N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Happy birthday to you | pv : Lysou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Happy birthday to you | pv : Lysou Mer 12 Avr - 1:36

Rodolphus était c o n t e n t. Il était de super bonne humeur, et savait très bien pourquoi. Aujourd’hui, il allait fêter son anniversaire et celui de Lysander. Même si ça faisait quelques semaines qu’il avait eu dix-huit ans, il avait, avec le Serdaigle, décidé que ce ne serait pas une mauvaise idée de le fêter à égale distance de celui de l’autre brun. Enfin, c’était plus clair dans leurs têtes qu’autre chose, faut pas trop chercher à comprendre avec eux. Du coup, le jour de son anniversaire, le vrai, il n’avait pas montré de réel enthousiasme. Il avait déjà eu sa majorité magique, il n’avait pas l’impression qu’avoir dix-huit ans allait réellement changer quelque chose. Enfin, ça ne l’avait pas empêché d’être content de recevoir une lettre de ses parents lui souhaitant un heureux anniversaire, et l’informant du fait que sa mère avait songé à lui permettre de s’offrir, lui-même, ce n’est pas comme s’il n’avait pas assez d’argent, une maison ou quoi parce que, la fin d’année approchant, il semblait logique qu’il ne vive pas éternellement dans le manoir familial. Ça ne voulait pas dire qu’il ne pourrait plus y passer, il le savait bien, et ça ne lui déplaisait absolument pas de savoir qu’il avait finalement un peu plus d’indépendance à leurs yeux. Et puis bon, il ne voyait pas pourquoi il se plaindrait d’avoir son propre chez soi. Il avait hâte, tout simplement.

Mais ce dont il avait encore plus hâte, c’était de retrouver Lysander. Il avait bien évidemment prévu  un cadeau, voire plusieurs, parce qu’un anniversaire n’est pas vraiment un anniversaire sans cadeau. Ni sans gâteau, qu’il avait gentiment demandé à son cher elfe de maison de cuisiner et de trouver un moyen de le lui faire parvenir pour cette date. En précisant bien sûr qu’en aucun cas ses parents ne devraient être mis au courant. Non mais oh, manquerait plus que ça. Heureusement, personne ne semblait être au courant mis à part l’elfe de maison, et le gâteau était très beau. Il aurait peut-être du consulter Lysander avant, histoire de savoir quel goût celui-ci préférait, mais en même temps ça restait une surprise, et Rodolphus était déjà pas trop doué avec ce genre de chose, il ne voulait pas tout dire. Non mais oh.

Bon, après, c’est sûr qu’il ne s’attendait pas à retrouver Lysander avec, lui aussi, un gâteau dans les mains. Eeeh ils auraient vraiment du en discuter. Mais ce n’était pas grave, loin de là, au moins ils seraient sûrs de ne pas mourir de faim. Voilà une bonne chose qui le fit légèrement rire. Pas trop fort, parce que bon la nuit les élèves étaient pas censés être en dehors de leurs dortoirs. Déjà qu’il était en train de sécher le cours d’astronomie, mieux valait pour lui de ne pas se faire remarquer.

« Eh bien, on ne peut pas dire que je m’y attendais. J’espère que tu as faim ! »

Et apparemment, ils avaient visé juste parce qu’une porte avait apparu lorsqu’il s’avança vers l’autre garçon. Il ne savait pas comment, mais il se souvenait très bien de ça. La salle magique mystère là, il était presque sûr que c’était ça. Ils allaient de toute façon vite le savoir. Donc en souriant, il poussa la porte et invita Lysander à entrer, ne tardant pas à le suivre. C’est bizarre, car il avait l’impression qu’elle avait changée. Le canapé était un peu plus grand peut-être, il n’allait certainement pas s’en plaindre. Quoiqu’il en soit, Rodolphus ne tarda pas à aller poser son gâteau sur la table basse pour se débarrasser un peu, toujours aussi souriant.

« Par quoi voudrais-tu commencer ? On peut d’abord manger, ou alors ouvrir les cadeaux, j’ai envie de te dire que ça m’est égal et c’est pas faux. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Mer 12 Avr - 2:10

