N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Mar 29 Mai - 2:56

Tout allait bien, peut-être trop bien aujourd’hui pour Vicky, qui était en train de manger tranquillement à la table de sa maison, ayant pris la précaution cette fois-ci de ne pas s’asseoir à côté de Sloan. La blonde était assise sur le banc d’en face plus loin vers la gauche, tant mieux si elle ne l’avait pas en vue.

Ah ! C’était la distribution des courriers. Elle était contente dans ses moments-là, car elle en recevait beaucoup de sa sœur en général, enfin au moins une fois tous les deux ou trois jours minimums. Elle arborait donc un sourire, mais lorsqu’elle vit son hibou, il tenait une lettre orange bizarre, qui lui était adressée apparemment, puisqu’elle arriva à son niveau, qu’est-ce que c’était que ce truc ? Elle allait toucher ladite lettre mais elle sembla s’animer d’elle-même... Et commencer à parler très fort, vraiment très fort.

«  Vicky PODMORE ! Tu as pris 18 ans il y a quelques jours et il semblerait que tu sois en sixième année. SIXIEME ANNEE VICKY ! A ton âge, j’allais finir ma septième année et je passais mes ASPIC. Tu te rends compte ?! Alors nous avons décidé, après discussion, que tu ne finirais pas ton année et rentrerait au domicile à ma prochaine lettre dans maximum un mois. Tu n’as rien à faire à Poudlard au vu de ton niveau, tu fais honte à ta maison et même à ta famille. Par conséquent, si tu t’entêtes comme tu le fais si bien, et que tu décides tout de même après notre avertissement de rester à Poudlard, tu y resteras définitivement, nous n’avons pas besoin que tu nous fasses honte plus que ça. Tu as intérêt à rentrer au plus vite. »

Vicky avait très bien reconnu la voix de sa mère, et était restée pétrifiée tout le long, avec des yeux ronds et se sentant tremblante au vu des regards qui se tournaient au fur et à mesure vers elle. C’était la première fois qu’elle recevait une beuglante de sa vie, et elle espérait que ce soit la dernière, mais une fois que cette lettre orange se mit à se déchirer toute seule et laissait ses morceaux s’éparpiller sur la table… Elle se leva, faisant ce qu’elle pouvait pour ignorer les regards et les commentaires, et sortit de table, prenant congé de la grande salle lentement, puis accélérant le pas jusqu’à ce qu’elle se mette à courir.

Elle avait couru elle ne savait combien de minutes dans le château, montant et descendant des escaliers, traversant les couloirs, elle voulait seulement aller le plus loin possible, et s’isoler. Elle ne s’était même pas rendu compte qu’elle s’était rendu près des tours, dans les escaliers, elle allait s’arrêter, à bout de souffle, et se laisser tomber sur les fesses sur une des marches, toujours sous le choc. C’est seulement quand elle aperçut que ses mains tremblaient, se sentant angoissée, qu’elle ne pu se retenir ses sanglots. Elle s’était recroquevillée sur elle-même, ramenant ses genoux au niveau de son visage dans lesquels elle posa sa tête, essayant de faire le moins de bruit possible.

Pourquoi est-ce que tout ne pouvait pas se passer bien, correctement et sans aucun problème à l’horizon ? Peut-être car elle avait la poisse tout simplement, ou elle était maudite, se disait-elle. Elle n’était pas du genre à réagir comme ça Vicky, mais là, c’était vraiment l’évènement de trop.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Mer 30 Mai - 16:32

Aaah. Normalement le matin, Melvyn il aimait bien dormir. Parfois, l’heure du petit-déjeu1ner c’était même l’heure à laquelle il allait se coucher en fait. Maiiis pas aujourd’hui. Il voulait faire pleiiin de trucs, puis il avait commencé à se réveiller aussi un peu en sentant Thaddeus sortir du lit, eeet il n’avait pas eu envie de rester sans lui, parce que ça aurait été beaucoup trop nul. Puis au pire, il irait faire une sieste plus tard hein, de préférence avec les genoux de son compagnon en guise de coussin. Ooou il survivrait jusqu’à ce soir. Ca pouvait attendre un minimum oui. Enfin.  Il allait déjà penser à descendre hein. Ce serait pas mal. Un très bon début oui.

Autant descendre les escaliers tant qu’il était un minimum réveillé hein. Parce qu’un accident était vite arrivé. Trop vite arrivé, surtout quand il ne faisait pas spécialement attention. Et heureusement qu’il avait un peu levé la tête en fait. Parce que sinon il n’aurait pas spécialement vu les marches, et encore moins la personne assise dessus. Oui bon, marcher sur les gens, ce n’était pas sa passion non plus. Pas du tout même. Ca devait ni être agréable pour lui, et encore moins pour l’élève. Qu’il connaissait en fait.

Bon, il était pas certain non plus de l’avoir reconnue là de dos. Alors il était descendu un peu plus. Eeeet avait un peu froncé les sourcils. Il ne savait pas trop pourquoi, un tic un peu quand il essayait de réfléchir. Ridicule, mais bon. C’est pas comme s’il faisait exprès ou s’en rendait compte tout de suite. Même s’en rendre compte tout court c’était difficile hein. Mais soit, c’était clairement Vicky en fait, comme il l’avat pensé. Et qui n’avait vraiment pas l’air bien. En tout cas moins bien que d’habitude, ce n’était pas très dur à voir. Alors il s’était assis sur une marche un peu plus bas, sans être forcément trop loin, il allat éviter quand même d’empiéter sur son espace vital sans rien lui demander non plus.

