N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Night Owl ▬ PV: Rodo :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Sam 15 Avr - 22:24

Parfois, il se demandait s’il ne devait pas tout arrêter, et prendre Lysander avec lui pour fuir, loin, juste tous les deux. Oui bon par parfois, il entendait rarement, quand il était totalement crevé et qu’il ne savait plus trop réfléchir correctement. C’était rare, donc. Et totalement stupide, en effet. Parce qu’en soi, s’il voulait vraiment faire ça, il pouvait simplement attendre que chacun termine leurs études, ce serait plus simple et plus censé. Puis il pourrait songer à en parler à Lysander, pour commencer. Mais en ce moment même, il n’avait pas envie de partir où que ce soit. Il était très bien, ici, en compagnie du meilleur fiancé au monde.

« Je n’en doute pas, mais nous méritons quand même mieux qu’une déchetterie. Tu verras, on aura une sublime maison, à notre image à tous les deux. Et peut-être qu’occasionnellement, les autres seront jaloux. Ils feront bien, parce qu’on sera, bien qu’on le soit déjà, les hommes les plus heureux au monde. »

Il avait hâte. Mais en même temps, il aurait voulu arrêter le temps. Oui, contradictoire, mais soit, il était heureux maintenant, et le serait aussi plus tard. Il ne voyait pas ce qui pourrait l’empêcher d’être heureux à tout jamais. Huh, le pire truc qui pourrait lui arriver, c’est d’être envoyé en prison. Comme si ça pouvait arriver, hah ! Il était sûr d’avoir devant lui encore plein d’autres soirées à pouvoir avoir Lysander au-dessus de lui, à pouvoir l’embrasser et le serrer contre lui.

« Te connaissant, les banderoles seront merveilleuses. Tout ce que tu fais est merveilleux, parce que tu es merveilleux et tu as certainement un don pour les banderoles merveilleux. »

Mer-vei-lleux. Il en était persuadé. Et si le Serdaigle ne le croyait pas, il allait lui faire plein de petits  bisous dans le cou et accélérer un peu le mouvement d’une de ses mains. Là, il était sûr que c’était très bien. Tout était très bien et Lysander avait sérieusement bien fait d’insonoriser leur espace.

« Parfait, alors. Je ne voudrais pas te forcer à quoi que ce soit. »

Il le disait sur de ton de l’humour, mais il n’en pensait pas moins. Si jamais l’autre brun voulait interrompre quoi que ce soit, il  le pouvait totalement, ça poserait aucun souci à Rodolphus, tant qu’ils étaient tous deux heureux. Mais visiblement, ils étaient heureux, et personne ne voulait arrêter quoi que ce soit. Bien au contraire, s’il le voulait, Lysander pouvait totalement continuer de le marquer, et ce où il le voulait. Il ne se retint pas de sourire en sentait les doigts du garçon sur ses lèvres, et ne sut résister à l’envie de les embrasser.

« Oui, vraiment. »

Comme si ça ne se voyait et ne se sentait pas dans tous ses gestes et toutes ses paroles. Et dans sa réponse au baiser, aussi. Il était heureux d’entendre ça, ainsi il sourit en laissant le garçon légèrement lui mordre la lèvre, et suivit le mouvement de sa légère chute, ne tardant pas à correctement se placer au-dessus et contre lui. Il n’avait peut-être pas su s’empêcher de presser son bassin contre celui de Lysander, il s’en excusa en quelque sorte en l’embrassant tout doucement.

« Je peux..? »

Autant demander, parce qu’encore une fois, oui il se répétait, mais il ne voudrait pas le forcer à quoi que ce soit. Et non, il ne venait pas de marquer sa clavicule pour l’influencer, mais juste parce qu’il en avait envie. Tout comme le fait de prendre sa main dans la sienne pour la serrer tout doucement. C’était peut-être un geste assez simple, ça le rendait bien content, car plus symbolique qu’il n’y paraît.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Dim 16 Avr - 21:47

