N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mar 25 Sep - 18:39

Une fois n’était pas coutume, Perceval s’était assis sur son lit, plutôt que d’essayer de dormir. Il essayait plus ou moins de lire le premier livre qui s’était trouvé sur sa pile, tout en mordillant un peu ses ongles. Il n’était pas spécialement stressé, mais il avait juste hâte. Hâte que l’heure tourne, et surtout aille plus vite là. Parce qu’ils s’étaient arrangés avec Cenhelm pour se retrouver. C’était plus pratique que de débarquer dans sa salle sans prévenir. Eet sans avoir bu aussi, c’était nettement mieux. Il avait attendu ça toute la journée eet c’était de plus en plus dur d’attendre. Alors il avait pris son mal en patience en regardant sa montre toutes les deux secondes et c’était finalement l’ h e u r e.

Bon, il avait fait attention à ne pas faire trop de bruit en se levant et en sortant du dortoir non plus. Surtout que s’il avait pris la peine de se changer, Perceval ne s’était certaainement pas mis en pyjama non plus. Merci mais non, il n’avait pas non plus envie de ressembler totalement à un plouc en allant rejoindre le professeur en fait. Et plus il descendait les escaliers, plus il accélérait le pas. Tant qu’il ne se faisait pas remarquer hein. Eeet apparemment il était à l’heure, ou un peu en avance, parc qu’il avait vu la porte de la salle de classe s’ouvrir. Eeet en le voyant, il n’avait pas pu s’empêcher d’aller le retrouver et juste d’aller lui faire un câlin. Il en avait juste eu envie, et besoin aussi en même temps. Même s’il n’aimait pas plus le contact que ça, c’était totalement différent avec son aîné. Ca l’apaisait, extrêmement fort. Eeet il avait relevé la tête vers lui pour lui sourire, c’était quand même important.

« ▬ Bonsoir ! J’ai vu que le ciel était assez dégagé, on pourrait…Aller dehors ? Ou n’importe où dans le château en fait. Ce n’est pas grand-chose, mais j’ai toujours des chocogrenouilles si jamais on a faim. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mar 25 Sep - 19:51

Aaaah. Il ne savait pas pourquoi il était toujours aussi content de savoir qu'il allait pouvoir passer un peu de temps avec Perceval. Enfin il ne comprenait pas d'où venait toute cette impatience. Ca n'arrivait que rarement avec d'autres personnes, et jamais avec d'autres élèves. Donc il était un peu sceptique par rapport à lui même. Est-ce que c'était correct, de se comporter de la sorte avec un élève ? Il n'en savait strictement ri e n. Mais pour le moment, ça n'avait l'air de déranger personne, et de ce qu'il pouvait voir, Perceval allait bien. Et c'était totalement le principal, en vrai, et probablement tout ce qui l'importait.

Alors il était assez impatient de le voir arriver. Voir très impatient, il avait préparé des chocolats chauds histoire qu'ils n'aient pas froid. Il faisait assez frais la nuit, donc autant éviter ça. Et dès qu'il l'avait vu arriver, il s'était mis à sourire. Et même s'il ne s'était pas attendu au câlin, il n'avait pas hésité une seule seconde avant de le serrer en retour, et en finissant par lever une main pour lui caresser un peu les cheveux.

« Bonsoir ! Oui, ça serait une très bonne idée, ça peut être agréable. C'est comme tu préfères honnêtement, tant qu'on peut se balader ensemble, ça me va. Ah oui ? Génial ! J'ai préparé des chocolats chauds, ça peut toujours servir aussi ! »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


418 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mar 25 Sep - 20:14

Dormir, c’était important. Extrêmement important que ce soit pour la peau, pour le teint. Un peu pour tout en fait. Et histoire aussi d’avoir les idées bien claires. Mais parfois, il fallait savoir se sacrifier. Et Gilderoy était ce genre de personnes à mettre corps et âme dans quelque chose, et ne pas lâcher. Les potins en l’occurrence. Il y avait quelques bruits de couloirs, peu intéressants pour le moment. Mais Scalovin avait relevé quelque chose d’anormal. Un élève quii ne restait pas dans son dortoir. Que ça arrive une fois ou deux, c’était peu intéressant, mais ça semblait presque systématique. Et il ne smblait pas spécialement le faire les années précédentes. Donc oui, c’était louche et ça valait le coup d’aller voir. Bon, au pire ils rentreraient se coucher. Au moins, il n’était pas tout seul. Le problème, c’était que le blond n’était pas dans le même dortoir. Il avait dû se mettre dans un endroit de la salle commune, où on ne le verrait pas trop vite. Maiiis Fetherstonhaugh numéro 4587 semblait bien trop pressé que pour regarder s’il y avait qui que ce soit. Très bien. Ah. Par contre il y avait Scalovin, ce qui était bien plus intéressant. Ils n’avaient pas trop le temps de s’attarder, vu qu’il ne fallait pas prendre le risque de perdre l’autre là. Qui heureusement, n’était pas allé à l’autre bout du château. Il y avait quoi même au sixième étage. Aah bah il espérait quand même qu’ils n’avaient pas fait tout ce chemn pour qu’il se tape une reten- P a r d o n. Bon, ça pouvait être une technique très bizarre pour échapper à une sanction de faire un câlin à un professeur mais quand même. Oui, non c’était clairement louche. Louche et tout ce dont ils avaient besoin pour un nouvel article en fait.