Rodolphus▲▲


Double Birthday
A la base, la toute base, Lysander n’aimait pas spécialement son anniversaire, ou plutôt, il n’en voyait vraiment pas l’utilité. De le fêter. Et de faire tout un foin. Il préférait nettement se concentrer sur ceux de ses sœurs en fait. Nettement plus agréable de ne pas être le centre de l’attention. En tout cas, pas pour cette raison. Même s’il aimait le fait de gagner un an de plus. Ce qui n’était pas assez à ses yeux. Il méritait nettement plus que quinze ans en fait oh. Bientôt seize. Et il aurait préféré en avoir dix-sept au moins, histoire d’atteindre enfin la majorité. Heureusement, il était plutôt quelqu’un de patient. Et un an, ce n’était pas grand-chose. Un an et deux semaines très exactement. Même si cela ne changerait rien drastiquement parlant, dans sa tête ça le serait, voilà. Il ne savait pas trop ce qu’il ferait avec. Plein de choses. Voilà. Il avait tout le temps d’y penser. Et surtout que là tout de suite, il pensait plus à l’autre anniversaire qu’ils avaient décidés de fêter en ce jour plutôt qu’au sien. Très clair dans sa tête que Rodolphus passait avant sa personne. Bon, le Serdaigle ne s’était pas non plus empêché de lui souhaiter un joyeux anniversaire le bon jour. Mais maintenant ils allaient pouvoir officialiser tout ça. Et il avait hâte. Une chance que le préfet ait juste eu cours de Botanique le matin même, parce qu’il aurait eu du mal à écouter très sérieusement quoique ce soit d’autre l’après-midi. Et il aurait été dommage de rater quelque chose.

Au moins, cela lui avait permis de bien se préparer. Très bien se préparer. Parce que bien évidemment, il n’avait pas pris la peine d’emballer avant son cadeau. Ou plutôt, il avait préféré reporter ça au dernier jour, tout simplement parce que comme ça, il avait eu tout le loisir de le perfectionner auparavant. Et une nouvelle fois, il ne serait certainement pas parfait, mais il avait fait de son mieux, tout simplement. Et c’était bien ce qui comptait sans doute. Du moins c’était ce qu’il essayait de se persuader. Puis ce n’était pas non plus totalement dégeulasse, il en avait bien conscience.

Pour l’occasion, il avait même daigné mettre sa fierté de côté et avait demandé de l’aide à sa mère. Pour le gâteau. Non pas qu’il ne savait pas en faire, mais il se serait très mal vu aller squatter les cuisines. Même s’il n’avait jamais été question de gâteau avec le Serpentard, pour un anniversaire, il en fallait un, tout simplement. D’ailleurs le cinquième année n’avait aucune idée de comment sa mère avait réussi à le faire transporter par hibou sans qu’il n’ait la moindre égratignure, mais tant mieux.

En tout cas, une fois toutes ses affaires rassemblées, il s’était un peu trop dépêché pour rejoindre l’endroit convenu. Bah. Autant être à l’avance. Attendre n’était pas trop un problème. D’ailleurs Rodolphus n’avait pas tardé, lui aussi un gâteau dans les mains. Aaah. Et bien, ce n’était pas dérangeant. Du tout. Peut-être qu’il avait l’habitude de ne pas trop manger, généralement par manque de temps parce qu’il se trouvait toujours quelque chose à faire, mais dès qu’il s’agissait de dessert, c’était totalement autre chose. Une bonne surprise en quelque sorte. Très bonne.

« ▬ Avec ton aide, ça devrait aller ! Personne ne pourrait refuser de gâteau, il faut bien fêter l’occasion. »

Au moins ils auraient un souvenir de cet anniversaire. Même si le Serdaigle était certain que le gâteau ne serait pas le plus marquant. De toute manière, tout le serait, même la salle, qu’ils avaient réussi à retrouver. Cette salle parfaite. Assez bizarre, mais parfaite quand même. Ils n’allaient pas cracher dessus. Du tout. Et le bleu et bronze ne tarda pas à y entrer une fois que le Serpentard l’y invita, le remerciant par la même occasion. Pas besoin d’être malpoli non plus. Et elle était tout aussi belle que dans ses souvenirs, peut-être même un peu plus. Mais avant de faire quoique ce soit, il allait poser ce gâteau histoire de lui éviter un malheur. Ce serait beaucoup trop dommage. Et il se sentirait très mal aussi.

« ▬ Pour tout te dire, je n’ai pas vraiment de préférence non plus, les deux me semblent très bien. ! On peut piocher au sort, ou alors même essayer de faire un peu des deux en même temps ! »

Bon, il allait aussi s’asseoir, histoire de ne pas rester comme un piquet et puis, le fauteuil était beaucoup trop confortable. Nettement plus que la chaise de la salle commune qu’il avait occupée durant une bonne partie de l’après-midi.

« ▬ En tout cas, je ne sais pas qui a fait cette salle, mais c’est certainement l’une des meilleures idées du siècle ! Presque digne de nous. »

Presque.

© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Mer 12 Avr - 17:21

Ça lui faisait bizarre d’à nouveau se retrouver dans ce fauteuil si confortable, mais il n’allait certainement pas s’en plaindre. Loin de là, il avait même poussé un léger soupir de bien-être en s’installant. Ça lui avait bien manqué, tiens. Pour la peine, il avait fermé les yeux pendant quelques secondes. Cette journée avait été plutôt chiante et épuisante, alors il était bien content de se poser, surtout pour cet événement-là. Cependant, il avait rouvert les yeux relativement rapidement, lorsque l’autre brun lui répondit.

« Ce n’est pas une mauvaise idée du tout, ça. Et bien je vais te proposer d’ouvrir ton paquet en premier, tiens. J’espère que ça va te plaire. Vérifies bien d’avoir tout ouvert.. »

Parce ce serait bien dommage qu’il oublie quelque chose. Parce que bien sûr, il aurait été trop facile de ne faire qu’un seul cadeau. Non mais oh, Lysander méritait bien mieux qu’un seul cadeau. Donc, dans sa main il avait une boîte de taille moyenne, tenant facilement sur une main si on bouge pas trop, emballée dans du papier cadeau gris simple. Dans ladite boîte, il y avait un sac, en bandoulière, en cuir, noir, relativement sobre, avec plusieurs poches parce que c’est toujours plus pratique. Sauf qu’il avait lancé un sortilège d’extension  indétectable au sac, parce que ça, c’est encore plus pratique. Genre vraiment. Maiiis ce n’est pas tout. Dans le sac, il y avait autre chose. Un balai. Parce qu’il avait compris que Lysander n’avait pas le sien, et ce n’était sans doute pas par choix. Et puis il s’en voulait peut-être bien toujours un peu pour la dernière fois qu’il avait eu à faire à des balais, hein. C’était le dernier modèle sorti, parce qu’il n’en fallait pas moins pour l’autre garçon. Enfin, il espérait que ça lui plairait. Il allait lui tendre le paquet déjà.

« C’est vrai ! Je vais finir par croire qu’elle a été faite pour nous,  mais ce serait un peu égoïste. En même temps, je n’ai jamais entendu personne en parler. Tant mieux, tant qu’on peut s’y rendre quand on veut, ça me va personnellement. Et tiens. »

Il lui tendit une part du gâteau qu’il venait de couper après lui avoir donné la boîte. Il en profita d’ailleurs pour l’embrasser sur la joue, comme ça, furtivement. Maintenant, il allait manger une part de gâteau l’air de rien.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Mer 12 Avr - 19:45

Rodolphus▲▲


Double Birthday
Dès aujourd’hui, ce serait sans doute un de ses jours préférés. Voilà. Comme beaucoup d’autres en fait. Pas de sa faute non plus s’il le Serpentard arrivait à le mettre d’extrême bonne humeur. Dès qu’il le voyait, il avait l’impression que tout allait mieux en fait. Meilleur anti-dépresseur du monde. Même s’il n’était pas dépressif. Encore heureux. Là. Le fauteuil était juste parfait. Beaucoup trop bien installé. Bon. Il manquait peut-être juste un petit quelque chose. Qui fut de suite réglé lorsque le Serdaigle se pencha un peu sur le côté, pour se reposer légèrement sur Rodolphus. Il n’allait pas non plus faire le sac à patates. Mais là il était totalement bien. Genre beaucoup. Autant en profiter tant qu’ils en avaient l’occasion. Parce qu’il se voyait très mal faire ça au milieu d’un couloir en pleine journée.

« ▬ Comme tu veux ! Je fouillerai tout, et je suis certain que ce sera juste parfait. Comme toujours. »

Jamais vu autant de perfection depuis le temps. Maintenant, bizarrement il avait réussi à entendre son père dire qu’en début de relation, parfaitement tout le monde était ridicule, idéalisait l’autre, et gneh, gneh, gneeeh. Rabat-joie. Voilà. Lui il serait toujours content. D’ailleurs, pour la peine, il lui caressa la main quelques secondes en prenant le paquet. Certes, il était curieux, mais pas au point de tout déchirer dans la seconde même. Donc il prit le soin de le déballer correctement, s’appuyant un peu plus contre le Serpentard une fois qu’il l’eut embrassé sur la joue. Encore plus agréable.

« ▬ Ca ne fait pas de mal d’être un peu égoïste de temps en temps j’imagine. Et c’est certain ! Ce serait assez dommage si tout le monde venait. Au moins ça nous laisse un très bon endroit pour avoir un peu de répit. Merci ! »

Bref. Prendre la part de gâteau et ouvrir ce cadeau. Pour y découvrir une boîte. Magnifique. Très belle boîte, mais le contenu en était encore plus beau. Un sac de cours. Neuf. Noir. Et il ne put s’empêcher de sourire une nouvelle fois. Oui, il avait eu un sac. Il y a cinq ans. Qui déjà avait été pas mal usé, en plus d’avoir été décrété comme panier d’un certain chat durant un an avant de servir délibérément de sac à main pour Elizabeth. Depuis, il se servait de son chaudron. Donc le cadeau était plus que bienvenu. Vraiment.

