N'attendez plus, rejoignez les Maraudeurs pour leur cinquième année à Poudlard!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Ven 28 Sep - 22:55

Il espérait que ça pourrait durer longtemps en fait, leur relation particulière. Il l'appréciait particulièrement, eeeet en vrai, si ça pouvait durer jusqu'après que Perceval soit parti de Poudlard, ça serait vraiment bien.

« Oui, ça l'est.. ! Ca s'est amélioré avec le temps, mais quand j'étais jeune c'était la pire des saisons pour moi ! Je ne voyais pas grand chose pour tout t'avouer. Mais je suis tout à fait d'accord pour que vous le preniez, je vous force même à le prendre ! Ahh c'est possible aussi ça. Et ça serait mieux oui ! J'aime vraiment bien discuter avec vous. »

Et de tout, oui. Même de ça, actuellement. C'était juste inattendu, mais il était heureux d'en parler. Il valait mieux parler de tout ce qui était lourd à garder pour soi, en fait. Il était content que Perceval lui en ai parlé en fait. C'était sans doute preuve de la confiance qu'il avait pour lui, et c'était touchant, voilà.

« Tant mieux ! Je comprend, c'était plutôt pareil pour moi.. Parce que j'ai absolument jamais entendu parler d'un professeur qui commençait à avoir des sentiments pour un de ses élèves.. Enfin je veux dire, je sais très bien que... Que je t'aime, et je culpabilise un peu, j'ai l'impression que je peux pas et qu'à ton âge ça serait profiter de toi et tu mérites quand même mieux.. Non, à nous deux on n'aurait aucun problèmes, mais les autres risquent d'en voir s'ils sont au courant. J'ai envie de dire, tant que tu est heureux, ça me va totalement. Moi non plus, jamais.. C'est assez surprenant, mais pas dans le mauvais sens du terme. »

Certainement pas non. Surtout depuis ce baiser qui avait carrément fini de le convaincre, en fait. Enfin il l'était déjà avant, mais c'était vraiment agréable, il pouvait pas le nier non. Mais c'était tout aussi agréable de le regarder en souriant. Et de lui caresser la joue. Et puis il était tout mignon son neZ. Il avait ri, et l'avait juste serré un peu plus fort avant de l'entraîner vers la chambre où se trouvait le matelas en question, ça serait plus confortable sans doute.

«  Je pense bien oui ! Au moins, on a reglé ça plutôt rapidement.. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Sam 29 Sep - 2:11

Pourquoi il ne pouvait pas juste arrêter ses études et rester là. Ou juste en fait, ne plus être son élève, parce que bon, ce serait un peu plus pratique pour aller le voir quand il le voulait sans se soucier des horaires ou même des autres. Ou alors il continuait de ne pas y penser et ça passerait très bien aussi.

« ▬ Vous avez des allergies ?  Ca ne doit vraiment pas être pratique ! Eeh, mais ce n’est pas du jeu ça ! Mais forcé ou non, ce n’est pas ça quiii me convaincra ! Si on veut vraiment gagner du temps, il vaut mieux que vous me cédiez ce matelas et que vous ne restiez dans votre lit. »

Après il espérait ne pas s’endormir avant lui à ce moment-là. Eeet bien il ferait tout pour rester éveillé le plus longtemps possible, voilà. De toute manière là, le sommeil n’était certainement pas présent. Et même s’il l’était, il serait parti assez rapidement sans doute. Ce n’était pas du tout le genre de conversation soporifique. C’était même totalement l’inverse. Et il sentait bieen qu’il continuait d’avoir le cœur au bord des lèvres, qui n’en faisait qu’à sa tête au niveau du rythme. C’était clairement mieux que dans ses rêves en fait, de l’entendre dire tout ça.