Même s’il avait déjà pensé à son avenir, et que en quelques sortes il l’avait déjà tracé, il l’avait énormément changé au cours de cette année. Mais bon, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Et il y avait une ligne directrice. Celle de faire une carrière dans la médecine. Et là, il s’y tiendrait, c’était sûr et certain. Maintenant il était loin de son projet de base de se trouver une espèce de studio, voir même de trouver une chambre chez un habitant. Pas question de rester chez ses parents de toute manière. Non pas qu’il ne les aime pas, loin de là, mais il avait déjà hâte de se débrouiller seul. Encore plus maintenant. Même s’il allait prendre le temps un jour d’en parler avec Rodolphus. Parce qu’il aussi un des principaux intéressés. Le principal intéressé avec le Serdaigle. D’ailleurs l’autre brun le mentionnait. Une magnifique maison. Il avait plus que hâte. Pas spécialement de la maison, mais de pouvoir vivre avec lui. Les meilleures années de sa vie très certainement.

« ▬ C’est certain. On aura même la meilleure des maisons. Le meilleur de tout en fait. Puis ce n’est pas non plus comme si on avait besoin d’eux aussi. Heureusement. »

Non, il avait juste besoin du Serpentard. Voilà. En même temps, sans lui il ne ferait pas grand-chose. Du tout. Il serait sans doute en train de lire ou simplement de dormir. Plutôt la deuxième option. Bah, ce n’était pas une heure ou deux qui allait changer grand-chose, de toute manière il se réveillait bien trop tôt auparavant. Donc autant bien rentabiliser ça. Et il était plus que certain qu’il dormait nettement mieux en présence de Rodolphus. Beaucoup plus agréable de dormir entre ses bras. Plus rassurant aussi. Et là, c’était encore plus agréable en étant réveillé.

« ▬ Même si elles sont roses à paillettes ? Tout plein de paillettes, pour bien démontrer ô combien tu es brillant. »

Bon par contre si un jour il se décidait à réellement faire une banderole pour le Serpentard, il éviterait de mettre du rose et des paillettes. Il ferait quelque chose de beau. Très beau. Il s’appliquerait. Comme tout ce qu’il pouvait faire pour Rodolphus. Parce qu’il voulait faire les choses bien. Parfaitement. Pour qu’il soit le plus heureux possible. En tout cas, lui l’était. Et visiblement c’était réciproque. Donc tout allait bien. Vraiment bien. Il n’aurait peut-être pas imaginé que ce serait aussi bien. Voilà, il allait encore l’embrasser sur la joue. Les deux, histoire de ne pas avoir de jaloux.

« ▬ Je t’assure que tu ne m’as jamais forcé à quoique ce soit, je vais finir par me demander s’il n’y a pas une histoire de philtre d’amour derrière tout ça. »

Ou pas, il en était totalement certain. Et dans le pire, piiire des cas, il était heureux au final. Donc bon. Son sourire était une nouvelle fois là pour le démontrer. Difficile de faire autrement alors qu’il lui embrassait les doigts. Puis bon, même s’il ne l’avait pas fait, tout portait à ce qu’il soit heureux. Absolument tout. Même sa nouvelle position. Où il ne put s’empêcher de passer une de ses mains dans les cheveux du Serpentard en répondant à son baiser. Strictement rien ne le dérangeait. Encore moins son mouvement de bassin. Il l’approuvait même. Le Serdaigle n’allait certainement pas essayer d’une manière ou d’une autre de s’éloigner de lui désormais. Bien au contraire. Pour tout réponse, il resserra un peu plus l’emprise qu’il avait avec ses jambes sur lui. Au pire il se cambrait un peu plus, ce n’était pas un souci du tout. Toujours aussi agréable tant qu’il était près de lui. Alors il se remit à sourire. Acquiesçant doucement à sa question, Lysander en profita pour lui embrasser le haut de la tête alors que son aîné s’occupait de sa clavicule. Ce n’était pas le genre de décision qu’il allait prendre à la légère, mais c’était déjà tout réfléchi. Il n’avait jamais autant tenu à quelqu’un qu’à Rodolphus, et il ne faisait aucun doute dans son esprit qu’il réussirait à faire autant confiance à qui que ce soit. Puis ce n’était pas non plus comme s’il n’en avait pas envie. Alors à son tour, il serra à son tour sa main, caressant doucement sa paume, laissant son autre main redescendre vers le dos du brun. Peu lui importait le temps qu’il y passait. Il finirait par le connaître par cœur et c’était loin de le déranger.