« ▬ Il est merveilleux ! Merci, merci beaucoup. »

A son tour de l’embrasser sur la joue. Mais il méritait bien au moins ça, même s’il n’avait sans doute pas fini. Oh, il était poli quand même. Et très, trèès content. Bon, par contre, il allait aussi goûter ce gâteau. Très très bon. Et il était totalement capable de manger plusieurs parts. Allez, peut-être continuer le déballage, histoire que Rodolphus ait les siens avant le lendemain matin. D’abord regarder les multiples poches du sac, plus par curiosité qu’autre chose. Puis la principale. Qui était profonde. Très, très profonde. Et il y avait quelque chose de bizarre à l’intérieur. Qui ressemblait à du bois en fait. Intrigué. Très intrigué. Donc il avait commencé à le tirer légèrement, puis quelques secondes plus tard, il comprit. Ah. A h. Un balai. Il en était sûr et certain. Et il bugga un moment. Un très grand moment. A regarder un bout de manche. Puis le Serdaigle finit par le tirer complètement. Et très doucement. On ne sait jamais qu’il risque de le casser. Et il était magnifique. Juste magnifique. Et le brun était aussi certain qu’il n’aurait jamais réussi à s’en offrir un. En tout cas pas dans l’immédiat. Alors une fois qu’il l’eut admiré en long et en large, il passa rapidement sa manche sur ses yeux. Beaucoup de poussière par ici. Là, il allait le poser très délicatement sur la table, assez loin des gâteaux aussi. Avant d’aller un peeu moins subtilement dans ses bras en évitant quand même sa part de gâteau. Et le serra peut-être un peu trop fort contre lui en l’embrassant à nouveau sur la joue à plusieurs reprises.

« ▬ J’ai…Même pas les mots. Te remercier ne sera jamais assez. Jamais. Mais, merci. C’est…énorme. »

Il ne faisait aucun doute qu’il n’avait jamais eu un objet ayant autant de valeur entre ses mains. Encore moins en sa possession. Il allait l’embrasser tout simplement aussi. Il ne voulait plus le lâcher maintenant. Jamais. Enfin. Il le faudrait bien, ne serait-ce que pour lui donner aussi ses cadeaux. Et éviter de prendre toute la place sur le Serpentard aussi. Hors de question de lâcher son bras par contre, il ne s’était toujours pas remis de ses propres présents, et ne risquait pas de s’en remettre un jour. Il allait mettre le balai dans une vitrine. Voilà. Puis il prit à son tour la boîte dans laquelle il y avait plusieurs paquets cadeaux.

« ▬ Tout le monde y a mis du sien, enfin…presque tout le monde. »

Aaah. On se demandait bien qui. Enfin. Si. D’après ce qu’il avait compris il y avait eu une carte. Que son père avait daigné signer. Rowan lui avait fait un dessin, Trevina un de ses fameux bracelets, quant à sa mère, Seena et Elizabeth s’était mises à trois pour lui faire un ensemble avec une écharpe, des gants et un carnet vierge, le tout aux couleurs de Serpentard. Avec une gravure de son prénom sur le carnet. Quant à lui. Bon il avait un peu hésité. Parce qu’il avait l’impression que c’était vraiment, mais vraiment niais. Et il avait demandé conseil à Elizabeth pour une fois. Qui l’avait bien charrié en fait. Et au final il s’était décidé pour le faire ce pendentif, en forme de demi cœur. Qui n’était pas uniquement décoratif. Noon. Lui avait l’autre moitié. Il le portait déjà, mais c’était assez long pour ne pas être trop visible. Pas suicidaire une nouvelle fois. Enfin, après moult recherches, il avait réussi à faire en sorte que chaque moitié capte les battements de cœurs de l’autre personne. Il avait bien galéré pour le coup. Et certes, ça ne serait pas spécialement pratique dans l’immédiat, mais il avait plutôt pensé aux deux prochaines années.

« ▬ Je crois que chacun a mis son nom sur le papier cadeau, enfin, je te laisse découvrir ! »

En gardant une partie de son bras en otage toujours. Faut pas pousser. Il posa même sa tête sur son épaule, en essayant de lui laisser une bonne partie de ses mouvements quand même. Puis il allait peut-être finir sa part de gâteau aussi sans en mettre partout.


© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Sam 15 Avr - 1:52

 Ah bah oui, il espérait bien que ce serait parfait. Il avait tout essayé pour, en tout cas. Après, si ça ne plaisait vraiment pas à Lysander, il lui demanderait clairement ce qui lui ferait plaisir, comme ça il serait certain de ne pas se tromper. Ah, maintenant il avait peur de le décevoir. C’était trop tard, de toute façon, il n’avait plus qu’à espérer.

« Si tu le dis ! En tout cas, saches que j’ai fait de mon mieux. Parce que tu mérites ce qu’il y a de mieux. »

Ou plus, mais certainement pas moins. Faut pas trop déconner, hein. Enfin bon, il allait se taire, rester calme et s’installer un peu plus correctement contre  Lysander. C’était bien plus confortable que si le canapé avait été vide. Logique, c’est pas comme si la présence de Lysander l’avait déjà dérangé. Il avait pu le penser, quand il était totalement stupide et aveugle, mais ce n’était pas vrai. Le principal était que maintenant, il s’en rendait compte.

Eh bien, au moins, ça avait l’air de lui plaire. Tant mieux. Il était content aussi, du coup, et il se mit à sourire en réponse à l’autre brun et à son baiser sur la joue. Mais Lysander n’avait pas tout vu. Peut-être que le balai ferait « trop », il y avait toujours moyen que ça lui déplaise. Bon, il devait arrêter de stresser, peut-être. Tout allait bien aller. Mais oui. Il avait manqué de s’étouffer avec sa part de gâteau, mais tout allait bien se passer. Mais o-

Oh. Ça lui plaisait. ..Mais vraiment. Oh Jésus. Merci. Ça moi plaisait vraiment. Alors là, il était encore plus content. Il n’avait pas su s’empêcher de lui caresser la joue, parce qu’il était beaucoup trop mignon comme ça. Ça le rassurait vraiment, et il ne se retint pas de le serrer fort lorsqu’il revint dans ses bras.  

« Te savoir heureux me convient totalement.. Je t’en prie. Je suis vraiment content que ça te plaise. »

Vraiment très. Alors il ne se retint pas non plus de faire durer le baiser le plus longtemps possible, caressant ses cheveux pas la même occasion. Il aurait bien continué un peu plus longtemps, mais c’est vrai qu’il devait aussi ouvrir son cadeau, lui.  Il avait hâte, heh. Ça devait se voir avec son sourire.

« Je n’en doute pas. »

Après avoir enlevé le papier cadeau soigneusement, l était d’abord tombé sur le dessin qui était, s’il ne se trompait pas, de la plus petite, et ça l’avait fait sourire. C’était mignon, très mignon. Tout comme le bracelet et la carte. Pour la peine, il allait le mettre tout de suite, ce bracelet. Bam. Et ben en fait, tout était beau. Vraiment tout. Il avait limite hâte de nouveau être en hiver pour mettre tout ça. Par contre, dès qu’il le pourrait, il écrirait dans ce carnet. Il ne savait pas encore quoi, mais il trouverait bien assez vite.

« C’est vraiment ador- »

Oh, il parlait d’adorable, il n’avait rien vu.  C’était un très beau pendentif, déjà, mais il avait vite remarqué quelque chose d’étonnant. Des sortes de.. Palpitations ? Il n’avait mis que quelques secondes à comprendre. Si c’était une moitié de cœur, logiquement, Lysander avait l’autre. Et la suite, c’était pas difficile à comprendre. Mais fichtrement ingénieux, c’était étonnant. Avec un énième sourire, il mit le collier, ce qui confirma ses doutes. C’était vraiment génial.

« Tu  es brillant. Merveilleusement brillant. Je t’aime, et je ne pense pas non plus savoir suffisamment te remercier. Merci beaucoup. C’est le meilleur anniversaire de toute ma vie. »

Lui aussi il allait l’embrasser, tiens. Tout gentiment. En tout cas, il n’allait certainement pas le lâcher du reste de la soirée. Sauf pour manger, mais le tiendrait toujours d’une manière ou d’une autre.

« Le gâteau est délicieux, aussi. Faut croire que tout est absolument parfait. »

Et ça l’était, il n’avait aucun doute là-dessus.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Sam 15 Avr - 23:14

Rodolphus▲▲


Double Birthday
Il n’avait sans doute jamais autant souri de toute sa vie entière. Était-ce une bonne chose ? Très certainement. Qui se plaindrait de sourire en fait. Certainement pas Lysander, en tout cas tant qu’il n’aurait pas de crampes. Et puis même, si c’était pour Rodolphus, il s’en fichait totalement. Visiblement ça ne le dérangeait pas de le voir autant sourire donc pourquoi s’arrêter. Il ne le ferait uniquement s’il le lui demandait. Ce qui n’était pas le cas là tout de suite. En plus, vu ses cadeaux, il n’avait certainement pas à arrêter. Il voulait que sa joie soit le mieux retranscrite. Donc pourquoi s’en priver.