« ▬ Heey, t’en fais une de ces têtes. Tu veux en parler peut-être ? Sinon j’peux totalement passer mon ch’min si tu préfères être seule, eh. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Mer 30 Mai - 22:35

Toujours recroquevillée et pensive, Vicky se demandait bien où était vraiment sa place. Etait-elle auprès des moldus auprès de qui elle avait été élevée et avait vécu les trois quarts de sa vie, ou ici, à Poudlard dans le monde des sorciers, dans lequel elle était à l’aise et où beaucoup de personnes comptaient pour elles, et elle espérait, pour qui elle comptait. C’est en pensant à tout cela qu’elle n’entendu pas les pas dans les escaliers, c’est seulement en sentant une présence arriver qu’elle semblât réagir, ne bougeant pas pour le moment. Si c’était quelqu’un qui était venu se moquer, elle allait le pousser tiens. Mais non, il n’en fut rien.

C’était Melvyn Fetherstonhaugh, le professeur d’Astronomie et le grand frère d’une amie proche. En entendant sa voix, elle sécha rapidement ses larmes d’un revers de main, reniflant et levant petit à petit la tête vers lui, les yeux rouges. Elle le regardait, on aurait pu penser que ses yeux reflétaient sa détresse, même si elle ne voulait pas le montrer. La jeune femme lui fit un rapide sourire, il ne méritait pas qu’elle l’envoie chier. Si cela avait été quelqu’un d’autre qui n’était pas aussi proche, même si ils n’étaient pas si proche que ça, ben elle aurait envoyé chier la personne, voilà. Mais là non.

- Je .. Ne veux pas vous embêter monsieur. Mais si vous voulez rester vous pouvez.

Cependant elle n’arrivait pas vraiment à se détendre, elle avait toujours ses genoux ramenés contre elle, les mains nouées au niveau de ses mollets. Elle ne savait pas trop comment expliquer ça au professeur sans se mettre à sangloter ou autre, alors elle allait faire ça en essayant de garder le plus de calme possible, prenant une grande inspiration et expirer doucement.

- J’ai reçu .. Une beuglante de la part de ma mère, elle m’a humilié devant tout le monde. Et … M’a posé un ultimatum. Soit je rentre dans le monde moldu à la maison, soit je reste ici mais si c’est ça ils ne veulent plus avoir à faire avec moi. Parce que .. Jai eu 18 ans il y a peu et j’avais doublé ma deuxième année, elle a pris ça comme une honte et préfère que je rentre faire comme si je n’avais jamais été ici .. Je ne peux pas faire comme si vous n’aviez jamais existé, c’est ...impossible.

Elle s’était remise à sangloter un peu, cachant son visage avec ses mains et essuyant le plus de larmes possibles qui coulaient le long de ses joues, sentant les battements de son cœur s’accélérer de nouveau.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Mer 30 Mai - 23:34

Ouaiiis non. Elle allait vraiment pas bien.  Mais elle n’avait pas l’air d’avoir envie de le lui montrer. Ce qui pouvait être compréhensible hein. C’était un peu humain de vouloir cacher ça. Alors il allait faire cooomme s’il n’avait rien vu, et juste répondre à son sourire. Non mais il n’allait pas la forcer à parler hein. Il pouvait pas l’obliger et il n’en avait pas envie non plus. Parce que ça ne servait à rien. Fallait pas non plus qu’elle se braque, mais qu’elle sache au moins qu’il était là. Parce que non, il n’en avait pas rien à faire en fait hein.

« ▬ T’inquièèètes, tu m’embêtes pas, sinon j’me serais pas arrêté, t’sais ? C’moi qui veux pas t’embêter, t’sens obligée de rien, mais si jamais, j’suis là. »

C’était un peu son boulot de prof aussi. Enfin, il croyait. Eeet il en avait envie donc il le ferait. Mais elle avait commencé à parler, ce qui était une bonne chose quand même. Ca puait quand même un peu beaucoup cette histoire là. Bon, la famille, enfin surtout les parents, Melvyn avait toujours été assez sceptique hein. Maiiis il pouvait pas trop juger ceux des autres. Il les connaissait pas hein en fait. AaAh, il aimait pas voir quelqu’un comme ça, non. Enfin, dans cet état. Alors il s’était un peu relevé et avait été s’installer sur la même marche pour poser une main sur son épaule. Parce que bon, il allait pas non plus directement lui faire un câlin, c’était pas non plus sa sœur hein. Ca ne le dérangerait pas de lui en faire, maiis autant la laisser venir, oui.