« ▬ J’en venais presque à regretter de perdre du temps à suivre ça. Mais je ne pensais pas que ce serait aussi intéressant bien que… extrêmement dérangeant et immonde. »

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Rocambolesque pupute


88 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mar 25 Sep - 22:22

Aaaah Scalovin était content. Enfin content, il n'en savait rien. Il était surtout impatient, impatient de voir s'ils allaient faire une découverte importante ce soi, ou non. Il ne savait pas, mais il était absolument certain que ça allait être intéressant. Il espérait du moins, ça serait bien étant donné que Gilderoy et lui prenaient le temps de se balader au milieu des couloirs à suivre un abruti pareil que Fetherstonhaugh. Ils avaient une bonne raison hein, il n'avait qu'à pas sortir du dortoir pratiquement tous les jours. Tous les soirs plutôt. Ca réveillait toujours Scalovin, c'était chiant. Donc bon, il aurait bien voulu savoir la raison de ces réveils chiANTS. Et puis il se fichait d'être vu par un prof, ils ne faisaient queeee tenter de résoudre un problème, pour le bien de tous leurs camarades Serdaigle, peut-être que l'autre con faisait des rituels sataniques touuus les soirs, et il fallait bien l'arrêter hein. Eeeeeh bien honnêtement, il aurait préféré qu'il s'agisse du rituel satanique. Ca aurait été mieux pour ses yeux. Mais soit. Au moins c'était trèèèèès intéressant à savoir.

« Ah, moi aussi.. ! C'est sûr que c'est vachement inattendu eeeet franchement dégueulasse. J'aurais jamais pensé que ça puisse être possible ? Honteux, vriament. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 0:54

Sans doute que Perceval ferait mieux de dormir. Il prêterait plus attention aux cours du lendemain, s’il réussissait à ne pas s’endormir trop tardivement, mais tant pis. Il avait survécu quand il avait fat ça, donc bon. Ca continuerait. Surtout qu’il savait parfaitement que de voir le blond l’aidait aussi pas mal à se sentir mieux. Et ‘il se sentait mieux, il dormait mieux, dooonc ça excusait de se balader la nuit dans les couloirs, totalement. Puis bon, jusqu’ici, il avait réussi à ne jamais  se faire prendre par qui que ce soit et n’avait eu aucune retenue, alors ce n’était pas très grave non plus. Tant qu’il pouvait passer un peu plus de temps avec Cenhelm, ça lui allait. Surtout s’il pouvait lui faire un câlin. Aah, il était plus que bien là.  Il serait même resté des heures comme ça.  Il avait un peu fermé les yeux en sentant sa main dans ses cheveux, mais pas trop longtemps non plus. Il n’avait pas envie de le mettre mal à l’aise.

« ▬ Il y a des chances aussi que ce soit plus calme dehors ! Moi aussi en fait, peu importe l’endroit, ce sera bien tant que vous êtes là !  Ah, vu la température ce sera certainement utile ! Vous…Commencez tôt demain matin ? Je n’aurais pas envie de vous mettre en retard en vous retenant trop longtemps ! »

C’était quand même mieux de se renseigner avant, oui. En attendant il allait peut-être le lâcher, cee serait pas mal aussi, même s c’était pas mal à contre-cœur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 18:21

Il ne savait pas si c'était une très bonne idée, le fait de faire venir Perceval ici aussi souvent. Sans doute que ça le fatiguait le pauvre. Mais en même temps, il n'avait pas l'air mécontent, et Cenhelm ne l'était pas non plus, du tout. C'était cool. Vraiment. C'était pas quelque chose auquel il se serait attendu, lier une amitié du genre avec un élève, mais c'était vraiment une excellente surprise. Il l'appréciait tellement. Et en vrai, il avait eu du mal à le lâcher, il était bien comme ça. Il savait qu'il était un peu trop tactile, mais il devait faire un effort. Ca ne l'empêcherait pas de sourire, ceci dit.

« Bonne idée oui ! C'est tout pareil pour moi ! C'est ce que je me suis dit oui ! Tiens, ça te gardera les mains chaudes. Non, je commence l'après midi, ça va. Tu ne vas pas être fatigué, toi ? Enfin si tu préfères venir dormir ici tu peux tout à fait en fait. J'ai un matelas à part sur lequel je peux dormir, si t'as du mal à dormir en ce moment peut-être que c'est lié à l'endroit même. Enfin c'est pas obligé du tout, mais je viens d'y penser ! »

Il allait peut-être un peu loin en fait. Mais il ne pensait vraiment pas à mal. Il espérait juste qu'il n'allait pas faire peur à Perceval ou quoi .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


418 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 19:17

Gilderoy était tellement sceptique actuellement. Et pas que. Sceptique et spécialement répugné même. C’était pour dire. Ca faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti u ntel mélange même. Il allait lui falloir des jours pour oubler ce qu’il avait vu et ce qu’il était en train de voir même. Enfin. Il n’oublierait jamais, mais avec un peu de chance, il n’aurait plus les détails en tête. Enfin. Jusque maintenant, ça allait encore, mais si ça se trouvait, ils n’allaient pas en rester là. T il ne faudrait pas s’étonner si le blond partait en hurlant. Très rapidement. Avec un peu de chance, ça rameuterait des gens, et ils se feraient v i r e r. si seulement. C’était un très bon plan en fait ça actuellement. Mais pas très intelligent. Alors il allait éviter. Sauf si Scalovin avait envie de le faire aussi.