« ▬ Et tu es ce qu’il y a de meilleur. »

Ca, il ne faisait aucun doute. Mais aucun du tout. Il n’en avait jamais été autrement. En attendant, tout était beaucoup trop parfait. A se demander comment c’était possible. Comment cela pouvait être réel. Pourtant il était quelqu’un de terre à terre. Qui avait pour habitude de ne pas trop comprendre ce qui se passait dans les relations. De toute sorte. Mais bizarrement, ici il avait l’impression de plutôt bien s’en sortir. Il ne se prenait pas la tête en tout cas. Et était tout simplement heureux. En espérant qu’il en était de même pour le Serpentard. Alors tout allait bien. Et tout continuerait de bien aller. Il l’avait décidé.

Surtout si l’autre brun continuait de le serrer contre lui et de lui caresser la joue. Même la moindre interaction. Donc le Serdaigle serait toujours heureux. Voilà. Une magnifique histoire qu’il n’aurait jamais pensé réussir à imaginer d’une manière ou d’une autre. Et il pourrait aussi totalement vivre éternellement entre ses bras là. Qui faisaient une magnifique maison. Rien qu’à lui. Eux en fait, il valait mieux, ce serait plus pratique. Juste un tout petit peu plus.

« ▬ Heureux est un euphémisme. C’est…Vraiment, vraiment parfait. »

Bon en temps normal, Lysander se serait certainement sentit extrêmement gêné face à un cadeau aussi coûteux. Mais il n’arrivait pas à l’être face au Serpentard. Reconnaissant, certainement, mais pas gêné. Même s’il se sentait un peu mal d’accepter un tel cadeaux. Mais il ne voulait certainement pas le mettre mal à l’aise, et en plus, en y réfléchissant un peu, il en avait réellement besoin. Certes, il s’en sortait avec ceux de l’école. Mais ce n’était pas ce qui était conseillé. En tout cas, il prendrait plus que soin de son balai et de son sac. Enfin. Il serait bien resté plus longtemps à l’embrasser à profiter, mais il fallait quand même le laisser ouvrir ses propres cadeaux.

Mais il ne resta pas très loin quand même. Oh fallait pas non plus trop exagérer. Il ne voulait pas du tout le quitter ne serait-ce que de quelques centimètres. Oh maintenant qu’il en avait l’occasion, et qu’il n’y avait personne pour les déranger, il allait rester là hein. Et observer. Lui aussi souriait. Et c’était le principal. parce que du coup, cela signifiait qu’il était content, non ? Sans doute. Ah. Il s’était arrêté dans sa phrase en tombant sur le pendentif. Peut-être qu’il n’était pas à son goût, ou comme il le craignait, que c’était un peu trop niais. Pourquoi il avait demandé l’avis d’Elizabeth aussi. Oh, il ne doutait pas qu’elle avait voulu bien faire, mais elle n’avait certainement pas les mêmes goûts que Rodolphus en fait. Et ça il n’en doutait pas. Depuis longtemps. Alors sans pour autant le lâcher, il ne put s’empêcher de se mordre la lèvre quelques secondes. Avant de remarquer qu’il le mettait. Il. Le mettait. Et quelques secondes plus tard, il senti un nouveau battement de cœur non loin du sien. Bon, il avait la certitude que ça fonctionnait encore. Fort heureusement.

Et son sourire revint on ne peut plus vite en entendant ce que son partenaire avait à lui dire. C’était le plus beau compliment qu’on pouvait lui faire. Et il avait encore plus d’importance venant de lui. Rayonnant. C’était ce qu’il était. Et allait répondre avec un grand enthousiasme à son baiser aussi. Soulagé. Il était totalement soulagé.

« ▬ Le meilleur des miens aussi ! Je suis ravi qu’il te plaise. Je me suis dit que ce serait…Peut-être utile pour l’année prochaine. Et je t’aime énormément. »

Même beaucoup plus que ça. Là, il allait continuer de lui sourire en acquiesçant. Tout était tout simplement parfait. A tous les niveaux. Et continuant de manger une part du gâteau, le brun ferma légèrement les yeux en reposant sa tête sur l’épaule du plus âgé, avant de les rouvrir, et de regarder le balai trônant un peu plus loin, toujours aussi magnifique.