« ▬ Aah ouais. Les beuglantes c’d’la merde ça. Eh, sinon c’est ta vie, pas vraiment la sienne. Ca la concerne, ouais mais c’pas à elle d’décider ça pour toi. C’est bon, t’as doublé une année, t’as pas abusé d’la magie sur eux non plus.Et de toute manière, même si elle le veut, elle pourra jamais restreindre ta magie. J’sais pas, elle aurait p’têtre dit, fait ça sous le coup d’la colère ? T’es sa fille quand même, elle peut pas s’débarrasser d’toi comme ça. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 31 Mai - 14:47

Elle pleurait toujours un peu Vicky, mais en sentant la présence du professeur plus proche d’elle, et à ses paroles, elle se calmait, petit à petit, au point d’arrêter de pleurer oui. Elle faisait ce qu’elle pouvait pour essayer de garder son calme et essuyer ses larmes, ainsi que de garder une voix correcte pour pouvoir lui répondre. La voix tremblante là.. Elle n’avait pas envie de lui faire pitié non plus hein, c’était pas l’objectif, alors elle allait essayer de se détendre.

- A vrai dire ça doit bien venir un peu d’elle oui, mais je pense que ça vient surtout de mon beau-père. C’est un moldu qui pense que les sorciers sont des abominations, depuis qu’il est là, ma mère a cessé de faire de la magie, d’un seul coup. Elle ne l’utilise jamais. Vous savez… C’est bien contre lui que j’aimerais abuser de la magie. Il est … Ignoble. Et depuis qu’il est là il essaye de me foutre dehors par tous les moyens possibles, apparemment cette fois-ci il a bien réussi. Car je ne retournerais pas dans le monde moldu, il y a une chose importante que je dois faire et des gens à qui je tiens énormément ici.

La Serpentard fronça les sourcils. Est-ce qu’elle pouvait se confier au professeur sur sa quête à accomplir et ce qui la retient dans le monde des sorciers en ce moment ? Elle ne savait pas trop, elle avait du mal à faire confiance aux gens même si il lui arrivait parfois de se confier, comme maintenant. Elle avait donc décidé que si Melvyn lui demandait, elle lui dirait, mais sinon, elle n’en parlerait pas. C’était peut-être lourd à porter, mais pas impossible à surmonter.

Elle avait senti la main sur son épaule, cette main qui devait sûrement fait deux fois la sienne et qui était rassurante. Qui pour le coup avait réussi à la calmer oui. Elle n’osait pas se mettre à faire un câlin au professeur maintenant, mais elle allait se rapprocher un peu et poser la tête sur son épaule, c’était déjà ça de fait et était rassurant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 31 Mai - 20:59

Elle avait l’air d’aller un peu mieux. Un peu. C’était déjà bien non ? C’était pas parfait, mais c’était une bonne avancée en tout cas. Il ne ferait sans doute pas des miracles, parce que niveau psychologie, on faisait nettement que lui, mais il pouvait essayer quand même. Ca lui tenait un minimum à cœur.  Même beaucoup  Mais il allait surtout l’écouter dans un premier temps, ce serait vraiment utile à tout le monde pour le coup.

« ▬ Ouais j’vois. C’pas l’seul à penser ça, mais bon, s’ils lui ont rien fait j’vois pas pourquoi il doit faire chier avec ça, eh. Mhh. J’connais pas trop la situation, mais j’crois pas qu’ce serait une bonne idée t’sais d’utiliser la magie contre lui, même si c’est tentant. De c’que j’comprends, il vaut pas vraiment l’peine que tu t’prennes des années d’prison ou quoique ce soit pour lui. ‘Fin d’foutre ta vie en l’air pour lui. Puis même si t’as 18 ans, j’suis pas sûr qu’ils puissent t’virer comme ça légalement. J’m’y connais pas trop, mais s’tu veux, on peut aller en parler au Directeur. ‘Fin, j’t’oblige à rien hein. Mais on va pas t’laisser tomber comme ça, t’sais. »

Bon il parlait un peu au nom de Becky et Ben, maaais il était certain qu’elle pouvait totalement compter sur eux aussi hein. En attendant, elle avait posé sa tête sur son épaule, donc techniquement le contact ne la dérangeait pas. Alors il allait lui faire un câlin correctement hein. Bon, il avait failli lui caresser les cheveux, mais il allait quand même éviter, parce que ça ne se faisait vraaaiment pas ça.  Sauf si elle le lui demandait, mais bon, il n’y  croyait pas trop quoi.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Dim 3 Juin - 23:16

Vicky essayait maintenant de ne pas s’énerver, rien que de parler de ce bon à rien lui était insupportable, mais pas dans ces moments, c’est juste ce qu’il avait fait qui était ignoble, il était ignoble, et ce qu’ils voulaient faire, lui et sa mère, l’était cent fois plus. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait se mettre à détester les moldus au contraire, elle avait presque pitié pour eux qu’ils se tapent des cons pareils. Même si dans le monde sorcier il y en avait aussi des cons, des très gros cons même, mais tout ça pour dire qu’il y en avait partout, mais certains plus que d’autres. Et alors qu’elle recommençait à plonger dans ses pensées, elle sentit l’étreinte chaleureuse de Melvyn. Elle n’avait pas du tout l’habitude de ce genre d’attention, alors ça lui avait fait avoir les larmes aux yeux de nouveau, mais elle allait aussi lui rendre son câlin, car il était gentil et c’était de la pure empathie ce qu’il avait, il n’y avait absolument rien de forcé dans cette étreinte ou d’hypocrite, cela pouvait se sentir.