« ▬ T o t a l e m e n t. Je ne sais même pas lequel des deux me répugne le plus très sincèrement. Mais on…On ne devrait pas prévenir quelqu’un même ou une association ? Parce qu’ils ont quoi… 15 ans d’écart ? Et je veux bien qu’on ne respecte pas totalement le règlement, mais l à. Ce n’est même plus juste histoire de se revoir. C’est de passer l’entièreté de la nuit dans sa chambre. »

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Rocambolesque pupute


88 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 21:09

C'était vraiment dégueulasse. Il avait du mal à réaliser, oui. Il aurait préféré ne jamais réaliser, même. Il savait qu'il y avait des dérangés dans ce château, mais là c'était un nouveau record. Il irait presque les féliciter, oui. Presque. Parce qu'il n'avait absolument aucune envie de s'approcher de ces choses. Nooon m e r c i. Non mais nON. C'était de pire en p i r e. Une immondice. Il détestait çaaa. Il en avait eu un haut-le-cœur. C'était tellement immoooonde putain. Oui, il jugeait, fortement. Il n'avait même jamais autant jugé, il avait l'impression.

« ...Je sais pas, mais c'est juste dégueulasse.. ! Je pense quand même que le plus à blamer c'est Darcy, c'est le plus âgé et normalement le plus mature des autres, il se rend pertinemment compte de ce qu'il fait alors que l'autre là ooon peut peut-être lui laisser le bénéfice du doute. Il est censé être intelligent, en plus. On devrait ouais, mais je sais pas qui.. Ouais, au moins. Immonde. C'est ça, y a des limites oh. Mais oUI. Ca va pas du tout. J'aime pas çaaa. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 21:58

Perceval n’arrêtait plus de sourire c’était assez incroyable. Eeet il ne pouvait plus non plus le lâcher du regard. Il avait un peu l’impression de s’y perdre, mais c’était vraiment agréable. Beaucoup trop agréable. Il se sentirait presque mal de se sentir aussi bien. Mais non. Il allait profiter. Même s’il avait déjà envie de lui refaire un câlin maintenant, bravo. Maiiis il allait faire en sorte de ne pas trop s’éloigner de lui. De toute manière à cette heure-ci personne ne les verrait. Et ça n’avait pas non plus l’air de déranger Cenhelm. C’était vraiment con, mais juste frôler ses doigts là, ça le mettait de trop bonne humeur. Bon, il avait dû bouger ses mains pour pouvoir prendre le chocolat chaud.

« ▬ Aah, ça risque d’être compliqué pour trouver un bon endroit ! Merci beaucoup ! Vous les avez fait vous-même ? Oh ça va alors ! Mh, j’ai juste deux heures de cours en début d’après-midi, ça devrait aller aussi ! A-Avec plaisir ! Enfin si..Ca ne vous dérange vraiment pas ! Je ne voudrais pas non plus…nuire à votre sommeil. O-Oui, c’est bien possible ! Enfin, je…me sens toujours mieux près de vous, alors je ne vois pas pourquoi ça…Changerait. Mais je peux prendre le matelas, vous faites déjà bien assez pour moi ! »

Il ne s’était pas du tout attendu à la proposition, non, maiiis elle ne le dérangeait vraiment pas. Du tout. Il avait l’impression d’être un gamin là, à être aussi impatient d’un coup. Eeet à aller lui embrasser la joue aussi pour le remercier, mais c’était nettement mieux que des paroles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 23:11

Il était tout souriant, et content. Vraiment trop content. Juste de se trouver en compagnie de Perceval. De lui sourire, de lui parler, tout ça. Juste être avec lui, ça ne cessait de le rendre heureux et de bonne humeur. C'était génial, ça. C'était spécial, et génial, et perturbant. Maiiis génial oui. Il ne savait plus trop quoi en penser, à force. Et oui, on pouvait le considérer comme un peu perdu. Mais bon. Il préférait pour le moment simplement profiter de ce moment ui était assez heureux, on pouvait le dire.

« Je pense oui ! Mais on devrait survivre. Et trouver, surtout. De rien ! Oui, c'est pas bien compliqué en soi. Ca va, effectivement ! Tant que tu te sens bien et que t'es pas crevé. Une grasse matinée est même envisageable ! Ca ne me dérange absolument pas ! Et j'ai le sommeil très lourd honnêtement. Ce qui est pas plus mal. Je pourrais même dormir sur de la pierre froide que ça ne me dérangerait absolument pas, je pense. Ca vaut le coup de tester, je pense. Nooon non ! Déjà que je te fais changer de pièce pour dormir, je vais pas te forcer à dormir sur un matelas au sol non. Le lit est confortable, tu le mérites bien ! »

Mais oui, eh. Par contre il ne savait pas si lui méritait ce bisou sur la joue, mais il s'était bien vite rendu compte que c'était agréable en effet, et ça l'avait fait sourire. Il s'était dit que lui pouvait se permettre de lever une main pour lui caresser un peu la joue, du coup. Tout doux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ravissant cireur de pompes


418 messages.
Inscrit le 02/10/2014.

Feuille de sorcier
Sang: Mêlé
Année/ Métier: 4 ème
Maison: Serdaigle



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Mer 26 Sep - 23:31

C’était beaucoup trop perturbant en fait ce qui se passait là. Peut-être que Gilderoy était en train de rêver en fait. De cauchemarder plutôt. Ce serait nettement plus juste. Mais il savait bien qu’il ne pourrait pas imaginer des trucs pareils en fait. Comme quoi l’humanité le désolait toujours de plus en plus. C’était assez incroyable. Et effrayant en même temps. Il fallait croire aussi que cette école avait un énorme problème en fait. Parce que bon, pour contenir des gens comme ça là, c’est quee quelque chose ne tournait pas rond hors de la magie. Enfin, il faudrait qu’il essaye de ne pas trop grimacer en fait, après ça lui ferait plein de rides là, et il serait bien m o c h e. Et le blond était tout sauf moche. Et il ne le serait jamais d’ailleurs.

