N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

"Un jour de printemps" (Teagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Violoniste dans la Lune


22 messages.
Inscrit le 11/12/2016.



MessageSujet: "Un jour de printemps" (Teagan) Dim 15 Jan - 0:24





Sous les doux rayons du soleil

Le printemps avait fait son grand retour à Poudlard. C’était l’occasion rêvée pour profiter du soleil et de la nature en pleine renaissance. Beaucoup d’élèves profitèrent de ces beaux jours pour sortir prendre l’air et, pourquoi pas, se promener dans le parc. En tout cas, c’est l’idée que Cody eut. Il prit son violon, son carnet fétiche et de quoi écrire. Moon s’étira, sauta du lit et suivit son maître à l’extérieur.


Après avoir marché un bon moment, il s’installa dans un petit coin tranquille mais, duquel, il pouvait voir beaucoup d’élèves passer De la vie, c’est ce qu’il lui fallait ! Fidèle à lui-même, il commença à gratter le papier. Notant ce que les gens faisaient, les sons qu’il entendait ou même les parfums des fleurs s’ouvrant à nouveau. Il resta assis ainsi pendant presque une heure. Ses yeux faisant des allers-retours entre son carnet et tout ce qui l’entourait.


Voyant son chat se prélasser au soleil, le serdaigle décida d’en faire de même. Il posa son carnet puis s’assoupit. Mais au bout d’à peine 20 minutes, il fut réveillé par des grattements non loin de sa tête.

-Non Moon, pas sur mon étui !

Il empoigna rapidement l'étui de son violon sur lequel son chat avait décidé de faire ses griffes. L’animal vint alors se frotter contre ses jambes, donnant des coups de tête contre l’instrument.

-Tu veux que je joue un morceau ?

Comme si il avait compris, Moon se mit à miauler. Cody se leva et partit plus loin à la recherche d’un endroit un peu plus à l’écart. Bien entendu, il ne pensa pas à prendre son carnet. Quelqu’un le retrouverait peut-être, et le lui ramenait, ou garderait toutes les informations consignées dedans pour lui.

Le garçon avait déjà perdu plus d’une centaine de carnet et cahier depuis son arrivée à Poudlard. Bien qu'en général, il les retrouve souvent, il les reperd quelques minutes plus tard.


C’est donc dans un endroit assez fleuri, que le jeune garçon sorti son violon et se mit à jouer un air nostalgique. Loin des regards, il pouvait être lui-même. Laisser paraître ses émotions, sans avoir peur d’être jugé. Une larme perla sur sa joue dès que résonna la première note.


© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Métamorphomage Kleptomane


28 messages.
Inscrit le 08/11/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan) Mar 17 Jan - 21:56

La faiblesse de GGQNFPDMAFQu’il pleuve, vente ou neige, Teagan se devait au moins d’aller faire un tour dehors. Que ce soit de son plein gré ou non. Certains jours, elle n’arrivait même pas à savoir comment elle s’y retrouvait. Bien généralement à vrai dire, quelques personnes tout aussi subtiles qu’une armée de veracrasses affamés lui faisaient comprendre que si elle voulait continuer d’imiter l’éléphant de mer agonisant, il valait mieux pour tout le monde qu’elle le fasse dans le parc, et non dans les cachots après son cours de potions, ce qui apparemment était un des endroits où il y avait le plus d’écho. Bon, ceci dit, la septième année ne pouvait pas trop leur en vouloir. Au moins, ils ne l’empêchaient pas de s’entraîner à ce qu’elle persistait à dire être du chant. Sans doute qu’ils avaient compris que cela ne marcherait pas et qu’elle irait à chaque fois les trouver personnellement pour leur faire un récital spécial personnalisé d’une heure et demie, afin qu’ils apprécient son art. Bref. Aujourd’hui, elle n’avait pas trop à se plaindre, même si Teagan s’était retrouvée totalement par hasard en dehors de l’enceinte du château, alors qu’elle n’avait même pas entraînement de Quidditch, il faisait beau. Au moins elle ne dégoulinerait pas de partout aujourd’hui. Bien que ça ne la dérange pas spécialement, apparemment le concierge, c’était autre chose hein. Elle n’était pas sourde, elle l’entendait bien soupirer et la poursuivre avec son engin maléfique là – un balai, qui ne volait pAS.- avant de lui dire de dégager plus loin. Tant d’incompréhension. La Serdaigle en serait presque outrée, si seulement elle arrivait à se concentrer plus de deux secondes consécutives sur la même chose. Mais généralement, il y avait toujours une chose ou une autre prête à la divertir.