- Il est beaucoup trop con, je comprends pas pourquoi ma mère est avec lui. Mais le pire c’est que .. Ma sœur ils ne lui disent rien, si elle rate c’est pas grave alors que là ils m’en font tout un plat ? C’est carrément abusé. Mais … merci, c’est gentil, je ne sais pas si en parler au professeur Dumbledore arrangera les choses ou non, mais ça vaut toujours le coup d’essayer, je ne veux juste pas l’ennuyer avec mes histoires ou même de vous ennuyer vous. Mais ce qui est certain, c’est que je resterai ici, normalement. Après il faut voir ce qu’il se passera ensuite.

Elle avait envie de fermer les yeux mais ça serait bizarre, et elle était sûre qu’elle se serait endormie si c’était le cas. Melvyn devait avoir un don pour calmer les gens, c’était certain, les gens le prennent peut-être pour on ne sait quoi, mais ce sont eux les cons, voilà, et en attendant, elle allait rester là et pas bouger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Mer 6 Juin - 0:24

Aah, elle lui avait rendu son câlin. Comme quoi, elle ne avait peut-être vraiment besoin. Il en était pas très adepte, hors certaines personnes de sa famille et Thaddeus, maiiiis ça allait de soi. Eeet il lui avait un peu caressé le dos. Pas trop longtemps non plus, mais pour au moins montrer que ce n’était pas qu’il s’en fichait totalement hein. Pas du tout même. Mais il ne savait jamais vraiment comment paraître concerné, oui.  Même s’il pouvait répondre hein. Et tout ça, mais voilà, il voulait montrer par tous les moyens qu’il était là pour elle.

« ▬ Les gens sont un peu cons, beaucoup, par définition j’crois bien.  Aah, c’pas très facile ni possible d’savoir j’crois.  Aah, ouais d’favoritisme. J’connais ça aussi c’est…frustrant.  Tout ça parce qu’t’as des pouvoirs, c’ridicule.  J’suis pas sûr qu’ça les arrangera, mais au moins…trouver d’solutions ?  J’veux pas être pessimiste, mais si jamais ils l’font vraiment qu’t’ai un toit sur la tête, tout ça.  Eeeh, t’m’ennuies pas. Et s’il est ici, c’pas parce que sa passion, c’sont les tables d’antiquités. Tu l’ennuiera pas non plus. On s’ra tous heureux d’pouvoir t’aider. T’veux peut-être qu’on aille autre part ? »

Ah bah comme ça, m^me si le dîner finissait, y aurait pas plein de gens qui viendraient les regarder et les faire chier. Bon, il en pousserait sûrement quelques uns hein. Même plusieurs si c’était le caas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Ven 13 Juil - 18:03

La jeune femme se calmait peu à peu, les sentiments négatifs c’étaient calmés, et elle avait vite compris qu’elle trouverait du soutien à Poudlard, contrairement à l’extérieur dans le monde moldu. Depuis qu’elle a découvert la magie, Vicky s’était toujours dit que plus tard, elle vivrait ici, dans le monde des sorciers, car elle s’y sentait dans son élément, et non pas exclue. La beuglante reçue en était fort la preuve, de cette exclusion, du moins c’est ce qu’elle se disait.

Restant dans les bras de Melvyn un moment, et prenant une inspiration, elle ne bougea pas, jusqu’à ce qu’il décide de bouger d’ici, l’écoutant d’une oreille attentive. D’ailleurs c’est aussi pour cela qu’elle s’était décidée à parler de sa situation délicate au professeur, malgré elle, elle savait qu’elle pouvait avoir une confiance quasi-totale en lui, alors qu’elle ne le connaissait que peu. Mais comment aborder le sujet comme ça d’un coup ? Il y a un moyen, même si ça ne risque de ne pas beaucoup plaire à celui-ci, elle devait collecter quelques informations, pour en savoir plus sur ces mangemorts aussi. Les livres c’es bien gentil, mais la réalité est d’autant plus réelle.

- Merci Monsieur Fetherstonhaugh. Je suis contente d’avoir des personnes aussi « vraies » ici. Et je veux bien que l’on aille autre part, car j’ai quelque chose d’un peu délicat à vous demander et à vous dire.

La jeune femme aux cheveux noirs eut une courte pause le temps de se défaire des bras du professeur et de se relever, hésitant à monter ou à descendre les escaliers. Bon, elle le suivra c’est tout.

- Pour … Votre père, que s’est-il passé exactement ? Si vous ne voulez pas répondre, libre à vous, je ne vous en demanderai pas plus.

Avait-elle dit plus bas, pour ne pas que cela résonne dans les escaliers ou quelque chose comme ça, sait-on jamais. Elle savait que ça n’avait rien de drôle à parler de ses choses là, d’autant plus quand c’est récent, mais la Serpentard voulait savoir, avec aucune mauvaise intention derrière la tête, contrairement à d’autres élèves qui auraient pu lui poser la question.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Ven 20 Juil - 21:26

Au moins elle semblait se calmer un peu. Ce qui était trèèès bien. Pas que ça le dérangeait, mais il n’avait juste pas envie d’empirer sa situation d’une quelconque manière qui soit. Non mais il savait bien qu’il pouvait être lourdaud. De manière totalement inconsciente. Mais ça n’avait pas l’air d’être le cas. Donc il était plutôt content. Rien n’était encore gagné, certes, mais c’était plutôt bien parti. Il avait un pu souri, ça ne servait à rien de commencer à faire quoique ce soit de manière négative. Ce n’état pas le moment.