« ▬ Même…Pire que ça. Enfin, je pensais que ce serait juste possible dans des mauvais livre ou autre. …Vu comme ça, oui, totalement. Je n’aurais jamais pensé ça de lui. Enfin, il était platement normal et ça m’allait totalement. Oui, comme quoi c’était bien censé. Ou on l’a juste qualifié comme tel parce qu’il avait des points mirobolants en métamorphose, sans blague. Mh, oui. On risquerait de ne même pas nous croire en fait. Moi non p l u s. J’aurais presque envie de prévenir Dumbledore, si seulement j’avais le mot de passe pour sa gargouille là. »

_________________




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://accio-maraudeurs.forumgratuit.be

avatar

Rocambolesque pupute


88 messages.
Inscrit le 11/08/2016.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 0:07

Non mais c'était absolumennt de pire en pire. Ils se croyaient mignons, là ? Ils étaient contents ? Parce que Scalovin ne l'était pas du tout, lui. Et il avait bien l'impression que c'était un peu plus important que le bonheur de ces deux atrocités là. Il en avait même la certitude oui. Donc bon. Il irait peut-être lui dire en face, un jour. Mais pas maintenant. Il ne pouvait pas détourner les yeux de la scène qui se déroulait sous ses yeux. C'était une sorte de fascination très morbide, en fait. Très très morbide oui.

« Oui. Je ne sais pas comment c'est possible, mais oui. Moi aussi, clairement ! Oui hein ? Moi non plus, ça me dégoûte. Oui, c'était parfait comme ça honnêtement ! Maintenant ça va plus du tout. Ouais. Ah bah ça expliquerait bien des choses. Dégueulasse, vraiment. Non, en fait. Mais c'est super grave quoi, on peut pas rester les bras croisés à rien faire.. On devrait trouver un moyen, ouais. Je suis plus ou moins sûr qu'il nous croirait lui, si on fait preuve de bonne foi. »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 0:23

S’il le pouvait, le Serdaigle était quasiment certain qu’il arrêterait de dormir pour passer plus de temps en compagnie de l’enseignant. Enfin, plus de temps en paix, comme maintenant. Parce qu’il se voyait assez mal en cours commencer à se mettre juste à côté de lui ouu de commencer à le fixer. Enfin, il devait bien le regarder quand il parlait oui, il en profitait un peu au passage, mais ce n’était pas vraiment la même chose. Et puis le blond semblait aussi content de passer un moment comme ça, alors tout était parfait. Ou presque. Ca le serait s’il ne se sentait pas légèrement coupable de s’enjailler autant de passer du temps avec lui.

« ▬ Je pense bien ! Enfin après, ça ne me dérange pas de rester ici non plus en fait. C’est vrai, mais il faut quand même prendre le temps ! Aah oui, et de toute manière je ne dors pas spécialement beaucoup non plus, je me rattrape le dimanche. C’est vrai que vus nos horaires, ça peut être pas mal ! Ah oui ? Ca doit être assez pratique ! On va quand même éviter ce serait mieux pour votre dos aussi. Je pense aussi, surtout s’il y a la place. Aah, mais ce n’est pas du tout contraignant de changer de pièce ! Mais vous aussi ! C’est votre lit quand même ! »

O u i. Et il s’incrusterait déjà dans sa chambre. Mais au fond, même s’il était au pied de son lit, sans rien, ça lui suffirait aussi et il était certain qu’il dormirait mieux. Suuurtout s’il lui caressait la joue comme ça avant. AaAh, c’était beaucoup trop agréable. Il avait encore un peu plus souri, avant dee lui refaire un câlin en faisant attention de ne pas lui renverser de chocolat chaud dessus en fait. Eeet un câlin plus long aussi en fait. C’était clairement m i e u x que tout le reste, surtout s’il pouvait poser sa tête sur son épaule comme ça. Paaarce que en la penchant, il arrivait même à le voir, magique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 11:22

C'était tellement.. Juste chouette, qu'il y ait des personnes aussi géniales, adolescents ou non, que Perceval. A y réfléchir, c'était bien le seul à être aussi bien. Voilà. Il l'aimait vraiment beaucoup. Et il voulait juste passer encore plus de temps avec lui. Toujours plus, en fait. Du temps comme actuellement, où ils pouvaient être juste à deux, à discuter tranquillement. C'était bien. Et relaxant.

« Moi non plus, en fait. Si on s'installe assez bien ça peut totalement aller. Oui ! Ah oui ? Tant mieux en fait, comme ça tu peux faire plus de choses le matin. Mais oui, en effet ! Oui, assez, au moins je suis certain de pas être dérangé par quoi que ce soit. Mais non ! Il va très bien mon dos, je t'assure. Oui mais quand même ! Vu que c'est exceptionnel, autant que t'en tires un bon souvenir. »

Bah oui. C'était logique quand mÊME. Et il ne céderait absolument pas. Et il était têtu, hein. Maiiis c'est vrai qu'il aimait beaucoup les câlins, serait-ce une technique de corruption pour le convaincre ? Même qsi c'était le cas, ça ne le dérangeait pas, il acceptait le câlin avec une très grande joie. Et il pouvait lui sourire, aussi. Il l'aurait bien porté, comme ça sans raison. Mais avec les tasses, il allait peut-être éviter.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 12:36

Franchement, Perceval avait vraiment cru que cette année serait vraiment nulle. Après tout, elle était vraiment mal partie. Elle continuait d’être assez nulle en vrai. Parce que bon, en dehors des cours de métamorphose et des moments qu’il pouvait passer comme celui-ci. Il était tellement c o n t e n t. Et franchement il ne savait pas ce qu’il aurait pu faire sans lui. Pas grand-chose, non. Donc il essayait ‘en profiter le plus possible. Parce qu’on ne savait jamais ce qui pouvait arriver. Peut-être qu’il allait devoir partir du jour en lendemain pour une raison q u e l c o n q u e.