Et là tout de suite, il s’agissait des fleurs. Qu’elle essayait tant bien que mal de ne pas écraser. Ah. Elle pouvait simplement marcher sur le chemin prévu à cet effet, en fait. Mais il était moche. Y avait des gens dessus, et l’herbe était tout aussi verte que ses cheveux. Alors il n’y avait aucune raison pour qu’elle ne marche pas dans l’herbe, quitte à devoir faire des pas de géants pour elle, du haut de son mètre 53,148151, en se prenant pour Godzilla, mais Godzilla gentil qui ne faisait pas de mal aux fleurs. Cependant, rien n’empêchait Godzilla Gentil Qui Ne Faisait Pas De Mal Aux Fleurs – Alias GGQNFPDMAF pour les intimes- de marcher sur leS CARNETS QUI SE FOUTAIENT DANS SON CHEMIN. Ceci dit, après avoir garnit le carnet d’une magnifique trace de pas boueuse sur la couverture, Teagan sembla avoir une pensée d’une lucidité qui lui était assez rare. Carnet. Carnet ▬► Cours. Carnet ▬► Cours ▬► Important. Carnet ▬► Cours ▬► Important ▬► Examen ▬► Réussite. Carnet ▬► Réussite. CQFD. Et qu’est-ce qu’elle perdait la moitié du temps ? Ses feuilles des cours. Comment ça il s’agissait au mieux de feuilles volantes et dans le pire des cas de gribouillis moches inutiles. Peut-être que ce matin même elle avait utilisé un carnet et avait oublié. Elle oubliait plein de choses. Et en gesticulant en faisant GGQNFPDMAF, elle avait lancé son carnet par terre et avait failli le perdre. Et venait très grossièrement de l’écraser de tout son poids plume. Pauvre petite chOSE. Elle se devait de le réconforter. Sans trop tarder, la jeune fille le prit dans ses bras, se confondant en excuse, prête à verser une larme, avant d’entendre un son qui ne lui était pas spécialement commun. De la musique en fait. Et à ce qu’elle sache, les arbres ici ne produisaient pas encore de musiques. A moins qu’ils ne préparaient un spectacle pour la fin de l’année. Grandiose. Elle voulAIT VOIR CA. Et son carnet aussi.

Alors elle lui attribua la place d’honneur qu’était le haut de sa tête. Peut-être qu’elle le perdrait moins vite en l’ouvrant et en le posant là. Peut-être qu’il serait plus heureux de la dépasser ou d’avoir une meilleure vue d’ensemble de la nature que dans son sac dont l’intérieur était dans un état plus qu’apocalyptique. Bref. Mission du moment : allez taper la discute avec les arbres faiseurs de musique. Ca ne pouvait qu’être intéressant. Mais alors qu’elle venait à peine de partir pour son énorme voyage, prête à traverser marées et tempêtes, quelque chose, un animal attira l’attention de Teagan. A n i m a l. Un chat. Mais ça elle s’en foutait, tant que ça avait quatre pattes, des poils, et que ça ne parlait qu’en produisant des bruits plus inattendus les uns que les autres, ça lui allait. Elle s’en sentait proche. Bon uniquement pour le dernier point. Elle avait bien essayé en quatrième année de passer une journée à quatre pattes soi disant qu’elle allait plus vite, mais avec la jupe d’uniforme, malgré le port du short en dessous, ce n’était pas pratique. Et les gens la voyaient encore moins. Elle avait fini par tout simplement rouler dans un des multiples escaliers en emportant quelques-uns de ses camarades au passage. Eeet on avait envoyé une lettre à ses parents eeeet on lui avait dit de ne pluuuus recommencer. Tous des rabats-joies. Franchement. bREF. Ici elle n’était pas dans le château. Et elle voulait voir ce gros chat de plus près. Alors la Serdaigle ne tarda pas à se jeter plus qu’autre chose à quatre pattes, manquant de faire tomber son précieux nouveau carnet ornant toujours sa tête, en imitant le meilleur ami du chat, l’Autruche noir du Cap. Bon. Pas dans la posture. En même temps c’est que ces merdes savaient faire jusqu’à 2m80. Mais dans le bruit. Elle aurait pu le continuer longtemps. Si en fait Teagan n’avait pas remarqué que la musique venait de juste à côté. Un humain avec un violon en fait. Et à bien y regarder elle l’avait déjà vu. Un Serdaigle lui aussi. Et il ne devait pas parler autruchien.