« ▬ Bien sûr. »

Autant le certifier, en lâchant au passage un léger soupir, étant donné qu’il en avait l’occasion, sans déranger qui que ce soit. En serrant un peu plus sa main. Plus large que la sienne, ce qui la rendait agréable à tenir. Plus que détendu, il pencha légèrement la tête, pour pouvoir se remettre à lui embrasser tendrement le cou, fermant les yeux. De cette manière, il pouvait encore plus prendre conscience de chaque mouvement de l’autre brun. Et des siens, en se serrant encore un peu plus contre lui. Pour profiter de sa chaleur tiens aussi. Mas pour rien au monde il ne le lâcherait. Jamais. D’ailleurs, il bougea une nouvelle fois la tête, ramenant leur mains pour pouvoir embrasser celle du Serpentard.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Lun 17 Avr - 23:17

La meilleure des maisons ? Ça lui allait mais alors totalement. Parfaitement, même. Et puis c'est pas comme si c'était quelque chose d'impossible à atteindre. Ils aurait totalement les moyens, et une maison parfaite était parfaitement accessible lorsqu'on a les moyens. Et puis dans le pire des cas, s'ils ne trouvaient pas de maison convenant parfaitement à leur parfaititude à tous les deux, ce qui pouvait tout à fait être possible aussi, ils n'auraient qu'à faire quelque chose d'extrêmement simple. C'est à dire faire construire leur maison, selon leurs envies. Ehhh oui, c'est aussi possible lorsqu'on a les moyens. Logique, en même temps. Mais tout serait logique et parfait. Voilà.

« C'est certain. Ettt ça aussi c'est certain. On a besoin de personne, que de nous, et c'est très bien comme ça. »

Ah bah oui. On a toujours besoin de quelqu'un pour vivre, c'est vrai. Eh bah justement, lui n'avait besoin que de Lysander. Parfait, hm ? Parce que sinon, il avait tout ce qu'il lui fallait. Alors non, il ne voyait pas trop de quoi ou de qui il pourrait encore avoir besoin à part Lysander. Dont, il devait au moins l'admettre, il ne pouvait se passer. Ah bah non, il avait déjà passé trop de temps à côté de la plaque, à croire qu'il n'avait rien à voir avec lui et qu'il pouvait passer son chemin. Stupide.

« Surtout si elles sont roses à paillettes. Attends, ce serait absolument parfait. »

Ah bah oui. Il adorait le rose. Et les paillettes. C'est bien connu. Enfin, au moins, ça l'avait bien fait rire. Tout comme le commentaire suivant de Lysander. Peut-être qu'il y aurait pensé, au filtre d'amour, si les sentiments du Serdaigle n'étaient pas réciproques. Mais seulement pensé, parce qu'il avait un minimum de respect pour lui, et il se voyait très mal forcer le bleu et bronze à ressentir quelque chose qu'il ne sentait pas. Et puis, pas besoin de ça, parce qu'il avait la certitude que Lysander était bel et bien amoureux de lui. Et tant mieux, ca le rendait plus que content. Beaucoup trop heureux.

« Ah, peut-être que oui, peut-être que non. Tu ne pourras jamais le savoir. »

Jaaamais. En attendant, il allait bien profiter des mains passant dans ses cheveux. C'était toujours aussi agréable, lorsque c'était Lysander qui le faisait. Autrement, il s'en foutait un peu, ça le saoulait même. Mais dès que c'était Lysander, il devenait tout détendu et content. J o i e. Il était sûr que comme ça, il pourrait s'endormir. Mais pour le moment, il n'avait absolument aucune envie de dormir. Et d'après le hochement de tête de Lysander, lui non plus. Ah, il était encore content. Cessait-il seulement un moment de l'être, en sa compagnie ? Non. En tout cas, une chose était sûre, il continua un petit moment à l'embrasser dans le cou tout doucement, se dirigeant progressivement vers sa bouche.