« ▬ Eh, laisse tomber les « monsieur » et l’vouvoiement, ça sert pas à grand-chose. Et si t’as b’soin de parler, ou de quoique c’soit d’autre, hésite pas . Qu’ce soit à moi, Ben, Becky ou Merlin, j’suis s^r qu’ils seraient ravis d’t’aider aussi. Eh on peut allr dans ma tour, c’est sûr que y aurait moins d’gens par là-bas. Mh ? Vas-y, je t’en prie. »

Enfin, il allait aussi se relever hein. Ca ne servirait strictement à rien de rester assis là alors qu’elle était prête à partir. Il allait se lever eeet commencer à monter pas trop rapidement et en écoutant ce qu’elle avait à dire. Bon, il avait été surpris par la question. Il y avait sans doute une raison pour qu’elle la pose d’ailleurs. Mais ce n’était pas ça qui allait le déranger. Si elle l’avait posée deux jours après l’évènement, oui, il l’aurait sans doute doucement envoyée chier. Mais ce n’était pas le cas, ça commençait à faire un petit temps.

« ▬ T’inquiètes, ça m’dérange pas.C’tait…Un peu comme une embuscade. ‘Fin, j’imagine qu’ils ont étudié son emploi du temps. Il avait l’habitude d’aller une fois par s’maine dans un bar. Ils ont attendu qu’il n sorte et…Voilà. On a d’la famille dans l’Ordre, c’sans doute pour ça. »

Bon. Il savait que c’était ça maintenant. Mais il n’allait pas subitement lui balancer que y avait des Mangemorts dans le Château non plus.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Dim 5 Aoû - 23:06

Vicky commençait donc à marcher, remontant les marches pour pouvoir aller dans la tour d’Astronomie. Là oui c’est sûr qu’il y allait avoir moins de monde. Elle montait les marches doucement, tout en écoutant ce qu’il avait à dire et s’essuyer les yeux rapidement tant qu’à faire. Elle fut surprise quand il lui disait qu’elle pouvait parler de ses problèmes à la fratrie. D’ailleurs elle s’en voulait de ne pas avoir été vers Becky en premier, mais elle ne voulait pas la déranger avec ses histoires et avait préféré se réfugier, car elle avait aussi l’horreur de pleurer en public. Elle trouvait ça ridicule et que ça donnait aux autres une bonne raison de se moquer. La jeune Serpentard fit enfin un sourire à son professeur.

- D’accord, merci c’est gentil….. Je dois vous appeler comment alors ? Par votre prénom ?

Ça la gênait un peu, elle avait l’impression qu’elle lui manquait de respect si elle faisait ça, mais bon si il lui disait c’est qu’il y avait une raison, sinon il aurait rien dit à ce propos. Elle se souciait un peu de ce que diraient les autres, mais pas trop non plus, ça ne les regarde pas n’est-ce pas ?

Elle se souvenait que Becky lui en avait parlé, mais pas autant en détail que ça. Après le professeur ne détaillait pas tout -et heureusement- mais ça a du être horrible pour lui et sa famille. C’était la première chose à laquelle elle avait pensé. Cependant elle n’osait pas demander comment ça s’était passé à la maison ensuite, mais avait une petite idée tout de même. Vicky fronça les sourcils en l’entendant. Ils sont quand même très bien organisés et discrets.

- Je suis désolée pour ce qui lui est arrivé, vraiment. C’est pareil si .. Vous avez besoin de quoi que ce soit je suis là.

Elle sembla avoir eu une sorte de pause, comme si elle réfléchissait ou n’osait pas dire ce à quoi elle pensait, mais repris, commençant doucement par là où elle voulait en venir.

- Vous pensez que … C’est possible de sauver une personne des griffes des mages noirs, par exemple échanger sa place, et qu’ils ne fassent rien à celui qui a été libéré ?

Vicky était songeuse, à vrai dire elle n’avait pas vraiment de plan, à part se rendre là ba, demander d’échanger sa place justement contre la sienne et de le laisser partir. C’était très foireux, mais si ça marchait, ce serait … A la fois super et triste à la fois. Son père serait libéré, mais elle, serait prisonnière à jamais, car la marque ne peut être enlevée, à ce qu’elle avait compris.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 9 Aoû - 15:18

Il espérait quand même servir un peu à quelque chose. Enfin, arriver à la consoler ne serait-ce qu’un peu. C’était aussi compris dans son travail d’enseignant non ? Même si très clairement, il triait les personnes à qui il faisait attention. Sinon il ne s’en sortirait jamais. Sinon, trop bon, trop con aussi hein. Mais il savait qu’elle n’en profiterait pas. Et que Becky tenait à elle. Qu’elle avait sûrement été là pour Becky, et vice versa. Donc il pouvait rendre la pareille quand même. Un minimum.