« ▬ C’est pour pouvoir parler avec ton chat que tu fais ça ? Il te répond ? Il est gentil ? Il aime les gens ? Il aime les caresses ? Il a un lien avec les baleines ? Il aime les autruches de Gaspésie ? »


Elles devaient bien avoir quelque chose de spécial les autruches de Gaspésie quand même. Enfin. Elle ferait mieux de se concentrer sur le félin et essayer de l’attirer si elle voulait le caresser. Surtout ne pas le brusquer. C’est ce qu’on lui avait toujours dit. Alors au lieu d’essayer de l’attraper Teagan leva sa main assez doucement, avant de la frapper très énergiquement sur le sol à plusieurs reprises en envoyant des mini mottes de terre et de l’herbe un peu partout.


« ▬ Petit, petit, peTIIIIIIIT. »


Ca elle en était sûr que plein de gens le disait pour attirer les animaux. Elle s’y connaissait un minimum quand même oh.



© 2981 12289 0

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Violoniste dans la Lune


22 messages.
Inscrit le 11/12/2016.



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan) Mer 18 Jan - 0:15





Cheveux verts et mottes de terres?

Tout en jouant du violon, il repensait à ses parents. A toutes ces années passées avec eux. Bien que ses grand-parents avaient toujours été des personnes très aimante, il avait toujours ce petit vide dans son cœur. Entendre ses camarades parlés de leurs parents respectifs ne faisait que rendre le jeune homme plus nostalgique.

Moon quant à lui regardait le jeune homme, fasciné. C'était leur façon de communiquer et le chat appréciait cette douce mélodie. Dès leur première rencontre il l'avait aimée.


Un bruit étrange attira l'attention de Cody qui s'arrête tout de suite de jouer. Il tourna la tête et aperçue une jeune fille de sa maison. Il passa rapidement sa main sur ses yeux afin d'éviter que l'on remarque qu'il avait un petit peu pleuré. Heureusement, la serdaigle avait l'air captivé par Moon et elle ne remarqua pas le garçon tout de suite. Elle fit enfin attention à lui et l'assailli de question plutôt étrange auquel il ne s'attendait pas.

-Ha, heu... En quelques sortes, c'est un peu notre façon de communiquer. C'est d'ailleurs grâce au violon que nous nous sommes rencontrés mais là n'est pas la question.

Cody s'avait ne pas s'égarer dans des histoires trop longues. Il était précis mais sans en dire plus qu'il ne fallait.

-Disons que Moon peut avoir un sale caractère parfois.

Le chat eut l'air de lui lancé un regard de mécontentement.

-Mais en général il aime être en bonne compagnie et refuse rarement les caresses.

Il se rapprocha de la jeune fille et de Moon.

Sinon pour les questions à caractères animaliers je pourrait te dire que son seul lien avec les baleines que je lui connaisse est son amour pour le poisson. Et pour les autruches il faudrait voir avec l'intéressé même si je pense qu'il n'a jamais eut l'occasion d'en rencontrer tu sais.

Voyant l'intérêt dans les questions de la jeune fille, Cody répondait avec beaucoup de gentillesse ne manquant pas de faire un peu d'humour mais très léger.

Une fois ses réponses reçues la jeune fille commença à s'agiter par terre, à arracher l'herbe comme si elle lui en voulait. Le serdaigle, d'abord surpris compris rapidement qu'elle tentait d'établir un contact avec l'animal. Même si ce n'était peut-être pas la façon dont il aurait lui même procédé.

-Tu veux peut-être que je vous introduise l'un à l'autre? Dit-il tout en rangeant son violon.

Il s'accroupit et attrapa son chat qu'il tendit en direction de la jeune fille.

-Moon voici... Teagan si je ne me trompe pas?

Le chat d'abord intriguée par ses drôle de créature aux cheveux verts finis par se libérer des mains de son maitre et s'approcha doucement. Venant renifler la jeune fille avec d'abord un peu de méfiance.


Après plusieurs minutes à faire ami-ami avec le jeune fille, Moon s'enfuit rapidement. Ils avaient reçu de l'eau sur sa tête. En effet le ciel s'était couvert et était à présent très menaçant. On commençait même à entendre le tonnerre grondé au loin.