« ▬ Ah oui, c’est pas faux ! Enfin, surtout qu’ici on aurait tout à notre portée en fait c’est assez pratique. Même ouvrir en grand la fenêtre et s’installer sur le rebord ! Bon après je ne sais pas s’il est assez large pour ça mais…Voilà. Oui ! Après je préfère traîner au lit plutôt que d’être vraiment actif aussi. Enfin, j’en profite souvent pour finir des dissertations ou autre. C’est pas ce qu’il y a de plus pratique pour écrire, mais en faisant un minimum attention, ça va. C’est sûr ! Mais du coup c’est plus dur pour se réveiller non ? Pour le moment, oui mais il vaut mieux que ça continue doonc, le matelas me conviendra très bien. J’en aurai un très très bon souvenir aussi. »

Tootalement. En fait, dormir ici dans ses bras, ça lui conviendrait encore mieux, même s’ils étaient debout. Maiiis. Il n’allait pas le lui dire non plus. Ca serait assez malvenu et franchement bizarre aussi. Mais cette fois-ci il avait encore moins envie de le lâcher. Mais il n’avait pas l’impression de devoir le faire. Il avait un peu soupiré een continuant de sourire.

« ▬ Vous savez…enfin, je ne sais pas si je devrais le dire, mais…Ces rêves que je faisais, et…Fais,…Vous étiez dedans en fait. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 13:45

Il était certain qu'ils ne devraient pas autant traîner ensemble, que c'était pas commun. Mais il s'en foutait. Il était certain qu'ils étaient tous les deux bien contents comme ça, et personne n'était au courant de toute façon. Donc ça ne pouvait déranger personne, voilà. Et au pire, c'était pas trop important l'avis des au- Oui bon, faudrait pas u'ils se méprennent non plus, en fait. Mais voilà.

« Eh oui ! Totalement oui. Ca serait super sympa, on peut essayer ! Je pense, oui, on pourra voir ! Aaha je comprend, j'aime bien rester au lit aussi ! Sous la couette, à pas faire grand chose. Juste à être bien. C'est plutôt malin, quand même ! Unnn peu oui, dud coup j'essaie de me réveiller le plus tôt possible, comme ça si je me rendors y a pas trop de soucis ! Ouiiii mais quand même, je préfère que tu dormes vraiment bien ! Mais pas autant, oh. Sinon, je t'attaches au lit hein. »

Ou pas, ça serait pas très gentil. Mais ça l'avait un peu fait rire, et il l'avait serré un peu plus.

« ..C'est vrai ? Ahh, c'est flatteur ceci dit, ça peut arriv- C'est quel genre de rêve, en fait ? »


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 14:24

Il se demandait quand même pourquoi il n’avait pas essayé de se rapprocher de lui avant, c’était un peu ridicule. Parce qu’il savait que c’était une personne sympa quand même. Ce n’était pas difficile à deviner non plus. Mais il était quand même content d’avoir fini par se rapprocher de lui quand même. Trèès content. Maintenant le problème c’était qu’il voulait le voir quasiment tout le temps. A n’importe quel moment de la journée même. Ouu de la nuit, mais la nuit, il avait l’occasion de le voir généralement. Comme maintenant.

« ▬  Oui ! En plus on ne risquerait pas trop d’attraper froid, parce qu’on pourrait rentrer quand bon nous semble. Mais oui c’est tellement confortable, c’est même le meilleur endroit du monde je pense. Surtout le matin, quand c’est encore bien chaud. Ah oui ? C’est assez confortable aussi ça, de se réveiller bien plus tôt et de pouvoir encore dormir ! Je vous assure que j’y dormirai bien. Ooh, vous pouvez essayer, mais il faudrait déjà arriver ààà me mettre plus loin que votre matelas ! »

Aah bah oui. Il était déterminé à y rester dès qu’il le verrait. AaAh, pourquoi il avait parlé de ça en fait. Parce qu’il avait l’impression sinon de lui cacher quelque chose. Ou de lui mentir en quelque sorte et il n’en avait pas la moindre envie. Bon il allait le serrer un peu plus aussi en se forçant à respirer calmement.

« ▬ O-oui. E-enfin ce n’est pas…Systématique non plus m-mais…Je…hrm. Généralement on y est…plutôt proches. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 15:26

C'était quand même une bonne soirée, hein. Une excellente soirée, même s'ils n'avaient pas encore fait grand chose. C'était bon signe, en soi. Très bon signe. Il était certain que s'ils continuaient de se voir aussi régulièrement, ils allaient pouvoir faire plein de trucs cools en fait. Et c'était tant mieux. Il avait envie de faire plein de trucs, d'apprendre à encore mieux le connaître, parce que c'était un garçon chouette. Vraiment.

«  Exactement ! Et puis même si on a froid, on peut prendre une couverture à mettre sur nos épaules. Oui, je trouve aussi ! Oooh oui, encore plus en hiver. Oui ! Pouvoir un peu profiter du lit. Mais non, pas autant que si tu dors dans le lit ! Il est m a g i q u e. Eh bah j'essaierai, oui ! Et j'y arriverai trèèès certainement. »

Eh oui, il pouvait se montrer très convaincant quand il le voulait, et pour le moment il était sûr de le vouloir. Et il voulait aussi en savoir un peu plus sur ce rêve. Ca l'intriguait, beaucoup. Et il était un peu confus, oui.