« Merci. »

Merci pour sa confiance, merci d'être avec lui, merci de tout. Et occasionnellement merci de lui embrasser la main comme ça, c'était adorable. Alors il sourit et l'embrassa une nouvelle fois, prenant son temps pour se positionner correctement parce qu'après tout, ils n'étaient pas pressés. Lorsqu'il le prit, ce fut doucement, parce que jamais il ne voudrait prendre le risque de lui faire mal. C'est d'ailleurs pour ceci qu'une fois au bout, il cessa de bouger totalement, et se remit à lui serrer doucement les mains, en lâchant une pour venir caresser son visage, écartant les quelques mèches qui l'encombraient. Et il l'embrassa, par la même occasion. Et ensuite, il le serra fort contre lui, comme il le pouvait. Là, il était très bien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Mar 18 Avr - 23:45

C’est fou, maintenant il avait encore plus envie de se retrouver une fois ses études finies. La vie active, c’était beaucoup trop attirant. Encore plus maintenant. Mais cela arriverait bien en son temps. Même s’il l’avancerait bien un peu plus vite. En attendant rien, strictement rien ne les empêchait de parler de leur future maison. C’était même une bonne chose d’être prévoyant, non ? Si. En plus, si elle devait être parfaite, il était bien temps de se poser les premières questions. Puis même s’il avait toujours été certain de n’avoir besoin de l’aide de personne, la refusant aussi bien souvent, là, il avait de nouveau bien changé d’avis. Et pas qu’un peu. Bon, il continuerait de refuser l’aide de la plupart des gens, mais certainement pas celle de Rodolphus. Tout comme sa présence. Il la cherchait même le plus souvent possible. Bientôt il allait changer du tout au tout. Peut-être en bien. Mais tant que ça ne le dérangeait pas, et surtout que cela ne dérangeait pas Rodolphus, tout irait bien. Absolument tout. Et il devait se le dire depuis au moins trois semaines. Même plus. Il avait vraiment dû être aveugle durant ces dernières années. Même plus qu’aveugle. Et ne savait pas franchement par quel miracle il les avait ouverts. Mais tant mieux. Et il ne remercierait jamais assez le Serpentard pour être venu lui exprimer ses sentiments. Alors il continuait de sourire.

« ▬ Même plus que bien. Et on est déjà autonomes, si ce n’est pas magnifique. Ça ne pourra qu’aller bien. »

Ah. L’inverse n’était tout simplement pas possible. Et il ferait tout pour que tout aille dans son sens. Comme d’habitude. Même s’il ratait à quelques reprises, mais ça, jamais il ne l’avouerait. Peut-être un peu de mauvaise foi. Mais qui n’en avait pas. De toute manière, là tout de suite il était inutile d’en faire preuve. Le brun voulait simplement profiter du moment. Le plus possible. Et il était très bien parti. Surtout si le plus âgé se mettait à rire, il n’aurait aucun problème à profiter. Nettement plus du mal à en détacher le regard, oui.

« ▬ Je note, rien ne pourra certainement mieux capturer et démontrer toute la complexité de ta personnalité. »

Encore faudrait-il trouver ce pourquoi il aurait besoin de banderoles. Mais le préfet pourrait toujours trouver. Ce n’était pas un problème de se creuser un peu les méninges, surtout à ce sujet. Inutile par contre de se poser la question de philtre ou non. Ou alors le Serpentard était extrêmement doué et en discrétion, et en potion. Ce dont il ne doutait pas vraiment en fait, mais il restait certain de ne pas avoir ingurgité la moindre goutte de philtre d’amour.  Il aurait été incapable de sourire autant s’il en avait pris un de toute manière.

« ▬ Je pourrai toujours essayer de mener mon enquête ! Mais tu n’en sauras pas plus. »