-Il ne vaut mieux pas rester ici. Nous serons plus en sécurité au serre.

Le vent se leva rapidement, on pouvait s'attendre à un vrai déluge.


© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Métamorphomage Kleptomane


28 messages.
Inscrit le 08/11/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan) Mer 18 Jan - 10:56

La faiblesse de GGQNFPDMAFBon. Maintenant que Teagan avait réussi à être encore plus proche du sol que d’habitude, il était presque sûr et certain qu’elle avait réussi aussi à dégeulasser son uniforme de la meilleure manière qu’il soit. En même temps, il ne se passait pas une journée sans qu’elle n’arrive à y faire de quelconques taches. Et ici, il ne s’agirait que de terre. Et peut-être quelques restes de nourritures. Parce que même si elle était capable de manger proprement, pour une raison qui lui échapperait indéfiniment, la jeune fille arrivait toujours en retard aux dîners. Et à chaque fois se sentait obligée de battre son record personnel de gavage de nourriture. Bon. Peut-être pas totalement du gavage, mais depuis que son hamster nain était mort il y a six ans de cela, elle s’était promis de lui rendre hommage et de le rendre fier, peu importe où il était, en l’imitant et en mettant le plus de choses dans ses non bajoues lorsqu’elle en avait l’occasion. Mais ce qui rendait la tâche nettement plus difficile était que des personnes à gauche et à droite lui parlaient. Même pas capables de respecter un record. Et tout ça pour quoi ? Pour lui dire de leur rendre leur nourriture. Non mais il s’agissait d’un buffet. Alors elle se servait où elle voulait non ? Pas de sa faute si leurs assiettes avaient l’air plus appétissantes que le reste à table. Faut un peu réfléchir dans la vie. Dire que ça se dit Serdaigle.

Soit. La question n’était pas à son fourrage de nourriture dans ses non-bajoues, mais bien au moyen de communication du Bleu et Bronze avec son chat. Ah. On lui avait toujours dit que le violon mal joué, ça pouvait ressembler à un miaulement. Mais elle n’avait jamais pu le prouver par elle-même étant donné qu’on lui avait lâchement confisqué le violon de son frère lorsqu’elle avait essayé de communiquer avec les chats du quartier avec. Peut-être qu’elle aurait dû éviter de le faire à une heure du matin en plein milieu de la rue un jour de semaine. Comme si l’inspiration se commandait. Elle allait vraiment finir par croire que la plupart des personnes étaient insensibles à l’art. A son art. De toute manière ce n’était pas elle qui ratait quoique ce soit hein.


« ▬ Woooh, il sait en faire lui aussi ? Ca doit être pratique avec quatre pattes on sait en jouer deux à la fin ! Sauf si ses pattes arrières ne soient comme nos pieds, mais si ça se trouve c’est totalement possible de jouer avec ses pieds, juste que personne n’a encore essayé. A moins que vous ne vous soyez rencontrés à un concert ? C’était ton voisin ? Ou alors le joueur professionnel ? »


Un chat joueur de violon professionnel. Si ça se trouvait elle faisait face au chat le plus talentueux du mONDE. Elle devrait donc faire attention à son langage, autruchien ou non. Histoire de ne pas balbutier et de risquer de l’insulter d’une manière ou d’une autre. Parce que ce n’était pas un paysan du coin. Point du tout. Peut-être qu’elle ferait mieux de bien se rhabiller, et de se relever. Mais elle risquerait de le regarder de haut alors. Quel dilemme. Sans doute qu’elle était mieux ici, personne ne verrait la quantité de terre sur son uniforme que les elfes moches laveraient cette nuit. Elfes moches mais gentils. On lui avait peut-être dit de ne jamais juger sur le physique, mais ils étaient vraiment laids donc bon. Des espèces de patates difformes avec des bras et des jambes. Plus jolis que les gnomes mais moches quand même et en plus ça parlait avec une voix irritante. Et pour que Teagan trouve quelque d’irritant, il fallait le faire. Quoiqu’il en soit, en entendant la suite, la Serdaigle hocha la tête d’un air extrêmement concerné, en fermant les yeux.