«  Ah oui.. ? Je vois.. Et ils sont plutôt agréables ces rêves, ou ça tient plus du cauchemar.. ? Parce que j'ai envie de dire, si c'est agréable, autant que je fasse ce que je peux pour t'aider à le réaliser, en fait. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 16:01

Il avait tellement envie de rester là, toute sa vie. Même juste à le regarder. Perceval avait l’impression qu’il était plus beau à chaque seconde. C’était assez incroyable. Ou alors il était bigleux au point de ne pas le remarquer pleinement du premier coup. C’était possible aussi, mais c serait vraiment triste. Enfin, du coup ça faisait plutôt une bonne surprise à chaque fois, oui. Et ça le faisait sourire aussi à chaque fois, de plus en plus. Un jour il allait finir par se faire mal. Tant pis, il serait content.

« ▬ Oui voilà ! C’est vraiment parfait en fait. Comme quoi, il ne faut pas chercher toujours très loin ! Oui ! C’est sûr qu’en été c’est un peu plus difficile. Enfin, le lit reste toujours très confortable.  Ouii, justement, s’il est magique vous le méritez totalement.  Ah oui ? Je ne serais pas si sûr à votre place ! Je ne vais pas non plus me laisser faire si facilement. »

Du t o u t. Bon après, sûrement que Cenhelm avait une force physique supérieur à la sienne, oui, mais b o n. Ce n’était pas pour ça qu’il fallait perdre tout de suite espoir. Bon par contre il avait perdu espoir en sa capacité de…Il ne svait même pas quoi exactement, mais il était certainement en train de foutre en l’air leur relation. Bien. Bieeen.  Aah, il n’arrêtait plus de rougir non plus. Et sentait très bien son cœur battre beaucoup trop rapidement.

« ▬ P-plutôt…Agréables oui. Mais…Je…Ne sais pas trop comment le dire, c’est…Je suis désolé, tellement désolé. Je ne voulais pas spécialement en parler mais…Je me sens mal aussi de…ne rien dire. On…On s’embrassait ou…D-Désolé, v-vous n’avez sûrement pas besoin de ça, encore moins d’un adolescent collant et stupide à ce point. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 17:43

Cenhelm devait avouer que depuis quelques jours, voir semaines, il n'avait plus trop d'intérêt pour les interactions sociales autres que celles qu'il pouvait avoir avec Perceval. Il ne savait même pas comment ça se faisait, il n'avait jamais réagi de cette manière. C'était surprenant, oui. Mais pas en mal du tout.

« Je trouve aussi, tellement queee c'est louche. Exactement. Oui, c'est un peu embêtant ça, mais l'hiver approche dooonc je pense plus trop ! Oui, clairement. Toujours. Mais non, il t'ira mieux à toi ! Sinon, on le coupe en deux et puis voilà. Ahhh je te crois, t'as l'air déterminé ! »

C'était bien La détermination, ça aidait toujours. Enfin presque toujours. Mais là, même la détermination ne pourra rieeen pour lui. Parce que Cenhelm comptait clairement lui céder son lit oui. Mais là, ce n'était pas encore la question. Il était vraiment plus que surpris d'entendre tout ça. C'était honnêtement pas quelque chose auquel il s'attendait eeet ça l'avait presque fait arrêter de respirer.

« Ehh, ne t'inquiètes pas. T'y peux rien. J-Je vois, oui . Ehh, dis pas ça. T'es parfait, d'accord ? »

Il ne savait pas trop ce qu'il faisait. Mais il l'avait regardé, en souriant un peu, et en réfléchissant. Pas trop longtemps, non plus, il avait l'air bien assez stressé comme ça, il ne voulait pas en rajouter. Mais il l'avait embrassé du coup, oui. Vraiment légèrement au début, mais il s'était dit que c'était un peu nul et qu'il pouvait au moins y mettre plus d'entrain, parce qu'il en avait. Et qu'il finissait par ne plus trop penser aux conséquences de ce qu'il faisait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 20:09

Perceval n’avait plus du tout sommeil d’un coup. Enfin. Il n’avait pas vraiment eu sommeil depuis qu’il savait qu’ils allaient pouvoir se voir. Ca lui retomberait dessus, oui. Mais tant pis. Il serait content. C’était le principal. En même temps il était nettement plus intéressant que qui que ce soit dans cette école, élève et professeurs confondus. Que tout le monde en fait. Il n’appréciait pas vraiment parler en général. Parce que les gens étaient cons. Ou stupides. Ouuu naïfs. Il ne savait pas trop, mais c’était énervant.  Enfin, du coup il profitait encore mieux des moments avec Cenhelm.

« ▬ Oui, assez ! Maiiis on ne pourra pas savoir si c’est louche ou non tant qu’on aura pas essayé ! C’eeeest vrai ! C’est tellement plus agréable comme saison. Non, non, j’insiste, vous le prendrez ! Aah, mais ce sera nettement moins confortable comme ça ! Mais on pourrait échanger, une nuit sur deux ! Mh, il parait que je peux être têtu, mais je crois que c’est aussi votre cas, alors ça ne va pas être facile ! »

Duuu tout, mais il n’aimait pas spécialement quand c’était facile. Sinon iiil n’en serait pas là sûrement.  C’était un sport de haut niveau, de se compliquer la vie. Eeeet il réussissait plutôt bien il semblerait. Pourquoi il n’avait pas pu se taire tout simplement. Ou juste mentir, ça ne le dérangeait pas habituellement. Mais avec lui, ça ne passait pas du tout.  Parce qu’il était spécial. Pas qu’un peu. Il commençait à mieux le comprendre de jour en jour mais bon. C’était un peu délicat. Même beaucoup. Eeet de sa main libre, il avait un peu serré la chemise de son ainé, dans son dos. C’était peut-être les dernières secondes qu’il pouvait passer aussi proche de lui.  Profiter de sa chaleur aussi. Tout. Tout ce qui le rassurait dernièrement. Il s’était un peu mordu la lèvre.