« ▬ Ouais s’tu veux ! Ou Mel même, c’est comme tu préfères ! J’vois pas pourquoi tu continuerais de faire toute c’politesses. »

Surtout maintenant, il était pas là en tant que prof.Puis c’était mieux de se parler comme ça hein. Puis il allait un peu lui sourire aussi. Histoire d’essayer de lui remonter le moral, même si c’était minime. Même si la conversation n’était pas spécialement cool non plus. Mais ça aurait été ridicule de ne pas en parler non plus. D’éviter ou juste d’ignorer. Il ne pourrait pas tourner la page en faisant ça. Et il ne fallait pas rester bloqué là-dessus cinq ans.

« ▬ Merci ! C’pas comme si on pouvait y faire grand-chose, la vie continue, mais voilà. C’pas génial. Eh, c’vraiment gentil j’hésiterai pas ! »

Ilne savait pas trop non plus ce qui allait lui demander, mais voilà. Il gardait ça en tête hein. Ca pouvait toujours servir. Par contre, sa question l’intrigua. Il ne s’y attendait pas du tout, non. Soit elle demandait pour un proche, soit pour elle-même. Il avait un peu froncé les sourcils.  Non pas qu’il trouvait ça bizarre, mais il réfléchissait.

« ▬ Mh ? J’te dirais bien que rien est impossible, mais…Ces gens sont sans pitié. Ils ont un truc derrière l’tête et ils feront tout pour l’avoir, même mentir à n’importe qui. ‘Fin. Si la personne qui veut échanger sa place les intéresse, ils lui promettront sûrement de libérer l’autre, mais ils vont sûrement l’garder, ou s’en débarrasser. ‘Fin, plutôt la première option, parce que ça servirait encore de chantage à nouveau ou point d’pression quoi. Ils sont malheureusement pas stupide et généralement sans aucune once de gentillesse. »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 9 Aoû - 16:24

Oulah, Mel elle aurait vraiment du mal, on va dire que Melvyn c’était déjà très bien. Et il va falloir qu’elle fasse attention à pas trop jongler entre le tutoiement et le vouvoiement, ça serait un peu bizarre. Mais elle allait faire un effort, si il lui demandait c’est qu’il y avait une raison, le fait aussi de souvent les voir et côtoyer les personne de leur famille... Elle avait aussi l’impression qu’elle les connaissait depuis toujours, c’était assez bizarre comme sensation.

- Melvyn ça ira je pense alors … En soi je vous fait toutes ses politesses car vous-.. Tu es mon aîné de plusieurs années et professeur qui plus est, c’est une habitude on va dire.

D’ailleurs elle avait failli rater une marche mais s’était rattrapée au bon moment, elle n’avait pas envie de finir à l’infirmerie et de retrouver le docteur. Elle l’aimait bien, mais dans un moment comme ça non, juste non. Elle se serait contentée de l’ignorer ou l’envoyer paître et ça n’était pas vraiment la meilleure des idées. Alors autant rester en bonne santé hein.

Mais elle souriait enfin à Melvyn maintenant. Pas continuellement, mais un de ses sourires était plus sincère que triste, quand elle leur avait proposé de lui demander quoi que ce soit. Ils avaient toujours été là pour elle, alors pourquoi elle ne ferait rien pour eux ? Ça aurait été totalement égoïste et injuste de sa part. Elle savait combien un père pouvait être précieux, alors elle n’imaginait même pas à quel point ça avait pu les affecter. C’est aussi pour cela qu’elle ferait énormément pour eux.

Quand Melvyn lui donna son avis, elle ne put s’empêcher de penser qu’il avait raison. Après tout, il avait sûrement plus d’expérience qu’elle avec les mages noirs et même plus d’expérience dans le monde des sorciers. Ça la fit beaucoup réfléchir. C’est vrai que ce serait bête de se pointer là-bas comme une fleur en demandant d’échanger sa place. Ce serait trop facile peut-être. Enfin, ils avaient sans aucun doute plus de solutions qu’elle en ce qui concernerait cet échange.

Arrivant en haut des escaliers, elle poussa la porte pour entrer dans ce qui était son bureau, l’air songeuse, comme cherchant elle aussi des solutions. Mais le meilleur d’abord ce serait de lui en parler. Restant plantée debout après avoir fait quelques pas, elle se tourna vers son directeur de maison.

- Si je te demande ça ... C’est surtout parce que … Enfin… C’est une histoire vraie. Depuis ma seconde année les mages noirs ont pris mon père en otage, car c’est un moldu, mais pas seulement. A vrai dire dans ma lignée il paraît que mon arrière grand-mère ou même plus loin encore était une pure mage noire, et avait beaucoup aidé au développement dans cette branche. Et le truc c’est.. Qu’ils pensent qu’en quelques sortes c’est mon destin et que la seule solution est de rejoindre leurs rangs. Ils me tiennent entre autres par les sentiments si tu veux, si je refuse, je n’ose même pas imaginer ce qu’ils lui feront. Alors j’avais pensé que … D’y aller directement et d’échanger ma place contre la sienne était la seule solution pour le sauver.

Vicky semblait vraiment préoccupée par la situation. Elle alla même s’asseoir dans un fauteuil sans pour une fois demander l’autorisation ou quoi que ce soit.