Simplement peut-être parce qu’il ne la ferait jamais. Il lui faisait entièrement confiance. A tous les points. Jamais il n’avait réussi à être aussi détendu, il en était certain. Surtout en présence de quelqu’un. Il aurait pu se mettre à ronronner, si le Serpentard ne lui embrassait pas le cou. Mais il préférait de loin profiter du brun. Et il était beaucoup trop heureux. Et était certain qu’il continuerait de l’être aussi. D’ailleurs il l’exprimerait entre autre en en lui caressant doucement la main. Parfait. Tout simplement parfait. Bon, il se mit à la serrer un peu plus fort une fois que Rodolphus se mit à bouger. Au tout début, il avait été un peu partagé sur ce qu’il ressentait. Rien de semblable à ce qu’il avait pu vivre auparavant. Certes, dire qu’il n’avait pas mal serait mentir, mais il y avait bien plus que ça. De nettement plus agréable d’ailleurs. D’autant plus en sentant la main du Serpentard sur son visage, lui bougeant quelques mèches certainement rebelles. Pour répondre tendrement à son baiser. En se serrant à lui, fermant les yeux une nouvelle fois. En enfouissant sa tête dans son cou. Extrêmement agréable. Où il se permit de soupirer de bien-être. Il l’aimait beaucoup trop. Et allait de suite commencer à lui caresser le dos. Il avait tout la place pour le faire. Et allait encore un peu plus resserrer ses jambes. Pour être le plus proche possible. Ce qui lui semblait être le plus important pour le moment.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Mer 19 Avr - 22:39

C'est vrai. Ils étaient indépendants. C'est cool. Mais ça, c'est pas une nouveauté, du moins pour Rodolphus, il avait toujours souhaité être indépendant, et avait fait le maximum pour. Surtout depuis ces deux dernières années, mais c'est parce qu'il approchait d'un âge ou l'indépendance, c'est tout ce qu'on veut. Difficile d'être indépendant lorsque notre futur est déjà tout tracé. Mais il a pour le moment plutôt réussi, dans la mesure du possible, et ça lui convient pour le moment parfaitement.

« Mais oui, notre vie commune est destinée à très bien se dérouler. Et c'est assez fantastique ça, je trouve. »

Était-il vraiment complexe ? Il ne savait pas trop. Lui se trouvait plutôt facile à comprendre, mais faut dire qu'il n'avait jamais vraiment pensé à ce que certains pouvaient penser de lui. Certains, principalement Lysander, en fait. Au moins, la vision qu'il devait avoir de lui devait être positive, s'il avait accepté sa petite demande avec les bagues et toutes. Ah bah oui, petite, elle aurait été moins petite si on ne l'avait pas interrompu. Enfin, même si on ne les avait pas volontairement interrompus, Rodolphus aurait toujours cette soirée en travers de la gorge. Parce que tout ne s'était pas déroulé comme il l'avait voulu. Heureusement que le Serdaigle avait quand même accepté, il ne s'en serait probablement littéralement jamais remis, sinon. Vraiment.

« J'en suis persuadé oui. »

En fait, il vouait une confiance totalement aveugle à Lysander. Même s'il comptait réellement faire des banderoles, il lui ferait confiance, totalement. Et s'il se retrouvait vraiment avec une banderole rose à paillettes, eh bien il l'accepterait parce qu'il ne pouvait pas se résoudre à ne pas lui faire confiance, et qu'il n'aurait certainement pas fait cette banderole, immonde ou pas, pour rien.

« Si tu le dis, c'est moi qui vais enquêter sur toi en train d'enquêter, oui. »

Et ce serait un cercle sans fin. Et ça lui allait hein, il n'aurait même pas l'impression de perdre son temps, tant que ça avait un rapport avec Lysander, tout lui allait. Tout comme maintenant, ça lui allait totalement. En même temps, ça aurait été un peu stupide de se plaindre. Un peu beaucoup. Mais autant  ne pas penser à des trucs stupides, hein. Plutôt se concentrer sur Lysander, et doucement lui serrer la main en retour, faisant attention à tout faire pour ne pas lui faire mal plus que nécessaire. Il l'embrassa, plusieurs fois et un peu partout, parce que c'est toujours bienvenu, les bisous. Voilà. Il attendit un petit moment, quelques minutes à rester presque immobile, ne bougeant que pour lui caresser le visage d'une main, serrer l'autre, et l'embrasser plusieurs fois sur le visage, et il ne se décida à bouger que très doucement, mais à un certain rythme. C'était agréable, c'est sûr. Très. Mais au fond, il se demandait si ce qui était le plus agréable, c'était pas plutôt le fait de le tenir bien contre lui, proche. Il en était presque persuadé. Il aurait bien voulu lui dire qu'il l'aimait, mais c'était visiblement trop dur de se concentrer correctement, et il n'arrivait qu'à le regarder dans les yeux. C'était déjà bien, oui.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Dim 23 Avr - 17:17