« ▬ O-Oui, je comprends…Ou alors juste dans…des livres peu qualitatifs. Vo-…Tu ne…devrais pas culpabiliser je…pense. Il n’y a aucune raison e-et je t’assure que tu es…juste parfait.  Je…ne veux personne d’autre que toi, je ne vois pas en quoi…tu profiterais ou quoique ce soit.C’est… sûr. Enfin, là tout de suite, je ne vois vraiment quel problème on pourrait avoir en tout cas et tant qu’on…Ne nous sépare pas, je me fiche de ce qu’ils peuvent voir ou faire. Et…tant que tu l’es aussi, c’est…tout ce qui m’importe. Très, mais je ne regrette vraiment rien ! »

Il n’y avait rien à regretter en même temps. De pouvoir lui parler totalement à cœur ouvert surtout. Et l’entendre rire lui avait aussi tellement fait chaud au cœur, c’était vraiment incroyable. Comme tout. Touut ce qui pouvait se rattacher de près ou de loin à lui. Et il allait le suivre sans broncher une seule seconde, bien au contraire.

« ▬ Rapidement, et sans que qui que ce soit ne finisse presque par terre ! »

Par contre, il avait posé le plus vite sa tasse par terre, histoire d’éviter un quelconque accident, pour pouvoir lui faire un é n o r m e câlin, correctement. Bon, il avait passé ses bras autour de son cou, pour pouvoir doucement passer une main dans ses cheveux eet en se serrant le plus possible contre lui, c’était quand même plus pratique là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



69 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Sam 29 Sep - 22:40

Clairement, il devait s'agir de son élève préféré. Difficile de faire autrement, en fait. En étant aussi spécial et différent des autres, ça aurait été absolument impossible. Mais totalement. Les autres élèves, il n'y pensait jamais, en dehors des cours. Tandis que Perceval, eh bien ce n'était pas la première ni la dernière fois qu'il pensait à lui. Il était vraiment très intéressant et différent. Et il l'aimait beaucoup.

«  Oui ! J'en avais du moins, avec la magie et les traitements ça va beaucoup mieux. C'est quand même pratique. Ahhhh oui ?? Mais je suis sûr que oui ! Hmmm c'est pas faux ça. Mais je tiens quand même vraiment à ce que tu dormes dans le lit.. ! Ca me ferait vraiment plaisir ! »

Pas plus que ça lui ferait plaisir de voir Perceval se détendre un peu, et juste être plus heureux. Il ne voulait bien que ça, son bonheur. C'était important. Vraiment super important. Et peut-être bien que jamais quoi que ce soit n'avait pu paraître aussi important aux yeux de Cenhelm. Il était content, de pouvoir s'intéresser à quelqu'un d'autre que lui. Ca changeait, c'était bizarre. Pas dans le mauvais sens du terme.

«  Oui, exactement, je t'avoue que.. J'aurais même pas pensé que ça puisse être possible en vrai. C'est vrai.. ? Merci beaucoup... Je ne sais pas, j'ai juste un peu peur... T-Tu es sûr que ça te rendrait heureux, hein ? Moi non plus, mais on ne peut pas juste ne pas y penser, même si ça si ça serait beaucoup plus facile.. Mais tu sais quoi, tant qu'on est ici je propose de ne pas y penser en fait. Je veux juste profiter du plus de temps possible avec toi. Je le suis, je t'assure ! Moi non plus, et je suis bien content que tu aies parlé de ce rêve, sinon je ne sais pas quand je me serais décidé à te parler.. »

Peut-être jamais, mais ça aurait vraiment été regrettable en fait, oui. Il l'aurait probablement regretté. Très probablement même. Mais là, il ne regrettait rien du tout.

«  Et c'est pas plus mal ! Puis je compte bien te tenir près de moi en dormant, donc vraiment aucun risque de se retrouver par terre ! »

Ah non. Ca serait vraiment con. Par contre il allait bien le serrer fort déjà maintenant. Et arrêter un instant de marcher, pour mieux lui faire le câlin, c'était mieux. Et il allait sourire, avant de lui embrasser la joue un moment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



98 messages.
Inscrit le 20/09/2018.