- Je ne l’ai appris qu’il y a peu de temps que c’était eux qui le retenaient. Toutes ces années j’ai fait des recherches sur eux et sur bien d’autres possibilités.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 9 Aoû - 22:03

Bon, c’est vrai que Mel, ça faisait vraiment familier. Ca ne le dérangeait pas lui en tout cas. Sinon il n’aurait pas proposé. Pis il n’aurait plus que s’en prendre à lui-même hein. Enfin, il pouvait la comprendre. Ils n’avaient pas le même caractère, heureusement pour elle. Mais bon, il aurait aussi trouvé ça un peu bizarre. Mais il aurait accepté. Puis drôle sûrement. Et cool aussi ? Il ne savait pas trop.  Mais ça aurait été positif.

« ▬ Va pour Melvyn alors ! T’inquiètes, j’comprends.Ca viendra avec l’temps j’pense. Mais si ça te gêne trop, hésite pas à changer eh. C’juste que…bah même avec le titre et les années, j’te considère plus qu’une simple élève. »

Superbe françaaais. Mais il se comprenait. C’était compréhensible même.  OooOh. Pourquoi elle tombait là. Enfin presque. Mais elle avait réussi à se rattraper. Nettement mieux. Il ne voulait pas spécialement de blessé hein là.  Pas du tout même. Arrivé enfin en haut, dans ses appartements, il sourit un peu et il va directement dans son lit. On est nettement mieux installé là. Et puis là surtout il y avait le haut de pyjama de Thaddeus. Qui avait gardé sondeur. Aah, il se sentait bien mieux comme ça hein. C’était rassurant. Il vivrait avec toute sa vie s’il le pouvait. Il n’avait même plus envie de fumer avec tout ça. Magique, totalement. Mais ça ne l’empêche pas d’écouter. Loin de là.

« ▬ Aah ouais. Ca pue la merde.J’suis vraiment désolé pour toi. Ah ouais ? C’tait qui ? Enfin, si ça t’dérange t’es pas obligée de répondre ! Pff, ça veut rien dire ça s’transmet pas forcément. Ouais t’es coincée. Faudrait…Mh, peut-être essayer d’prévenir quelqu’un des forces de l’ordre, mais…Sans qu’ils soient au courant. Foncer tête baissée, çava juste t’appotrer de la erde en plus. Ou…Prévenir Dumbledore. C’serait nettement plus sûr. »

Ce qui avait l plus de sens aussi. Il avait un peu penché la tête vers elle. Il n’arrivait pas à imaginer comment il ferait à sa place et comment il aurait fait pour s’en sortir non plus.

« ▬ Ca a pas dû être facile…Et…Tu vis avec ta mère en attendant ?Fin, sans vouoir être pessimiste, t’es certain qu’il…est vivant ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Jeu 9 Aoû - 22:38

Vicky n’avait pu s’empêcher de sourire à la phrase de Melvyn, pour le fait qu’il la considérait plus qu’une simple élève. Mais elle aussi avec le temps, elle avait appris à le prendre comme un grand-frère, car mine de rien, elle tenait beaucoup à lui aussi. D’ailleurs elle espérait qu’il ne craigne rien à savoir tout ça, elle ne voulait pas lui attirer des ennuis. Mais la Serpentard se disait que ce serait plus intelligent d’en parler à quelqu’un qui était plus âgé qu’elle.

- Oui, et c’est la même pour toi. C’est bête dit comme ça mais parfois j’ai l’impression d’être vraiment une des vôtres, de votre famille je veux dire.

Elle l’avait observé s’emparer d’une sorte de haut de pyjama et sembler le garder précieusement. Oh, ça n’était sûrement pas à lui ça, ou alors ça serait très bizarre. Vicky avait souri d’amusement, c’était mignon tout de même, ils étaient mignons lui et son amoureux, ça se voyait qu’ils tenaient l’un à l’autre. Elle ramena ses jambes à elle afin de s’asseoir en tailleur sur le fauteuil, après avoir retiré ses chaussures, ouais pourquoi pas après tout. Ça la détendrait sûrement un peu plus.

- Elle s’appelait Lyrae. Mais venait d’une famille de sang pur nommée « Nott ». Dans sa descendance il y a eu des moldus, donc c’est pour cela que je suis de sang-mêlé et que le nom n’est pas le même. Concernant à qui en parler, j’avais aussi pensé à Dumbledore, mais le truc c’est que si je lui en parle, mets mon plan en exécution et que .. Je devienne l’une des leurs imaginons, je ne pense pas qu’il m’accepterait de nouveau au château par sécurité. Quoi que… Je ne sais pas du tout en fait.

Vicky semblait toujours réfléchir à comment elle pourrait faire, et avec quelqu’un comme Melvyn, qu’elle pensait loin d’être bête, c’était beaucoup mieux. Puis elle releva les yeux vers lui à sa question, elle ne semblait pas énervée de celle-ci mais … Stressée. Elle avait joint ses mains et jouait avec celles-ci.

- Oui je vis avec ma mère officiellement, mais officieusement je passe les trois quarts de mes vacances à Poudlard. Et pour ce qui est de mon père … Oui, il est vivant j’en ai eu la confirmation par … Des personnes travaillant pour vous-savez-qui.