Un futur parfait .Qui n’en rêvait pas franchement. Enfin, Lysander imaginait que beaucoup de monde en rêvait. Parce que lui c’était ce qu’il espérait depuis assez longtemps. Il avait essayé de l’imaginer à plusieurs reprises, mais jamais il n’avait vraiment pensé à cette option. Et elle lui plaisait. Vraiment. Même s’il se doutait bien qu’à un moment où à un autre, quelque chose pourrait essayer de se mettre en travers de leur chemin. Aha. Comme si quoique ce soit allait réussir à leur tenir tête. Ils étaient nettement trop intelligents pour rester sans réponse face à quelque chose.

« ▬ Plus que bien même. Je me répète sûrement, mais j’ai vraiment hâte ! Je pense que j’aurai jamais assez de temps à passer avec toi, même si je te suivais partout. »

Ce qu’il ne ferait de toute manière pas. Oh. Il n’allait pas non plus lui imposer sa présence tous les jours. Sauf s’il la demandait, alors là, c’était différent. En attendant, il se rendait bien compte que même avant, il cherchait ne serait-ce qu’un minimum sa présence. Sinon il n’aurait pas clairement eu des ennuis, à vouloir à chaque fois essayer d’aller plus loin. Mais ces temps étaient révolus. Totalement. Il se bougea même un peu pour l’embrasser sur le nez. En continuant de sourire. Avec un peu de chance, il ferait assez noir pour que le Serpentard ne le remarque pas spécialement. Quoique bon. Il n’avait pas non plus à lui cacher spécialement le fait qu’il était heureux. Au contraire. Mais il ne voulait pas non plus prendre le risque de paraître trop niais. Ce qu’au final, il était peut-être. Tant pis. Il chercherait à régler ça un autre jour. Là tout de suite, il était déjà bien trop occupé. Par une multitude de choses. Et il en était bien content.

Cette soirée, elle n’aurait pas pu être meilleure ni mieux tomber. Enfin, elle aurait pu tomber n’importe quand, elle serait bien tombée. Ce genre de rendez-vous, il n’y avait que de bons moments de son point de vue. Le recevoir tous les soirs ne le dérangerait pas le moins du monde. Bien au contraire.

« ▬ Ce ne me pose pas de problèmes. Même si je doute pouvoir me concentrer très longtemps si tu es juste derrière. »

Ce qui était un peu faux, parce que le Serdaigle savait faire la part des choses. A leurs cours, il savait parfaitement se concentrer. Mais bon. De toute manière il ne cherchait jamais. Il était juste heureux. Très heureux. Et il ne comptait certainement pas lâcher sa main. Qu’il ne pouvait s’empêcher de caresser du pouce. Il était bien, très bien. Profitant de chaque seconde et chaque geste de l’autre brun. Que ce soit ses bisous, ou sa main sur son visage. Il était totalement détendu. Et tant mieux. Merci le sort lancé auparavant, il pouvait totalement laisser ses soupirs plus ou moins bruyants sortir. Il appréciait. Enormément. Il ferma quelques instants les yeux, laissant sa main libre s’agripper dans son dos, avant de le regarder, venant l’embrasser, encore en souriant. Il était plus que bien, et laissa remonter sa main libre dans ses cheveux l’y plongeant durant quelques secondes. Ils étaient doux. Mais néanmoins bougea encore une fois sa main pour lui caresser la joue, venant l’embrassant une deuxième fois. Une chose était certaine, il l’aimait. Plus que tout et n’importe qui. Et le seul qui comptait.