« ▬ Je vois, les divas, sont toujours difficiles à gérer. Mais parfois leurs caprices sont excusables. »


Après tout elles ne faisaient pas parties du même monde qu’eux. Peut-être qu’elles avaient des besoins différents. Allez savoir. Mais ce chat joueur de violon professionnel diva semblait avoir des bons goûts. S’il aimait les caresses, tout irait bien. Peut-être qu’à l’avenir si elle arrivait à le connaître un peu mieux elle pourrait devenir sa coiffeuse personnelle. Toiletteuse plutôt. Et elle pourrait même essayer de lui faire quelques costumes avec ce qu’elle aurait sous la main. Un avenir tout aussi alléchant que celui qu’elle projetait avoir dans la brigade magique. Toiletteuse de chat joueur de violon professionnel diva aux bons goûts, ou policière magique sauveuse de la veuve et l’orphelin. Elle verrait bien ça plus tard. Mais elle était mieux partie pour intégrer la brigade magique. Teagan n’avait aucune idée des cours à suivre pour l’autre métier et n’avait pas vraiment l’envie de recommencer une année. En plus, elle était presque sûr que si elle en parlait à Timothy il lui dirait que c’était une mauvaise idée. En plus, il l’encourageait pour intégrer la brigade. Et croyait visiblement en elle. La septième année ne voulait certainement pas le décevoir. Donc elle abandonnerait cette idée de toiletteuse.


« ▬ En même temps le poisson ça a beau puer et être moche la plupart du temps, c’est bon et ça rend intelligent ! Normal qu’il soit lui aussi à Serdaigle en fait. Mais il n’a pas son uniforme, il l’a perdu ? Vous êtes dans la même année ? Et ça ne lui manque pas trop de ne pas connaître ses meilleures amies ? Enfin… S’il n’en a jamais vues, il ne peut pas savoir si ce sont ses meilleures amies, mais il doit ressentir quand même un certain vide. …Et peut-être qu’il ne comprend pas encore leur langage non plus. »


Parce que bon, après tout, tout le monde ne pouvait pas connaître la langue des autruches de Gaspésie. Mais elle ferait mieux de demander directement au félin. Donc elle lui posa la question en exécutant une espèce de miaulement vrillant et sans doute nettement trop fort, qu’elle arrêta lorsque le garçon reprit la parole, arrêtant par la même occasion son essai d’attirer l’animal en tapant un peu partout par terre, et le regarda avec un énorme sourire.


« ▬ Ouiiii ! »


Arrêtant donc tout mouvement quelconque, Teagan regarda son homologue prendre le chat et le lui tendre en la présentant, acquiesçant lorsqu’il la présenta, puis s’arrêta dans son mouvement, fronçant légèrement un sourcil, réfléchissant.


« ▬ Oui c’est ça ! … On se connaît en fait ? Tim m’a souvent dit qu’à force d’hurler et gigoter partout dans le château c’était difficile de me rater, mais je vois pas trop en quoi mon comportement change de celui des autres, du coup j’sais pas trop comment les gens connaissent mon nom. Par contre, toi je t’ai déjà vu, mais je sais pas du tout comment tu t’appelles. T’es dans l’année de Darius, c’est ça ? »


Mais ouiii. C’était là et dans la Salle Commune qu’elle l’avait déjà vu. A force d’essayer de suivre Darius discrètement un peu partout elle connaissait un minimum les gens de son année et surtout de sa classe. Soit. Même si elle savait parler de Darius des heures durant, le sujet du moment était Moon qui était en train de s’approcher d’elle, sous ses yeux émerveillés. Et magie, elle arriva même à se taire durant quelques instant, le temps qu’il vienne la renifler. Ne rien bruSQUER. Ce qui était très difficile, de ne pas bouger pour elle. Mais une fois qu’il sembla un peu plus conciliant, Teagan ne tarda pas à venir le caresser, doucement. Ah, avec les animaux elle n’avait généralement aucun mal à les traiter d’une manière plus ou moins normale et plus douce surtout.


« ▬ Il est vraiment tout doux, tu lui fait un traitement spécial pour le poil ? Apparemment les concombres et la boue c’est génial pour ça ! »


Ah moins que ce ne soit pour la peau humaine. Prt. Même chose. Quoiqu’il en soit, après quelques minutes, le chat parti assez rapidement, alors que quelques gouttes d’eau commençaient à tomber. Uh. aPU CHAT. Mais elle s’en remettrait. Bien assez vite. Après tout elle aimait la pluie. Même si après, elle ne pouvait plus s’affaler à terre comme elle le voulait parce que la boue ça puait. Et que ça collait aussi. Et que c’était pas bon du tout. Yuk yuk. Oh. Et son homologue proposait d’aller dans les serres. Un endroit que Teagan aimait bien. Et elle aimait bien aussi le cours de Botanique, qu’elle n’avait au final plus suivi, par manque de temps.