Ahhh ça non, elle n’en avait absolument parlé à personne de ses contacts extérieurs, elle n’allait pas les dénoncer non plus, juste faire savoir que pour le moment elle avait quelques informations.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Connard au Grand Coeur


402 messages.
Inscrit le 11/07/2015.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: Professeur d'Astronomie
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Ven 24 Aoû - 21:07

Parfois Melvyn se demandait pourquoi il était devenu professeur en fait. Bon, à l’époque, ses motivations étaient différentes aussi. Nettement plus que maintenant. Mais là, il avait une bonne idée de pourquoi. Il ne pouvait pas s’occuper de tous les élèves non plus. Il n’en aurait pas envie en fait. Il ne pourrait pas non plus. S’occuper de tout le monde là. Non. Il ne pourrait pas faire assez attention à tout le monde non plus d’ailleurs. Et ça serait assez triste. Même beaucoup. Donc autant les ignorer en fait. C’était ce qu’il y avait de m i e u x. en tout cas il le pensait eeet rien ne le ferait changer d’avis, non.

« ▬ Eh, je pense bien aussi. J’dirais même que tu l’es.  Een tout cas, t’y es la biienvenue, dès que tu le veux ! »

Bon, il ne pouvait pas parler pour tout le monde, c’était sûr, maiiiis ce n’était pas grave. Il y avait bien pire. Pf. De toute manière ceux qui n’en voudraient pas, étaient justes des cons.Totalement même. Ce n’était pas une grande nouvelle de toute manière. Et il n’avait pas envie d’y penser là tout de suite non plus. C’était beaucoup mieux de rester tranquillement ici dans son lit aaavec le pyjama aussi. Gentil. Puis elle avait prononcé son nom.

« ▬ Lyrae…Nott ? C’est ton…Arrière, arrière grand-mère ? Wouw, c’est pas n’importe quoi. Du tout. Ouais non, si t’en parle à Dumbledore, je pense qu’il sera hors de question que tu rentres là-dedans. ‘Fin, j’sais pas exactement ce qu’il dira et fera, mais je pense pas en tout cas. Il fera tout pour que tu l’sois pas. Ou alors tu risques d’avoir Hilderley aux miches, et ça risque de pas être très drôle. Du tout. »

Bon, ce serait drôle à regarder pour lui, mais rien d’autre hein. Il fronça légèrement les sourcils quelques secondes, avant de tourner sa tête vers elle.

« ▬ Ouais j’vois. T’as d’la chance de pouvoir rester ici ! C’est…déjà une bonne chose. T’es…directement en contact avec eux ? »

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



217 messages.
Inscrit le 16/04/2018.

Feuille de sorcier
Sang: Sang-Mêlé
Année/ Métier: Sixième
Maison: Serpentard



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn Ven 31 Aoû - 0:26

S’asseyant en tailleur, Vicky écoutait avec attention ce que disait Melvyn. Elle était encore fragile psychologiquement à cause de ce qu’elle avait reçu en pleine tronche tout à l’heure, et se disait que c’était bien mieux qu’elle reste ici avec lui, dans son endroit. Elle s’y sentait en sécurité, comme si il était réellement quelqu’un de sa famille, c’était étrange comme sensation, mais pas désagréable, bien au contraire. Elle avait continué de sourire, car ça lui réchauffait le cœur, grandement.

- Merci, c’est gentil.

Elle avait presque envie de pleurer à nouveau, mais on va éviter hein. Et puis avec le sujet suivant, ça allait sûrement lui changer les idées. Il connaissait cette femme qui était de sa famille ? Elle ne savait pas si c’était étonnant ou non, mais .. Spécial le fait qu’il « s’intéresse » à la magie noire. Vicky en savait que peu sur lui tout compte fait. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle allait l’éviter.

- Oui, Lyrae Nott c’est ça. J’avais trouvé des paragraphes sur elle dans un livre et ce qu’elle faisait … Ce n’était vraiment pas n’importe quoi. Quand je posais des questions aux repas de famille je me prenais des vents alors j’ai préféré me renseigner moi-même si tu veux. Quant à ce que je vais faire… Honnêtement j’en ai aucune idée, à part foncer dans le tas plus ou moins, j’ai l’impression que c’est la seule solution, mais hors de question que je le laisse prisonnier des tordus qui le détiennent.

Totalement, elle foncerait dans le tas oui, quitte à affronter Rodolphus, et même ceux qui se dresseraient sur son chemin. Elle n’avait pas peur.. Non, c’était faux. Elle avait complètement la trouille. Mais qui le ferait si elle ne le faisait pas ? Personne. Et elle lui devait bien ça, il était son père tout de même. Par contre, oui peut-être que là elle en avait un peu trop dit. Elle le remarqua en voyant les sourcils de Melvyn se froncer. Elle ramena ses propres jambes pour s’asseoir en tailleur sur le fauteuil

- Plus ou moins. J’ai préféré leur demander directement pour confirmer mes doutes on va dire. Mais je ne participe pas à leurs affaires, tu peux me croire.

C’était ça dont elle avait le plus peur, elle tenait à Melvyn et n’avait pas envie qu’il se méprenne ou qu’il y ait des quiproquos entre eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn

Revenir en haut Aller en bas

L'instinct maternel ? •• PV. Melvyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» MELVYN GRANT (SF)
» LEROY Melvyn ♕ Cold Feet
» #YOLOSWAG2018 - Il est possible qu'il y ait un titre presque normal un jour.
» Primrose † Home isn't a place, it's a feeling

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Tours-