« ▬ J’ai…J’ai cru que c’était juste…Une passe, mais faut que j’arrête de…fermer les yeux. Mais…Ca, plus…tout le reste. Je…Le pense pas spécialement, mais ça…me fait vraiment plaisir de…l’entendre. »

Beaucoup trop même, il avait l’impression que touut l’intérieur de son corps s’était réchauffé. Et spécialement son visage. Mais il n’avait pas pu s’empêcher de le regarder. Bon, légèrement honteux quand même. Mais il ne s’était vraiment pas attendu à le voir se rapprocher. Son cœur s’était arrêté en sentant ses lèvres contre les siennes. Il avait un peu fermé les yeux avant de se détendre totalement. C’était extrêmement agréable en fait, et nettement plus différent que dans ses rêves aussi. Il avait juste arrêté de réfléchir, pour pouvoir l’embrasser aussi, le lui rendre eeet se mettre le plus possible contre lui en fait. Juuste oublier le reste et juste faire attention à lui, à eux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Jeu 27 Sep - 22:34

Ils pourraient presque danser, s'ils continuaient de se tenir comme ça. Et ça ne le dérangerait même pas. Même s'il ne savait absolument pas danser, en fait. Mais vraiment pas, hein. Il ne savait même pas, alors qu'il s'entraînait souvent pour ne pas avoir l'air ridicule en cas de besoin. Et on finissait toujours par avoir besoin de danser à Poudlard, il l'avait bien compris.

« C'est pas faux du tout ça ! Je trouve aussi. Tout y est teeellement mieux, et plus beau en plus. Non non ! C'est bien trop pour moi, je saurais pas dormir si je te sais sur le matelas. Et ça serait terrible. Mais oui, ça pourrait être bien ça comme compromis. Je vois ça, on se ressemble sur ce point ! Ca risque d'être un combat bien long ! »

Très très long, oui. Parce qu'il ne comptait certainement pas abandonner avant de voir Perceval dans son lit, bien endormi. Mais pour le moment, il n'y pensait plus vraiment. Il pensait surtout à Perceval lui-même, qui n'avait pas l'air d'aller super bien en fait. Aaah, ça lui faisait mal au coeur, le pauvre, il méritait pas ça.

«  Je comprend c'est... Vraiment pas de ta faute tu sais... Merci de me le dire, c'est toujours mieux de savoir. Je.. Suis certain que je pourrais avoir ce genre de rêves aussi. J'ai juste.. Un peu d'appréhension face à ce que certains pourraient dire si ça se savait mais en même temps j'ai juste pas envie d'y penser.. »

Non. Clairement pas. Il préférait profiter de ce à quoi ils avaient droit juste là maintenant, il ne savait pas s'ils pourraient à nouveau profiter d'un moment pareil. Il en avait eu envie, de ce baiser. Et la seule raison pour laquelle il ne l'avait pas embrassé avant, c'était qu'il avait été absolument certain qu'il ferait fuir Perceval. Et ça aurait été compréhensible, oui. Il s'était trouvé absolument répugnant, pendant ces derniers temps. Répugnant et totalement stupide. Eh bien actuellement, il n'en n'avait plus grand chose à faire. Il était juste étonnamment heureux de ce baiser, et n'avait juste aucune envie de le stopper. Peut-être bien pour ça qu'il avait levé une main pour caresser sa nuque, doucement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Ven 28 Sep - 0:49

Pourquoi il était aussi bien ici. Il se le demandait parfois, maiiiis est-ce qu’il y avait vraiment une réponse. Peut-être pas. Mais il oubliait un peu tout là. Et se focalisait sur ce qu’il y avait de bien.  S’il pouvait faire ça tout le temps, ça serait pas mal. Maiiiis difficile. Il n’avait pas d’aussi belle motivation non plus, alors bon. A quoi bon faire des efforts s’il n’y avait rien en retour aussi. Ici il avait absolument tout ce dont il avait besoin dans la vie.

« ▬ Oui totalement ! Enfin, pendant l’automne aussi, surtout avec toutes les couleurs qu’il peut y avoir. Enfin, chaque saison a ses points positifs en fait. Eeet je pense ne pas pouvoir dormir non plus si je vous sais sur le matelas alors que je suis en train de profiter de votre lit. Oui, je trouve aussi ! Comme ça, tout le monde pourra profiter des deux. Je crains aussi ! En même temps, l’enjeu n’est pas rien non plus. »

Hors de question de le laisser dormir sur ce matelas trop longtemps en fait. Parce qu’il ne voulait pas qu’il sacrifie quoique ce soit pour lui hein. Hors de q u e s t i o n. Il voulait qu’il se sente bien en fait. Au lieu d’être égoïste et de déballer tout là. Mais il était compréhensif. C’était assez incroyable. Même plus que ça. Et il se sentait un peu moins con. Moins con et plus léger de le lui dire aussi.