« ▬ Oui ! Comme ça on pourrait voir toutes les gouttes s’écraser sur le verre et puis ça fait du bruit trop cool ! On pourrait même aller dans la serre numéro trois, y paraît que y a toutes les plantes dangereuses et même une énoooorme plante carnivore ! Tu crois qu’elle aimerait la boue ? On pourrait lui en amener en guise de cadeau de bienvenue ! »



© 2981 12289 0

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Violoniste dans la Lune


22 messages.
Inscrit le 11/12/2016.



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan) Dim 22 Jan - 15:48





Dans la serre.


-Je ne pense pas qu’aller dans la serre numéro trois soit vraiment une très bonne idée, de plus elle doit sûrement être bien fermée non ?

Le garçon attrapa ses affaires et se mit à marcher assez vite en direction des serres. La pluie ne tombait pas encore trop fort. Il entra dans la première qui fut ouverte. Fort heureusement, il n’y avait dans celle-ci aucune plantes carnivores. Au grand damne de la jeune fille.

Cody secoua légèrement la tête et passa sa main dans ses cheveux pour se recoiffer. La serdaigle arriva quelques minutes après lui, elle avait du gambader sous les gouttes. Elle avait l’air de ne pas être dérangée par la pluie, ni par le fait d’être mouillée.

-Tu n’as pas froid ? Je peux te donner ma veste si tu veux.

C’était plus fort que lui, Cody était obligé d’être galant. Toutes les leçons de son grand-père avaient porté leur fruit faisant du garçon un parfait gentleman. Après avoir échangé quelques mots avec la jeune fille, il posa son étui dans un coin de la serre puis fit le tour de celle-ci. C’était plutôt agréable d’entendre la pluie tombée, de sentir tous ces parfums et d’admirés ce mélange de couleur. Toutes ces sources d’inspirations, le garçon ne pouvait résister à l’envie d’écrire.


Après avoir tâté plusieurs fois ses poches et regardé dans son étui, il se rendit compte qu’il avait encore une fois perdu son carnet. La pluie était de plus en plus forte, son carnet ne résisterait pas longtemps. Au moins il savait dans quelle zone chercher.

-Je crois que j’ai oubl… perdu mon carnet là où nous étions. Je vais aller voir si je le trouve ce n’est pas très loin.

Bien que dans ce dit carnet il y avait plus de pensée personnelle que de notes de cours, Cody y tenait beaucoup. Après, il était habitué à perdre ses affaires mais si'l pouvait les retrouver, autant le faire!

© 2981 12289 0

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Métamorphomage Kleptomane


28 messages.
Inscrit le 08/11/2016.

Feuille de sorcier
Sang:
Année/ Métier:
Maison:



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan) Lun 23 Jan - 13:08

La faiblesse de GGQNFPDMAFPaaaAAS une bonne idEE ? D’où ce n’était pas une bonne idée. Teagan voulait devenir amie avec la plante carnivore, en vérité, si elle le pouvait, elle voulait devenir la plante carnivore. Ou une tout simplement. Oh. Elle ne voulait pas prendre sa place non plus. Après elle serait fâchée par sa faute et ce serait très triste. Vraiment beaucoup. Alors oui, peut-être que la moitié des gens qu’elle croisait arrivaient à être fâchés par sa faute ou sa soi-disant incompétence à se tenir bien, mais ils étaient pas des plantes carnivores, alors ils ne méritaient pas sa pitié ou quoique ce soit d’autres. Sauf si ils étaient gentils avec elle, voilà. Mais alors autant démontrer clairement et sa gentillesse et sa tristesse, parce que sinon la Serdaigle ne risquait pas de comprendre sur le moment. Juste trois heures après, en y réfléchissant par hasard, plutôt que de se pencher sur une quelconque rédaction plus que chiante. Parce que les devoirs, ça puait clairement. Et la jeune fille était sûre et certaine que si elle présentait ses devoirs à la plante carnivore, et bien elle les manGERAIT. En fait il s’agissait d’un parfait animal de compagnie. Elle devrait se renseigner pour en avoir un pareil. Ce serait plus que pratique. Et puis en plus si on l’enquiquinait trop, elle pourrait toujours donner en sacrifice à la plante les gens chiants. Puis elle l’appellerait Pompon. Parce que c’était joli et mignon. Pompompon. Pompinus Carnivorus Fleurus Malus Kipupadukus pour les non intimes. Est-ce qu’elle devrait lui faire une petite carte d’identité ? Parce que si oui, autant écrire le nom tout de suite pour éviter qu’elle l’oublie. Ce serait très malhreueux. Et tout ce qui était malheureux, ça puait. Pas comme son futur animal de compagnie de la mort qui tue.