« ▬ Ca te dirais de l’essayer demain avec moi ? Je sais que tu n’aimes pas spécialement voler, mais…juste un tour, pas spécialement haut, histoire de l’inaugurer avec toi. Enfin, je ne veux certainement pas te forcer ! »

Il s’en remettrait quand même. Très vite. Mais ça ne coûtait rien de lui proposer. Et l’embrasser une nouvelle fois sur la joue, en profitant pour lui voler une cuillère de son gâteau. Parce qu’il devait sûrement être meilleur dans l’assiette du Serpentard, c’était bien connu.



© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Luxe & Vanité


251 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Pur
Année/ Métier: 7e année
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Mar 18 Avr - 20:51

Ce qu'il y a de meilleur ? Hmm, peut-être que c'était vrai, oui. Enfin en tout cas, c'est ce qu'il espérait. Il en avait envie de l'être oui, en tout cas pour Lysander. Les autres, il se fichait d'être le meilleur pour eux ou pas. Il pouvait très bien être deuxième ou troisième. Mais pour Lysander, il était essentiel qu'il soit premier. En tout. Absolument tout. C'est pour ça qu'il avait fait de son mieux pour les cadeaux, parce que c'était censé être une des choses les plus faciles pour être le meilleur. Mais ce n'était pas aussi facile qu'il ne l'aurait pensé, heh.

« C'est gentil de dire ça. J'espère que tu le penses, c'est encore mieux ! »

Ah bah oui. Mais ce n'est pas comme s'il doutait de Lysander. À vrai dire, il n'avait jamais ne serait-ce que pensé à douter du Serdaigle. À quoi ça servait de douter, hein. S'il avait confiance, c'était tant mieux, non ? Bah ouais, la confiance, c'est censé être un truc bien. Dooonc il n'allait certainement pas s'en plaindre.

« Tant mieux, c'était le but. Je suis tellement soulagé que ça te plaise... »

Beaucoup trop soulagé. Il lui avait fait encore un petit bisou, sur la joue. Parce qu'il le méritait. Il en méritait plein, en fait. Mais il allait devoir s'arrêter à un moment, parce que bon une fête d'anniversaire qui constituait à uniquement se faire des bisous était... Actuellement une excellente idée ! Mais bon. Ils pourraient faire ça un autre jour. Il le savait.

Et puis lui aussi, il était décidément heureux avec les cadeaux qu'il avait reçu ! Ils étaient tous parfaits. Absolument parfaits. Surtout le pendentif. Aaah, ce qu'il l'aimait. Il était certain qu'il n'allait jamais, mais alors l'enlever. Sauf s'il ne fonctionnait pas sous l'eau, là il le poserait le temps de sa douche, normal.

« C'est vraiment génial. Tout. Je devrais écrire une lettre à tes soeurs pour les remercier, aussi, ça fait vraiment plaisir. Et tu as très bien pensé. Ça, en plus des lettres, je t'assure que ce sera comme si je n'avais pas quitté Poudlard. »

Il n'en n'avait pas envie tout comme il avait hâte. Il n'avait absolument pas envie de devoir s'éloigner de Lysander, mais il avait envie de vraiment entamer sa vie. C'était assez contradictoire, du coup.

Oh, il ne s'était pas attendu à ça. Choqué. Mais pas déçu. Bien au contraire. Mais il était très surpris, oui. Ça devait se voir sur son visage.

« Vraiment ? Bien sûr que ça me dirait. Avec grand plaisir. Ça serait même un honneur. Je suis sûr que ça va être génial. Tant que c'est avec toi et que je ne te lâche pas, ça devrait aller. Merci de proposer ça.. »

Il le serra fort contre lui, parce qu'il était vraiment, mais alors vraiment heureux que le Serdaigle ne lui propose ceci. Ça le rendait vraiment plus qu'heureux. Alors au lieu de sourire, il préféra rire lorsque Lysander piqua un bout de sa part de gâteau.

« Eh, petit voleur. Je ne te savais pas aussi espiègle. »

Commença, lui aussi venait de prendre un morceau du gâteau dans l'assiette du Serdaigle ? C'est parfaitement f a u x.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Préfet Thug (maispastrop)


350 messages.
Inscrit le 03/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Né- Moldu
Année/ Métier: 5ème année
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou Jeu 20 Avr - 0:36

Rodolphus▲▲


Double Birthday
Pour appuyer ses paroles, le Serdaigle embrassa une nouvelle fois la joue du Serpentard.  Le plus jeune était sûr et certain de ce qu’il pensait, et surtout que Rodolphus était le meilleur. D’habitude, il était plutôt avare en compliments. Ou alors il le faisait par politesse. Mais rarement de son plein gré, sans aucune raison. Parce qu’il n’y pensait généralement pas. Sauf qu’en présence de l’autre brun c’était nettement plus facile. Parce qu’il le méritait. Même nettement plus. Enfin, il ne voulait pas non plus trop exagérer. S’il fallait que ce soit dit, ce n’était pas une raison pour le lui répéter à longueur de journée. Presque était suffisant. Enfin. Si on lui demandait de le définir de toute manière, il n’aurait que du positif à sortir.