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin Dim 30 Sep - 18:48

Il avait l’impression qu’il n’allait jamais s’arrêter de sourire en fait. En tout cas, tant que Cenhelm était dans les parages, c’était assez incroyable. Eet ce n’était pas vraiment pour lui déplaire. Il ne le faisait pas très souvent, alors autant en profiter. Il en aurait peut-être mal aux joues après, mais tant pis. Ce serait pour la bonne cause. Eeet il avait vraiment envie de lui faire un autre câlin maintenant, mais bon. Fallait un peu se calmer quand même. Un minimum. Et il n’avait pas envie de lui faire peur non plus. La dernière des choses qu’il souhaitait même. Après il ne ferait vraiment plus rien de sa vie sans doute.

« ▬ Tant mieux ! C’est un traitement qui était définitif, ou vous le prenez encore ? C’est certain ! C’est assez incroyable tout ce qu’on peut faire avec la magie quand même.  Oui ! Mhh, si vous me prenez aussi par les sentiments, ça va devenir de plus en plus difficile. Je veux bien, à condition que je puisse vous faire votre petit-déjeuner alors ! »

Sinon, iiil irait sur le matelas, et point final. Il y dormirait très bien de toute manière. Maiis l’idée de lui préparer son petit déjeuner était assez tentante aussi. Même s’il ne connaissait pas tout ses goûts, il se débrouillerait bien. Puis il n’allait pas non plus juste lui préparer qu’un seul truc, ce serait assez triste. Il allait essayer de trouver plein de choses différentes.Ca ne serait pas difficile.  En fait, même s’il dormait sur le matelas il le lui ferait bien. Il avait vraiment envie de lui faire plaisir.

« ▬ Moi…Non plus. Mais j’ai jamais…Été aussi bien de ma vie qu’avec vous. O-Oui, vraiment. Ah ? D-De quoi ? Je suis…Vraiment certain. J’y ai…Beaucoup pensé, et…C’est loin d’être juste une passe ou….quoique ce soit. Ca me…semblait un peu comme une évidence, mais…Impossible en même temps.  O-Oui. Enfin, si on…fait attention, je pense que personne ne…s’en rendrait compte ? Et puis je…Techniquement je serai bientôt majeur aussi. Je…le veux aussi, je sais que ce sera juste…incroyable.  Tant mieux !  J’ai…vraiment hésité, mais je ne regrette rien du tout.  J’ai…juste envie de rester près de toi. »

Totalement. C’était un peu tout ce qui comptait. Il voulait oublier le reste et juste se concentrer sur lui. Eeet il était totalement fasciné aussi juste par sa manière d’être. Il avait uun peu rougi en riant.

« ▬ Oui ! Aah, et je ne compte vraiment pas en bouger ! Je suis certain que j’y serai…plus que bien. »

Comment il pourrait ne pas l’être surtout. Déjà que les câlins étaient plus qu’incroyables, alors il n’imaginait même pas la suite. Il l’avait serré le plus fort possible en souriant un peu plus en sentant ses lèvres sur sa joue. Aah, son cœur battait déjà beaucoup trop vite par rapport à d’habitude maiis il savait que ce n’était pas du tout de manière alarmante ou quoique ce soit. Eet il allait aussi le regarder avec des yeux qu’il savait assez brillants, mais tant pis.

« ▬ Tu…Préfères aller sur l’appui de fenêtre ou…le lit ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé.


messages.
Inscrit le .



MessageSujet: Re: Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Revenir en haut Aller en bas

Fouines I Cenhelm - Gilou - Scalovin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Notice sur l'organisation des fouines
» Je fouine, tu fouines, il... Ft Olivia
» Cenhelm ϟ And I wish you could have let me know
» Association de fouines-merde.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Accio Maraudeurs! :: Le Château :: Sixième Etage :: Cours de Métamorphose-