« ▬ Eeeeeeeeeeeeh. Je sais pas trop mais au pire si c’est fermé, on peut toujours essayer d’faire un Alohomora ! ‘Fin j’sais pas si ça marchera mais si on nous l’apprends c’est bien pour qu’on l’utilise à un moment ou à un autre ! Pis c’est toujours bien de s’entraîner ! et le règlement il dit que c’est interdit d’utiliser la magie dans les couloirs de l’école mais on est dehors en fait du coup…On nous en voudra sûrement pas ! Puis on peut aussi l’utiliser dans les salles de cours ! Et les serres c’est une salle de cours aussi vu que c’est là qu’on a Botanique ! Et on pourra même aller voir la plante ! Elle doit se sentir seule quand même, la pauvre. »


Non mais c’était avec des esprits fermés qu’après les plantes carnivores pensaient au suicide. Et ça c’était mal. Très mal. Elle allait monter un club. Voilà. Aucune idée du nom pour le moment mais elle était prête à tout là maintenant tout de suite pour défendre leur cause. Bon, peut-être une fois qu’elle serait à l’abri. Parce que apparemment c’était ce qu’il fallait faire quand il pleuvait. De toute manière, ça tombait plutôt bien parce qu’elle aimait courir. Et sauter dans les flaques au passage. En imitant un avion parce que ça lui donnait l’impression d’aller encore plus vite. Même si les avions, ça ne sautait pas dans les flaques. Heureusement. Soit. Une fois arrivée dans la même serre que celle de son homologue, ce dernier lui proposa sa veste, apparemment pour qu’elle ait moins froid. Mais si elle prenait sa veste, elle allait la mouiller. En tout cas l’intérieur, donc elle finirait quand même par avoir froid non ? A moins de la sécher très vite après. Ce qui devrait être possible d’une manière ou d’une autre.


« ▬ Si je cours assez vite, je pourrai me réchauffer aussi ! Parce que je risque de trembler l’intérieur de ta veste, à moins d’essayer d’en faire un cerf-volant après, ou alors un parachute ! J’ai voulu une fois essayer de faire le parachute avec une veste, mais on m’en a empêché avant, pourtant si ça se trouve ça marche super bien et ça sauverait plein de vie ! »


Non à la place, on lui avait dit qu’elle perdrait la sienne. Comment savoir. Est-ce que quelqu’un avait déjà essayé ? Non. Absolument pas. Donc voilà, il fallait bien que quelqu’un s’y mette. Au pire elle mettrait une espèce de trampoline en-dessous. Comme ça tout le monde serait content. Surtout elle. Parce que les trampolines, c’est drôle. Soit. Faire le tour de la serre aussi, en s’exclamant à chaque nouvelle plante parce qu’elles étaient jolies. Et gentilles souvent. Ce qui l’occupa jusqu’à ce que l’autre Serdaigle ne semble chercher quelqu’un chose, et parler d’un carnet.


« ▬ Les carnets, ce sont sûrement des entités à part entière ! J’perds toujours les miens aussi. Y a pas plus tard que maintenant j’en ai trouvé un par terre dans le parc ! Je sais pas trop à quoi je l’ai utilisé, à vrai dire je me souvenais pas en avoir un comme ça maiiiis – »


Splash. Comment ça splash. Alors qu’elle voulait fièrement montrer le carnet retrouvé dont elle ne se souvenait pas, elle avait réussi à le faire tomber par terre. Et visiblement, il avait un peu prit l’eau. Bon la couverture en tout cas. Le reste, la plupart semblait plus ou moins en bon état. Méchant carnet mouillé qui se perdait et qui en plus splashait à terre. Méchaant.


« ▬ Là, qu’est-ce que je disais, ils se croient tout permis ces carnets ! »


© 2981 12289 0

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: "Un jour de printemps" (Teagan)

Revenir en haut Aller en bas

"Un jour de printemps" (Teagan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un jour de printemps
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Extérieur :: Parc-