Doucement, il se mit à bouger des hanches, calquant son mouvement sur ceux du Serpentard. Jamais il n’avait pensé se sentir aussi bien un jour,  à tous les niveaux. Et il ne voulait certainement pas s’éloigner ne serait-ce qu’un tout petit peu de l’autre brun. D’ailleurs il bougea une dernière fois sa main libre, à nouveau vers son dos, pour pouvoir le serrer encore un peu plus contre lui., laissant ses ongles s’enfoncer légèrement, hors de question de lui faire du mal. C’était bien la dernière de ses intentions.[/color]

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Mar 2 Mai - 22:24

C'est vraiment bête. Ils auraient vraiment du se rendre compte avant que se battre ne servait à rien et était parfaitement stupide et sans intérêt. Vraiment, c'était d'une inutilité aberrante. Qu'est-ce qu'il avait pu espérer, par le passé, à faire chier Lysander dès qu'il en avait l'occasion ? Puis après se rendre compte un soir, aux alentours de quatre heures du matin que oh, bah en fait il avait des sentiments pour lui ? Bon, il ne se plaignait pas de la dernière partie, loin de là. Mais il se désespérait,  parfois.

« Jamais assez, c'est vrai. On aurait du arrêter de se taper dessus y a longtemps, on aurait eu plus de temps à passer ensemble. Mais je devais être totalement aveugle, avant ! Le principal c'est qu'on n'arrête plus jamais de se voir. Bonne chance pour me supporter autant de temps. »

Ah bah oui, mais maintenant c'est certain, plus jamais il de songerait à s'éloigner de lui. Ce serait stupide, après tant d'efforts pour faire fonctionner son cerveau et se rendre compte que, ah bah oui, finalement, il était un humain doté de sentiments. Des sentiments forts, en plus. C'était assez rassurant, d'un côté. Même s'il était persuadé que son père préférerait qu'il soit un robot sans coeur ni émotions. Mais ce n'était pas aussi facile que ça pouvait le sembler. Alors on pourrait le traiter de faible, ouais, possible, mais il s'en foutait parce qu'il serait un faible heureux. Eeeeh ouais. Si en plus on l'embrassait sur le nez, il allait se transformer en faible extrêmement heureux. Ça n'allait plus. Et ça lui avait tiré un léger rire.

« Aaah tu sais, c'est peut-être bien le but. Te déconcentrer. Un peu de défi ne pourrait pas te faire de mal. »

Ça, c'était toujours marrant. Défier un peu Lysander, mais pas méchamment, par amusement, en s'assurant cette fois de ne pas être le seul à s'amuser. Il n'avait plus aucun doute, maintenant, et c'était bien de pouvoir agir en toute liberté avec le Serdaigle. Bon, après, il faisait toujours attention à ne pas le vexer non plus, c'était mas le but, il voulait parfois juste le taquiner. Mais en tout cas, il n'avait pas l'impression de se mettre de barrières ou quoi. Et ça, c'était chouette. Enfin bon, il pouvait plutôt répondre au baiser au lieu de se perdre dans ses pensées. Ce serait bête de ne pas profiter au maximum d'un moment aussi agréable. Il aimait tellement lorqu'il passait les mains dans ses cheveux, c'était franchement une des choses les plus agréables qui pouvaient être sur terre. Un jour, il était certain qu'il s'endormirait comme ça. Bon, ce ne serait pas aujourd'hui.

Parce qu'aujourd'hui, il était pas fatigué, déjà. Et il devait se concentrer pour apporter le plus de plaisir à l'autre brun. Mais pas trop se concentrer non plus, il n'était pas un robot, et de toute façon ça lui venait assez naturellement, comme le fait d'avoir ses deux bras de chaque côté de Lysander, avec une main sous sa nuque pour pouvoir lui caresser les cheveux, et l'autre main alternant entre l'oreiller et la joue du Serdaigle. Il allait sans doute progressivement plus vite, sans doute dû aux ongles dans son dos qu'il ne trouvait absolument pas désagréable, loin de là, mais il resterait à un rythme correct parce qu'après tout, le but était simplement de lui exprimer qu'il l'aimait. Fort.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D Dim 21 Mai - 20:55

Un jour, il cesserait totalement de chercher ce qui avait bien pu lui prendre, d’agir aussi bêtement, durant autant de temps. Surtout qu’il avait réussi à mettre le doigt sur pas mal de choses. Avec une énorme mauvaise foi qui ne l’avait certainement pas aidé. Ridicule. Et il voulait bien reconnaître mentalement que sur ce point, il était parfaitement ridicule. Sans cette stupide fierté, il aurait eu moins d’ennuis. Un jour, il y penserait peut-être à travailler dessus. Peut-être. Parce qu’elle pouvait se montrer utile aussi. Certainement pas maintenant, mais elle ne cherchait pas non plus à sortir. Aucun besoin d’ailleurs. Il avait juste besoin de la présence du Serpentard. Le brun savait que tant qu’il serait là, il y aurait de fortes chances pour que tout aille mieux. Et qu’il réagisse plus calmement.