« ▬ Même plus que le penser, je t’assure. Et plein d’autres qualités. Mais ce serait long de faire toute une liste. »

Ils seraient encore là dans trois jours. Et bon, il n’avait pas franchement envie de perdre la soirée qu’ilsavaient devant eux, à faire une liste. Même si elle était plus qu’honorable. Non, se reposer conter son bras était nettement plus confortable.  Il pouvait pleinement se consacrer à lui aussi comme ça. Et jouer un peu avec ses cheveux. Juste quelques secondes, parce qu’il savait que ça pouvait être agaçant si c’était trop long. Maiiis trop tentant en même temps. Après, il ne pouvait pas non plus lui dire qu’il ne fallait pas stresser. Tout simplement parce que lui-même stressait beaucoup trop en fait. Pour un rien. Mais il était rassuré. Donc tout allait bien.

« ▬ Tu n’aurais vraiment pas pu viser mieux ! Enfin, à chaque fois tu vises au mieux. »

Il allait finir par croire que Rodolphus le connaissait mieux que lui-même. Ce qui en soi était possible. Il ne se posait la question de savoir ce qui lui plaisait que très, très rarement. Il n’en voyait pas trop l’utilité en fait. Même si là, il pourrait dire avec certitude que les attentions de Rodolphus était ce qu’il préférait le plus. Tout de lui. Si ce n’était pas magnifique. Il aurait bien dit que il valait mieux, que ce serait assez triste s’il le détestait, mais à la base, c’était le cas. Plus le cas fort heureusement. Plus du tout.

« ▬ Elles seront plus que ravies ! Et puis, si jamais tu as le temps aussi, on pourra aussi se voir à Pré-au-Lard ! »

Ce ne serait pas non plus totalement comme là tout de suite, mais il n’allait pas s’en plaindre non plus. Jamais. Tant qu’il pouvait le voir, tout lui allait. Il saurait en profiter. Le plus possible. Et puis ils auraient encore plus de choses à se raconter. Si ce n’était pas magnifique une nouvelle fois. Enfin. En attendant, il pouvait très bien lui proposer un vol. Chose à laquelle il ne semblait pas s’attendre. Mais au pire, s’il n’en avait pas spécialement envie, il pouvait toujours décliner, sans que cela ne vexe le préfet. Mais sa réponse fut plus que positive. Ce qui ne fit que ravir un peu plus le bleu et bronze.

« ▬ C’est normal ! Et il est hors de question que je te lâche. Ce sera plus que génial. En tout cas un grand moment. Et puis si jamais tu apprécies, on pourra toujours remettre ça ! Qui sait, tu trouveras peut-être une nouvelle passion ! »

Bon, il ne le forcerait pas non plus. Mais il lui devait bien ça au moins. Même s’il aurait sans doute pensé à le lui proposer sans le balai. Enfin, cela serait sans doute moins confortable peut-être. En attendant il était très bien. En mangeant le gâteau du Serpentard. Voilà. Et il rire légèrement aussi. Même s’il l’imitait. De toute manière, ils avaient assez de gâteaux pour au moins cinq jours.

« ▬ Hm, ta part avait l’air nettement meilleure, je me devais de goûter ! Et j’ai définitivement bien fait. «

Puis ça serait encore meilleur s’il l’embrassait, totalement. Plusieurs fois, voilà. D’ores et déjà, il s’agissait de son meilleur anniversaire, il en était certain.  Là, il allait encore sourire. Il ne comptait de toute manière pas s’en priver. Comme finalement passer son bras autour de ses épaules. Meilleur appui. Puis il pouvait lui caresser l’épaule aussi, passionnant.

« ▬ Une chose est sûre,  on aurait pas pu faire mieux comme anniversaire ! »




© 2981 12289 0

_________________




Uh:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Happy birthday to you | pv : Lysou

Revenir en haut Aller en bas

Happy birthday to you | pv : Lysou

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 19 mai 1962: Happy Birthday to you mister president...
» ♪ Happy Birthday Sir ♪
» Happy birthday my love, from mum xx
» Happy birthday Mona and Rainer ♫♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Septième Etage :: Salle sur Demande-