« ▬ Merci…d’être toujours là. J-je pense oui, de toute manière ça…n’aurait pas servi à grand-chose de le garder pour moi. C-C’est vrai ? J’avas surtout peur que…Vous ne partiez, ou que vous ne…soyez dégoûté. Je me…fiche totalement des autres. La seule personne qui m’importe c’est vous. »

De toute manière, ça ne regardait personne d’autre non plus en fait.  Et il ferait en sorte pour que ce moment dure le plus longtemps possible. Il avait frissonné en sentant sa main sur sa nuque, en même temps qu’il avait senti quelques-uns de ses cheveux se dresser. Il avait un peu penché la tête, encore plus déterminé à continuer de l’embrasser, en lui caressant le dos de sa main libre.Bon, il avait par s’y accrocher du bout des ongles, jute pour s’assurer qu’il était encore là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Ven 28 Sep - 20:44

Il n'aurait pas pensé qu'il puisse se permettre d'agir de manière aussi familière et amicale avec un élève. Vraiment pas. Mais comme quoi, la vie pouvait toujours se montrer surprenante, même quand on ne s'y attendait pas. Et il ne s'y était absolument pas attendu. Mais il était content oui, c'est certain.

« Oui, c'est très joli aussi ! Pas faux, mais je préfère quand même ces deux là. Maiiis si, tu dormiras très bien. Ca serait la bonne chose à faire, mais je préfère quand même que ce soit toi qui qcommence à y dormir ! C'est certain ! On risque bien d'y passer la soirée ! »

Ahhh oui, il en était plus que capable ! Même si du coup il avait d'autres préoccupations, il n'oubliait certainement pas non. Il se sentait réellement perplexe, oui. Enfin pas parce qu'il ne comprenait pas, mais plutôt parce qu'en sachant ses propres sentiments, il ne savait pas trop comment réagir à quoi que ce soit, si ce n'était en n'écoutant pas son cerveau.

« Je t'en prie, c'est vraiment normal. Oui oui, c'est certain.. ! Oui.. Ah non, certainement pas ! C-C'est surtout moi qui me dégoûte depuis un certain temps.. Mais ce n'est pas de ta faute. Moi aussi, complètement, mais on ne sait jamais les problèmes qu'on peut avoir.. Merci beaucoup. Tu compte aussi énormément pour moi. Vraiment énormément. »

Beaucoup trop, et il n'avait aucune envie de le perdre d'une manière ou d'une autre. De plus, il avait l'impression que c'était le meilleur baiser qu'il ait eu la chance de vivre, sans rire. Et il était tellement bien, là. Et il avait juste un peu soupiré, avant de lâcher ses lèvres. Ils devaient bien respirer, en effet. Mais ça ne l'avait pas empêché de le regarder, en souriant un peu, et en déplaçant sa main vers sa joue pour la caresser. Et au final, il s'était décidé à l'embrasser une nouvelle fois, plus courtement. Mais il voulait vraiment continuer de l'embrasser et de le tenir contre lui, en fait. Probablement qu'il se calmerait hein, mais il avait juste besoin d'être avec lui.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Ven 28 Sep - 22:00

Très sincèrement, Perceval ne savait pas vraiment comment on pouvait se sentir aussi bien en présence de quelqu’un. Il avait pris l’habitude de se sentir bien en étant juste avec lui-même. En lisant un livre ou autre. Mais certainement pas entouré. Il ne savait même plus exactement ce qui l’avait attiré, et poussé à connaître Cenhelm, mais il était vraiment content de l’avoir fait eet surtout de continuer à le faire. Parce que rien ne pourrait l’arrêter, il en était certain.

« ▬ Oui ! Je comprends, le printemps, avec tout le pollen, ça peut être aussi assez invivable. Bien que joli aussi. Non, non, certainement pas en sachant que je vous aurais pris votre lit ! Ou alors, on peut tirer au sort, ce sera peut-être mieux, comme ça, peersonne ne discutera. Et on aura plus de temps pour discuter aussi ! »

Aah, il n’avait pas très envie non plus de se disputer avec lui trop longtemps, même si ça restait bon enfant. En même temps, il voyait mal comment ça pourrait aller vraiment mal en fait, surtout maintenant. Bon si en fait. S’il avait pris peur ou quoique ce soit. Là, il ne savait pas ce qu’il aurait fait non plus. Peut-être fuir dans son lit et ne jamais en ressortir. C’était ce qu’il y aurait eu de mieux. Bon, c’était quand même nettement mieux maintenant. Il avait un peu soupiré eeet souri surtout.

« ▬ C-Ca…Me rassure, beaucoup. Je n’avais pas vraiment…Envisagé que ça puisse vous aller en fait. P-Pourquoi ? Enfin, si c-c’est pas trop indiscret. Enfin ça…ne les regarde pas et…des problèmes pour…être heureux ? Très clairement je ne l’ai…jamais autant été. Je sais que ce n’est pas…Commun, mais je m’en fous. Totalement. Moi…aussi. C’est assez…Incroyable, je crois bien que ça ne m’est jamais arrivé. »

Certain même. Surtout depuis qu’il pouvait l’embrasser en fait. C’était juste mieux que tout. Il avait l’impression que le temps s’était arrêté. Si seulement ça pouvait être le cas. Il avait eu du mal à lâcher ses lèvres, maiiis il le fallait bien. Le brun avait en tout cas gardé sa tête le plus proche possible de la sienne, en souriant en sentant le contact de sa main. C’était rassurant, chaud et doux. Eet il avait encore plus souri face aux second baiser, tout aussi agréable que le premier. Il avait un peu fermé les yeux, avant de frotter doucement son nez contre le sien. C’était très bien aussi. Il n’avait aucune idée de ce qui allait s passer, ne serait-ce que le lendemain, mais il voulait profiter le plus possible.

« ▬ Du coup, ça règle le problème du matelas aussi ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Revenir en haut Aller en bas

Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Notice sur l'organisation des fouines
» Je fouine, tu fouines, il... Ft Olivia
» Cenhelm ϟ And I wish you could have let me know
» Association de fouines-merde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Sixième Etage :: Cours de Métamorphose-