« ▬ Si on veut voir le côté positif des choses, on peut se dire que même en se tapant dessus, on passait déjà du temps ensemble ! Compte sur moi pour tout mettre en œuvre et ne jamais, jamaiiis te quitter. Et face à quatre, six, sœurs, je t’assure que tu as un bon bout de chemin à faire pour être insupportable. »

Chose qu’il ne serait plus jamais à ses yeux.  Et de toute manière s’il l’avait été, c’était uniquement de la faute du préfet. Il en était sûr et certain. Bon s’il arrêtait une nouvelle fois de faire totalement preuve de mauvaise foi, il admettait que ça partait d’un peu des deux. Mais ils n’auraient plus ce problème, et c’était le plus important. Il comptait bien vivre le plus possible de choses avec lui, si pas toutes. Uniquement si ça intéressait Rodolphus, bien évidemment. Il était très content d’être heureux, surtout à ce point, mais ce qui comptait nettement plus était que le Serpentard le soit. Et il en avait l’air, donc tout allait bien.  Tout allait pour le mieux même. Il ne savait pas combien de temps s’était passé depuis qu’ils étaient arrivés, et ne tenait absolument pas à le savoir, beaucoup trop futile. Passer son pouce sur la joue de l’autre brun était nettement plus intéressant. Pour le coup, il était certain d’avoir trouvé le remède à tous ses maux. Bien qu’il ne souhaiterait certainement pas l’utiliser pour ça une nouvelle fois.

« ▬ Je n’en doute pas, surtout que venant de toi je ne risque absolument pas d’être déçu. J’ai bien peur que le reste soit trop facile pour moi. »

Le beau surplus de confiance qui ne tarderait certainement pas à disparaître. Rien ne l’empêchait de le penser, mais ce n’était pas vraiment dans son caractère de se vanter de beaucoup de choses. Et il ne voulait pas non plus tenter d’imaginer la réaction d’une certaine personne s’il osait le faire devant elle. Sauf que étonnement, très très étonnement, il n’avait pas le moins du monde envie de penser à son père là tout de suite. Il avait bien mieux à faire et à penser d’ailleurs. Il lui fut même extrêmement facile de le faire partir de son esprit. Entre les bras du Serpentard, il lui était surtout difficile de détacher ses pensées du brun. Il avait déjà du mal en temps normal de ne pas y penser toutes les cinq minutes pour une quelconque raison. Maintenant il pouvait rattraper sans aucun mal tous ces moments où il regrettait de ne pas pouvoir être près de lui. Il aurait très bien pu le lui dire, d’une manière ou d’une autre, mais les gestes suffisaient amplement. Surtout qu’il aurait eu un peu de mal à s’exprimer correctement entre ses soupirs et gémissements de plus en plus insistants. Les mouvements de Rodolphus étaient plus qu’appréciables. Tout même. Il avait envie de le serrer plus fort contre lui, et actuellement il le serait plus fort contre lui. Et pouvoir l’embrasser plus facilement sans devoir bouger sa tête, aimant trop les caresses du plus âgé. S’il avait l’impression d’être brulant, ça ne le dérangeait pas plus que ça. Du tout. Et il était certain que ce serait le cas pour tout qu’on le laisserait avec le brun. Contre lequel il se serra encore un peu plus, prenant le temps de respirer profondément n’empêchant pas son cœur de s’emballer pour autant. Rouvrant les yeux et quittant le cou qu’il venait presque de rejoindre, le marquant un peu plus il chercha un instant le regard de Rodolphus, dont il ne se lasserait jamais non plus. Mais il avait envie de s’y perdre, encore.

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Night Owl ▬ PV: Rodo :D

Revenir en haut Aller en bas

Night Owl ▬ PV: Rodo :D

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Tours :: Salle Commune Serdaigle :: Dortoirs des garçons-