge
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Chris Sabin Vs Big Show
» Chris Masters 2V [dvc]
» The Miz Vs Batista Vs Chris Jericho

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Rez-de-Chaussée :: Salle des Professeurs :: Event Rencontre-